Grande Bibliothèque Ducale

Bibliothèque du Bourbonnais-Auvergne ouverte à tous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Festivités] Joutes équestres de Clermont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jojolasage
Admin
avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: [Festivités] Joutes équestres de Clermont   Mer 27 Juin - 15:47

Joutes équestres de Clermont

Organisées par le Comité de fêtes du Duché.
Arbitre : Messire Althiof


Juin 1455

_________________


Dernière édition par le Mer 27 Juin - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliothequeduba.positifforum.com
Jojolasage
Admin
avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: [Festivités] Joutes équestres de Clermont   Mer 27 Juin - 15:57

althiof a écrit:
Plus qu'un jour avant le début de ces joutes equestres clermontoises. Althiof ne savait plus où donner de la tête. On lui avait demandé d'être le juge diseur, donc il devait gérer les inscritpions et l'organisation technique du tournoi. Mais il fallait aussi qu'il s'occupe avec l'aide de tout le Comité des Fêtes de l'accueil de tous ces nobles venus des quatre coins du Royaume pour arborer fièrement leur couleur. Il y avait aussi par la même occasion des joutes nautiques juste à côté et donc la foule des badauds se massait pour assister à ces merveilleurs spectacles.

De nombreuses tentes avaient été installées pour l'occasion. Certaines étaient reservés pour les nobles et leur cour et on puvait déjà voir les drapeaux flottaient au grès d'une légère brise au dessus de ses tentes, d'autres étaient là pour accueillir la foule venue en nombre et proposait à manger et à boire. Il y avait également des vendeurs en tout genre : vêtements, produits régionaux, artisanats, armurerie. Il y avait même une tente médicale au cas où.



Althiof se balladait au milieu du campement, très heureux de voir autant de monde. Ces festivités démarraient de la meilleure façon qui puisse éxister...



Demain allait avoir lieu l'entrée en lice de tous les nobles pour le joutes equestres.

althiof a écrit:
Les joutes du Bourbonnais-Auvergne s’apprêtaient à commencer sur la lice de Clermont, la capitale du duché. Les organisateurs avaient demandé à Althiof d’en être le juge diseur, il avait accepté avec plaisir cette lourde tâche, qu’il avait déjà auparavant tenue lors de la Fête de l’Alliance du Centre en novembre de l’année précédente. Mais force est de constater qu’il avait un peu sous-estimé l’importance de ce tournoi. La dernière fois il n’y avait que sept participants mais cette fois ci, les nobles affluaient de tout le royaume accompagné de leurs écuyers et de leurs amis qui pouvaient participer en parallèle à des joutes aquatiques.

Althiof ne savait plus où donner de la tête. Depuis plusieurs jours déjà les gens arrivaient de tout le Royaume pour assister à ses joutes. De nombreuses tentes étaient installées en bord de lice et les drapeaux aux couleurs des nobles du Royaume flottaient en tout sens. La foule des badauds était venue nombreuse pour assister à ce tournoi dont tout le monde parlait depuis plusieurs jours.

Les joutes allaient enfin débuter, le public commençaient à se masser dans les tribunes longeant les lices, les différents cavaliers, nobles et chevaliers, s'étaient retirés dans leurs campements pour échapper au bruit assourdissant que créait la foule ou s’entraîner non loin de là, sur des quintaines afin de ne point faiblir le moment venu. Il était à présent temps d’ouvrir ces joutes de Clermont. Althiof s’avança au milieu de la lice avec un parchemin dans la main sur lequel il avait consigné ce qu’il avait à dire. Il l’ouvrit et déclama le plus fort possible afin d’être bien entendu :


Oyez ! Oyez !

En ce XVIème jour de Juin de l'an de grâce 1455, sont réunis devant vous vingt neuf nobles personnes représentant les divers domaines royaux, ou les divers ordres de chevalerie reconnu par notre bon Roy.
Le nombre de participants reflète déjà à lui seul le succès de ces joutes. Malheureusement, comme ce nombre est trop grand, un tour préliminaire de qualification va avoir lieu. Vingt quatre personnes ont été tirées au sort pour ces qualifications. La moitié seulement accèdera au tableau final de ce tournoi. Je vais donc de ce pas vous annoncer les joutes du tour préliminaire. Les trois chanceuses personnes non nommées accèdent bien sûr directement à la partie finale du tournoi.

Le tour préliminaire comptera donc les joutes suivantes :


Citation :
Antoyne Knotwise d'Azayes et de Louvelle, Baron de Jarnac, Seigneur de Montaillé et Premier Ecuyer de France, sera opposé à Oya, Duchesse de Roanne, Baronne de Pierrefort, Dame de Durban-Corbières.

Gypsie, Vicomtesse de Ravel, Baronne douairière de Domérat, Dame de Viverols, sera opposée à, Carmody, Seigneur d'Auzances.

Melkio, Duc Consort du Bourbonnais Auvergne, Duc d'Etampes, Baron de Balsac, Chancelier de l'Ordre Royal du Saint-Esprit, Intendant Général de l'Alliance du Centre, sera opposé à, Izarra, Comtesse du Maine, Duchesse de Bellesme, Comtesse de Beaumont sur Sarthe, Baronne de Saint Verain et de Mulsanne, Grande Emissaire des Dames Blanches à l'Ecu Vert.

Barbu, Duc de Roanne, Baron de Pierrefort, Seigneur de Durban-Corbières, sera opposé à, Chloé de Chesnais, Baronne de Châteauneuf sur Cher, Baronne d'Aloigny, Ecuyere Dames Blanches à l'Ecu Vert.

Scarlette24, Baronne de Vissac, Gardienne de l'Ordre des Dames, sera opposée à, Estienne Morkar, Duc de Normandie, Seigneur de Bernouville et d'Aubigny.

Shanamir, Baron de La Verrerie, sera opposé à, Alivianne d'Azayes, Duchesse de la tour d'Auvergne, Duchesse d'Argenton, Comtesse de corbières, Grande Amazone de l'Ordre des Dames Blanches.

Silec, Duc de Saint-Nectaire, Baron de Mercoeur d'Auvergne, sera opposé à, Stannis, Baron de Chauvigny.

Azdrine de Pardaillec, Baron d'Usson, Seigneur d'Herzeele, Chevalier et Heraut du Saint Esprit, sera opposé à, Wellannn, Baronne d'Harfleur, Dame de Touffreville, Lieutenant Général de l'Ost Normand.

Messire Belgian, Pair de France, Baron de Bourbourg, Procureur à la Cour d'Appel, sera opposé à, Enorig d'Azayes, Duchesse de l'Aigle, Dame de Beynac.

Vinkolat, Vicomte de Gisors, Connétable de France, Chevalier d'Orsay et Commandeur de l'Ordre de Saint Ouen, sera opposé à, SanAntonio d'Appérault, Vicomte de Melun et de Donnemarie-Dontilly, Grand Maître de l'Ordre de Mathusalem, Chevalier de l'Hospital, Seigneur de Blessy.

Seyia1, Vicomte d'Issoudun, Baron de Leblanc, Héraut d'Armes du Berry, Membre du HC de l'Ordre des Hospitaliers de Saint jean de Jérusalem, sera opposé à, Sebbe de Valrose, Duc de Chateauneuf sur Loire, Seigneur de Bafou et du Pavillon de Montlivault, Lieutenant d'Etat Major Royal.

Themis la Douce, Duchesse du Bourbonnais-Auvergne, Duchesse d'Etampes, Baronne de Balsac, sera opposé à, Alcalnn Blackney, Vicomte de Montgommery, Ecuyez de la Licorne et Lieutenant Royal du Nord.

Benjamin, Vicomte d'Oradour, Juge auprès de la Cour d'Appel, Chevalier de l'Ordre du Mérite du Périgord Angoumois, sera opposé à, Kirah du Breuil, Premier Secretaire d'Etat, Duchesse d'Estouteville, Baronne de Falaise, Dame de Neaufles, Ecuyere Dames Blanches à l'Ecu Vert.


Althiof replia son parchemin et s’apprêta à appeler les premiers concurrents…

althiof a écrit:
Le tournoi avait enfin commencé. Mais avant d’entrer dans les phases finales il fallait réduire le nombre de participants.

Pour cette première joute du tournoi de qualification, j’appelle dès à présent sur la lice :

Antoyne Knotwise d'Azayes et de Louvelle, Baron de Jarnac, Seigneur de Montaillé et Premier Ecuyer de France

Oya, Duchesse de Roanne, Baronne de Pierrefort, Dame de Durban-Corbières.





Les deux adversaires sont à présent en bout de lice. La tension est palpable. Ils ont la lourde tâche d’ouvrir ce tournoi et on sent un peu d’anxiété de part et d’autre.

Première lance…
L'un des jouteurs s'élance démarrant la première lance du tournoi. Ils visent et touchent tous deux l’écu de leur adversaire. Mais ils semblent tous deux fébriles et ne sont pas encore totalement rentré dans les joutes. La force des coups n’est pas suffisante et les deux adversaires s’apprêtent à faire demi tour en bout de lice.

Deuxième lance…
La baron de Jarnac est plus prompt à charger mais sa visée et imprécise. Il rate la cible au contraire de la Duchesse de Roanne, qui d’un coup précis et ferme, brise sa lance sur l’écu de Aytoine Kotwise qui est désarçonné. Fort heureusement sa chute est sans gravité.

Althiof s’avance et annonce :


Dame Oya est declarée vainqueur et se qualifie pour le reste du tournoi.

althiof a écrit:
Pour la joute suivante, je demande à :

Gypsie, Vicomtesse de Ravel, Baronne douairière de Domérat, Dame de Viverols.

Carmody, Seigneur d'Auzances.


De se présenter en bout de lice.





Première lance…
Gypsie participe à ses premières joutes. Elle ne semblent pas encore maîtrisé parfaitement sa lance et manque son coup offrant ainsi l’ouverture à Carmody, qui s’en saisit en brisant sa lance sur l’écu de la Vicomtesse de Ravel qui ne peut éviter la chute. Heureusement, celle-ci est sans aucune gravité. Elle se relève rapidement un peu déçue quand même.


Le Seigneur d’Auzances se qualifie en remportant cette joute !

althiof a écrit:
Avec ces premiers affrontements les joutes de Clermont étaient belles et biens lancées. Il y avait encore de nombreuses autres lances à effectuer. Les concurrents étaient nombreux et il fallait enchaîner pour ne pas prendre trop de retard.

Sons invités à se présenter en bout de lice :

Melkio, Duc Consort du Bourbonnais Auvergne, Duc d'Etampes, Baron de Balsac, Chancelier de l'Ordre Royal du Saint-Esprit, Intendant Général de l'Alliance du Centre.

Izarra, Comtesse du Maine, Duchesse de Bellesme, Comtesse de Beaumont sur Sarthe, Baronne de Saint Verain et de Mulsanne, Grande Emissaire des Dames Blanches à l'Ecu Vert.





Première lance…
Les deux jouteurs sont parés et s'élancent l'un vers l'autre. Ils visent et ratent tous deux leur cible.

Deuxième lance…
C’est la copie conforme de la lance précédente. Les deux cavaliers semblent avoir du mal à maintenir leur lance fermement.

Troisième lance…
On sent un peu de tension désormais. Les deux cavaliers s’élancent pour leur dernière lance. En cas d’égalité il faudra en découdre à l’épée. Chacun semble déterminé à briser sa lance sur l'adversaire avec force vu l'allure qu'ils donnent à leurs montures. La Comtesse est plus habile et brise sa lance en plein sur l’écu du Duc Melkio qui rate de peu son coup et ne peut éviter la chute, heureusement sans conséquence.


La Comtesse Izarra est vainqueur et continuera donc le tournoi !

althiof a écrit:
Pour cette quatrième lance du tournoi de qualification, j’invite à se présenter sur la lice :

Barbu, Duc de Roanne, Baron de Pierrefort, Seigneur de Durban-Corbières.

Chloé de Chesnais, Baronne de Châteauneuf sur Cher, Baronne d'Aloigny, Ecuyere Dames Blanches à l'Ecu Vert





Première lance…
Les deux adversaires s’élancent et se jaugent à distance. Un premier coup d’observation. Ils ratent chacun leur cible.

Deuxième lance…
Les deux lances se brisent sous la puissance de l’impact. Les deux cavaliers tentent de rester en selle mais Chloé, malgré ses tentatives pour maintenir son équilibre, ne peut éviter la chut, sans grand mal apparemment.


Le Duc de Roanne, Messire Barbu, remporte cette joute et se qualifie également.

althiof a écrit:
Althiof commençait à avoir soif. Le tournoi promettait d’être long. Il se désaltéra puis repose son verre sur la table d’arbitrage avant d’annoncer la prochaine joute :

Que veuillent bien s’avancer vers la lice :

Scarlette24, Baronne de Vissac, Gardienne de l'Ordre des Dames.

Estienne Morkar, Duc de Normandie, Seigneur de Bernouville et d'Aubigny.





Première lance…
Le Duc et la Baronne s’élancent l’un vers l’autre avec beaucoup de détermination. Le choc est impressionnant. Les lances se brisent devant la violence de l’impact et les deux cavaliers sont violemment désarçonnés. Un cri de stupeur s’élèvent des gradins suivit d’un « Ouf » de soulagement lorsque les deux cavaliers se relèvent apparemment indemnes.

Deuxième lance…
Scarlette semble plus mal en point que son adversaire. Après être remontés sur leur monture avec l’aide de leurs écuyers respectifs, ils s’élancent à nouveau munis de deux nouvelles lances. Une fois encore Estienne Morkar brise sa lance avec violence. La baronne ne peut répliquer et chute à nouveau. Elle reste allongé un moment puis se relève finalement choquée mais heureusement indemne pour le plus grand plaisir des spectateurs.


Le Duc de Normandie remporte cette très spectaculaire joute !

althiof a écrit:
Que se préparent à présent :

Shanamir, Baron de La Verrerie

Alivianne d'Azayes, Duchesse de la tour d'Auvergne, Duchesse d'Argenton, Comtesse de corbières, Grande Amazone de l'Ordre des Dames Blanches.





Après son excellente demi-finale dans le Maine, la Duchesse Alivianne est toute en confiance. Mais elle doit se méfier du Barron Shanamir qui a lui énormément d’expérience et participe ici à son huitième tournoi.

Première lance…
Le signal est donné concernant cette joute. Les deux cavaliers s’élancent à vive allure. L’expérience qu’ils ont acquise est perceptible. Ils visent tous deux avec énormément de précision. Le coup du Baron est plus puissant mais les deux cavaliers sont désarçonnés et chutent sans gravité.

Deuxième lance…
Après être remontés en selle, ils s’élancent à nouveau. La chute les a un peu déstabilisés. Ils ratent tous les deux.

Troisième lance…
C’est la dernière lance. Alivianne rate une nouvelle fois sa cible mais pas Shanamir. Il brise sa lance mais Alivianne parvient quand même miraculeusement à rester en selle. Mais le Baron de La Verrerie a brisé deux lances contre une seulement pour la Duchesse de la tour d'Auvergne.


Shanamir, Baron de La Verrerie, remporte cette joute par deux lances brisées contre une pour son adversaire.


Dernière édition par le Mer 27 Juin - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliothequeduba.positifforum.com
Jojolasage
Admin
avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: [Festivités] Joutes équestres de Clermont   Mer 27 Juin - 16:01

althiof a écrit:
On apporta une missive au prévôt des maréchaux. Il la lut et un léger mélange de soupire et de sourire se dessina sur son visage. Un arrivé de dernière minute. Heureusement qu’il avait prévu le coup en cas d’arrivée tardive. Il fallait donc intégrer la joute.

Que s’avancent à présent pour la joute suivante :

Silec, Duc de Saint-Nectaire, Baron de Mercoeur d'Auvergne.

Stannis, Baron de Chauvigny.





Les deux jouteurs avaient un niveau sensiblement égal et pratiquement la même expérience. Cela l’aissait augurer une rencontre particulièrement serrée.

Première lance…
Les deux jouteurs s’élancent et ratent tous les deux.

Deuxième lance…
Après le demi tour en bout de lice, le Duc de Saint-Nectaire, est plus prompt à la relance. Il vient toucher l’écu du Baron de Chauvigny mais son coup, pas assez appuyé, ne parvient pas à le déstabiliser.

Troisième lance…
Silec a retenu les leçons de la précédente joute. Il procède de même et vient briser sa lance sur l’écu de Stannis, qui parvient dans un beau mouvement à rester en selle.

Mais le Duc a touché deux fois l’écu de son adversaire.


Silec, Duc de Saint-Nectaire, est déclaré vainqueur de la joute par deux touches contre aucune.

althiof a écrit:
On en était déjà à la moitié des phases de qualification. La foule semblait apprécier le spectacle tant les acclamations étaient nombreuses et soutenues. Les qualifications suivaient leur cours dans une ambiance des plus festives. Après s’être à nouveau désaltéré, Althiof annonça :

La prochaine joute opposera :

Azdrine de Pardaillec, Baron d'Usson, Seigneur d'Herzeele, Chevalier et Heraut du Saint Esprit

Wellannn, Baronne d'Harfleur, Dame de Touffreville, Lieutenant Général de l'Ost Normand.





Première lance…
Les deux jouteurs sont prêts à s’élancer. Wellmannn s’élance en premier imitée quelques instants après par Azdrine. La Baronne d’Harfleur rate sa cible au contraire du Baron d’Usson, qui brise si violemment sa lance sur son écu qu’elle ne peut éviter la chute. Elle se relève sans encombre.

Althiof, fier de son suzerain, s’avança :


Azdrine est déclaré vainqueur et continuera ces joutes Clermontoises !

althiof a écrit:
Que se présentent à présent devant nous afin d’en découdre :

Messire Belgian, Pair de France, Baron de Bourbourg, Procureur à la Cour d'Appel.

Enorig d'Azayes, Duchesse de l'Aigle, Dame de Beynac.





Première lance…
Après les traditionnelles salutations entre jouteurs, les deux cavaliers s'élancèrent l'un vers l'autre. Ils semblaient très habiles tous les deux, à en juger par leur visée très précise. Les deux lances entrèrent en contact avec les écus et se brisèrent sous la puissance du coup. Les deux cavaliers avaient un niveau sensiblement égal mais Enorig perdit l’équilibre en tentant d’éviter un morceau de lance. Elle tomba sans gravité.


Messire Belgian est declaré vainqueur de cette joute et participera aux phases finales !

Belgian semblait vraiment très fort à en juger par la rapidité de la joute. Althiof était encore plus fière de sa femme Korydwen en cet instant. Lors de ses premières joutes, elle avait réussi à se hisser en demi-finale en battant très largement Belgian.

althiof a écrit:
Messires

Vinkolat, Vicomte de Gisors, Connétable de France, Chevalier d'Orsay et Commandeur de l'Ordre de Saint Ouen.

SanAntonio d'Appérault, Vicomte de Melun et de Donnemarie-Dontilly, Grand Maître de l'Ordre de Mathusalem, Chevalier de l'Hospital, Seigneur de Blessy.


Sont invités à se rendre en bout de lice.





Première lance…
Les deux hommes s'élancèrent l'un vers l'autre lorsque le signal fut donné. Ils passèrent l'un à coté de l'autre sans réussir à se toucher.

Deuxième lance….
C'est donc sous les encouragements du public qu'ils firent demi tour en bout de lice afin de s'élancer pour la deuxième lance. Mais celle ci ne fut pas plus fructueuse. A croire que les deux hommes souhaitent protéger leur lance !

Troisième lance…
Lance décisive ! Les deux hommes s’élancèrent à vive allure, animés par une grande rage de vaincre. Et cette fois si ils firent mouche. La lance de SanAntonio se brisa à l’impact ce qui désarçonna Vinkolat. Mais les deux hommes furent entraînés dans la chute.


Messire SanAntonio d’Appérault remporte cette joute par une lance brisée de plus que son adversaire !

althiof a écrit:
Althiof regarda son parchemin et annonça :

Seyia1, Vicomte d'Issoudun, Baron de Leblanc, Héraut d'Armes du Berry, Membre du HC de l'Ordre des Hospitaliers de Saint jean de Jérusalem.

Sera maintenant opposé à

Sebbe de Valrose, Duc de Chateauneuf sur Loire, Seigneur de Bafou et du Pavillon de Montlivault, Lieutenant d'Etat Major Royal.





Première lance…
Les deux cavaliers s’élancent et touchent chacun leur cible en brisant leur lance. Les deux cavaliers sont désarçonnés.

Deuxième lance…
Après être remontés sur leur monture, ils se saisirent d’une nouvelle lance et s’élancèrent à nouveau. Le Vicomte d'Issoudun rate sa cible au contraire du Duc de Chateauneuf sur Loire, qui brise à nouveau sa lance sans parvenir à faire chuter son adversaire, solidement accroché. Mais en volant en éclat un bout de lance vient heurter l’épaule de Seyia1 qui risque de l’handicaper pour la suite de la joute et du tournoi.

Troisième lance…
Malgré sa blessure, Seyia1 s’élance le premier suivi par Sebbe. Les deux lances éclatent en atteignant leur objectif mais le Vicomte parvient à rester en selle au contraire de son adversaire.


Messire Seyia1 remporte cette joute et se qualifie pour la suite du tournoi !

althiof a écrit:
Après avoir laissé retombé les cris de l'assemblée quant au précédent duel, le prévôt des maréchaux du Bourbonnais-Auvergne annonça d'une voix forte avec un léger sourire en coin :

Themis la Douce, Duchesse du Bourbonnais-Auvergne, Duchesse d'Etampes, Baronne de Balsac.

Alcalnn Blackney, Vicomte de Montgommery, Ecuyez de la Licorne et Lieutenant Royal du Nord.


Bonne chance à eux deux mais surtout à la première qui en aura bien besoin.





Première lance…
Les deux adversaires s’élancent mais manquent apparemment de concentration. Ils ratent tous deux leur objectif.

Deuxième lance…
Après avoir fait demi tour, ils s’élancent à nouveau. Leur visée est bien meilleure. Les lances atteignent les écus adverses mais tout cela manque cruellement de puissance. Et pourtant les deux cavaliers sont déséquilibrés mais Thémis prend appui sur sa lance pour se redresser envoyant du même coup son adversaire au sol. La chute est, vue la puissance du coup, sans conséquence pour la santé du Vicomte de Montgommery.


Thémis la Douce, Duchesse du Bourbonnais-Auvergne remporte là sa touche première joute et se qualifie pour la suite du tournoi !

althiof a écrit:
Pour la dernière joute de ce tournoi de qualification j’appelle :

Benjamin, Vicomte d'Oradour, Juge auprès de la Cour d'Appel, Chevalier de l'Ordre du Mérite du Périgord Angoumois

Kirah du Breuil, Premier Secretaire d'Etat, Duchesse d'Estouteville, Baronne de Falaise, Dame de Neaufles, Ecuyere Dames Blanches à l'Ecu Vert.





La journée touche à sa fin mais il reste encore un dernier affrontement et non des moindres.

Première lance…
Les deux adversaires s’observent. Ils vont devoir faire demi-tour en bout de lice.

Deuxième lance…
Cette fois ci ils y mettent plus de conviction et touchent chacun leur cible. Kirah du Breuil est plus incisive et casse sa lance mais elle ne parvient pas à faire tomber son adversaire, le Vicomte d’Oradour.

Troisième lance…
Après un nouveau demi tour, ils s’élancent à nouveau. La Duchesse rate sa cible et donne l’ouverture au Vicomte qui s’empresse de la saisir. La lance se brise et Kirah ne peut éviter la chute. Mais elle se relève dans la foulée pour aller saluer son adversaire.


Benjamin, Vicomte d’Oradour, est le dernier qualifié pour les phases finales.

althiof a écrit:
La première journée de ce tournoi de joutes avait été riche en rebondissement et chutes en tous genres. Il n’y avait heureusement à déplorer la moindre blessure grave. Seulement des bleus et quelques hématomes. Il était encore tôt mais déjà la foule s’amassait aux abords de la lice afin d’avoir une place de choix dans les gradins. Les concurrents étaient désormais au nombre de seize. La plupart avaient du passer par une joute de qualification. Quelques chanceux seulement avaient pu y échapper. A quoi avaient-ils passé leur temps ? S’entraîner pour devenir meilleur ou se reposer pour se concentrer pour le grand moment ? Quel que fut leur choix, il était temps de voir si cela allait payer.

Le prévot afficha la liste des duels pour les Huitièmes de finale :


Citation :
Estienne Morkar, Duc de Normandie, Seigneur de Bernouville et d'Aubigny, opposé à, Shanamir, Baron de La Verrerie.

Belgian, Pair de France, Baron de Bourbourg, Procureur à la Cour d'Appel, opposé à, SanAntonio d'Appérault, Vicomte de Melun et de Donnemarie-Dontilly, Grand Maître de l'Ordre de Mathusalem, Chevalier de l'Hospital, Seigneur de Blessy.

Themis la Douce, Duchesse du Bourbonnais-Auvergne, Duchesse d'Etampes, Baronne de Balsac, opposé à, Benjamin, Vicomte d'Oradour, Juge auprès de la Cour d'Appel, Chevalier de l'Ordre du Mérite du Périgord Angoumois.

Tixlu, Duc de Lapalisse, Baron d'Arfeuilles, Seigneur de Commières, Intendant Royal aux Finances, Ecuyer de l'Ordre Royal de la Licorne, opposé à, Oya, Duchesse de Roanne, Baronne de Pierrefort, Dame de Durban-Corbières.

Messire LLyr di Maggio et d'Astralgan, Maréchal d'Armes de France, Héraut de Touraine, Héraut Plénipotentiaire d'Artois, d'Alençon, du Limousin-et-Marche et du Bourbonnais-Auverne, Premier Maistre d'Hostel de leurs Majesté le Roy Levan le 3eme de Normandie et la Reyne Catherine Victoire, Marquise de Valois, Duc du Lavardin, Baron du Gault Perche, opposé à, Barbu, Duc de Roanne, Baron de Pierrefort, Seigneur de Durban-Corbières.

Silec, Duc de Saint-Nectaire, Baron de Mercoeur d'Auvergne, opposé à, Azdrine de Pardaillec, Baron d'Usson, Seigneur d'Herzeele, Chevalier et Heraut du Saint Esprit.

Carmody, Seigneur d'Auzances, opposé à, Izarra, Comtesse du Maine, Duchesse de Bellesme, Comtesse de Beaumont sur Sarthe, Baronne de Saint Verain et de Mulsanne, Grande Emissaire des Dames Blanches à l'Ecu Vert.

Jojolasage, Duchesse de Montferrand, Baronne de Calvinet, Capitaine et Gardienne de l'Ordre des Dames Blanches, opposé à, Seyia1, Vicomte d'Issoudun, Baron de Leblanc, Héraut d'Armes du Berry, Membre du HC de l'Ordre des Hospitaliers de Saint jean de Jérusalem.

Puis il s’avança au centre de la lice :

Oyez ! Oyez ! Peuple du Bourbonnais-Auvergne et de Navarre ! Aujourd’hui vous allez assister au début des phases finales de ces joutes clermontoises. Il ne reste désormais plus que seize nobles en lice, fins prêts et déterminés.

Les deux cavaliers qui auront l’honneur mais également la lourde tâche de débuter ces Huitièmes de finale sont :

Estienne Morkar, Duc de Normandie, Seigneur de Bernouville et d'Aubigny.

Shanamir, Baron de La Verrerie.





Estienne Morkar et Shanamir avaient la lourde tâche d’entamer ces phases finales. La tension était à son comble et le public bien silencieux encore de si bon matin n’aidait pas à détendre l’atmosphère.

Première lance…
Les deux cavaliers avaient des parcours semblables. Tous deux avaient battus une Dame Blanche de grande qualité. Il était donc difficile de savoir qui aurait l’avantage sur l’autre. Après les salutations entre les deux jouteurs, les heaumes furent abaissés et les cavaliers partirent à l'encontre l'un de l'autre. Ils brisèrent tous deux leur lance sur l’écu de leur adversaire mais le coup du Duc de Normandie était beaucoup plus appuyé et il désarçonna son adversaire.


Estienne Morkar, Duc de Normandie, remporte cette joute. Il est le premier qualifié pour les Quarts de finale !

althiof a écrit:
Alors que quelques hommes nettoyait la lice des débris de lance, le prévôt des maréchaux annonça la suite :

S’opposeront dans la deuxième joute de ces phases finales :

Messires

Belgian, Pair de France, Baron de Bourbourg, Procureur à la Cour d'Appel.

SanAntonio d'Appérault, Vicomte de Melun et de Donnemarie-Dontilly, Grand Maître de l'Ordre de Mathusalem, Chevalier de l'Hospital, Seigneur de Blessy.





Deux parcours assez différents, une victoire facile de Belgian lors des qualifications au contraire de SanAntonio d’Appérault qui avait dû s’y reprendre à trois fois pour faire chuter son adversaire.

Première lance…
Les deux adversaires se jaugent et ratent leur cible.

Deuxième lance…
Un demi tour plus rapide de Belgian en bout de lice lui donne un léger avantage mais son coup n’est pas assez appuyé et le Vicomte de Melun n’a aucun mal à rester en selle.

Troisième lance…
Les deux cavaliers chargent à toute vitesse jouant tout sur cette dernière lance. Les visées sont excellentes. Les deux lances se brisent. Ils sont projetés simultanément au sol. Ils peinent à se relever mais finalement y parviennent tous les deux. Une lance brisée de chaque côté mais une touche de plus pour le Baron de Bourbourg.


Messire Belgian est le deuxième qualifié pour la suite de ce tournoi.


Dernière édition par le Mer 27 Juin - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliothequeduba.positifforum.com
Jojolasage
Admin
avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: [Festivités] Joutes équestres de Clermont   Mer 27 Juin - 16:07

althiof a écrit:
Althiof eut à nouveau un sourire lorsqu’il vit les deux prochains concurrents sur le tableau de marque.

Que se présentent maintenant en bout de lice :

Themis la Douce, Duchesse du Bourbonnais-Auvergne, Duchesse d'Etampes, Baronne de Balsac.

Benjamin, Vicomte d'Oradour, Juge auprès de la Cour d'Appel, Chevalier de l'Ordre du Mérite du Périgord Angoumois.





Ils n’avaient pas eu des tours de qualification particulièrement simple et tous deux avaient largement mérités leur place en Huitième de finale. Un seul seulement irait plus loin dans le tournoi.

Première lance…
La Duchesse du Bourbonnais-Auvergne et le Juge auprès de la Cour d’Appel s’élancèrent, la détermination se sentant jusqu'en bord de lice.Thémis vise mieux que son adversaire mais son coup est trop peu puissant et ne parvient pas à déséquilibrer Benjamin.

Deuxième lance…
C’est l’inverse ! Thémis rate mais le coup de Benjamin n’est pas assez appuyé bien que sa lance se soit brisée.

Troisième lance…
C’est le dernier assaut ! Les deux cavaliers sont cette fois rodés et touchent simultanément avec une rare violence. Les lances volent en éclat et c’est un miracle si aucun débris ne vient frapper un des deux adversaires. Mais Thémis ne peut éviter la chute.

Elle se relève péniblement mais semble ne pas présenter d'autres maux que quelques ecchymoses.


Le Vicomte Benjamin met fin aux premières joutes de la Duchesse Thémis la Douce. Il est qualifié pour la suite du tournoi.

althiof a écrit:
Althiof regarda son parchemin où il avait inscrit le déroulement des joutes et un sourire se dessina sur son visage. La joute suivante promettait d’être particulière mais fort intéressante.

Oyez ! Oyez !

La prochaine joute opposera deux Ducs du Bourbonnais-Auvergne dans une joute qui s’annonce grandiose. J’appelle sur la lice :

Tixlu, Duc de Lapalisse, Baron d'Arfeuilles, Seigneur de Commières, Intendant Royal aux Finances, Ecuyer de l'Ordre Royal de la Licorne.

Oya, Duchesse de Roanne, Baronne de Pierrefort, Dame de Durban-Corbières.





Les deux amis se saluèrent chaleureusement avant de rejoindre leur monture et se préparer à jouter.

Première lance…
On peut tout suite voir qu’Oya a plus d’expérience. Tixlu a du mal à tenir sa lance fermement et rate donc inévitablement sa visée. Au contraire de la Duchesse de Roanne, qui d’un geste précis et parfait, envoie le Duc de Lapalisse au sol. Ce dernier se relève quelque peu surpris d’avoir été désarçonner si facilement. Puis il se dirige vers Oya pour la féliciter.


La Duchesse Oya est la quatrième qualifiée pour la suite du tournoi !

althiof a écrit:
Althiof reprit son souffle un moment. Gérer un tel tournoi n’était pas chose aisée. Heureusement aujourd’hui, il y avait moins de joute à faire, ce qui laissait plus de latitude au niveau de l’organisation. Il prit sa pinte qui se trouvait sur la table et en but une grande gorgée avant d’annoncer :

Nous voici déjà à la moitié de ces Huitièmes de finale. Pour la cinquième joute, j’appelle sur la lice :

Messire LLyr di Maggio et d'Astralgan, Maréchal d'Armes de France, Héraut de Touraine, Héraut Plénipotentiaire d'Artois, d'Alençon, du Limousin-et-Marche et du Bourbonnais-Auverne, Premier Maistre d'Hostel de leurs Majesté le Roy Levan le 3eme de Normandie et la Reyne Catherine Victoire, Marquise de Valois, Duc du Lavardin, Baron du Gault Perche.

Barbu, Duc de Roanne, Baron de Pierrefort, Seigneur de Durban-Corbières.


Encore un duel de Ducs !





Première lance…
Pour son entrée en lice dans ce tournoi, le Maréchal d’Armes de France, n’a pas envie de faire dans la dentelle. Après une charge rapide qui a surpris le Duc de Roanne, sans doute un peu pensif, suivi d’une puissante mais néanmoins précise visée, il brise sa lance sur l’écu de Barbu qui se retrouve au sol les quatre fers en l’air, apparemment juste sonné.


Messire Llyr di Maggio remporte cette joute de fort belle manière et se qualifie également !

althiof a écrit:
Althiof n’eut pas le temps de reprendre son souffle que déjà les jouteurs suivants s’étaient avancer. Il n'attendit même pas que Kory lui trouve un grand verre d'eau. Il avait déjà supporté bien pire état. Ce n'était pas quelques bières et un peu de soleil qui allait le faire vaciller. L'animation avant tout. Il s'avança :

Regardons à présent jouter :

Silec, Duc de Saint-Nectaire, Baron de Mercoeur d'Auvergne.

Azdrine de Pardaillec, Baron d'Usson, Seigneur d'Herzeele, Chevalier et Heraut du Saint Esprit.





Althiof connaissait bien les deux adversaires. Ils étaient toux deux très doués et le combat s’annonçait palpitant, même si au fond de lui il souhaitait voir son suzerain l’emporter.

Première lance…
La lance part sur des chapeaux de roues. Les deux jouteurs s’élancent à toute allure. Le choc promet d’être violent. Les deux lances atteignent les écus opposés et se brisent en mille morceaux. Un bout de lance vient percuter le visage d’Azdrine qui le fait lourdement chuter au sol. Il semble avoir du mal à se relever. Il parvient néanmoins à se mettre assis mais du sang coule le long de son visage.


Le Duc de Saint-Nectaire est la vainqueur de cette lance !

althiof a écrit:
Pour l’avant dernière joute de ces Huitièmes de finale, j’invite sur la lice :

Carmody, Seigneur d'Auzances.

Izarra, Comtesse du Maine, Duchesse de Bellesme, Comtesse de Beaumont sur Sarthe, Baronne de Saint Verain et de Mulsanne, Grande Emissaire des Dames Blanches à l'Ecu Vert.





Carmody et Izarre s’étaient tous les deux brillamment qualifiés pour ce tableau final. Chacun ne voulait qu’une chose : gagner pour continuer dans ce tournoi pour le moins relevé.
Première lance…
La visée d’Izarra manque de précision. Celle de Carmody est parfaite. Précise, puissante ! La lance se brise. Mais Izarra excellente cavalière parvient sans peine à rester en selle. Les deux cavaliers vont faire demi tour en bout de lice.

Deuxième lance…
Carmody semble accusé le coup de l’effort fourni précédemment. Mais Izarra n’en profite. Elle ne parvient pas à régler sa visée et rate aussi.

Troisième lance…
Décidemment, Izarra a énormément de problèmes de visée. Carmody en profite à nouveau pour briser sa lance mais ne parvient néanmoins pas à faire chuter son adversaire. Heureusement pour lui il a brisé deux lances.


Carmdy, Seigneur d’Auzances, remporte cette joute par deux lances brisées de plus !

althiof a écrit:
C’était la fin de la journée. Heureusement il ne restait plus qu’une joute. Althiof regardait un peu partout. Il vit Jojolasage qui semblait être en train de s’impatienter. Elle avait été dispensée de qualification et n’avait toujours pas jouter. Croyait-elle qu’il l’avait oublié ? Il s’avança :

Pour la dernière rencontre de ces Huitièmes de finale, j’appelle :

Jojolasage, Duchesse de Montferrand, Baronne de Calvinet, Capitaine et Gardienne de l'Ordre des Dames Blanches.

Seyia1, Vicomte d'Issoudun, Baron de Leblanc, Héraut d'Armes du Berry, Membre du HC de l'Ordre des Hospitaliers de Saint jean de Jérusalem.





Première lance…
La Duchesse de Montferrand trépignait d’impatience. Elle avait hâte d’en découdre. Le Vicomte d’Issoudun, blessé depuis sa précédente joute, n’arrive pas à tenir sa lance fermement. Jojolasage n’a aucun mal pour ajuster sa visée et envoyer son adversaire au tapis qui heureusement n’a pas l’air davantage blessé.


Jojolasage remporte cette joute ! Elle est donc la dernière qualifiée pour les Quart de finale.

Je vous donne donc rendez vous très prochainement pour la suite de ces joutes de Clermont. Ils ne sont plus que huit, huit à pouvoir encore prétendre remporter ces joutes.

En attendant ce tournoi de joutes marque une légère pause. Un grand banquet va être organisé par le Comité des fêtes. Vous tous et toutes invités à vous y rendre, pour festoyer et boire, modéremment bien entenu, mais aussi et surtout pour rencontrer les gens venus assister à ces festivités et faire de nouvelles connaissances.

althiof a écrit:
Après uen interruption de trois jours dans le tournoi, qui lui avait permis de souffler un peu et de se reposer... Se reposer non mais n'importe quoi ! Entre le travail à la prévôté, les derniers dossiers à finir avant de partir et l'organisation du planning des gardes, le banquet, une duchesse enquiquineuse et ensuite le saut à Thiers pour assister au mariage d'Alan_Varthak puis enfin un bref retour à Montbrison où comme repos il avait eu la visite d'un spectre, Althiof n'avait pas arrêté une seconde.

Mais à présent il était temps de reprendre le tournoi. Aujourd'hui aurait lieu les Quart de finale de ces joutes clermontoises. Il y avait toujours autant de monde dans les gradins et autour de la lice. Certains semblaient un peu pataud après le banquet et le bal.

Althiof se fraya un chemin au milieu de la foule afin de rejoindre la table d'arbitrage. Il pose ses papiers et autres parchemins et commença à ecrire la liste des quatres joutes qui aurait lieu aujourd'hui.


Citation :
Oya, Duchesse de Roanne, Baronne de Pierrefort, Dame de Durban-Corbières, affrontera, Carmody, Seigneur d'Auzances.

Messire LLyr di Maggio et d'Astralgan, Maréchal d'Armes de France, Héraut de Touraine, Héraut Plénipotentiaire d'Artois, d'Alençon, du Limousin-et-Marche et du Bourbonnais-Auverne, Premier Maistre d'Hostel de leurs Majesté le Roy Levan le 3eme de Normandie et la Reyne Catherine Victoire, Marquise de Valois, Duc du Lavardin, Baron du Gault Perche, affrontera, Estienne Morkar, Duc de Normandie, Seigneur de Bernouville et d'Aubigny.

Silec, Duc de Saint-Nectaire, Baron de Mercoeur d'Auvergne, affrontera, Belgian, Pair de France, Baron de Bourbourg, Procureur à la Cour d'Appel.

Jojolasage, Duchesse de Montferrand, Baronne de Calvinet, Capitaine et Gardienne de l'Ordre des Dames Blanches, affrontera, Benjamin, Vicomte d'Oradour, Juge auprès de la Cour d'Appel, Chevalier de l'Ordre du Mérite du Périgord Angoumois.

Suite à quoi il l'afficha bien en évidence en bord de lice, avant de retourner dans la foule. Il fallait laisser le temps à chacun d'en prendre note et de se préparer pour ces Quart qui s'annonçaient grandioses.

althiof a écrit:
Il était à présent temps de débuter les Quarts de finale. Althiof s'approcha en bord de lice pour appeler les deux premiers adversaires :

Oyez ! Oyez !

Pour entamer ces Quarts de finale des Joutes Clermontoises j'appelle sur la lice :

Oya, Duchesse de Roanne, Baronne de Pierrefort, Dame de Durban-Corbières.

Carmody, Seigneur d'Auzances.





Première lance...
Les deux cavaliers s'élancent et se toisent du regard. La tension est perceptible mais rien ne se passe.

Deuxième lance...
Après un demi-tour en bout de lice, Oya et Carmody s'élancent à nouveau. Mais après trois jours de pause, ils semblent manquer de concentration et ratent tous deux leur cible.

Troisième lance...
Nouveau demi-tour. Les deux cavaliers affichent une grande détermination. Il faut en finir maintenant ou alors ce sera au fer. Les deux visées sont excellentes, les coups très puissants. La lance du Seigneur explose en milles morceaux. La Duchesse ne peut éviter la chute au contraire de Carmody qui parvient à se stabiliser.


Carmody est le premier qualifié pour les demi-finales ! Félici...

Mais alors qu'il disait cela, de grands cris parvenaient des tribunes. Althiof se tourna vers la lice. Oya ne s'était toujours pas relevée...

_________________


Dernière édition par le Mer 27 Juin - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliothequeduba.positifforum.com
Jojolasage
Admin
avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: [Festivités] Joutes équestres de Clermont   Mer 27 Juin - 16:12

althiof a écrit:
Althiof se positionna en bordure de liec et annonça :

Pour cette deuxième joute, les deux jouteurs suivants sont priés de se présenter sur la lice :

Messire LLyr di Maggio et d'Astralgan, Maréchal d'Armes de France, Héraut de Touraine, Héraut Plénipotentiaire d'Artois, d'Alençon, du Limousin-et-Marche et du Bourbonnais-Auverne, Premier Maistre d'Hostel de leurs Majesté le Roy Levan le 3eme de Normandie et la Reyne Catherine Victoire, Marquise de Valois, Duc du Lavardin, Baron du Gault Perche.

Estienne Morkar, Duc de Normandie, Seigneur de Bernouville et d'Aubigny.





Althiof regarda le ciel et pria pour qu'aucun des deux ne se blesse. Cela était déjà trop.

Première lance...
Les deux cavaliers s'élancent à pleine allure et visent correctement. Le coup du Duc de Normandie n'est pas assez appuyé au contraire de celui de son adversaire qui brise sa lance. Mais Estienne parvient à rester en selle. Les deux Ducs vont faire demi-tour en bout de lice...

Deuxième lance...
Llyr ne parvient pas à ajuster sa visée. Estienne en profite et d'un geste aussi puissant que précis il envoie son adversaire au sol qui se relève heureusement dans la foulée.


Messire Estienne, Duc de Normandie, est le deuxième qualifié !

Althiof marqua une pause avant d'annoncer la prochaine joute. Pendant tout la joute précédente il n'avait eu de cesse de jeter des regards morts d'inquiétude vers la tente d'Oya.

althiof a écrit:
Plus que deux joutes avant de connaître les quatre qualifiés pour les demi-finales.

Sont à présent invités à se présenter pour la troisième joute :

Messires

Silec, Duc de Saint-Nectaire, Baron de Mercoeur d'Auvergne.

et

Belgian, Pair de France, Baron de Bourbourg, Procureur à la Cour d'Appel.





Première lance...
Belgian semble totalement sorti de son tournoi ou plutôt c'est Silec qui est très en forme. Les deux jouteurs atteignent leur objectif mais la lance du Duc se brise sous la violence du coup, son adversaire ne pouvant éviter la chute heureusement sans gravité.

Nouvelle victoire ecrasante du Duc de Saint-Nectaire.


Silec remporte de brillante manière cette joute et se qualifie pour les demi-finales de ce tournoi.

Il ne restait plus qu'une seule joute dans laquelle devait participer Jojolasage. Serait-elle en état ou veillait-elle encore sur Oya ?

althiof a écrit:
Il était à présent temps de terminer ces Quarts de finale qui avaient pris pour une triste raison beaucoup de retard.

Pour terminer cette journée j'appelle sur la lice :

Jojolasage, Duchesse de Montferrand, Baronne de Calvinet, Capitaine et Gardienne de l'Ordre des Dames Blanches et depuis peu Chevalier de l'Ordre Royal des Dames Blanches.

T'as vu j'ai pas oublié !

Ainsi que

Benjamin, Vicomte d'Oradour, Juge auprès de la Cour d'Appel, Chevalier de l'Ordre du Mérite du Périgord Angoumois.




Première lance...
Les deux chevaliers s'élancent mais marque un tour d'observation. Ils vont tourner en bout de lice.

Deuxième lance...
Jojolasage et Benjamin ajustent meur visée et touchent au but malheureusement ils n'y mettent pas assez de conviction et chacun parvient à rester sur sa monture.

Troisième lance...
Encore une fois les visées sont parfaites. La Duchesse y met cependant plus de puissance et brise sa lance sur l'écu du Vicomte qui ne peut éviter la chute, chute très spectaculaire mais sans gravité.

Althiof s'avança.


Jojolasage est la dernière qualifiée !

Les Demi-finales auront lieu dès demain.

althiof a écrit:
Althiof s'inquiétait toujours autant pour Oya. Il avait même repoussé les Demi-finales et donc par conséquent la finale d'un jour de plus tellement il se faisait de soucis pour son ami. Mais elle n'aurait pas voulu que la fête s'arrête.

Il était plus que temps de terminer ces Joutes Clermontoises. Cet après midi auraient lieu les Demi-finales et ce soir la Grande Finale. Il n'était plus que quatre en lice.

Althiof afficha les deux joutes et attendit que les protagonistes en prennent connaissance :


Citation :
Carmody, Seigneur d'Auzances, face à, Estienne Morkar, Duc de Normandie, Seigneur de Bernouville et d'Aubigny.

Silec, Duc de Saint-Nectaire, Baron de Mercoeur d'Auvergne, Chevalier de l’ordre Royal de la Licorne, face à, Jojolasage, Duchesse de Montferrand, Baronne de Calvinet, Capitaine, Chevalier et Gardienne de l'Ordre des Dames Blanches.

Que les jouteurs se tiennent prêts pour ces Demi-finales !

althiof a écrit:
Le moment était enfin arrivé. Althiof s'approcha en bord de lice et annonça d'une voix forte afin de couvrir les bruits de la foule venue assister à ces dernières joutes.

Pour la première Demi-finale, je demande à :

Carmody, Seigneur d'Auzances.

Morkar, Duc de Normandie, Seigneur de Bernouville et d'Aubigny.


De se présenter sur la lice.





Première lance...
Les deux cavaliers sont fins prêts mais Carmody semble avoir des problèmes pour ajuster sa visée. Seul Morkar atteint son objectif mais son coup est bien trop faible pour désarçonner son adversaire.

Deuxième lance...
Demi-tour ! Les deux cavaliers s'élancent mais se toisent du regard.

Troisème lance...
La tension est à son comble. Nouveau demi-tour. Une fois encore les visées sont trop imprécises. La fatigue accumulée semble se faire sentir.


Les deux cavaliers sont toujours en selle. Aucune lance brisée. Mais le Duc de Normandie a touché une fois de plus l'écu de son adversaire.

Il est donc le premier qualifié pour la Grande Finale de ces Jotes Clermontoises !

althiof a écrit:
Pour la secondes joutes de ces Demi-finales j'appelle sur la lice :

Silec, Duc de Saint-Nectaire, Baron de Mercoeur d'Auvergne.

Jojolasage, Duchesse de Montferrand, Baronne de Calvinet, Capitaine et Gardienne de l'Ordre des Dames Blanches, Chevalier de l'Ordre Royal des Dames Blanches.




C'est alors qu'Althiof entendit le Duc marmonner :

C'est pas juste ! Elle a le droit et pas moi. C'est pas juuuuuusteuuuuuu !

Althiof sourit et rectifia :

Jojolasage sera donc opposée à

Silec, Duc de Saint-Nectaire, Baron de Mercoeur d'Auvergne et Chevalier de l’ordre Royal de la Licorne.

Voilà heureux !



Première lance...
Contrairement à la joute précédente, les deux ducs auvergnats sont bien concentrés. Leur visée fait mouche. Celle de Jojolasage manque de puissance au contraire de Silec qui brise sa lance mais sans parvenir à faire chuter la Duchesse.

Deuxième lance...
Encore une fois deux excellentes visées. Jojolasage manque encore de force. Silec en profite pour ajuster parfaitement son coup et brise à nouveau sa lance. Jojolasage est désarçonnée et ne peut éviter la chute. Heureusement sans gravité.


Silec est le deuxième qualifié pour la finale !

althiof a écrit:
Le moment de la Grande Finale de ces Premières Joutes Clermontoises était enfin arrivé. Les deux derniers participants étaient déjà prêts. Althiof s'avança en bord de lice, le plus prêt qu'il put et annonça, essayant de se faire entendre malgré les applaudissements de la foule :

Oyez ! Oyez !

Le moment que vous attendez tous est enfin arrivé ! La Grande Finale de des Premières Joutes Clermontoises. Elles verront s'affronter :

A ma gauche

Estienne Morkar, Duc de Normandie, Seigneur de Bernouville et d'Aubigny.

Et à ma droite

Silec, Duc de Saint-Nectaire, Baron de Mercoeur d'Auvergne, Chevalier de l’ordre Royal de la Licorne.

Que le mailleur gagne !





Première lance...
Les deux Ducs s'élancent mais trop occupés à s'observer aucun des deux n'atteind son objectif. Ils vont devoir faire demi-tour.

Deuxième lance...
Silec et Estienne ont réussi à corriger leur visée. Elles sont toutes les deux parfaites et très puissantes. Les deux lances se brisent de façon très spéctaculaire. Mais le coup du Duc Auvergnat est beaucoup plus appuyé et son adversaire est désequilibré. Il tente d'éviter la chute mais n'y parvient pas.

Silec reste sur sa monture.


Mesdames et Messieurs, j'ai le grand honneur de vous annoncer que Silec, Duc de Saint-Nectaire, Baron de Mercoeur d'Auvergne, Chevalier de l’ordre Royal de la Licorne est le grand vainqueur de ces Premières Joutes Clermontoises !

Félicitations à lui !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliothequeduba.positifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Festivités] Joutes équestres de Clermont   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Festivités] Joutes équestres de Clermont
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SATURNE 9 ANS TYPE BICHON RISQUE EUTHA (63) CLERMONT FERRAND
» Sortez vos chapeaux de fêtes et vos divers accessoires de festivités.
» Charte de la Ligue des Joutes
» Top 10 essais Nalaga (Clermont)
» [Flood + Coordination RP] Théme : Les joutes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grande Bibliothèque Ducale :: La Bibliothèque :: Tour Nord-Ouest : La vie du Bourbonnais-Auvergne :: RP divers-
Sauter vers: