Grande Bibliothèque Ducale

Bibliothèque du Bourbonnais-Auvergne ouverte à tous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Procès opposant Garcimore au duché du Bourbonnais Auvergne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Procès opposant Garcimore au duché du Bourbonnais Auvergne   Sam 18 Oct - 16:06

Lap a écrit:
Lap s’était levé de bonne heure ce matin là. Elle avait une tâche à accomplir qui ne serait pas des plus facile. Elle prit une de ces plus belles robes puis se restaura avant de passer dans son bureau pour prendre son dossier. Elle regarda que rien ne manquer, que tout était en ordre. Elle ferma le dossier, le prit sous le bras et partit pour le château.

Arriver au château, elle alla dans la salle des gardes pour obtenir la clé de la salle. Elle demanda au responsable des clés, la clé pour ouvrir. Muni de cette clé, elle monta les escaliers, puis longea le long couloir avant de s’arrêter devant une porte. Une grande porte en bois, avec écrit dessus « Salle de Justice ». Elle prit la clé et la fit pénétré dans la serrure, puis essaya de tourner la clé. Mais celle ci refusa de tourner…

- ça commence bien !!!

Elle réessayé mais la clé resta toujours en place dans la serrure. Elle posa le dossier a ces pieds puis réessayé plusieurs fois, l‘angoisse montait. Puis enfin elle trouva à ouvrir la porte. Elle respirait un peu mieux, soulagé que cette porte s’ouvre. Faudrait qu’elle en parle au garde, mais pour le moment elle en était pas là.

Elle ramassa son dossier, repris la clé dans la serrure, puis avança dans la salle déserte. Elle alla jusqu’à sa place, y posa son dossier et la clé juste à côté et s’assit en attendant que la salle se remplisse.

Elle profita du calme pour regardé la pièce bien silencieuse. Le calme avant la tempête pensat’elle. Parce qu’il y aurait de la tempête, elle en était certaine, parce que ça ne serait pas facile a gérer. Mais elle devait le faire.
Worwick a écrit:
Le sergent chef de Murat alla s'assoir apres avoir fait un signe de tête au procureur.

On va rire! pensa t'il
Titan34 a écrit:
Titan entra a son tour dans la salle, relativement vide, un rapide coup d’œil, et a part un soldat, il aperçut sa coéquipière à son poste, il vint la saluer.

Bonjour Lap, comment vas tu, je n'aime pas trop me trouver icelieu, mais là c'est différent, je veux en connaître le résultat.

après quoi il salua d'un signe de tête le soldat présent et s'assit en bonne place pour ne rien perdre du jugement.
Colonidre a écrit:
[rp]s'approche du Sergent/chef de Murat, j'crois qu'c'est t'a vous qu'j'dois r'mett' ça cé pour l'comiq' l'Garcimore là

Paulhaguetois a écrit:
Ca va être une boucherie, les pauvres, sont-ils de taille à lutter ?

Sois clément Garcimore

[/rp]
Lap a écrit:
la salle commençait à se remplir, Lap reconnu quelques personnes. elle rendit le signe de tête au Sergent-Chef Worwick, puis vit arriver Titan, elle lui sourit avant de lui répondre.

- Bonjour Titan, ça va bien pour le moment, merci, et toi ? oh je n'aime pas trop ce genre de procès non plus, mais j'aimerai bien savoir, aussi, le jugement que rendra le juge. Je pense pas que cela soit des plus facile et n'aimerait surtout pas être à sa place.
Titan34 a écrit:
ça va trés bien Lap merci, il est vrai que je suis trés bien à ma place là, c'est l'avantage du spectateur.
Sofio51 a écrit:
sofio n'aurait pas voulu louper ca pour rien au monde sacré duc quand même , il avait eu au moins le mérite de se faire hair en si peu de temps par tant de monde, certains d'ailleurs l'avait surnommé le minable, elle sourit en repensant a tous les efforts que le duc employait pour mettre a mal l'armée, le revers de la médaile ne devrait plus tarder , peut etre ce procés serait le coup de grâce..........
Ninjaturtel a écrit:
Ah que c'est dur de se levé tout les matins, en sachant qu'on a encore a écouté des hurluberlu se défendre et qu'on doivent les punir ou les relaxé... Tel était la vie qu'il avait accepté et qu'il allait s'empresser de suivre encore et encore pour une bonne quinzaine de jours encore.

C'est ainsi que Ninja, se levant de si bon matin comme tout les matins où il n'avait pas finit saoul la veille, enfila sa robe de Juge, se fit tout beau comme a son habitude, s'équipa de sa masamune a sa taille du coté droit, de son épée au blason de Glénat a sa taille du coté gauche, et maintenant de sa couronne de Baron sur la tête. Et voila, c'était tout bon, il était fin prêt a partir en cour de Justice.

Saluant les gardes au passage, il arriva comme d'habitude par la porte de derrière. Peu de monde présent encore, il partit en direction de son siège afin de salué la procureur.


Bonjour Lap, j'espère que tu va bien. Ça serait dommage que je perde a nouveau un procureur.

Quoi que, Ninja préférait la "remplaçante" a l'original mais bon. Après avoir salué la procureur, il se tourna vers les quelques spectateurs.

Bien le bonjour a vous, je suis Ninjaturtel de Glénat, je serai le Juge pour ce procès qui j'espère se passera sans problème.
Pour tout débordement, je serai contraint de vous faire sortir de ces lieux et pas de façon gracieuse, veuillez être compréhensif je vous prie.

Il salua les personnes et vit qu'il n'y avait pas de garde poster a l'entrée... C'est vrai que d'habitude c'est lui qui ouvrait les locaux et qui s'occuper de tout ça... Il fit signe a un garde de s'approchait et lui donna les consignes.
Il savait que les militaires avaient la bougeotte et la langue bien pendu, c'est pourquoi il posta deux gardes a l'entrée avec indication de fouille sauf pour les conseillers ducaux ou les nobles dit de mérite (donc tous excepté les issue du mérite).

Voila, tout avait été dit, les trucs d'usage et d'habitude.
Certes cela faisait réglementé mais on était en procès, et il y avait un minimum de rigueur a avoir. C'est ainsi qu'il attendit alors la suite, se tournant a nouveau vers Lap.


Voila, je pense que c'est plus ou moins bon.
Il reste plus qu'a avoir l'accusé et on pourra commencé. Dès qu'il est présent et que la salle est calme, tu peux commencé quand tu veux.

Un sourire pour ponctué le tout, il attendit les réponses ou réaction de la duchesse consort, ou alors rien du tout même ^^
Somara a écrit:
[rp]Somara entra , tout en sondant la salle , et en voyant Worwick, alla directement s' assoir à ses côtés et murmura:

[Bonjour chef... dites-moi, après Garci ça sera le tour a qui .. ?et avez vous entendu le surnom qui circule sur le Duc ? [/rp]
Guilene a écrit:
Guilene alla s'assoir au fond de la salle.
Elle venait a peine de quitter une salle de tribunal en cours partial (joke) ou les accusations etaient des plus ridicules et deplacées... en voila un deuxieme....
De gros problemes au niveau du duché pensa t'elle pour en arriver a accuser l'ensemble des membres les plus devoués pour leur duché...
Heureusement, une election n'est pas definitive, et le peuple n'est pas dupe...

Guilene jetta un regard vers le sergent chef worwick puis sourit.
Quelle blague ce procès ^^
Garcimore a écrit:
Soudain les deux vantaux de la grande porte centrale de la salle du tribunal s'écartèrent violemment, un homme aux habits dont la couleur d'origine restait indéfinissable s'avança

Bien le bonjour la compagnie, heureux que vous soyez venus à la petite cérémonie que le duché donne en mon honneur

entonna-t-il joyeusement, tout en remontant l'allée vers l'estrade,
jetant rapidement quelques regard sur les bancs clairsemés de la vaste salle

puis il fixa le juge tout en continuant de remonter droit vers l'estrade


Holla tavernier, toi derrière ton bar, met donc une pinte bien fraiche à chacun de mes amis ici présent, et même aux autres tiens, c'est fête aujourd'hui. Tu mettra tout ça sur ma petite note hein, on est plus à ça près.

Tiens Lap tu es la aussi ? T'a pris un petit boulot de serveuse en appoint pour compléter ton temps libre ? Allez prends toi une chopine aussi c'est pour moi


il vint ensuite s'assoir à sa place au premier rang

Bon il parait que le conseil à rédigé quelques fabliaux à mon intention, n'ayant pas tous les jours l'occasion de bien rire, je suis donc impatient de les entendre. Allez-y je vous écoute
Guilene a écrit:
Ah bein si y'a moyen de s'envoyer un verre ou deux, moi j'veux bien ^^
Barman ?
Est il possible d'avoir une dixaine de pinte svp, quelques amis vont me rejoindre sur ce banc ^^

Guilene alla accrocher son etendard sur le banc
Clothilde a écrit:

Clothilde n'avait pas l'habitude de fréquenter ce genre de lieu, que, pour dire le vrai, elle n'appréciait guère...

Mais ce jour-là était spécial.
Ce jour-là, elle ne pouvait être absente.

Elle tenait à apporter son soutien à l' "accusé" !!


Murataise engagée pour son village, civile volontaire pour la défense de Murat, douanière, elle connaissait toute l'histoire ayant entraîné ce procès, et était outrée qu'un homme d'une telle droiture se retrouve ainsi traité comme un criminel.


Cet homme dévoué corps et âme à son village, à la mairie, à son Duché, à la COBA.
Aussi dévoué envers ses hommes qu'envers les habitants de Murat.

Il ne méritait certainement pas de se trouver dans le box des accusés !!

Alors Clothilde de St-Nicolas, Dame de Laveissière, que les gardes avaient laissée entrer dans la salle d'audience, avança, remonta l'allée centrale, et alla s'asseoir fièrement sur le banc à côté duquel flottait l'étendard de la garnison murataise, en compagnie de Son Sergent-Chef, et des autres membres de la garnison.

Le procès n'avait pas encore commencé, aussi se permit-elle de se pencher vers son Maire, et le regard droit et déterminé lui dit à haute et intelligible voix :

Garci, nous sommes tous avec toi !!
Worwick a écrit:
Worwick eut un sourire en coin en entendant les paroles de Garcimore.

Vivement que ça commence se disait il.
Anasthasia789 a écrit:
Anasthasia avait entendu parler du procès contre Garcimore. Elle se hâta de se préparer, et d'allez y faire un tour.
Monicaa a écrit:
L'aumônière de la Coba, en proie à des douleurs et fièvres, se réjouit d'avance de venir se changer les idées et oublier les douleurs qui la tenaillaient, "Un procès... ou une bouffonnerie ?" pensa-t-elle..... Hé bien soit, elle s'installe confortablement et attend la suite du programme... de fendage de gueule. Very Happy

-"Tiens Salut Anasthasia! comment va Murat ?"
Sonia80200 a écrit:

Sonia avait entendu parler de se procés, elle décida d'aller y jeter un oeil, entre dans las salle, vois son amie et se dirige vers elle.

Bonjour Clo, alors pas encore de bout de chou à l'horizon

Lui fait un gros poutou et lui glisse à l'oreille, vivement qu'il arrive et j'espére être là pour rien au monde je ne manquerai sa. Lui sourit.
Anasthasia789 a écrit:
Anasthasia qui attendait, vit arriver l'Aumonière Monicaa.

" Bonjour Monicaa. Murat va très bien! Et Thiers?! "

Elle lui sourit. Puis elle remarqua que beaucoup de personnes arrivaient pour voir la p'tite réunion. Puis voyant Guilene, elle alla s'installer sur le banc.
Ninjaturtel a écrit:
Ça arrivait peu a peu, la salle se remplissait.
Bien, très bien même, enfin peut être pas très bien pour la jeune et nouvelle procureur qui risque peut être d'être intimidé par cette foule qui lancera sans aucun doute quelque regard assassin lors de ses prestations. Bah elle s'y fera se dit Ninja.

Le temps passé, la salle se remplissait, jusqu'à l'arrivée de l'accusé.
Trait d'humour ? Ou provocation envers un conseiller ducal ? Nul ne pouvait émettre un avis clairement, ceci dit l'attitude quelque peu désinvolte ne semblait pas être apprécié de Ninja.
S'en suivit alors l'intervention d'une dame qu'il ne connaissait pas et qui prenait bien ses aises également, affichant l'étendard de la caserne de Clermont sans en demander l'avis.

Amusé, Ninja prit alors la parole afin de répondre a ces personnes. Il se tourne tout d'abord vers le Sieur qui avait prit la parole en premier.


Messire l'accusé, il semblerait que vous n'ayez pas comprit dans quelle salle vous venez d'entré. La cour de Justice, ainsi que ses représentants ne sont pas vos compagnons de beuverie et vous devez un certain respect.
Étant de bonne humeur, je permets au Greffier de garder ces mots afin de témoigner de votre attitude en ces lieux, a moins que vous ne décidiez d'être plus respectueux et que vous changiez de comportement.

Parole totalement controversé, comment pouvait il être gentil et laisser les mots sur écrit... L'amusement l'avait déjà prit et il tenait a resserrer les boulons afin que point de débordement il y est. Venir de cette façon ne l'amuser pas, et ça ne le mettrai surement pas en de bonne humeur.

Après avoir finit avec l'accusé, il se tourne vers Guilene.


Dame, puis je vous ordonner de retirer l'étendard que vous avez affiché sans autorisation je vous prie ?
Cette question est bien sur rhétorique, et toute négation entrainerait une ballade accompagné de quelque gardes en dehors de ces murs.

Et il semblerait que vous faites dans le même genre que l'accusé, alors soit vous devenez plus respectueuse envers la cour, soit la cour devra se passer de votre participation passive durant ce procès.

Et bien et bien, ça commençait bien.
Depuis quand on s'adressait au Juge de cette manière, on allait peut être avoir le record de personne expulser... Espérons que non...
Derftheouf a écrit:
Le Brigadier Derftheouf qui passait par là par pure coïncidence s'arrêtât devant la salle et s'exclama :


Ce n'était donc pas une farce?! Notre Maire et Conseiller Militaire Garcimore allez bien se faire juger?!

Ne voulant rater ça pour rien au monde, il entra dans la salle et pris place à coté de soldats de sa garnison qu'il avait reconnu.
Clothilde a écrit:

Sonia rejoignit Clothilde, l'embrassa et lui dit :


Bonjour Clo, alors pas encore de bout de chou à l'horizon
vivement qu'il arrive et j'espére être là pour rien au monde je ne manquerai sa.

Clothilde l'embrassa à son tour, et répondit en souriant à son amie :

Bonjour Sonia, et non pas encore là mon MiniBoutchou !
Mais j'ai le sentiment qu'il ne tardera pas à montrer son petit nez, et j'espère bien que tu seras au Domaine pour sa venue ! enfin, dans la pièce du bas, en train de me soutenir par la pensée !

Souvenir d'une conversation en taverne, petit rire partagé entre les deux jeunes femmes.
Petit rire pas vraiment de circonstance, rire nerveux en fait !!

Petit rire pour tenter de masquer tant bien que mal son indignation face à l'accusation lancée contre Garcimore.

Petit rire coupé court par l'intervention du Juge s'adressant à Garci puis à Guilene.

Décidément, c'était vraiment un "procès" épique que celui qui s'annonçait......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Procès opposant Garcimore au duché du Bourbonnais Auvergne   Sam 18 Oct - 16:07

Lucaa a écrit:
Lucaa était venu pour assister au procès de Garci, le bourgmestre de Murat...
Ahh, se dit-il, son premier procès en tant que spectateur depuis la fin de so mandat...de procureur.
Quel difficulté de faire ce genre de procès !!!

Il remarqua des Muratais, Cloo, Anasthasia, Worwick, Somara... Et des connaissances.

Puis il vit Garci, pauvre de lui, avec tout ce qu'il faisait pour Murat et le Duché, il se retrouvait là, assis à la place des accusés, horrible siège comparé à celui du Procureur ou du Juge...

Mieux il y avait du monde mieux s'était, il fallait à tout prit soutenir Garci !!!

L'ancien Procureur était arrivé en retard, comme toujours, de ce fait, les places étaient restreintent, il voulu quand même saluer ses ami(e)s, il se dirigea vers Cloo et lui fît la biz avant de lui dire :


- Quel Mascarade ce procès, pfff !!

Il salua Worwick qui était pas loin d'un signe de main, il irait lui parler plus tard...
Worwick a écrit:
Le sergent chef vit arriver pas mal de monde en majorité des Muratais.
Il était satisfait de voir que le maire de murat était soutenu.
Lap a écrit:
Lap vit rentré ensuite le Juge

- Bonjour Messire Ninjaturtel, je vais bien merci, vous me perdrez pas, ne vous inquiétez pas. C’est plutôt moi qui risque de me perdre, toute seule, dans toutes ma paperasserie, et vous sortir le réquisitoire, avant l’acte d’accusation…

Elle sourit au Juge pour voir la réaction de celui-ci.

Puis Garcimore fit son entrée, plus que théâtrale.

- ah enfin le voilà dit-elle tout bas.


Quand elle entendit :

Holla tavernier, toi derrière ton bar, met donc une pinte bien fraiche à chacun de mes amis ici présent, et même aux autres tiens, c'est fête aujourd'hui. Tu mettra tout ça sur ma petite note hein, on est plus à ça près.

Tiens Lap tu es la aussi ? T'a pris un petit boulot de serveuse en appoint pour compléter ton temps libre ? Allez prends toi une chopine aussi c'est pour moi

il vint ensuite s'assoir à sa place au premier rang

Bon il parait que le conseil à rédigé quelques fabliaux à mon intention, n'ayant pas tous les jours l'occasion de bien rire, je suis donc impatient de les entendre. Allez-y je vous écoute



Elle fit les yeux noir à Gacimore, il arrangeait pas son cas en faisant cela le bougre. Mais le juge le remis aussitôt à sa place. Ce procès risquait d’être très mouvementé pensa-t-elle.

Elle prit son dossier en main et commença.


- Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs.

J'annonce l'ouverture du procès opposant Messire Garcimore au Duché.


puis regardant la personne en question.

- Veuillez vous avancer à la barre, Messire Garcimore, pour l'énoncé de l'acte d'accusation.
Melwin a écrit:
Melwin venait d'apprendre la nouvelle au sujet de Garcimore. Jusqu'à présent il avait bien voulu croire à la sincérité du Duc. Mais là, c'était de l'acharnement et cela virait à la bouffonnerie.

Si c'était du même acabit que pour le procès de Jardin83, que de temps précieux perdu.

Se penchant vers Garcimore, il lui murmura à l'oreille :


Allez! Encore quelques jours à tenir, les élections approchent... Entre les équipes de Tixlu, Kimi32, Titan34, Natafael et moi-même nous devrions arriver à élire un Duc digne de ce nom...
Noucky77 a écrit:
Noucky entendit de l exterieur

- Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs.

J'annonce l'ouverture du procès opposant Messire Garcimore au Duché.


il entra discretement et se dirigeat vers ses amis,il ne manquerais pas ce procé pour tous l or de Murat
Takezo a écrit:
Takezo se rendit au procès de Garcimore,l'esprit tranquille, il savait que ce procès était une perte de temps,mais il se devait de soutenir son maire et camarade soldat, il salua le sergent chef Worwick,ses autres camarades soldats et ses amis qui étaient présent, il s'installa à côté de Noucky et lui dit en souriant:

Salut Noucky, tu pense qu'on peut rire tout de suite ou on devrait attendre la fin du procès ?
Favdb a écrit:
FaVdB entra dans la salle, il entendit juste Dame Lap, faisant office de procureur, déclarer l'ouverture du procès. Garcimore lui avait demandé de venir l'assister pendant l'audience de son procès. FaVdB le vit, un tant soi peu goguenard, tout en s'approchant il remarqua que la salle comptait déjà pas mal de membres de la COBA. Prenant place aux côtés de Garcimore, FaVdB lui glissa tout bas:

Qui a amené la cervoise?

Puis affichant un calme froid il se redressa attendant l'acte d'accusation.
Lap a écrit:
Lap vit rentrée Favdb. Il avait su bien s'entourer ce cher Garcimore, elle sourit. En tout cas, beaucoup de monde était venu pour lui, des gens de Murat, d'autre de la COBA et en général ils avaient pas leurs langues dans leurs poches. Ce procès serait des plus intéressant.
Clothilde a écrit:

La salle se remplissait de minute en minute.
Nombreuses étaient les personnes venues soutenir le Maire de Murat-Conseiller militaire.

Lucaa fit son entrée et vint à côté de Clothilde, lui fit la bise, qu'elle lui rendit avant de l'écouter dire :
- Quel Mascarade ce procès, pfff !!
Ah ça oui, tu l'as dit Lucaa !!
Trodain a écrit:
Trodain entra dans la salle et s'assit discrètement au fond en voyant que le procès allait commencer. La curiosité l'avait pousser à venir voir de lui même se procès.
Guilene a écrit:
Citation :
Dame, puis je vous ordonner de retirer l'étendard que vous avez affiché sans autorisation je vous prie ?
Cette question est bien sur rhétorique, et toute négation entrainerait une ballade accompagné de quelque gardes en dehors de ces murs.

Et il semblerait que vous faites dans le même genre que l'accusé, alors soit vous devenez plus respectueuse envers la cour, soit la cour devra se passer de votre participation passive durant ce procès
Je ne sais si il est de bon augure d'ordonner ceci.
Je respecte cette cours et ne cherche surrement pas a la défier.
Mais cette cours est reuni pour juger Garcimore en rapport avec ses fonctions de maire de la ville de Murat, ceci n'est pas mon etandard mais celui de l'accusé.
Si le fait de ne pas avoir obtenu votre autorisation est le probleme, alors je vous la demande.
Comme l'on ne peut pas demander a un militaire de se presenter sans son uniforme, l'on ne peut demander a un maire d'abandoner les couleurs de sa ville.
Tous ici sur ce banc, soutenons notre maire, representons la municipalité de murat, et souhaitons etre autoriser a en montrer les couleurs.
Garcimore a écrit:
La salle se remplissait peu à peu, le juge avait commencé à prendre la parole...

Ho mais si je sais très bien ou je me trouve, le grand théâtre de la fameuse compagnie dicte "Des laquais du fantoche" troupe bien connue dans notre duché pour ses pièces burlesques et autres farces qu'elles nous dispense depuis quelques temps déjà. Non ce n'est pas cela ? M'aurait-on menti ?

D'ailleurs puisque vous n'avez pas l'air très compétent dans le métier de tavernier, auriez vous au moins quelques maïs soufflé à proposer à l'assistance ? Ce serait la moindre des choses je pense, quand on organise des festivités le minimum est de faire cela correctement.

Mais au fait, en regardant la salle se remplir peu à peu, j'espère qu'au moins vous avez prévu une paire de braies de rechange parce que je suis en train de me rendre compte qu'il commence à quasiment y avoir une armée de la Coba en ces lieux, pour tout dire et a peu de choses près cela ressemblerait même à la copie conforme de l'armée à laquelle vous avez refusé un mandat de peur qu'elle vienne directement à Clermont pour accrocher les têtes du conseil au sommet de quelques pics. La, tous rassemblés comme ça en un même lieu et à la capitale, il faudrait peut-être lancer une loi martiale vu le péril engendré.


Tout en finissant sa phrase, il se leva de son banc et se dirigea vers la barre

Enfin bref je plaisante, je plaisante et je m'égare, c'est vous qui êtes censés nous jouer votre farce et nous distraire, donc allez-y je vous écoute, j'ai hâte de profiter de vos bons mots.
Ninjaturtel a écrit:
Le procès montrait quelque gout d'originalité, de la "rébellion".
L'on était venu en groupe, surement pour montrer un quelconque poids, puis l'on venait a répondre a ses dires.

La première fut la dame a l'étendart, Ninja l'écouta puis répondit :


Vous ne savez pas s'il est bon augure d'ordonner ceci ?
Et bien il semblerait que vous ne soyez pas dans une quelconque ruelle, mais dans une cour de Justice. Que, jusqu'à preuve du contraire, c'est moi qui définit comment se passe un procès et c'est moi qui ordonne.

Donc, quand vous me faite la demande, j'aimerai tout d'abord que vous retiriez l'étendard. On ne fait pas la demande après avoir fait ce pourquoi la demande été faite. Et soulignons que je n'ai nullement attitré cet étendard a votre personne, j'ai seulement demander a ce que la personne qui l'a afficher la retire.

D'ailleurs, vous me dites que vous souhaitez être autoriser a montrer les couleurs de Murat, pour l'instant vous n'avez fait que l'imposer. De plus, que vous et d'autre personne soyez venu pour soutenir l'accusé ne tient qu'a vous, mais nous ne sommes pas ici pour faire une démonstration d'affichage mais bien écouter ce qu'a à dire l'accusé devant la Justice.
C'est pourquoi, je refuse tout affichage dans la cour de Justice mais vais vous facilité la tache concernant l'étendard.

Notons au passage qu'il est nullement question de faire abandonner les couleurs de sa ville a un maire, mais de montrer que dans une cour de Justice on ne fait pas n'importe quoi, on respecte les lieux, on fait les demande avant d'exécuter nos actions, et on ne demande pas boisson dans un tel lieu, ni aux personnes présidant l'évènement.

Ninja fit signe alors à un garde de prendre l'étendard et de le rendre a la Dame.


Une fois finit, il se tourne alors vers le Sieur.
Celui ci déblatère afin d'amuser la galerie puis en arrive a des propos plutot etonnant.

L'homme continue, puis se lève et se dirige vers la barre. Ninja reprend alors.


Messire, je crois qu'il n'est pas nécessaire que vous veniez pour l'instant a la barre.
Il semblerait que vous ayez envie de prendre l'air, que vos idées soient quelque peu mélangé dans votre esprit. C'est pourquoi, j'ajourne la séance d'une paire d'heure.

Concernant vos remarques, je vous recommande de changer d'informateur. Il semblerait que vous ne possédiez pas toute les informations afin d'établir et commencer un réel débat. Je vous invite donc a corriger vos informations et si vous le souhaitez nous pouvons allègrement en discuter devant votre public dehors, afin que tous sache pourquoi le mandat ne vous as pas été distribué, et rectifié ainsi les informations erronée que vous possédez.

Voila, je pense que l'on m'a assez écouter. Je vais donc prendre maintenant congé et je vous dit a dans quelques heures une fois que vous aurez prit l'air, vous serez avertis une demie heure avant l'ouverture du procès, ne vous éloignez donc pas ou nous risquerons de commencer sans vous. Je remercie le Greffier et la Procureur d'avoir noté vos interventions qui seront sans doute réutilisable lors de ce procès.

Ninja salua l'assemblé, qui se demandait peut être ce qui se passait.
Des discussions se lancèrent, Ninja partit alors dans l'arrière cour, afin de se désaltéré un peu et laisser a ces quelques gueux le loisir de se rafraichir le visage.



hrp : alors, au vue des événements, je pense que pour laisser le temps a tous de profiter de ces heures de repos forcé, je ferai relancer le procès d'ici demain ou après demain.
Je reste a l'écoute des principaux protagoniste a savoir Lap et Garci Very Happy
Bon jeu.
Jazon a écrit:
Jazon se trouvait présent au tribunal pour un autre procès qui venait de se finir quand il entendit les gardes parler de celui qui commençait dans la salle d'à côté.
Deux procès de polichinelle, autant l'un que l'autre !!!!
Il y avait de quoi être exaspéré depuis quelques temps.... On se moquait vraiment du monde.

Il décida d'aller soutenir Garcimore. Mais connaissant l'homme, grand militaire et stratège devant l'éternel, ne parlant jamais à tort et à travers, il savait qu'il aurait de la répartie et ne se laisserait pas démonter par ceux qui voulait une fois de plus un responsable et surtout ne pas se sentir eux même concerné ou responsable.
Quand il entra dans la salle, Garcimore venait de se présenter à la barre et Jazon ne put que sourire aux propos qu'il adressa au juge.

*Ca commence bien !* se dit il.
Il fit un tour de la salle du regard. Il est vrai que la COBA était présente en force et reconnut certains qu'il salua d'un mouvement de tête ou d'un sourire.
Quelle belle fable allait se jouer ici !
Guilene a écrit:
Citation :
Ninja fit signe alors à un garde de prendre l'étendard et de le rendre a la Dame.
Un soldat qui avait sans doute sejourné trop longtemp devant la porte de son tribunal sans bouger, s'approcha de Guilene.
Tu me touche et je te fait un immense sourire sur le bas du ventre, retorqua Guilene en gliassant sa main dans le replie de sa cape .
Retourne a ta place, mouton.
Je vais plier mon drapeau moi meme.

Guilene pris soin de rouler le drapeau correctement en prennant son temps, puis le déposa a ses coté, toujours a l'extremité du banc.
Le drapeau roulé montrait encore parfaitement les couleurs de Murat, cela lui convenait ainsi.
Titan34 a écrit:
Titan écoutait et regardait le déroulement de ce procès, très intéressé, car Garcimore faisait partie du groupe Volcan.
Il hocha la tête un peu déçu de voir le comportement agressif de certain soldats.
ces soldats qui avaient prêtés serment de servir le Duché, cela devait à son avis commencé par le respect des institutions Ducale.
Il espérait vraiment que Garcimore se calme et contrôle plus sagement ses partenaires et défenseurs, pour ne pas dire ses troupes.
Il faut dire que Titan commençait à en douter, du fait des menaces à peine voilés de s’attaquer au château.
Elyonne a écrit:
Elyonne arriva discrètement dans la salle.
Repérant son Sergent Chef et quelques camarades déjà présent elle les rejoignit.

Elle vit et entendit une altercation près d'elle et sourit de la réaction de Guilene tout en jetant un regard à Ninja.
Favdb a écrit:
FaVdB était quelque peu désorienté. Il commençait à avoir l'habitude des procès mais celui-ci était vraiment particulier.

D'abord il n'y avait aucun chef d'inculpation réel, puis le procès avait été ouvert, et maintenant il était suspendu.

Bien il en profiterait pour aller voir dans l'autre salle un autre procès. Il se pencha sur l'épaule de Garcimore:


Bon, je vais faire un petit tour à côté. On dirait que ce procès va s'éterniser et pour pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Procès opposant Garcimore au duché du Bourbonnais Auvergne   Sam 18 Oct - 16:11

Ninjaturtel a écrit:
Ninja avait rejoint l'arrière cour, la ou était entreposé boisson et de quoi grignoter, avec en plus un magnifique fauteuil des plus luxueux et confortable, tout ce qu'il fallait pour se relaxer.

Moment de détente, il réfléchit alors a deux trois choses a faire une fois sa charge ducale terminé, il allait maintenant être "sans emploi" et il fallait trouvé une occupation... Justice ou plus justice... Telle était la question.

C'est ainsi qu'il prit une bonne chopine de cervoise, prenant une part de tarte fraichement préparé et qu'il se reposait tranquillement, se perdant dans ses pensées...



hrp : bon en fait, je voulais juste dire que les deux procès n'ont pas lieu en même temps... Ninja ne peut pas se dédoubler c'est logique. J4avais commencer a prévenir les personnes une par une mais bon ça va jamais finir donc je préviens ici ^^
Il n'y a donc qu'un procès a la fois qui se déroule, et qui sont dans deux journées différente Wink mici
Noucky77 a écrit:
Noucky ne pu s empecher de sourir en voyant Guilene deposer les couleurs de murat sur le bord du banc et en donnant un coup d epaul a Takezo
"c est vrai qu il y a de plus en plus de soldat ici"
puis regardant l assembler et se dit bon je pensse qu on ai pas partit d ici
Garcimore a écrit:
Quoi déjà un entracte avant même le début de la pièce ? Arf tous des feignants ces saltimbanques.

Je vous laisse donc aller changer de braies, on va vider quelques tonnelets en attendant.
Anasthasia789 a écrit:
Anasthasia vit arriver de plus en plus de monde. Hum, se procès allait devenir marrant, euh intéressant. Dans ces personnes il y avait Clo, Lucaa, Noucky, Takezo, elle les salua. Et ne put s'empêcher d'entendre la phrase de Tak. Elle mis sa main devant sa bouche et étouffa un rire.

Par elle rit jaune, quand on demande à Guilene d'enlever les couleurs de Murat, sur le banc. Sacrilèges! C'était tout de même un procès pour le maire de Murat!

Elle attendit la suite...
Sonia80200 a écrit:
C'était installé dans un coin, ne voulant pas géner, entend son ami faire une petite réflexion, pouffe de rire.
Regarde le Juge, qui se sauve deja, et bien si sa continu comme sa on va y passé un long moment ici.
Va rester un peu mais risque d'être prise par le temp
Lucaa a écrit:
Le Maréchal n'y croyait pas, le procès venait juste de commencer, et pourtant le Juge l'avait suspendus pour quelques heures, incroyable se dit-il...

Il était amusé par les propos tenus par le maire de Murat, il remarqua une jeune femme avec l'étendard aux couleurs de Murat remballer un garde qui voulait le lui ôter, il ne pût s'empêcher de rigoler.

Puis il vît Anasthasia venir et les saluer, il la salua à son tour en souriant.

Le juge prit congé dans l'arrière salle, pff, à ce rythme là, le procès se terminera à Noël !!

Il quitta Cloo pour aller voir Worwick, ayant fait quelques pas, un garde le regarda d'une façon bizarre, il était droit, le visage carré...
L'ancien procureur s'arrêta devant lui, mais il n'eut même pas le temps d'en placer une que celui-ci, s'exclama sur un ton agressif :


- Dégage de mon chemin !!

Le Maréchal répondît d'un ton, tout aussi violent :

- Ne t'avise plus jamais à m'adresser la parole de cette sorte, je ne suis pas ton chien !!
Essaye juste pour voir et tu le regretteras, je te le promet ! Tu ne sais pas à qui tu as à faire !!


Lucaa vît quelques yeux braqués sur les deux hommes, il le regarda haineux puis voyant que le garde ne répondît pas, il partit en direction de Worwick.

Il le salua poliment puis lui souffla :


- Sergent-Chef !

Lucaa fît unpetit sourire du coin de l'oeil avant de reprendre :

Dis, mais c'est que ça grouille de soldats ici !!
J'espère que Garci sera relaxé, ce serait vraiment pas juste...
Dans le cas contraire, vous ne ferez rien, n'est-ce-pas ?


Il le regarda anxieux...
Worwick a écrit:
Le sergent chef de Murat vit approcher le maréchal et lui dit tout simplement à voix basse.

Ne t'inquiète pas! je n'entreprendrai rien.
Garci est un grand garcon ! il sait exactement ce qu'il fait!

Je suis juste impatient de savoir ce que l'on lui reproche exactement et la manière dont Garcimore va se défendre.
On va bien rigoler
.
Lanfeust86 a écrit:
Lanfeust arriva au procès de Garcimore, un des membres de Volcan. Il étit en retard mais il avait entendu parler du début du procès et la suite allait surement être intéressante. Mais que faisait donc ASturion...pourquoi tout cela... Il alla s'assoir à côté de Titan.

Bonjour Titan, alors toi aussi tu es venu voir ce procès.
Sofio51 a écrit:
sofio soupirait la chaleur de la pièce était insoutenable, et l'attente se prolongeait, elle aurait aimé sortir un moment mais avait peur de manquer un bout, elle s'approcha du sergent chef de murat


"même pas un ptit coup a boire tout se perd hein...alors a qui le prochain procès toi??ca marche comment c'est un tirage au sort ou asturion a des cartes avec les portraits de la COBA?, on verra hein tu crois qu'il a le temps d'en faire encore beaucoup des proces?il finira bien par disparaitre"
Fleuvenoir a écrit:
Fleuvenoir arriva après que le juge eu ajourné le procés. Elle remarqua ces camarades de COBA ainsi que le sergent chef worwick et se joignit à eux.
Titan34 a écrit:
Titan vit arriver Lanf, il lui sourit et lui fit une place prés de lui.

Bonjour Lanfeust, oui effectivement, je suis venu assister, après tout c'est un homme de chez nous, et je n'ai pas tout compris.
j'espère que ce procès nous ouvrira les yeux ou qu'il nous prouveras une fois de plus l'incompétence de notre régnant actuel.


sur ce titan sorti une fiole pour se désaltérer, qu'il tendit d'abord a son ami.
Lanfeust86 a écrit:
Oui c'est vrai j'espère aussi que l'on pourra comprendre. Je suis aussi là parce que Garcimore fait partie de Volcan.

Il accepta la fiole que Titan lui tendit et bu une gorgée. Il lui rend après tout en se demandant si ce procès reprendra bientôt.

Merci...Je pense que la haute trahison devrait être revue car ça devient du n'importe quoi.
Titan34 a écrit:
Titan reprend la fiole et en avale une gorgée avant de la ranger.

Oui tu as raison lanfeust!!, il faut dire que notre régnant se sert des outils du Duché n'importe comment, que ce soit la loi martiale en passant par la mobilisation de ses vassaux, et en finissant par les procès de trahison et haute trahison.
Lap a écrit:
le juge étant parti, Lap ne savait que faire. Faut dire qu'il y avait un jolie foutoir dans cette salle. Elle prit donc sur elle pour ne pas crier pour avoir un peu de silence. Après tout s'il tenait tant à ce procès pour clarifier les choses, il ferait mieux de se calmer et de calmer l'assistance.

Elle avait donc plus rien à faire là, ça pile de dossier l'attendait, au moins ça serait du travail utile pendant 2 heures....

Elle revint quelques minutes avant et apparemment rien n'avait changer... Elle alla prendre sa place et annonça.

- Mesdammes Messieurs, Veuillez regagner vos places, et faire silence S'il vous plait.

Elle patienta quelques minutes puis annonça.

- Veuillez vous lever, le juge arrive
Ninjaturtel a écrit:
Ahhhh que c'était bien de prendre un peu de repos et de faire attendre tout ce beau monde... Il devrait faire ça plus souvent tiens... Mouais mais bon, tout les accusés n'étaient pas irrespectueux alors ça le faisait pas.

Après une bonne petite tarte, une bonne petite choppe de cervoise, il était temps d'y allez. La procureur avait prit de l'avance, juste le temps pour lui de se faire tout beau avant d'entré.

Il se lève, dernière vérification, une voix surgit non loin, c'était Lap.
On entend des sièges se levé, c'était a lui d'entrer en scène.

Il franchit alors la porte, saluant une nouvelle fois l'assemblée et il repart alors sur son siège puis fait signe a la procureur de poursuivre la procédure.
Il espère que cette fois ci tout serait plus calme, ça serait embêtant de prendre de nouvelle disposition.
Gaelan a écrit:
Journée de permission .... Gaelan alla comme à son habitude retrouver à la taverne quelques fidèles compagnons de la COBA . Il projetait déjà de discuter d'honneur, d'amitié, de fraternité tout en jouant au ramponneau autour d'une bonne chopine de bière ....

Quand il arriva à la taverne : Personne !!! Mais où étaient-ils donc ???
Pas de mobilisation... pas de tournoi de soule ... soudain, alors qu'il se rendait à la mairie dans l'espoir d'y trouver ce cher Garcimore, une annonce lui sauta aux yeux ... à première vue, cela ressemblait à une mascarade ... mais en y regardant de plus près, il pu lire que Garcimore, lui-même, était mis en examen ...

Ni une ni deux, Gaelan se rendit au tribunal afin de savoir ce que le duché pourrait bien reprocher à cet honnête citoyen muratais, ce valeureux sergent de la COBA et cet homme d'esprit qu'était Garcimore ...

Arrivé au tribunal, il constata bien vite deux éléments clés :
Le procès n'avait pour le moment qu'été ajourné et n'avait pas réellement débuté.
Nombreux étaient venus soutenir cet homme d'honneur qu'est Garcimore !

Gaelan alla s'asseoir et attendit le début du procès .
Lap a écrit:
Lap vit le juge rentrer et s'installer. Elle espérait qu'il y aurait un peu plus de silence maintenant.

- Messire Garcimore, veuillez venir à la barre que je vous lise l'acte d'accusation.

Elle regarda l'accusé en se demandant ce qu'il allait bien faire encore...
Guilene a écrit:
Le moment etait enfin venu de savoir ce qu'on lui reproche vraiment.
Guilene etait impatiente d'ecouter l'acte d'accusation.
Sonia80200 a écrit:
Trop long, elle peut pas rester, dommage elle aurai bien voulu savoir la suite.
Décidément monsieur le juge prend son temps.
Entend Lap annoncant le début du procés, et mince, elle va pas pouvoir le voir, tant pis elle verra au retour.
Se glisse disctrement hors de la salle. Prend la route
Clothilde a écrit:

Le procès n'était toujours pas commencé....

Clothilde aperçoit Sonia s'éclipser discrètement... elle sait que son amie ne peut rester, pressée par le temps.

Elle lui écrira comme promis, et en profitera pour lui faire un petit résumé du procès.


Garcimore a écrit:
Assis, debout à la barre, assis à nouveau, debout à la barre...

Vous nous faites faire des échauffements de peur que l'effort soit trop intense et que l'on se claque un muscle en riant dès que vous aurez entamé la lecture c'est ça ?

Bref, c'est sur on est bon la ? ce sera pas trop violent une telle accélération du rythme brutalement d'un coup ? Attention vous reste deux jours à tirer, ce serait idiot un surmenage si près de la retraite.

Faudrait pas non plus faire clamser le doyen et que son coeur lache sur un coup comme ça attention. Quoique ça fera un homicide à rajouter sur mon ardoise, ça permettra d'étoffer votre dossier.
Melwin a écrit:
Melwin se pencha de nouveau vers Garci et lui murmura en se retenant de rire aux éclats:

Tu ne me cèderais pas ta collections de clés des champs, tu risques de ne plus en avoir besoin là où ils veulent t'envoyer. Si tu veux je te l'échange contre une collection de scalp de Duc Fantoche... Il faut juste que je la commence Very Happy Arrow

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Procès opposant Garcimore au duché du Bourbonnais Auvergne   Jeu 23 Oct - 0:45

Lap a écrit:
Lap écouta Garcimore, il avait de la chance de pas être à la caserne, sinon elle aurait bien fait arrêter le procès pour lui faire faire le parcours du combattant, voir quelques pompes, suivi de quelques tournoi d'épée, pour voir si après il aurait toujours la langue aussi pendu... Enfin revenons à nos moutons, euuhh l'acte d'accusation plutôt...

arrête un peu de rêver là, c'est pas le moment pensa-t'elle.

- Messire Garcimore, en ce 21ème jour d’octobre de l'an de grâce 1456 j'annonce ce jour, le votre procès ouvert.

Messire Garcimore, vous comparaissez devant le Juge Ninjaturtel présidant la Cour du Bourbonnais-Auvergne, et vous êtes mis en accusation par le Procureur Lap, requérant pour le Duché.

«Messire Garcimore vous comparaissez aujourd’hui devant la cour car vous êtes accusé de trahisson selon l'article 4, Titre B du Livre III du Codex du Bourbonnais Auvergne. Je rappelle ici à la Cour les lois qui ont été enfreintes :


Citation :

Livre III : Du Code Pénal
Titre B Des délits et crimes

Article 4 : de la trahison
Est appelée trahison tout agissement portant atteinte à la stabilité ou à l'intégrité du Duché ou de ses institutions.
La trahison est punie par des peines allant de l'amende jusqu'à la peine de mort.

Alinéa a :
Toute atteinte à l'unicité du duché, tout acte de franchise illégitime, tout refus de soumission à l'autorité du duché sont passibles d'une inculpation pour trahison.

Alinéa b :
Tout complot et préparatif en vue de nuire à une personne ou une institution, toute révolte menée contre une mairie sans l'aval du conseil ducal ou contre le Château sans appui royal seront considérés comme trahison.


Article 5 : de la haute trahison
Tout acte de trahison (tel que défini dans l'article III, B, 4) commis par un agent ducal, un élu (maire, conseiller ducal) dans l'exercice de ses fonctions, un noble, sera considéré comme haute trahison.
La haute trahison est punie par des peines allant de l'amende jusqu'à la peine de mort.

Alinéa c :
Tout agent ducal assermenté ne respectant pas les termes de son serment est passible de haute trahison.


D'autre part, votre Honneur, l'enquête de nos Maréchaux d'investigation a pu nous apporter les preuves qui nous ont amenés à nous présenter devant vous aujourd'hui. Huissier, s'il vous plait..."

* Le Procureur tend le dossier à l’huissier qui s'empresse de le porter au Juge et à la Défense : *

Il est indiqué dans ce dossier :


Citation :
Du 24 au 25 septembre 1456, l’accusé, maire de Murat et chef de l’armée AMI COBA, présente à Moulins, use de son autorité militaire pour reporter les élections municipales.

En effet, la preuve 1, issue du quotidien de l’AAP concernant les élections montre qu’il a été élu le 30 août dernier pour un mandat municipal d’une durée de 30 jours. Ce qui aurait du amener à la fin de ce mandat au 29 septembre.
Les élections ont alors commencé à se dérouler et l’ouverture des votes à même pu avoir lieu (preuve 2) ou l’on peut voir la présence d’une note indiquant la personne pour qui l’on a voté.
Les élections furent ensuite reportée comme on peux le constater sur la preuve 2.
La seule façon de pouvoir le faire est d’être chef d’une armée ayant pris le pouvoir, c’est à dire le statut quo du village. Par défaut, celui ci appartient à la mairie, or, la preuve 3 indique que le statut quo est bien au main de l’accusé.

Le 27 septembre, Azdrine crée le dossier de plainte après avoir entendu parler de ces évènements et que plainte soit déposée. Afin de recueillir les preuves nécessaires, il contacte la maréchale d’investigation Lafeeviviane, résidente de Murat qui lui fournit les preuves 2 et 3.


Vous trouverez en preuve :

preuve 1 : http://img217.imageshack.us/img217/7919/elections1to5.jpg
preuve 2 : http://img101.imageshack.us/img101/6431/sanstitre2qj6zj6.png
preuve 3 : http://img89.imageshack.us/img89/3552/sanstitrefv9uq3.png


*En ayant terminé avec l'acte d'accusation, la Procureur s'adresse plus particulièrement à l'accusé afin de l'informer de ses droits*

« Vous avez le droit de rester en liberté dans n'importe qu'elle ville du Bourbonnais Auvergne jusqu à la fin du procès. Cependant, il vous faudra informer le maréchal dans la ville où vous vous trouvez si vous décidez de sortir de la cité en indiquant quelle bourgade bourbonnaise vous désirez rejoindre.
Vous avez le droit de vous faire représenter, à titre gracieux, par un avocat du Duché , dont voici l'adresse :


* tend un parchemin à l'accusé*

http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=556&sid=dT5uece04xAKPmoUe4fC3Zegv

et voici un document vous expliquant le Corpus Juris Civilis (code en vigueur sur le territoire du comté du Bourbonnais Auvergne) et ses procédures:

*Tend un second parchemin à l'accusé *

http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=15412&sid=dT5uece04xAKPmoUe4fC3Zegv

Si Votre Honneur le permet, nous pouvons maintenant entendre ce qu'à à dire le prévenu pour sa défense et pour savoir s'il a un avocat. »



Lap en avait finit avec l'accusation, elle s'attendait à tout maintenant, oui elle aurait peut-être du lui faire faire des entrainements pour lui couper ces envies de rébellion, qui arrangerait pas forcément les choses.
Favdb a écrit:
FaVdB était resté assis alors que Garcimore se présentait, dans son style inimitable, à la barre.

Puis le Procureur donna enfin l'acte d'accusation, un petit régal à entendre. FaVdB se le va alors et se plaça immédiatement derrière Garcimore, prêt pour son entrée en scène.
Somara a écrit:
Regardant la salle... elle ne put qu' émettre un soupir d' ennui. Tout ce temps perdu.. toute cette énergie perdue... et sans parler bien sûr des choses vraiment importantes qui devraient être discuté mis de coter... pour ce pseudo ridicule procès...

Faudrait mettre fin a cette farce.... Puis regardant Garci et ses maniere... le fou rire la pris...
Ninjaturtel a écrit:

La procureur énonça la mise en accusation, Ninja écouta attentivement les faits énoncé, les lois, et tout ce qui avait été dit.

Une fois ceci fait, il écouta les derniers paroles de Lap.
Réflexion, action, il prit alors une voix haute et forte et dit :


Je vous remercie Dame Lap pour la mise en accusation, j'invite donc l'accusé a se présenté a la barre, ou alors a se levé et nous énoncé qui sera son avocat pour la première plaidoirie.

Je vous remercie.
Garcimore a écrit:

Je vous remercie pour votre exposé dame Lap, divertissant, mais je vous avoue que je m'attendais quand même à mieux.

Mon avocat sera donc messire Favdb, à qui je laisse la parole pour le moment.

J'exposerai ce que j'ai à dire à la suite de son intervention.

Heu sinon dites, le vieux barman tout desséché la, faut nous le changer hein. Parce que bon il a bien fait son temps déjà et avec toutes ces émotions il va pas nous tenir la journée.
Favdb a écrit:
FaVdB s'avança et engagea sa première plaidoirie.

Messire Juge,

En tout premier lieu je souhaite rappeler les termes exacts de la loi. Il s'agit principalement de l'article 4 du Livre III-B.
Que dis ce texte?
Au chapitre de la trahison est reconnu la mise en danger des institution ducale et municipale. Il est certain que toute mise en danger doit être réprimé et sévèrement.
Mais messire Garcimore a-t-il vraiment mis en danger l'une de ces instutions. Assurément pas. Il a seulement provoqué, bien involontairement le report de l'élection municipale.
Quelle était son intention? S'emparer de la maire? Aucunement il était déjà le maire. Empêcher les élections régulières pour conserver le pouvoir à tout prix. Non désolé ce n'est pas ça.
Il a simplement voulu pour sa ville une stabilité à un moment dificile et plein d'incertitude.
Et puis ensuite il a été à nouveau élu maire, donc la population n'a pas renié son geste.

Certes, l'alinéa b de l'article 4 détermine que seules les révoltes menées avec l'accord du Conseil ne feront pas l'objet de poursuite. Donc je l'accorde, le procès de Messire Garcimore était inéluctable. En revanche sa culpabilité, au regard des résultats de cette action, est évidemment nulle. Et quoiqu'en dise certains esprits chagrins nous n'avons pas là de quoi fouetter un chat, tout juste l'admonester gentiment.

Je ferais observer par ailleurs qu'un maire se révoltant contre lui-même, pour drôle que cela soit n'a strictement aucune espèce d'importance, puisque à la fin le maire reste maire, et messire Garcimore reste Garcimore.

Quant au report des élections elle aurait pu être obtenue de bien d'autres manières qui auraient été plus ... déplaisantes.

Pour en terminer, Messire Juge, je souhaite attirer votre attention sur le passé limpide de Messire Garcimore, chef d'armé reconnu, maire apprécié, au point qu'il fût réélu sans contestation. Il est à noter, en effet, que c'est le Duché qui porte plainte et que les candidats malheureux des élections avortées n'ont aucunement fait part d'un quelconque mécontentement. D'ailleurs, nombre d'habitants du village ne se sont même aperçus de rien.

Donc il y a action de nature répréhensible certes, mais aucun résultat préjudiciable. Je demande donc la relaxe pure et simple de Messire Garcimore.
Magakrav a écrit:
Magakrav écouta l'avocat de Messire Garcimore et pris la parole


Merci Messire Favdb pour votre intervention

Messire Garcimore voulez- vous rajouter quelque chose ?

sinon je laisse la parole à Dame procureur Lap
Lap a écrit:
L'accusé ne répondant pas, Lap se dit qu'avec le bruit qu'il y avait dans l'assistance, il devait peut-être ne pas avoir entendu.

- Messire Garcimore avez vous entendu la question du juge ? Voulez vous rajoutez quelque chose où puis-je continuer ?
Garcimore a écrit:
Oups desolé mais effectivement avec le brouhaha ambiant je me sentais comme à la maison j'ai du finir par m'assoupir.

J'aurais voulu avant l'intervention de dame Lap reposer un peu la situation et apporter quelques éclaircissements aux habitants du duché et particulièrement de Murat qui ne sont pas forcément tous au fait des évènements évoqués.

Il faut donc, je pense, se remettre dans le contexte de l'époque. Ambiance pas vraiment au beau fixe entre le conseil en général et le duc en particulier vis à vis de la COBA dans sa globalité. Au point même que chose il me semble inédite jusque là, à part peut-être lors de l'affaire mephisto mais je sais plus et je m'égare, le duc avait été déchu de son titre de chef des armées. La COBA avait réaffirmé son devoir de protéger le duché et continuait à collaborer avec le conseil mais le duc n'était plus admis qu'en simple spectateur, et au passage, n'allez pas me reprocher de divulguer par là un secret d'état je ne fait que réveler tout haut ce que tout le monde sait déjà tout bas.

Le décor étant posé, la dessus le conseil et particulièrement le duc, lancent un appel au secours à l'EM, la capitale et par la même le Duché sont en grand péril de façon imminente blabla et tout. A posteriori, et même si ce n'est que mon sentiment, j'en suis totalement convaincu ce n'était qu'un piège grossier. Soit l'EM ignorait l'appel et on lui reprochait le fait de faire passer ses sentiments vis à vis du duc en place avant l'intérêt du Duché, soit la COBA fonçait tête baissée comme cela à été le cas et a permis au duc de dire que l'EM avait décidé seul de monter des armées en urgence puisqu'il n'avait plus aucun pouvoir dessus etc...

Bref pour en revenir à notre cas, j'étais donc à la tête d'une de ces armées devant être prêtes à aller sur Clermont le plus vite possible, je vous passe les détails, que les tauliers connaissent d'ailleurs, mais je devais donc être aux portes de la ville de Murat et prêt à faire mouvement. Seul petit problème la dessus j'étais encore maire et les élections ne devait se produire que quelques jours plus tard. La solution au problème paraissait alors simple, mon armée étant dans la ville j'avais le pouvoir de me démettre de la mairie pour placer quelqu'un de confiance pour quelques jours, le temps que les élections se terminent. Il se trouve que j'avais justement la personne idéale sous la main, jeune et fringuant maire retraité de Murat avec 12 mandats à son actif. Nous l'appellerons donc Messire P. pour préserver son anonymat.

Malheureusement, il se trouve que mes ordres ont mal été interprétés et que le résultat n'a pas vraiment été ce à quoi je m'attendais. Les élections ont tout simplement été annulées et je me suis retrouvé à l'insu de mon plein gré à nouveau maire pour 30j ce qui était l'inverse du résultat escompté. Il à donc fallu une révolte à l'ancienne pour relancer le processus la ou il avait été interrompu avec le retour des candidats qui s'étaient présentés à l'époque. Et bon du coup le péril imminent s'étant révélé une grosse farce comme le reste du mandat je suis finalement retourné paisiblement à ma mairie et ai été réélu, mais bon je déborde...

[hrp]pour quelques précisions IG en tant que chef d'amée on peut prendre le pouvoir quand on est dans les murs d'une ville.

j'ai donc deux boutons :

"Prendre le pouvoir personnellement" (ce qui présente peu d'intérêt dans la situation)

et "Le pouvoir au plus charismatique" (ce qui me va très bien j'ai mon vieux bô garçon Paul avec moi à 255 de charisme il est dans l'armée pour ça)

Sauf que...

C'était sans compter l'interprétation et le codage artistique levanesque du "de vos soldats" qui en fait me comprends dans le tas et comme je suis malheureusement un demi poil plus vieux que Paul, me voila remis en tant que maire et avec un compteur d'élection reparti pour un mois.[/hrp]

Alors oui je suis coupable.

Coupable d'avoir voulu concilier les intérêts de ma ville et ceux de mon duché.

Coupable de ne pas avoir voulu laisser la mairie de Murat vide ne serait-ce que quelques jours.

Coupable d'avoir, malgré les sentiments que j'avais envers ce conseil, voulu continuer à défendre mon duché.

Et surtout coupable de m'être fait avoir comme un bleu et réagi en sous estimant la fourberie de certains membres du ce conseil.

Sur ce je vous remercie de m'avoir écouté et n'ai rien de plus à ajouter pour le moment.
Worwick a écrit:
Worwick aquiesca d'un signe de tête le discours de Garcimore.
Magakrav a écrit:
Magakrav écouter Sieur Garcimore

Merci Sieur Garcimore pour votre intervention

Dame la procureur avez-vous des questions ?

sinon je vous laisse faire votre réquisitoire


Magakrav attendais que la procureur prenne la parole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Procès opposant Garcimore au duché du Bourbonnais Auvergne   Sam 22 Nov - 22:06

Lap a écrit:
Lap ayant attentivement écouté l'avocat, Messire Favdb, et l'accusé, Messire Garcimore. Ayant prit des notes pendant leurs élocutions se leva.

- oui votre honneur, j'ai des questions à lui poser.

Puis se retournant vers Garcimore, elle commença :

- Vous dites avoir faitune révolte contre votre mairie, pour vous libéré de votre rôle de maire, pour partir avec votre armée, est ce exact ?

- Vous dites encore que vous n'avez pas voulu en référé au conseil parce que vous n'aviez pas confiance en notre Duc en place à ce moment là, est ce exact ?

- Ne croyez vous pas que de ne pas en parlez au conseil, c'est aussi un manque de confiance dans tous les conseillers qui ont été élu par le peuple je vous le rappel ?

- En avez-vous référé à l'Etat Major au moins avant de le faire, pour demander leurs avis sur la question ?

- Pensiez-vous à ce moment là que le conseil aurai été incapable de prendre la bonne décision concernant votre problème de maire et de chef d'armée ?

- Avez-vous des témoins à nous faire entendre ? et si oui lesquels ?


Lap pensait en avoir fini, en faisant une pause entre chaque question pour entendre les réponses de Garcimore. Il lui était difficile de démonté tout l'argumentaire de Garcimore, mais c'était sa tâche, son devoir. Elle prit un moment pour fermer les paupières en pensant qu'elle aimerait bien que ce procès soit fini. Elle rouvrit les yeux, se redressa et continua.
Garcimore a écrit:
Suite à la prise de parole du procureur Garci se leva afin de lui répondre point par point

Lap a écrit:
- Vous dites avoir fait une révolte contre votre mairie, pour vous libéré de votre rôle de maire, pour partir avec votre armée, est ce exact ?

Oui, à la distinction près que je n'ai organisé aucune révolte mais simplement pris le pouvoir proprement. Aucune révolte n'a été signalée par l'AAP et la milice ainsi que la maréchaussée ont continué à défendre la ville comme habituellement, il n'y a pas eu de combat et les défenses de la ville sont restées en place.

Lap a écrit:
- Vous dites encore que vous n'avez pas voulu en référé au conseil parce que vous n'aviez pas confiance en notre Duc en place à ce moment là, est ce exact ?

Faux, le fait qu'effectivement je n'avais à l'époque aucune confiance en la personne nuisible qui occupait le poste de duc, et par voie de conséquence en l'ensemble du conseil qui l'avait confirmé dans ses fonctions malgré son offre de démission, n'a rien à voir la dedans.

Le conseil donne les grandes lignes, en l'occurrence mettre en place très rapidement une défense de la capitale, les modalités d'exécution ne sont pas de son ressort. Je n'avais donc pas à en référer au conseil.

Lap a écrit:
- Ne croyez vous pas que de ne pas en parlez au conseil, c'est aussi un manque de confiance dans tous les conseillers qui ont été élu par le peuple je vous le rappel ?

La encore le fait de ne pas avoir confiance et de mépriser le conseil de l'époque n'a rien à voir avec la non communication de mes mouvements.

Et non, le fait d'avoir été élu par le peuple ne donne pas automatiquement un pouvoir absolu et une confiance totale envers les membres du conseil, je ne vais pas vous rappeler ici les noms des divers traitres qui en on fait parti et ce jusqu'au plus haut niveau, la n'est pas le débat.

Lap a écrit:
- En avez-vous référé à l'Etat Major au moins avant de le faire, pour demander leurs avis sur la question ?

Non, nous étions dans l'urgence, chacun se préoccupait de constituer une armée opérationnelle au plus tôt sans demander avant d'entreprendre la moindre action. La encore nous avions un objectif commun et chaque chef d'armée s'organisait au mieux de son coté. Mon armée était la plus avancée au niveau constitution, j'ai donc fait ce qu'il fallait pour qu'elle soit en mesure d'agir et ai entrepris les actions nécessaires à cela puisqu'elles étaient non préjudiciables à mon sens. L'EM était bien sur informé en temps réel mais ne s'est pas prononcé au préalable sur cette action proprement dicte que j'ai entreprise seul.

Lap a écrit:
- Pensiez-vous à ce moment là que le conseil aurai été incapable de prendre la bonne décision concernant votre problème de maire et de chef d'armée ?

Oui, incapable est tout à fait le mot qui me venait à l'esprit effectivement, mais malheureusement pas uniquement en ce qui concernait mon problème...

Lap a écrit:
- Avez-vous des témoins à nous faire entendre ? et si oui lesquels ?

Non, je n'ai personne à appeler particulièrement, je laisse le soin à mon avocat de le faire si il pense que quelqu'un pourrait être utile au débat.

Garci se rassit
Favdb a écrit:
FaVdB était satisfait, les réponses correspondait poit pour point à ce que lui-même aurait eu à en dire.

Dame Lap, je pense pas qu'il soit réellement nécessaire d'en appeler à des témoins. En effet, Messire Garcimore reconnait parfaitement les faits, mais les explique suffisamment pour que dans le constexte, dans ses intentions, dans les résultats, il n'est pas possible de conclure à une quelconque culpabilité.

Mais j'anticipe sur ma plaidoirie.

Se tournant vers le juge.

Messire Juge, je vous confirme n'avoir nul besoin de faire témoigner qui que ce soit. Au pire j'apporterai mon propre témoignage, puisque à l'époque j'étais Sénéchal en fonction et donc membre de l'État-Major.
Tixlu a écrit:
Le Duc Tixlu entra et prit connaissance de l'avancée des débats via les minutes du procès... Il sourit à plusieurs reprises et retint même de justesse un éclat de rire en lisant les déclarations de l'accusé... Mais au fond de lui, il était préoccupé. Tous ces gens qui agissaient au mieux de ce qui leur semblait l'intérêt de la communauté, du duché. Tous ceux-ci qui n'ont jamais cherché à tirer le moindre bénéfice personnel ou la moindre gloire de la situation, qui se sont retrouvés piégés par les manigances d'un seul, avide de pouvoir et de gloriole, courant les titres jusqu'en Provence où, fuyant la justice de France, il essaya d'obtenir le Vicomté qui lui serait refusé en France.

Un coupable ayant poussé 3 des plus fidèles serviteurs du duché à la faute, erreurs de jugement ayant conduit à des situations qui leur échappent, qu'ils n'avaient pas prévu... Tous en procès sauf le duc de l'époque, coupable jusqu'au bout des ongles, instigateur de tout cela. Lui est en fuite, là où la coopération judiciaire n'est pas de mise, cherchant à liguer des brigands contre Clermont, heureusement avec autant de charisme qu'une moule après deux mois hors de l'eau, et donc sans succès jusque là.

Asturion toujours avide de titres, qui gravite désormais autour de la Comtesse de Provence... Pauvre comté s'il ne s'aperçoit pas de la vraie nature de l'homme avant qu'il soit trop tard...

Pauvre justice que celle qui accable les victimes et laisse filer les coupables. Heureusement il connait la valeur du Juge et a foi en sa capacité à rendre justice équitable. Ce procès public doit se tenir, contribuer à faire la lumière sur le mandat d'Asturion...
Mais las, Jardin, Apolonie, Garcimore... aucun n'aurait jamais dû avoir à se tenir là. Leurs erreurs leur auront couté. Tous ont accepté la justice et pris leur responsabilités, assumé leurs actes. Montré à quel point le BA peut compter sur eux.
Magakrav a écrit:
Magakrav écouta attentivement Garcimore ainsi que celle de Favdb

Merci pour cette intervention

je vais laisser au procureur le soin de faire son réquisitoire

Dame lap vous avez la parole
Lap a écrit:
Lap écoutait Garcimore depuis le début. Elle savait bien ce qui c’était passé, elle n’était pas sur que le vrai coupable de tout ceci était en face d’elle. Elle soupira en pensant que la vrai personne qui avait mis sans dessus dessous le Duché était bien loin et qu’on le verrai peut-être jamais dans un tribunal du BA. Et pourtant il y aurait tant à dire, Cela aurait pu être très intéressant. Elle rageait de cette situation. Néanmoins, il fallait en finir avec ce procès et elle devait faire son travail.

Elle se leva tranquillement et avança pour se mettre entre le Juge et l’accusé. Elle regarda un moment un point par terre, pour se concentré et prendre du courage, puis se tourna vers le juge.

- Monsieur le Juge, La loi est claire, toute révolte menée contre une mairie sans l'aval du conseil ducal ou contre le Château sans appui royal seront considérés comme trahison. Et qu’à fait l’accusé dans cette nuit du 24 au 25 septembre 1456 ?

Lap tendit le bras vers l’accusé

- Il a usé de son pouvoir de Maire, et de chef d’armée, pour reporter les élections municipales, et a fait une révolte contre sa mairie.

Il a failli dans sa fonction, en reportant les élections d’un mois sans laisser à ces habitants le droit de vote.

Et malgré ce qu’il en dit, il n’a pas non plus voulu faire confiance au conseil du duché et l’informé pour trouver une solution à son problème, il a agit sur un coup de tête, une action irréfléchi et lourde de conséquence pour moi car il a eu un doute sur les capacités d’un conseil formés de 12 hommes et femmes travaillant pour le bien du duché, en cela ce n’est pas excusable.

En tant que Conseiller militaire et maire, il connaissait les lois, car nul n’est censé les ignoré, il savait comment il devait agir, et pourtant il n’en a rien fait.

C’est un affront fait au conseil, un manque de confiance flagrant, un non respect de nos lois, un écart de conduite pour un maire et un chef d’armée qu’on ne pourrait toléré.

Pour cela, et pour exemple afin qu’aucun maire ne recommence, je demande 3 jours de prison, une amende de 5 écus pour le Roy et 20 pour le duché.


Elle avait du énoncé cette peine parce que le codex l’exigeait et ne pouvait pas demander moins au vu des lois énoncés. Elle regagna sa place et attendit l’intervention de l’avocat.
Somara a écrit:
Incrédule , elle regarda Lap secouant la tête décourager de ce qu' elle venais d' entendre.. et murmura

Je rêve , mais je rêve !! lui en geôle pendant que l autre gambade comme un C. . .
Favdb a écrit:
Lap avait fait son devoir, rien que son devoir. FaVdB l'avait observé attentivement pendant son réquisitoire et il avait pu déceler son malaise au moment de réclamer une sanction prévue dans la loi. Il avait reconnu le même genre de malaise qu'il avait éprouvé quelques temps plus tôt pour une autre affaire. Affaire si intimement liée à celle de son ami Garcimore.
Ce sera bientôt son tour, dès que le Juge donnerait la parole à la défense. FaVdB rassembla ses idées et se prépara pour sa plaidoirie.
Magakrav a écrit:
Magakrav écouta le réquisitoire de la procureur Lap et c'était fait une idée de la suite à donné

merci Lap pour se réquisitoire

je vais laisser la parole à la défence

Maitre Favdb vous avez la parole


Magakrav attendait la dernière plaidoirie de la défense
Favdb a écrit:
FaVdB se lève et salue de la tête le Juge.

Messire Juge, je vous remercie.

Quels sont les faits reprochés à Messire Garcimore? Si l'on applique strictement notre Codex il se serait rendu coupable de captation illégale du pouvoir en "s'emparant" de la mairie de son village.

Examinons soigneusement ces mêmes faits. La veille du jour fatidique le maire de Murat était Garcimore. Le lendemain, oh surprise, le maire de Murat était Garcimore. Le seul événement notable était qu'entre temps les élections en cours avaient été repoussées. Et aujourd'hui, qui est maire de Murat, au seul bénéfice des élections régulières? Garcimore toujours, et ce par trois fait depuis les faits, et au premier tour à chaque fois.

Notre Codex ne reconnaît pas le report d'une élection comme un événement délictueux, c'est peut être une lacune mais c'est ainsi.

Donc le seul fait que l'on pourrait reprocher à Messire Garcimore est un fait "inexistant" pour notre Codex.

Mais revenons sur ceux évoqués par notre Procureur, haute-trahison pour prise d'une ville sans l'aval du Conseil Ducal. Ces faits seraient effectivement délictueux dans la mesure où ils seraient motivés par des intentions nuisibles. Or donc, qu'elle était l'intention? Celle justement de limiter les risques encourus à la fois au niveau du Duché et au niveau de la ville. Intention louable s'il en est, et cette intention a été confirmée par moult témoignages reçus en privé par Messire Garcimore. Témoignage qui se sont aussi traduits dans les faits puisque le village de Murat a renouvelé sa confiance de manière indiscutable et ce sans la pression des armes.

En conséquence, Messire Juge, il ne serait que parfaitement équitable de prononcer la relaxe de Messire Garcimore.

Je vous ferai simplement remarquer que je n'ai point fait référence aux autres éléments du contexte historique de ce moment là. Nous savons tous que le seul coupable dans cette affaire, comme dans d'autres que vous avez eu a connaître, n'est pas présent icelieu. Je ne pense pas d'ailleurs que jamais nous puissions le juger. Il me paraîtrait particulièrement injuste qu'en l'espèce Messire Garcimore paye pour un autre.

J'en ai terminé Messire Juge, et je vous remercie.


Calme, FaVdB se rassied aux côtés de Garcimore.
Magakrav a écrit:
Magakrav avait écouté la dernière plaidoirie de la défence

Merci Maitre Favdb pour cette intervention

tout le monde attendait avec impatience la sentence , Magakrav après avoir écouté tout les personne impliqué dans se procès pris la parole


Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs,

Sieur Garcimore une fois de plus à cause d’une seul personne vous avez perdu confiance auprès du conseil , chose que je comprend,
mais sachez que la prochaine fois je serai moins clément par conséquent

De part votre plaidoirie,
De part les preuves apportées lors du procès,

Par les pouvoirs qui me sont conférés, moi Magakrav , Juge du Bourbonnais-Auvergne, déclare le non- lieu


En effet sieur Garcimore à fait une révolte qui n’a pas eu d’incidence sur la mairie vu qu’il était maire au moment des fait maintenant il est clair qu’il aurai du demander l’aval du conseil, mais vu l’urgence et le manque de confiance auprès de l’ancien Duc il ne pouvais faire autrement .

Magakrav termina sa phrase en pensant que l'ancien Duc Asturion avez fait un beau gâchis une fois de plus


c’est dommage qu’une telle situation est arrivé vu se manque de confiance mais je pense que si la situation auprès du conseil aurait été meilleur sa aurais changé tout changé

Jugement rendu par le Juge Magakrav le 13 ème jours du mois de décembre 1456.

La séance est levée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Procès opposant Garcimore au duché du Bourbonnais Auvergne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Procès opposant Garcimore au duché du Bourbonnais Auvergne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BOURBONNAIS AUVERGNE
» procès opposant 2010-06-28, Le-petit-titi à la Sainte Inquis
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Qu'est ce qu'un opposant politique en Haiti ?
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grande Bibliothèque Ducale :: La Bibliothèque :: Tour Nord-Ouest : La vie du Bourbonnais-Auvergne :: Procès-
Sauter vers: