Grande Bibliothèque Ducale

Bibliothèque du Bourbonnais-Auvergne ouverte à tous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Elections ducales octobre 1456

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Elections ducales octobre 1456   Lun 27 Oct - 23:33



Dernière édition par Gypsie le Jeu 30 Oct - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Lun 27 Oct - 23:34

Tixlu a écrit:
[rp]Le Duc de Lapalisse s’avança en place de Clermont, accompagné des membres du BAR, afin de présenter leurs projets pour l’élection à venir.

Chers concitoyens,

C’est à l’issue d’une longue absence de la scène politique auvergnate, due à la mobilisation de nos membres au service armé du Roy de France, que nous nous présentons ce jour devant vous. Ce temps de recul a pu être mis à profit et nous venons avec un programme dense, travaillé et novateur, issu de longues semaines d’analyses, de labeur et d’observations.

Nous allons vous en présenter les points principaux et nous tenons à votre disposition pour détailler ce que vous souhaiterez voir abordé.
J’ai pour ma part l’honneur de mener la liste de ce grand parti auvergnat, fort de mon expérience de conseiller ducal (CAC, juge, Porte Parole) mais surtout de duc du Bourbonnais Auvergne à deux reprises, afin de briguer à nouveau le poste du duc et pouvoir fédérer un conseil motivé autour de projets ambitieux, mais ô combien nécessaires vu la situation dramatique que connaît notre duché : crise de confiance, instabilité des institutions, faiblesse économique chronique. Je suis entouré pour cette tâche par des candidats dont la compétence n’est plus à prouver, chacun dans des domaines spécifiques, que ce soit en économie, armée, maréchaussée, justice ou diplomatie notamment.
Avant que nous vous présentions l’ensemble de nos candidats, voici l’essence de notre programme.

ÉCONOMIE :

Ouverture des mines en alternance un jour sur deux, avec entretien le jour d’ouverture, de façon à économiser les frais d’entretien. Cette mesure est déjà appliquée dans de nombreux duchés. Notre situation exceptionnelle à 11 mines permet un potentiel d’augmentation des recettes de l’ordre de 200 000 écus par mois supplémentaires. Ceci permet de dégager rapidement un financement pour une politique plus volontariste que l’actuelle, austérité oblige.
Tenue d’un budget prévisionnel mis à jour régulièrement.
Relance du commerce entre duché et mairies. La foire ducale sera mieux approvisionnée.

COBA :

Meilleur dialogue avec le duché. La situation passée sera mise à plat. Les différentes institutions du duché doivent renouer entre elles et travailler en collaboration étroite.
Recrutement actif au plus prêt des besoin des garnisons
Formation des officiers à la gestion d’armées organisées, avec cours théoriques et exercices pratiques au sein de l’Académie Militaire
Développement de l’intendance prévisionnelle de la COBA : communication accrue avec le conseil et évaluation des besoins prévisionnels. Le Connétable sera l’acteur majeur de ce dialogue.
Création d’arsenaux locaux (celui de Clermont restant géré par le conseil ducal) : mandats municipaux attribué à l'intendant de la garnison, pour chaque garnison. Le Connétable stocke les armes supplémentaires, et les distibue. Les pains et viandes de la COBA ne sont plus uniquement dans l'inventaire du duché. Ceci passe par une collaboration améliorée avec les maires. Des réductions d’impôts au cas par cas pourront être accordées en contrepartie.

Douane/ Maréchaussée

La fusion douane et maréchaussée a amené une meilleure communication entre douaniers et maréchaux. Ces bureaux communs seront conservés. En revanche, l’exploitation des données sera améliorée et professionnalisée, avec un référent de sécurité : le Prévôt gérera les effectifs et l’instruction, le responsable de sécurité passera bien plus de temps sur les rapports et compilera les données (critères de dangerosité, listes de suspects, …)
Instaurer l'objectif 1 douanier = 1 contrôle (hasard orienté) d'étranger (lois sur l'importation)
Établir un guide des alertes/lois martiales et effectuer des exercices

Relations avec les mairies :

Restauration de la confiance réciproque. Le duché a besoin des maires comme les maires ont besoin du duché. Travailler ensemble est productif. Le CAC est l’interface mairies duché (pas uniquement coté économique)
Les demandes des maires (doléances) seront écoutées et satisfaites dans la mesure du possible. Un dialogue sera engagé.
Restauration de la confiance envers les mairies, relâche sur demande inventaire, décrets municipaux facilités (abrogation du contrôle a priori du conseil sur les décrets municipaux, inscription dans la loi qu'ils ne peuvent pas être moins contraignant que la loi ducale). Le Conseil Ducal ne contrôle le décret que s'il y a plainte d’un citoyen et infraction à la loi ducale.

Diplomatie

Relations diplomatiques choisies : cohérence des traités
ADC : renforcer la coopération judiciaire. Les accusés jugés par le duché où il est pris, au nom du duché où le crime est commis, à partir du dossier transmis (plus d'intervention du juge, ni de transmission de plaidoirie)
Amorcer une mise en commun des services douaniers de l’ADC.
La nomination d’un chambellan externe au conseil, fixe, sera étudiée.
Chambre des nobles et Chambres consultatives
Elles pourraient être un contre pouvoir. Ceci devra être discuté entre le conseil, les nobles, le peuple et les maires. La dotation d’une capacité de censure sur une décision du conseil peut être étudiée.

Justice :

Fusion du Conseil Judiciaire et de la Chambre Législative
Réforme de la loi sur les corps d'armée et lances : autorisés par défaut, soumises pour les étrangers à déclaration simple. Pouvoir du conseil de demander leur destruction. Traversées des armées soumise à autorisation du duc. A noter que ce point sera peut-être appliqué par le conseil actuel. Le BAR y est favorable.
Le Prévôt doit transmettre les mises à jour de lois aux maréchaux et donc les connaître.
En cas de décret municipal, c'est la mairie seule qui se charge des plaintes.

Communication, fêtes et prestige

Communication du budget exact du duché, de façon à présenter le pourquoi des décisions économiques, tout en conservant au peuple ou aux maires le pouvoir de demander des explications.
Clarification des bilans, notamment économiques : les dessins, c’est certes joli, mais ce sont les explications qui sont l’essentiel, et elles font trop souvent défaut. Il vaut mieux expliquer les variations, l’action des conseillers et le pourquoi des décisions.
Si possible, organisation d'un Grand Festival de la Couronne en BA avec couleur locale et défilé de la COBA.

Université

En partenariat avec la rectrice :
Cérémonies de remises de diplômes
Augmentation de fréquences des semaines à thème

Religion

Ancrage de l’action du conseil ducal dans la foi aristotélicienne.


Puis, Tixlu fit préparer la présentation de ses colistiers, de sorte qu'elle puisse être tout prochainement affichée.[/rp]
Tixlu a écrit:
[rp]Voici la présentation des membres de notre liste. Un grand merci à Roséedumatin pour son travail remarquable.























[/rp]
Sibella a écrit:
Sibella se promenait sur la grand place et remarqua qu'une nouvelle liste aux élections ducales venait d'être affichée ainsi que le programme. Elle s'y dirigea afin d'en prendre connaissance.

Elle regarda la liste des membres, sourit en regardant certains noms, persuadée déjà qu'il s'agissait de personnes aimant s'investir pour le BA, puis regarda le programme.

Elle en pris connaissance avec une grande attention et décida d'aller revoir celui de Volcan, afin de comparer et au besoin, elle poserait ses questions dans un moment.
Titan34 a écrit:
Le seigneur de la Dailhe et de Puisaye se dirigeait vers l'estrade de Volcan, lorsqu'il aperçu une nouvelle estrade.

Il s'en approcha, curieux, pour voir les affiches, enfin une nouvelle liste présentait son programme, il regarda la liste des membres, un petit sourire de satisfaction, c'était son ami le Duc de Lapalisse qui menait cette liste, il les connaissais tous plus ou moins, des braves, qui s'investiraient quoi qu'il en soit pour le B-A, il sourit en voyant que deux de ses ex compagnons d'armes des 45 étaient sur la liste.

Il n'avait guère de temps pour lire le programme et repris son chemin faisant un salut amical au tête de liste adverse.
Martymcfly a écrit:
Il se baladait sur la grand place, le coeur ouvert à l'inconnu.. Il avait envie de dire bonjour à n'importe qui... N'importe qui et ce fut... Hmm...

Ca y est ! Les débats étaient lancés... Après avoir fait son petit tour chez Volcan, le Duc de Billy vit une nouvelle estrade se monter tout près. Alors c'était qui cette fois ? L'on avait installé de grands panneaux, une galerie de portraits... Marty s'était approché pour mieux voir de qui il s'agissait.

Tiens, on aurait refait le Panthéon du Bourbonnais-Auvergne ? Il poursuivait son admiration devant les portraits. Mais ? C'est pas une blague ?! Tout près, une voix s'élevait pour déclamer un discours. Le programme allait être annoncé.

Le BAR, ou plutôt le club du 4e voire 5e âge du Bourbonnais-Auvergne, se lançait dans la course au Duché... avec à sa tête, le Pair Tixlu. Cela ne l'étonnait que très peu. Le sauveur du BA !! Il en souriait. Alors, qu'allons nous avoir cette fois ?

Pas mal d'idées, de projets, beaucoup de bonnes choses à vrai dire. Intérieurement, Marty était content de voir tout cela. Mais... certaines choses le dérangeaient. Fallait pas croire qu'on aurait sa voix comme ça non plus !

Une fois que le discours du Duc de Lapalisse fut terminé, Marty put prendre la parole.


Bonjour à vous, tenanciers du BAR... Il sourit, il mourait d'envie de la faire depuis longtemps. Bonjour donc. Déjà, je tenais à vous féliciter pour votre programme, on sent qu'il est travaillé, vraiment. Mais... vous vous en doutez je ne suis pas là pour faire des louanges, enfin pas trop en tout cas. J'ai quelques questions, plutôt des inquiétudes que j'aimerai que vous éclairiez.

Tout d'abord, en ce qui concerne l'économie, vous voudriez relancer le commerce entre le Duché et les mairies. Cela veut dire que cela ne se fait pas actuellement ? Je m'en étonne. D'autre part, maintiendrez vous l'impôt ? L'augmenterez-vous ? Etes-vous certain de ce que vous avancez concernant les mines ? Faire miroiter que vous pourrez amasser 200.000 écus, est-ce vraiment honnête ? Car ce n'est pas le tout d'avoir du stock, il faut pouvoir le vendre, et d'après mes souvenirs, la pierre a du mal à se vendre. Et qui va acheter autant de stocks de fer ? Je crains que cela ne freine la production d'or, rentable et fournissant des liquidités. J'aimerai, si cela ne vous gêne pas, avoir un peu plus d'explications sur ce sujet.

Concernant la COBA, qu'appelez vous mise à plat de la situation passée ? On vire tout le monde et on recommence ? J'aurai quelques noms à vous proposer.
Sourit en coin. Ce serait donc les maires qui s'occuperaient de l'armement de leurs garnisons ? J'avoue que c'est plutôt judicieux, et à vrai dire je croyais que c'était déjà le cas. Sinon rien d'autres à dire à ce sujet, vous maîtrisez bien les sujets de l'armée, c'est indéniable.

Sur la Prévôté, je ne peux qu'encourager vos projets. Que comptez vous faire concernant les lois sur l'importation ? Et "établir un guide des alertes/lois martiales et effectuer des exercices" ? Cela m'intrigue, pourriez vous être plus précis ou donner un exemple ?

Au sujet des maires, cela rejoint ce que je viens de dire. Il n'y a plus de confiance réciproque entre le Duché et les maires ?

Bon, pour la diplomatie, je demeure contre un renforcement de la coopération judiciaire, c'est mon avis. Ce qui m'intrigue là, c'est ce que vous dites au sujet du Chambellan. Que pensez vous d'un Chambellan externe au Conseil ?

Pour la Justice, comment comptez vous mettre en place la fusion que vous proposez ? Au sujet des lances, je suis favorable également à une réforme, telle que vous la décrivez.

Enfin pour les autres points évoqués, tout cela me paraît bien, mais rien de novateur. Communiquer le budget exact du Duché, les dépenses et les recettes apparaissent dans les bilans déjà, qu'ils soient dessinés ou expliqués, car les dessins sont bien expliqués là. Je ne crois pas que le Comité des Fêtes vous ai attendus pour mettre en place des activités pour le passage du Roy prochainement, mais c'est très judicieux de le rappeler.


Marty se rendait compte qu'il y avait pas mal de poudre aux yeux dans ce programme quand même. Mais il était assez sérieux cependant. Il termina par sa rituelle question...

Enfin, je voulais savoir qui ferait quoi dans votre liste ? Vous êtes douze, chaque personne a des compétences, dans des domaines différents. Chaque poste doit être pourvu dans le Conseil. Alors vous placeriez qui à quel poste ? Qui serait Prévôt ? Je pense savoir qui. Qui Chambellan ou Juge ? Ou Commissaire aux Mines ? Je vous écoute avec attention sur cette question, essentielle à mes yeux.

Et voilà qu'il avait trop parlé... Rah la la... Il pensait avoir fait le tour de toutes les questions qui lui étaient venues en ayant entendu le programme du BAR. Le Duc attendit qu'on lui réponde donc.
Naluria a écrit:
L'Inconnue arriva et prit le bras de sa moitiée héraldique. Il n'avait apparement pas prit le temps de la prévenir alors que la diplomatie était une chose qui lui tenait à coeur. Finalement il prit la parole et posa les questions diplomatiques qu'elle aurait posée, donc elle tendit l'oreille et écouta.
Martymcfly a écrit:
Alors qu'il attendait, et avait finit de poser ses questions, sa langue avait tourné sept fois, ou plutôt douze fois dans sa bouche avant de les poser d'ailleurs, son bras fut pris.

Qui pouvait prendre le bras du Duc ainsi ?! Une jolie dame assurément ! Le Duc tourna la tête... Hmmm c'était sa Chef ! Mais c'était aussi celle qu'il avait annobli au nom du Duché... doux souvenir... chaud souvenir...


Bonjour chère Naluria. Tu viens aussi assister à la sortie des hospices ? Sourire en coin. Tu viens aussi poser une question peut-être ?
Naluria a écrit:
Naluria sourit aux questions de Marty puis s'approche et lui chuchote au creu de l'oreille.

Mais je te laisse parler comme tu sais si bien si le faire. Avec un peu de chance tu pourrais les charmer.


Naluria sourit malicieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Lun 27 Oct - 23:35

Martymcfly a écrit:
Mais je te laisse parler comme tu sais si bien si le faire. Avec un peu de chance tu pourrais les charmer.

Mais qui pouvait il bien charmer ? Etait-ce son but ultime ? Peut-être que sa soudaine et récente notoriété et nouveau titre subi (bon on va pas le plaindre non plus hein !) lui conféraient quelque charme subtil... Il répondit à la Dame de Pléaux sur le même ton, tout proche de son oreille, frolant presque le lobe lorsqu'il s'exprimait.

Tu trouves que je parle beaucoup ? Je ne fais pas que cela je te rassures.

Un clin d'oeil assuré, en attendant les réponses à ses questions.
Tixlu a écrit:
[rp]Le Duc de Lapalisse rendit son signe de tête au Seigneur de la Dailhe et de Puisaye, accompagné d'un sourire amical, et salua Sibella de même. Puis vint le Duc de Billy, avec une raffale de questions...

Bien le bonjour, duc... permettez que je vous offre un verre, je ne voudrais pas que votre gosier se dessèche au cours de nos pallabres. Si vous permettez, je vous accompagnerez de mesme, s'il me faut répondre à tout, il vaut mieux que moi aussi je prenne soin de mon pharynx. N'hésitez pas à reposer une de vos questions si par malheur je l'élude... l'âge aidant sans doute :wink:

Vous vous inquiétiez je crois de nos propositions économiques... Commerce aec les mairies... Nous en avons un rapport régulier dans les bilans du Commissaire au Commerce. Ils concernent de trop rares produits. En récupérant une marge financière de manoeuvre, cela permettra au duché d'aider les mairies à commercer entre elles par son truchement, mais aussi de tâcher de grouper les productions des villages pour favoriser les imports ou exports. Ceci ne vise pas à améliorer les finances du duché, mais à servir les mairies.

Pour le projet minier, c'est le nerf de la guerre. Actuellement, les villages ne sont pas approvisionnés, ou peu, en fer, au grand dame des forgerons. Cela freine aussi la production d'épées, que le duché pourrait racheter. Quant aux exports, ils sont possibles. Les guerres ont mis à mal des productions minières, tous les duchés ne sont pas à l'équilibre ou auto suffisants. Le Sud Ouest est aussi un débouché possible, qui n'était pas disponible du temps auquel vous faites référence. Je reste à votre disposition pour plus de détails, et si les chiffres vous intéressent, vous verrez les valeurs exactes, quoi que théoriques, à la bibliothèque Jojolasage, en nos bureaux du BAR. Elle est accessible à tous :


Il tendit alors un plan au duc de Billy pour y accéder

Quant à l'impôt, une fois la réforme minière en place et efficiente, nous ne l'augmenterons pas. Une baisse générale pourra être envisagée, mais nous sommes pour son maintien. En revanche, il peut être un outil ensuite également. Certains services comme la mise en place d'arsenals pourront donner lieu à des dégrêvements.

Passons à l'armée. Par mise à plat j'entends analyse de ce qui c'est passé, dialogue entre institutions et avec les soldats, de façon à mettre en place des solutions pour que de tels débordements n'arrivent plus.

Pour les garnisons, non ce n'est pas géré ainsi. Les mandats sont calculés et demandés au coup par coup au bailli, qui doit les générer, un par garnison au moins. Ce système mis en place permet :

- une réserve prévisionnelle par garnison, adaptée à cette garnison. Un stock préventif raisonné, constitué peu à peu

- des réserves au plus prêt des hommes, gérées par chaque garnison, plus facile à mettre en place

- une séparation des stocks militaires par rapport aux autres stocks du duché, ce qui permet une meilleur vision des choses

- un circuit plus court d'approvisionnement, donc une plus grande efficacité des garnisons.

Cela s'inscrit parfaitement dans la réforme proposée à la COBA par le mestre de camp Toflegrand.

Pour les lois sur l'importation. Les lois actuelles sont en faites peu contraignantes puisqu'elles autorisent toutes transactions dès lors qu'elles sont commanditées par une de nos institutions (mairie, duché). Il y a des frais d'import pour les autres denrées. Nous comptons sensibiliser les douaniers sur l'aspect contrôle de leur fonction et les inciter à contrôler les personnes suspectes, avec un objectif d'un contrôle par douanier et par jour. Il ne s'agit pas de contraindre les douaniers ni de sanctionner des défauts de rendement bien évidemment, mais au contraire d'un dialogue, d'une sensibilisation et d'un partenariat.

Pour le guide des alertes et lois martiales... On a vu récemment que la loi martiale a été décrétée en dépit du bon sens, la procédure n'ayant pas été respectée. Les frontières se sont trouvées fermées sans avoir consulté au préalable les premiers concernés, qui n'avaient pas d'instructions précises et se sont retrouvés surpris.

Nous comptons mettre un arbre des procédures explicitant les actions à effectuer par chacun dans les différentes situations d'alerte. Par exemple : qui prévenir, comment, pourquoi pas avec des textes préparés d'avance, quand annoncer la loi martiale, quels délais on accorde pour franchir les frontières, qui donne les sauf conduits, comment la maréchaussée et la douanes sont averties, quelle influence sur l'action quotidienne des maréchaux et douaniers ? de la COBA ?
Bref un arbre simple, par intervenant, regroupés dans un lieu facile d'accès et connu de tous. Une fois ceci fait, un exercice régulièrement pour que en cas de besoin, tout se fasse sans heurts et sans surprises.

Pour les maires. Je pense qu'il y a depuis quelques temps rupture de confiance avec le duché. Les maires se sentent sans doute trop contrôlés et sous la coupe du conseil ducal. Ce ne me semble pas une bonne façon de faire. Les mairies ont un rôle majeur. Elles peuvent notamment orienter les productions en concertation avec le duché de façon à donner une cohérence et à fournir les denrées nécessaires (viande par exemple). Elles peuvent participer à la défense en concertation avec la COBA pour les arsenaux par exemple. Mais c'est donnant donnant. Le duché peut laisser les maires plus libres. Il peut écouter leurs attentes et y répondre.
le duché et les mairies sont deux niveaux différents d'intervention. On gagnerait à la synergie plutôt qu'à l'indifférence. Un CAC volontaire et efficace est nécessaire pour mettre cela en place. Mais c'est je crois votre dernière question, nous y reviendrons.

Pour la diplomatie. Il ne s'agit pas de d'avantage de coopération judiciaire, mais de simplifier celle qui existe au sein de l'ADC en évitant les navettes de courriers. C'est l'instance locale qui mènerait le procès, les lois du duché émetteur de la plainte étant citées par le procureur qui transmet le dossier de plainte. Cela raccourcit simplement les délais de déroulement des procès. Tout prévenu a en effet le droit à une justice rapide : il ne peut être assigné à résidence sur des mois par carence dans la transmission des informations, imputable au duché émetteur ou au récepteur.

Pour le chambellan extérieur au conseil, c'est une décision lourde de responsabilités. Il convient d'en discuter avec les principaux intéressés. Mais comme le duc et le conseil définissent la ligne diplomatique du duché, la chancelerie peut être géré par quelqu'un d'extérieur dont la stabilité permettra un meilleur fonctionnement. En revanche, nous ne sommes pas favorable à un vice-chambellan au conseil : un conseiller ne peut etre subordonné à un non élu.

la fusion de la CL et du Conseil judiciaire est une fusion de locaux, qui permettra un meilleur dialogue et une meilleure information réciproque, ainsi qu'un plus grand recours aux compétences de la CL.

Enfin pour le budget du duché, il n'est pas communiqué. Une trésorerie et un stock, c'est un bilan, mais ce n'est pas un budget. Je parle bien d'un budget ligne par ligne, avec où va l'argent, pas de nature à préciser quels sont les nombres de défenseurs par commune, mais suffisamment précis pour que chacun puisse comprendre où vont ses impôts et comment le conseil utilise l'argent dont il dispose. En outre, ça premettra aux partis politiques ou aux chambres de réfléchir et d'émettre idées ou projets autrement que dans le vide, car bien souvent, les programmes économiques des partis, surtout récents, sont par manque de connaissance du budget ducal, irréalistes.

Ah... Et votre question rituelle...
Vous n'ignorez pas que l'élection va amener un panachage entres partis. Les postes ne sont donc pas préétablis (où serait l'intérêt du dialogue ? Comment tenir compte alors des compétences propres de ceux des autres partis qui seront élus ?). Nous avons toutefois établi une liste de personnes motivées et présentes, toutes aptes à assumer un poste au sein du conseil. Des compétences et affinités se distinguent pour chacun, et je suis sûr que vous même pouvez les subodorer pour ceux que vous connaissez. La liste a été établie dans un ordre respectant les projets à mettre en place, de sorte que si nous n'avions - cas d'école car nous sommes évidemment ambitieux quant au nombre de conseillers issus de nos rangs - que quelques conseillers d'élus, nous ayons de quoi assumer nos propositions.

Par exemple, Galswinthe est une économiste reconnue. Elle est plus qu'apte à exceller en tant que CAC ou en tant que CAM par exemple. L'économie étant le point clef du programme, puisque c'est le plus grand challenge à relever et ce qui conditionne la mise en place des autres mesures, elle est placée de façon à être notre premier conseiller élu. Jariane, de même que Favdb, ont des compétences militaires, Favdb étant dores et déjà membre de l'EM. Le Seigneur de Saint Pry a également des compétences reconnues en matière de justice. Althiof est un pilier de notre maréchaussée, ex-prévot, prévot-adjoint... bref, comme vous voyez, nous avons privilégié avoir des conseillers dans chaque domaine pour établir la liste, nous n'étions pas contraints par la disponibilité de nos membres. Nous avons établi la liste comme si nous nous allions tous être élus. Ce ne sera vraisemblablement pas le cas. Chacun de mes collistiers est assez polyvalent pour permettre de tenir compte des compétences des élus des autres listes, avec qui nous comptons bien, face à la crise actuelle, mener une politique de consensus, un partenariat pour l'intérêt du duché, non une politique partisane, de clan, montant les uns contre les autres. c'est le dialogue et l'écoute qui permettront l'attribution finale des postes. Mettre un conseiller où il ne veut pas être, c'est risquer de rendre un service inefficace.

Voilà, j'espère avoir répondu à vos questions.


Enfin, le duc salua Naluria, qui chuchotait avec le duc de Billy, et lui offrit également un verre.[/rp]
Alivianne a écrit:
Alivianne s'était déplacé pour aller lire le programme du BAR. Il semblerait qu'il était murement réfléchit et méritait le détour. D'ailleurs le murmure géneral disait que ce programme était fort intétessant.

La duchesse de la tour d'Auvergne était aussi curieuse de voir la liste de son ancien partie politique. Elle y avait toujours des amis et savoir qui seraient ses adversaires l'intéressait.

de la tête, elle salua poliement les autres qui étaient déjà sur place. Pour le moment, elle n'avait aucune questions. Elle écoutait les autres patiemment.
Tixlu a écrit:
Voyant passer Alivianne, Tixlu la salua

Bonjour Ali... Ravi de te voir par ici. Laisse moi t'offrir à boire, c'est la tradition chez nous comme tu dois t'en souvenir. J'ai vu que tu te présentais également. Je te souhaite bonne chance.
Naluria a écrit:
Naluria sourit malicieusement au propos de Marty.

Mais j'espère bien. Quand au fait de trop parler ? Non, c'est bien c'est un execice intéressant.

Puis elle écouta les expliquation de Tixlu et accepta son verre avec un sourire de remerciement.

Tixlu, lorsque vous dites un circuit plus court d'approvisionnement, comment percevez vous cela ? Comment comptez vous le mettre en place ?

Puis au sujet de la chancellerie, avez vous déjà un texte pré-établit, souhaitez vous étudier le mien, allez vous demander conseil aux diplomates ou passer directement par le conseil ducal ?
Tixlu a écrit:
nous voyons ce circuit court comme un mandat municipal remis à l'intendant de la garnison, approvisionné par sommes fixes (ça peut être une part des impots ou une somme reversée par le duché via la foire ducale). L'approvisionnement à alors lieu sur le marché. Ces mandats servent donc de stock. Le circuit est plus court car les intendants ont accès aux ordres à la COBA et peuvent réagir plus vite. De plus, comme ce sont des sommes alouées d'avance par le conseil, donc disponibles pour l'exercice courrant de la coba et ça contient les stocks d'avance pour mobilisation exceptionnelle.

Quant au chambellan, votre projet fait son chemin. Pas de texte préétabli. Il sera donc étudié et les différents intervenants écoutés pour parvenir à une synthèse commune.
Naluria a écrit:
Il y aura t'il une sécurité afin que personne ne part avec les mandats ?

Autre question, et je m'excuse si vous y avez déjà répondu.

Etes vous pour ce que j'appelle moi des denrées stratégiques, de stratèges, lié à la guerre ; la création d'un stock de nourriture en réserve pour tout le Duché en cas de guerre, loi martiale ou pour envoyer les troupes sur le front ?
Tixlu a écrit:
y a-t-il plus de sécurités actuellement avec tout le stock dans l'inventaire accessible au CAC ? ou avec ce projet : stock dispersé en 10 inventaires distincts ?

Il y a certes un risque, faible, mais jusqu'ici, je n'ai jamais vu un soldat partir avec la caisse de sa garnison (exemple les soldes mensuelles), alors que les politiques partis avec la caisse sont légion.

Pour le stock de réserve, oui. Il peut être en partie au duché, en partie dans ces mandats
Naluria a écrit:
Très bien, merci pour vos réponses.

Naluria serra un peu plus le bras de Marty pour le sortir de sa reflexion et sourit au Duc expliquant.
Alivianne a écrit:
tixlu a écrit:
Bonjour Ali... Ravi de te voir par ici. Laisse moi t'offrir à boire, c'est la tradition chez nous comme tu dois t'en souvenir. J'ai vu que tu te présentais également. Je te souhaite bonne chance.

Elle n'avait pas fait attention à Tix qui se trouvait devant elle. Elle lui sourit ravie.

Bonjour Tix, je suis aussi ravie de te voir. Je suis même contente de voir que tu mènes la liste BAR. Votre programme est fort intéressant et dynamique. J'attends de voir les questions des autres.

Elle regarda l'inventaire des boissons disponibles tout en regardant la liste du BAR.

Je prendrai bien un peu de cidre si tu en as.

elle se racla la gorge et ajouta :

Oui effectivement, je suis de retour sur la jeune liste Volcan. Je suis certes loin dans la liste. Je m'ennuyais un peu de la politique.

Alivianne retourna ses yeux vers la liste du BAR. Gals sa vassale; Jariane... JARIANE!!

Alivianne se s'attendait pas à la voir sur leur liste. C'était même la seule ombre sur ce beau tableau.


Dis moi Tix, la duchesse Jariane.... C'est l'épouse longtemps disparue du duc Silec qu'on avait même annoncé morte?

elle fit une légère pause et ajouta tout de go.

Qu'espère-t-elle comme poste si jamais elle reçoit le nombre de vote escompter?

En même temps, elle cherchait la duchesse de Nectaire des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Lun 27 Oct - 23:36

Martymcfly a écrit:
Et bien voilà que de nombreuses réponses furent apportées. Pendant que la charmante dame qui pendait à son bras, à défaut de son cou, s’entretenait avec la tête de liste, le Duc de Billy digérait toutes les réponses. Visiblement, le Pair de France s’exprimait toujours aussi bien.

Marty releva quelques passages dont il demanderait des explications complémentaires. Mais pour le moment, le tableau du Duché dépeint par le Duc de Lapalisse était bien noir, bien sombre. Etait-ce pour mieux en ressortir grandi ? Pour mieux passer pour le Sauveur du Duché ? Marty sourit doucement, du moment qu’il avait une dame à son bras, il ne pouvait que bien se porter.

La Duchesse de La Tour d’Auvergne arriva pour écouter les débats, elle paraissait intéressée par tout cela. Par les membres de la liste, certains de ses vassaux, c’était normal. C’était sa famille, pour au moins l’un d’entre eux, et sa famille politique également. Avec beaucoup de respect et d’admiration il lui sourit. Etait-ce une chance pour le Bourbonnais-Auvergne de compter des Pairs de France parmi sa noblesse ? Peut-être. Ou peut-être pas.

D’ailleurs la Duchesse Alivianne posa une question plutôt intrigante au sujet de la Duchesse Jariane. Règlement de comptes à okay duchesse ? Le Duc de Billy était ravi d’assister à cela, s’imaginant, sans doute, un combat de boue entre La Tour d’Auvergne et Saint-Nectaire…

Forcément, un verre leur fut servi. Marty n’en attendait pas moins du BAR. Il prit une gorgée et rétorqua à la tête de liste.


Je vous remercie pour toutes ses réponses, très complètes. Merci principalement pour avoir donné une réponse à ma traditionnelle question, concernant les postes. J’aurai voulu savoir quand même qui vous voyiez en Porte Parole ou en Bailli, bien que j’ai ma petite idée là-dessus.

J’aurais souhaité quelques précisions cependant, notamment concernant le poste de Chambellan. Par quoi souhaitez-vous le remplacer s’il devient externe au Conseil ? Un gardien de la cave du Château ?
Le Duc tourna la tête vers le portrait de l’un des membres de la liste du BAR qui lui avait fait le coup lors de son premier mandat ducal… Un petit blondinet, rencontré en taverne il y a peu. Un charmant jeune homme, fallait l’avouer. Un favori ? Et que dire du Conseiller au Prestige ? Pensez-vous le garder ? Le supprimer ?

D’autre part, hmm… quelque chose m’intrigue. J’ai lu dans un recueil de lois, les lois royales pour être exact, un article qui a éveillé ma curiosité. Je pense que cela doit être rangé à la bibliothèque de la Pairie d’ailleurs, étant donné qu’il s’agit d’un Arrêt du 19 juin 1454. Je ne sais s’il est encore en cours de validité cependant, mais j’aimerai bien le savoir.


Depuis quelques temps, le Duc avait pris la peine de se pencher sur les lois royales. Il avait appris beaucoup de choses…Il quitta le bras de la ravissante Héraut pour fouiller dans sa poche et en sortir un bout de parchemin. Des notes griffonnées…

Citation :
Art. 213-32-4
Les Pairs de France ne peuvent exercer simultanément la charge de Pair et celle de Duc ou Comte, exception faite dans les duchés circonscrivant le domaine royal ;

Un papier qu’il lut à voix haute, afin que tout le monde sache.

En savez vous plus à ce sujet ? Confirmez vous que ce texte est obsolète ?

Et de reprendre le bras de Naluria…
Louisie a écrit:
Louisie observait, de son étal de poissonnerie, un attroupement de personnes autour d'un panneau. Oui car Louisie exerçait plusieurs métiers: paysanne, vagabonde, couturière, poissonnière... Tel était le quotidien d'une personne pauvre et inconnue, perdue parmi la plèbe.
Elle quitta sa poiscaille un instant et s'approcha.


Lecture intéressée.

Grimace de dégout.

Fronçage de sourcil en signe d'étonnement.

Gloussement en signe d'amusement.

Il fallait qu'elle parle, il fallait qu'elle ose.
Tant de personnes. Tant de personne importantes.
Même le Duc célibataire le plus en vue mazette!
Fallait qu'elle tente sa chance la Louisie, sa chance de devenir Duchesse ça!
Elle intervînt:


Pardonnez l'audace dont je fais preuve, en vous adressant la parole, du bas de mes haillons, mais j'aimerais savoir ce que vous proposez pour les petites gens de ma trempe, en clair. Car ce que vous nous proposez là, c'est bien joli, mais c'est pas du concret, du solide v'voyez!

Elle tape du poing dans sa paume.

C'est du solide qu'y nous faut à nous, c'est pas en nous aveuglant avec de belles théories que vous allez nous amadouer!
Non mais!


Elle se perdait la Louisie, elle ne savait plus ce qu'elle disait. Mais elle éprouvait le besoin de parler au nom de tous les gens de sa condition.

Que proposait-on pour eux?
Elle éspérait une réponse rapide, sinon elle inviterait tous les gueux de sa connaissance à voter pour la liste adverse...
Tixlu a écrit:
[rp]Oui Ali, c'est bien d'elle qu'il s'agit. Elle a une préférence pour les postes militaires.

Pour vous répondre, Duc de Billy, rien n'est encore décidé à ce sujet. Ce n'est pas le travail qui manque. Pour le conseiller au prestige, je n'ai jamais eu l'occasion de voir depuis le conseil comment il fonctionne ni si ce poste a un intérêt. A voir donc. S'il est utile il restera, s'il ne l'est pas nous verrons alors s'il y a des améliorations possibles pour lui donner consistance. En tout état de cause, le travail de conseiller ducal indépendamment du poste est déjà conséquent si on veut bien le faire. Il ne s'agit pas uniquement de voter oui ou non à des idées émises par d'autres. Nous verrons donc cela suivant ce qu'il adviendra de ces postes, rien n'est préétabli à ce sujet.

Je connais le texte dont vous parlez et que, l'eussiez vous cité intégralement, vous eussiez trouvé dans la ligne suivante la réponse à votre question.

Je n'ai pas hélas le document sur moi, mais la suite indique qu'en cas d'infraction à cette article, le pair se voit fermer les portes de la pairie durant la durée de son mandat. C'est ce qui s'est produit lors de mon précédant mandat (je me suis volontairement mis en disponibilité même si je bénéficiais alors d'une dérogation votée par les pairs), de même que pour le Duc Fauville en Armagnac, Castelmaure en Toulouse, ou encore Juju en Béarn. Bref, ce ne sont pas les cas similaires qui manquent.

Puis, une jeune femme accompagnée d'une odeur forte de poisson, lui rappelant les journées de pêche au bord du lac de Montbrisson, s'adressa à lui, de façon d'ailleurs fort courtoise eu égard à la petitesse de sa condition... Il sourit à la question.

Vous demandez du concret pour le peuple. Pour sûr, nous ne sommes pas dans une élection municipale, et le duché est un peu moins directement ressenti par les habitants, je comprends que vous trouviez ça abstrait.

Qu'est ce que notre élection peut changer dans votre vie de tous les jours... Du bon et du moins bon pour être honnête.

Pour les forgerons, la réforme minière multiplie considérablement la production de fer du duché, qui peut donc à nouveau leur fournir ce minerai de sorte qu'ils forgent sceaux cerclés, couteaux, ou encore épées... que le duché recherche. C'est donc leur permettre de développer leur activité.

Le développement des relations avec les mairies associé à l'augmentation des capacités financières du duché par la réforme minière permet plus de rachats du duché aux mairies, et donc des mairies aux habitants. Donc plus de débouchés pour vos productions.

De même, avec plus de revenus miniers, le duché retrouvera des finances saines, donc sera en mesure de diminuer les impôts.

Des animations seront organisées pour accroître le divertissement.

Pour ce qui est du moins bon, la réforme minière supprime la moitié des offres d'emploi à la mine (mais comme toutes n'étaient pas pourvues, on devrait gagner en fréquentation). Il arrivera donc qu'un travailleur prêt à rejoindre la mine en trouve une close, l'autre pleine. La question du maintien en ouverture permanente se posera pour les villes n'ayant qu'une mine et une forêt (vergers et lac permettant à l'ensemble des habitants de compenser la fermeture des mines). Ca ne concerne que peu de mines donc pourra immédiatement ou rapidement préserver les emplois des villes en ayant besoin.

Voilà très franchement les implications de ce programme sur votre vie de tous les jours, du moins celles que j'envisage à première vue. Peut-être un de mes colistiers aura-t-il à compléter ma réponse.
[/rp]
Modsognir a écrit:
Modsognir arriva vers l'estrade du BAR.....ca faisait longtemps qu'il n'avait pas vu ces couleurs lors d'élections ducales. Il s'avanca vers la tête de liste.

Bonjour messire Tixlu,

Je vous ai écouté pour ce qui est du programme et des réponses aux premieres questions. J'en aurais à mon tour.

Comme vous vous doutez sans doute, la diplomatie est mon sujet favori....ou du moins celui qui m'intéresse le plus.

Vous parlez à juste titre du texte de Naluria.....je suppose que vous en avez pris connaissance alors? Un membre de la chancellerie l'a donc amené au BAR c'est bien cela?

Petite question de formalité pour en être bien sur

Je voudrais connaitre votre position précise sur le chambellan. Vous souhaitez donc un chambellan non "ducal" qui sera élu pour une durée déterminée c'est bien cela? Il y aurait un membre du conseil en chancellerie ou non?


Il laissa l'homme répondre à ces premieres questions avant de continuer.


Il y a quelque chose que je ne comprends pas. La vie de pair est donc si peu passionnante que vous souhaitez encore devenir duc? De plus il me semble qu'il y avait eu une polémique lorsque vous etes devenu duc la derniere fois alors que vous étiez pair. J'avoue ne pas trop comprendre votre but.....je ne vois pas comment on peut intéresser à son duché comme vous le faites alors que vous etes souvent aux hautes instances royales.

Quant à votre liste, elle est fort remarquable dans le sens où vous avez sans doute les meilleurs éléments dans presque chaque domaine....mais une question reste. Quelles sont la part des "jeunes" dans votre parti. Je connais le fonctionnement du BAR pour y avoir pas mal d'amis mais de l'extérieur cela semble assez obscur, vous ne trouvez pas? Que d'anciens avec beaucoup d'expérience.....c'est certes bien mais ne donne peu de chances auxnouveaux qui peuvent apprendre au début et devenir performant avec de la bonne volonté. Vous aussi vous etes passés par là je pense.

D'ailleurs ils seraient possible de voir vos colistiers, ne serait ce pour leur dire bonjour.


Il attendit un moment pensant aux futures questions qu'il aura
Lanfeust86 a écrit:
Lanfeust écouta le programme intéressant et fort complet dans de nombreux domaines. Les questions fusaient surtout de la aprt du Duc de Billy...décidément il aimait ça. Ce fut ensuite Modsognir qui posa des questions qui l'intéressait. Il s'avança pour en poser.

Bonjour votre Grâce, je rejoind moi aussi Modsognir en ce qui concerne les jeunes de votre liste. Le BAR a recruté récemment et s'il n'y a pas de nouveau cela signifie-t-il que le BAR ne les intéresse pas, donc pas de recrutement ou tout simplement qu'ils n'ont pas leur place?

Lanfeust avait beaucoup parlé à ce sujet à Volcan et il avait eu gain de cause avec d'autres afin qu'on puisse laisser leur chance aux nouveaux tout en travaillant avec des anciens mais cela été dur apparemment de faire changer les mentalités.

Concernant ensuite la religion, je ne comprend pas le sens de votre phrase, qu'est ce que vous proposez réellement?
Ptitoliv a écrit:
Ptit qui passait dans le coin regarda une fois de plus le merveilleux travail de Rosée. Puis il rejoignit Tixlu.

Bonjour Modso,
au risque de te decevoir en répondant à une question en place de mon ami tête de liste, je me permets donc de le doubler.


Un léger rire après cette reflexion, Ptit entame alors sa réponse.

Si je ne m'abuse tu as posé des questions sur notre fonctionnement et sur les jeunes. Tout d'abord, je ne suis pas un adepte du mot recrutement. J'ai l'impression de voir une équipe de soule qui chercherait à prendre des joueurs d'une autre équipe. Le BAR a accueillit des personnes qui désiraient partager leurs idées, travailler avec nous dans un même but : celui du Duché et de ses habitants.

Une liste de BAR se fait tout simplement avec ceux qui ont l'envie de faire quelquechose pour le Duché. Nous ne forçons personne à se présenter et nous laissons la place aux jeunes évidemment quand ils en ont l'envie. Je peux tout simplement prendre mon exemple. J'ai toujours fait parti du BAR politiquement, et j'ai par deux fois eut le privilège de travailler pour le Duché. Il a donc bien fallu que je me lance à un moment non ?

Nous laissons donc toutes leurs chances aux jeunes à condition qu'ils se proposent. Et si des jeunes veulent vivre l'expérience BAR, à eux de venir se présenter. Nous ne mordons pas, ça c'est sur !


Se tourne avec vers Lanfeust.

bonjour messire,

Dans le cas où ma réponse à Modso n'est pas assez complète à propos du pseudo recrutement, sachez que nous avons eut des demandes oui, et sans vouloir polémiquer, titan a fait parti de ses personnes.
Nous sommes très content d'accueillir des jeunes, mais encore faut t'il qu'ils aient un minimum de valeurs communes avec les notres.
Pour user de votre terme, nous ne recrutons pas pour recruter
Deilayra a écrit:
Deilayra était venue voir ce qu'on proposait cette fois pour le duché, elle regardait la liste et écoutait avec attention les question et les réponses sur les sujets les plus important!!

Elle était assez satisfaite, enfin une liste qui proposait des choses concrète pour le duché et qui elle en était sure se donnerait la peine de faire ce qu'il faut pour les habitants du duché...

Elle qui d'habitude ne se génait pas pour donner son oipinion surtout quand ca ne lui plaisait pas cette fois resterais en silence à écouter le débat et affichait un sourir satisfait
Favdb a écrit:
Je souhaite le bonjour à tous.

Messires Modsognir et Lanfeust, je vais compléter la réponse de mon ami en vous faisant part de mon expérience au BAR. Il m'a fallu plusieurs mois avant de m'y jeter à l'eau et de proposer ma candidature. C'est peut être une spécificité du BAR, laisser le temps aux jeunes peu expérimenter pour prendre la mesure de ce qu'implique leur engagement sur une liste ducale.

Ma première expérience comme conseiller ducal fut épuisante, je dois l'avouer. La seconde fût.. erratique, certainement en raison de la fatgigue accumulée. Je ne parlerai pas de la troisième puisqu'il ne s'agissait alors que d'un intérim incomplet.

En résumé, les nouveaux membres qui nous rejoignent, au contact de leurs ainés apprennent avidement des expériences accumulées. Ensuite seulement ils s'engagent. C'est là, me semble-t-il, le meilleur des processus pour devenir un conseiller efficace, assidu, et disponible.

J'ajouterai que l'une de nos caractéristiques est aussi le plaisir de partager les connaissances et les expériences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Lun 27 Oct - 23:36

Tixlu a écrit:
[rp]Tixlu vit arriver deux auvergnats qu'il connaissait, ainsi qu'une jeune femme qu'il n'avait encore pas eu l'occasion de rencontrer, puis fut rejoint par Ptitoliv.

Il salua chacun et leur offrit un verre, en même temps qu'il fit servir le cidre d'Aliviane.


Bonjour messire Modsognir,

Lorsque j'étais en poste pour la dernière fois, Naluria m'a présenté un projet pour un chambellan hors conseil. Cette idée a cheminé et elle répond à coup sûr à des problèmes existant. J'ai compris la référence à un texte comme référence à ce projet. S'il y a une proposition écrite précise en circulation, je n'en ai pas connaissance personnellement. Je n'ai en aucun cas l'heurs de dire que ce projet est un projet du BAR, mais que le BAR entend participer à la discussion à ce sujet et y est a priori assez favorable.

Pour la présence d'un membre du conseil en chancellerie, rien n'est établi. Plusieurs pistes peuvent être suivies. Il convient d'associer les ambassadeurs et les autres conseillers à la décision. Nous n'arrivons pas dans ce domaine avec un projet tout prêt. A quoi servirait le dialogue s'il n'était envisagé que comme moyen d'imposer nos idées.

Vous abordez ensuite la question de mon statut de pair. La pairie est une distinction, récompensant une action au sein d'une province et au sein du royaume. C'est également la reconnaissance d'une certaine expérience et d'une certaine forme de sagesse. Ce n'est nullement une retraite, et heureusement que les pairs ne sont pas détachés des affaires locales. Travailler pour le duché, s'évertuer à l'orienter de façon à le promouvoir, le faire rayonner et améliorer sa situation, c'est également passionnant. Je pense avoir encore des choses à offrir à ce duché, et que, par notre travail commun, nous pouvons encore faire de grandes choses.

La jeunesse est importante, et au sein du BAR, nous lui avons de tous temps laissé une place considérable. Nos listes se forment en fonction des compétences, des disponibilités et des envies. Nous avons récemment recruté, des personnes de qualité nous ont rejoint, certaines novices, d'autres plus expérimentées. Elles ont en cette campagne les places qu'elles ont souhaité avoir. Certain(e)s peuvent préférer apprendre un peu auprès de personnes d'expérience avant de se lancer, d'autres sont prêt(e)s plus vite. Il n'y a pas de règles ni d'entrave.

Mais je puis vous assurer, d'autant plus pour y être passé, que rien n'empêche quelque nouveau que ce soit d'accéder à des postes au conseil via une place élevée en liste. Chacun va à son rythme, certaines élections voient plus de renouvellement que d'autres.

Vous avez pu voir arriver Ptitoliv, mes autres colistiers ne devraient pas tarder je pense.

Sieur Lanfeust, la phrase sur la religion signifie simplement que nous suivons les valeurs d'Aristote. Pas de révolution en ce domaine.[/rp]
Fabien74 a écrit:
Fabien poursuivit après la réponse de la tête de liste BAR à Modsognir:

Le projet de Dame Naluria, dont vous nous avez parlé, a été présenté il y a quelques temps en Chancellerie, afin que les Conseillers et toute l'équipe diplomatique en discutent ensemble. Des avis ont été donné, qu'ils aient été positifs ou négatifs. Je ne vous cache pas que le texte qui nous a été proposé n'a pas ravi la majorité des diplomates, moi le premier, et notamment par rapport au point qui consiste à choisir un Chambellan extérieur au Conseil. A l'heure qu'il est le Vice-Chambellan remplit à merveille ce rôle. C'est le Chambellan qui décide, mais le Vice-Chambellan est là pour le guider, au début du moins. Puis par la suite, celui-ci se révèle être un précieux allié. Ce n'est pas son Excellence Val1 qui me contredira. Pourquoi donc vouloir innover là où tout fonctionne très bien? Et quelles seront les champs d'action du Vice-Chambellan? Pouvez-vous concevoir qu'un Conseiller ducal soit subordonné aux directives d'un Chambellan "permanent"?

Il se racle la gorge.

Pardonnez moi, je vous emmène sur un terrain difficile, puisque vous nous avez dit vous même que vous n'avez pas eu connaissance du texte auquel je fais référence. Du moins j'éspère que mes réflexions vous aideront dans vos jugements futurs.

Encore que je me demande pourquoi le BAR se propose de continuer les discussions autour d'un projet qui va sous peu être présenté au Conseil. Conseil qui validera ou non ce texte.
Deilayra a écrit:
Deilayra pris le verre qu'on lui tendait, et remercia d'un signe de tête le généreux donnateyr mais toujours en silence, elle scuta la salle vit nalurnia et sourit en entendant parler de son projet, elle espèrait bien pour qu'elle que celui-ci aboutirait...
Puis elle continua à écouter le débat...
Petitrusse a écrit:
Petitrusse, le Bailli actuel du Duché, et membre du parti La Fondation, profita de l’intervention de son ami Fabien74, pour lire le programme de la liste BAR.

De nombreuses propositions attiraient son attention.

Fabien74 ayant fini, Petitrusse prit la parole :


Je souhaite bon courage a certains de mes amis qui se trouvent sur cette liste, mais déçu de voir les propositions que vous faitent pour les deux prochains mois, pour notre Duché.

Je vais commencer par la partie économique, car c’est le domaine qui me tient le plus a cœur.

Je lis que votre liste propose l’Ouverture des mines en alternance un jour sur deux.

Menons très rapidement une petite réflexion, tous ensemble:
En BA , il y a 5 villages avec des forets, 4 villages avec des vergers et un village avec un lac.
Sachant que seulement pour le lac, nous pouvons être plusieurs au même endroit, mais généralement sur la zone la plus productive,
Sachant que pour les vergers, il est impossible d’être deux habitants, a ramasser le même jour au même endroit des fruits, sur les branches les plus productives,
Sachant que pour les forêts, les mairies ont seulement un nombre limité de haches a prêter,

Je vous demande ce que vous proposez pour tous les habitants qui vont se retrouver sans travail, certains soirs? Je pense que cela concernera plusieurs centaines d'habitants.

De plus, pourriez vous nous montrer vos calculs qui permettent d'affirmer que vous allez faire autant de bénéfices pour un mois. Je pense que cela intéresse tout le monde.

En attendant une réponse, je vais continuer à étudier votre programe, pour vous poser d'autres questions, si cela ne vous dérange pas trop?
Paillard a écrit:
Liste de vieux... Voilà la rumeur entendue au pied de l'estrade du BAR.

Des vieux qui lui plaisaient en tout cas ! Il s'approcha de la liste des portraits pour confirmer de visu ce qu'il avait entendu dire.

Il en profita pour saluer Modso, qui trainait partout où l'on parlait politique, et Ptit qui venait d'arriver.

Ecoutant les premiers échanges, il ne put s'empecher de se tourner vers le duc de Billy.

Messire duc... Pensez-vous réellement que d'insister sur l'ancienneté des listiers, en tentant discretement de les faire considerer comme passéistes, voire dépassés, relève le débat ? Quand vous vous etonnez, autour d'autres estrades, de l'inexpérience de certains ? Je pense que les électeurs sont en droit d'attendre, et notamment de votre part, des interventions plus sérieuses... Quant à l'appartenance du duc Tixlu à la pairie, vous semblez penser que ca peut être un désavantage pour le duché, puisque je ne peux croire que vous lanciez votre "peut-être pas" au hasard. Pourriez vous nous éclairer, nous simples électeurs, à la lumière de votre expérience ?
Martymcfly a écrit:
Toujours autant captivé par les réponses qui lui étaient apportées, tout autant que le bras qui s’accrochait au sien, le Duc de Billy prenait note avec beaucoup d’attention des réflexions du Duc Tixlu. Il ne fut pas étonné de voir certaines personnes poser d’autres questions ou venir s’intéresser au programme du BAR.

Ce qui était certain c’est que le Duc de Lapalisse était un beau parleur qui noircissait considérablement le tableau du Duché. Du moins, à son avis… D’ailleurs, tout comme le Duc de Billy et les autres membres de la noblesse du Duché, si le Bourbonnais-Auvergne en était là, n’était-ce pas un peu de sa faute ? C’était leur boulot à tous de conseiller le Duc, du moins quand il le demandait.

Marty repensait soudainement à cette histoire de loi martiale, il avait été totalement contre, estimant que la sécurité n’était pas en péril à ce moment là. Ni même pendant que la noblesse était à Clermont… Cependant, toutes ces décisions là, le Duc les avaient prises en coordination, avec l’appui de l’Etat Major, et donc en suivant les conseils du Duc de Lapalisse… De là à dire que si le Duché en était là était de sa faute, en partie, même infime, il ne pourrait y avoir qu’un pas.

Le Duc de Billy attendit que d’autres intervenants s’expriment pour répondre au Pair de France…


Toutes les questions que je vous ai posées ont trouvé une réponse. Je reste un peu sur ma faim concernant l’avenir du douzième conseiller s’il n’est plus Chambellan. L’on pourrait également trouver un Porte Parole hors du Conseil, voire un Capitaine, et même un Duc.

Concernant le parchemin que je viens de lire, vous avez raison en effet. Je ressortirais bien l’arrêt dans son entier mais il doit être au fond de ma poche. Et ce ne sont pas les cas similaires qui manquent comme vous le dites. Mais être Pair de France demande un travail considérable pour le Roy. Etre Duc aussi vous me direz. Et être les deux à la fois, ce doit être à la limite de l'excessif.


D’autres questions… D’autres réponses… Quand on l’interpelle ?! Il ne fait pourtant pas partie de la liste BAR. Pourquoi ? Marty se retourna, c’était messire Paillard qu’il avait déjà croisé et dont il se souvenait être un partisan du BAR, du moins du temps du si regretté Arthur…

Messire duc... Pensez-vous réellement que d'insister sur l'ancienneté des listiers, en tentant discretement de les faire considerer comme passéistes, voire dépassés, relève le débat ? Quand vous vous etonnez, autour d'autres estrades, de l'inexpérience de certains ? Je pense que les électeurs sont en droit d'attendre, et notamment de votre part, des interventions plus sérieuses... Quant à l'appartenance du duc Tixlu à la pairie, vous semblez penser que ca peut être un désavantage pour le duché, puisque je ne peux croire que vous lanciez votre "peut-être pas" au hasard. Pourriez vous nous éclairer, nous simples électeurs, à la lumière de votre expérience ?

Le Duc haussa un sourcil. Avait il pensé tout fort ?

Je vous demande pardon sieur ? Ai-je insisté sur l’ancienneté des colistiers du BAR ? Je ne crois pas qu’ils soient passéistes ou dépassés, sinon ils ne seraient pas présents. Je pense surtout que c’est en m’interpellant que vous détournez les questions que l’on, que je pourrais poser. Est-ce cela une intervention sérieuse, ou faire avancer le débat ? Puisque vous me poser la question je vous réponds… Je ne m’étonne pas de l’inexpérience de certains. Je ne fais que reprendre des termes de celui que vous semblez voir en Aristote descendu sur terre, Sa Grâce Tixlu. N’est-ce pas lui-même qui affirmait que l’on était tous des incompétents si l’on n’avait fait déjà partie d’un conseil ducal ? Vous ne vous souvenez peut-être pas, ou ne voulez peut-être pas vous souvenir. C’est ainsi que la grande majorité des sujets du Bourbonnais-Auvergne a été insultée par celui qui se présente à nouveau à la tête du Duché, sans que personne ne le relève. Etonnant je trouve…

A propos du fait que le Duc Tixlu est Pair de France, je le dis et le répète même : être Pair c’est du travail, une aide précieuse pour notre bon Roy, mais aussi pour les Ducs régnants, puisqu’il est amené à les conseiller. De bonne ou mauvaise façon certes, à certains desseins politiciens peut-être aussi, mais conseiller en tout cas.

Et pour terminer, je vous rassure, je ne suis qu’un simple électeur, je tente juste de savoir pour qui je vais voter.


C’était comme si le sieur Paillard avait lu ses pensées… Fallait-il pour autant faire appel à la Sainte Inquisition ?

Quoiqu’il arriverait, quel que soit les résultats des élections, Tixlu serait le prochain Duc du Bourbonnais-Auvergne… Cela désespérait Marty qui pensait déjà aux élections suivantes…
Paillard a écrit:
Il sourit vaguement, amusé à la réponse du duc. Il avait pourtant entendu clairement "sortie des hospices". Mais sans doute le noble sire se pensait-il plus discret qu'il ne l'était...

Pas de réponse sur le cumul des charges de Pair et de duc, mais ca ne l'etonnait guère. L'homme avait acquis une morgue étonnante, et une une tendance pénible à juger le monde à l'aune de ses idées.

Tixlu, incarnation d'Aristote ? Libre interprétation messire, joli verbiage, mais qui tombe à plat. A moins que vous pensiez réellement que ce soit possible ? Méfiez-vous dans ce cas, que l'Inquisition que vous brandissiez il y a quelques mois, au coeur de la Bretagne en guerre, au risque d'ailleurs de déstabiliser les armées françaises, ne s'interesse à vous.

Sur ce, messire, la bonne journée.


Un signe de tête, et il se replongea dans la lecture des panneaux énoncant le programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Lun 27 Oct - 23:37

Tixlu a écrit:
Beaucoup de questions en rafales, d'avantage d'intervenants aussi, chacun étant salué courtoisement à son arrivé et se voyant prestement proposer un verre.

Messire Fabien merci pour ces compléments d'information. Le BAR a annoncé sa tendance sur ce programme et son intention de concertation à ce sujet. Si celle-ci est en cours, fort bien. Aucune décision à ce sujet ne saurait être prise à l'encontre de la volonté des ambassadeurs. Ce sont les premiers concernés, ils seront respectés. Nous ne sommes en revanche pas du tout favorable à un conseiller ducal sous l'autorité d'un non élu. Si le conseil ducal émet vote à ce sujet préalablement à cette élection, décision sera donc prise et il n'y a pas de raison de revenir dessus, sauf si bien sûr c'est une demande massive des ambassadeurs.

Messire Petitrusse bonjour et merci pour votre question... enfin votre avis. Ainsi donc pour vous, financièrement, le duché se porte bien ? Je l'ai certes connu en pire état, il y a longtemps, mais je ne trouve pas qu'on puisse dire que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles quand à chaque action il est dit que ce n'est pas possible au regard des finances (je parle par exemple des mouvements de la COBA), que lorsque le duc demande des mouvements d'armée dans le cadre de loi martiale, il faille que des soldats renonce à leur solde et se contentent d'un pain par jour, que le duché vivote, qu'il ne soit possible d'effectuer aucune politique d'envergure faute de moyens, malgré des impots déjà relativement élevés ?

Moi je ne trouve pas ça normal. Les conseils précédents ont travaillé dur pour arriver à maintenir le duché à flot, et c'est à leur honneur, tâche déjà difficile en soi. Mais c'est au prix d'une politique d'austérité sans précédant. Le BA est le plus grand duché de France. Il a une trésorerie de troisième zone, et se contente de faire survivre ses institutions. Excusez-moi de n'en être pas satisfait et de vouloir lui redonner la place qu'il n'aurait jamais dû quitter.

Pour cela, il faut pouvoir avoir une politique minière adaptée, au besoin évolutive. C'est déjà en place en Limousin, en domaine royal et dans quelques autres duchés. Cela permet de remonter rapidement nos finances. Je puis vous donner le détail des calculs si vraiment vous le souhaitez. Il est en libre accès à nos locaux, mais peut-être cela vous fait-il trop loin.

Citation :
Exploitation minière par jour alterné :

Le principe :

chaque jour on ouvre que la moitié des mines. On annonce en mairie que les mines 1,3,5,7,9 seront ouvertes les jours pairs et 2,4,6,8,10 les jours impairs. Les villes où il y a plusieurs mines doivent toujours en avoir au moins une d'ouverte, tant pis pour les autres (mb n'a qu'une carrière mais le lac est illimité) si foret + 1 mine au pire on laisse ouvert en permanence.

la fréquentation sera bien meilleure, et le risque d'accident minier est dicisé par deux car ne s'applique qu'un jour sur deux

l'entretien a lieu le jour où la mine est ouverte car son cout se base sur la fréquentation de la veille, donc ici 0

à fréquentation égale :

ex mine fer n°3 : fréq. moy. 49.37 niv10 :

sur 2 jours, pierre valorisée 14 écus fer 18.15 écus

ouverture quotidienne :

production de fer : 150
dépense fer : 34
dépense pierre : 22
salaire mineurs 1481.10 écus
valorisation : bénéfice 8.30 écus soit 124.5 écus par mois

ouverture 1j/2 :

production fer : 75
dépense fer : 0
dépense pierre : 0
salaire mineurs 740.55 écus
valorisation bénéfice 620.70 écus soit 9310.5 écus par mois

ex mine d'or n°3 freq moy 25 niv10

quotidienne sur 2j

production or : 2520 écus
dépense fer : 38
dépense pierre : 50
salaire : 750 écus
valorisation bénef : 380.30 écus soit 5704.5 écus par mois

1j/2

production or : 1260 écus
dépense fer : 0
dépense pierre : 0
salaire : 375 écus
valorisation bénef : 885 écus soit 13275 écus par mois

pierre ex théorique niv 11 100 mineurs :

quotidienne

production pierre 420
dépense fer : 54
dépense pierre : 80
salaire 3000 écus
valorisation bénef : 779.90 écus soit 11698.5 écus par mois

1/2j :

prod pierre : 210
dépense fer 0
dépense pierre 0
salaire : 1500
valorisation bénef : 1440 écus soit 21600 écus par mois

Avantages :

ratio de croissance attendue des bénefs :

mines de fer : bénefs x 74.8 !!!
mines de pierre : bénefs x 1.85
mines d'or : bénefs x 2.33

cout des accidents miniers : - 50 % (même cout mais fréquence divisée par 2)

moindre importance du niveau de la mine puisque pas d'entretien à payer. Plus le niveau est haut, plus on y gagne. Toutefois, monter les niveaux utilise du stock qu'on ne peut du coup pas exporter et donc valoriser. C'est toujours rentable, mais il peut falloir 6.8 mois jusqu'à plus d'un an pour le rentabiliser donc en pratique, on évitera de monter aux plus hauts niveaux, qui sont les plus chers à atteindre.

Ne nécessite pas de stock de fer et pierre important (juste ce qu'il faut en cas d'accidents multiples, mais aucune dépense d'entretien)

Améliore grandement la fréquentation (surtout dans les villes ayant 3 mines ou 2)

inconvénients

on emploie 50 % d'habitants en moins (en fait pas tout à fait du fait de l'influence sur la fréquentation)

conclusion :

à l'heure actuelle on ne peut s'en priver. A terme il faudra peut être faire certaines en ouverture quotidienne dans les villes n'ayant qu'une mine et une forêt.

Estimation de la hausse de bénéfice mensuel pour le duché :

74.8*(140481-40880-97722)+1.85*(127680-26136-80680.5)+2.33*(262890-72660-71329.5-78237)
=74.8*1879+1.85*20863.5+2.33*40663.5

=273892.7 écus par mois

+ 4000 écus par mois environ de couts de pertes de niveau en moins.

ça libère un sacré bénef.

les calculs varient un peu en fonction de la fréquentation et de la valeur attribuée aux fer et pierre.
Ces bénefs sont si on exporte tout.

J'entends vos inquiétudes sur le nombre de mineurs employés. C'est surtout génant en forêt, et il faudra en tenir compte. C'est cet argument qui, il y a quelques années, avait fait qu'on ne l'avait longtemps envisagé avec Gweltas, car à l'époque l'ouverture quotidienne suffisait à la bonne santé du duché. Ce n'est plus le cas, et nous pensons que cette mesure est nécessaire, au moins le temps de retrouver une santé suffisante. Ensuite, un retour partiel à une politique d'ouverture quotidienne peut se justifier.

Puis, un homme qu'il avait peu croisé bien qu'il pensât l'avoir déjà rencontré prit à partie le duc de Billy. Il semblait avoir détecté une certaine amertume ou hypocrisie dans les paroles du duc de Billy. Tixlu s'aperçut à la réponse de Marty qu'il semblait avoir vu juste. Le puzzle s'assembla alors en son esprit, recollant les morceaux entre les paroles du duc et des vagues rumeurs entendues, ou plutôt sous-entendues en chambre des nobles notamment, ainsi que des réminiscence de ranceurs passées (?) du duc de Billy à son égard. Ce pourrait-il qu'il fût à l'origine d'un travail de sape à son encontre ? Qu'il l'accuse, lui, de manigances, alors qu'il est en train d'orchestrer une cabbale sans fondement en se gardant bien de s'exposer directement, toujours affable en face, mais seulement de façade ?

Tixlu ne pouvait se résoudre à le croire, et pourtant... Ces quelques nobles, dont plusieurs sympathisants de la source lui semblait il à posteriori, faisant référence à des conseils non donnés pour mieux précipiter dans le chaos, sans jamais prendre le risque de nommer... pas en public... Ainsi donc la bassesse politique n'était pas l'apanage de ceux qui se disaient être partis politiques, ceux qui s'en défendent l'usant autant si ce n'est mieux...

Agiter le spectre de la pairie.... faire peur avec ce qui a pourtant été prouvé n'avoir pas d'incidence... petit, mais de bonne guerre sans doute diront-il.


Allons messire Marty, ne déformez pas mes propos voulez-vous. L'amertume sans doute... Mais de grâce, n'oubliez pas le respect. Une chance pour vous que je ne sois pas aussi procédurier que certains. Je n'ai jamais taxé d'incompétence quiconque n'a pas d'expérience. C'est un non sens. Certains sont expérimentés et incompétents, on en a eu la preuve encore récemment, d'autres compétents et inexpérimentés, jusqu'à ce qu'ils acquièrent l'expérience valorisant leur compétence.

J'ai dit et maintiens qu'à mon opinion, on ne saurait, ou ce serait exceptionnel pour ne pas dire miraculeux, être un bon duc et bien mener le conseil ducal quand on a jamais mis les pieds au conseil ni connu les postes de ceux qu'on a à diriger. Je ne me verrais pas prévôt des maréchaux alors que je ne suis pas maréchal ni ne l'ai été, de même que je ne ferais surement pas un bon chambellan, du moins dans la partie gestion de la chancellerie où je suis incapable de retrouver la sortie une fois que j'y suis entré. Ce n'est pas affaire de compétence mais d'expérience.

Ensuite, la grande majorité des sujets n'a pas été insultée par moi. Vous n'avez donc toujours pas compris que les électeurs ne votent pas pour un duc mais pour des conseillers qui eux, votent le duc ? Remettriez vous en cause la légitimité des votes du conseil ? Ainsi, quand ceux-ci votent une loi qui ne vient pas explicitement du programme du parti arrivé en tête, cette loi n'est pas légitime ? 29% pour une liste, ce n'est pas une large majorité. Enfin nous n'allons pas refaire le débat. Le scrutin est direct pour les conseillers, indirect pour le duc qui est choisi par les conseillers, eux même étant représentatifs des votes de la population, leur décision est on ne peut plus légitime.

Je devine par recoupement de vos propos et de propos entendus ailleurs un reproche larvé de ne pas avoir conseillé, à dessein qui plus est, Asturion pour le pousser à la faute. Je m'en défends et pourrais même vous taxer d'avoir créé la situation afin de pouvoir développer votre cabbale, puisque rien ne se serait produit si vous n'aviez déposé plaintes à tire-larrigot, pour Jardin en l'occurence. Ce serait vous prêter bien mauvaises intentions, et je sais cela être sans fondement. Tout comme l'est ce que vous me reprochez sans l'assumer. Pour que conseils portent ils doivent être suivis. Conseils furent donnés en début de mandat, quand il n'était pas trop tard. Certes pas en chambre des nobles. Les problèmes se situant à l'Etat Major, ce fut là bas qu'ils furent donnés, ainsi qu'en privé. Notamment sur sa façon d'asséner des ordres et de demander des créations d'armées ou autre sans les justifier par des motifs valables ni en tenant compte du cout. Il les entendit mais ne su en tenir compte, pas suffisamment tôt en tous cas. Conseils lui furent apportés par moi de s'adresser aux soldats, puisqu'il ne lui venait pas à l'idée de leur parler. De leur présenter même en balance sa démission et s'en remettre à leur choix, en leur explicant et disant comment il comptait redresser la situation. Il n'a pas suivi l'essentiel. Fiasco. Il fut conseillé au mieux de ce qui fut possible. Nul n'est pire sourd que celui qui ne veut entendre. Mais avant de prêter des desseins sournois, mieux vaudrait être sûr d'être bien informé. Je n'ai pas besoin de cela pour être élu et vous le savez. Au contraire même. Je pense bien que tout ou partie des conseillers actuels ont essuyé les mêmes problèmes de conseils non suivis que moi.

Pour finir sur le statut de pair et duc, il ne sont pas cumulé, je ne vois donc pas ce qui vous inquiète à ce sujet. Je vous rappelle que la situation est loin d'être inédite et que le duché n'a jamais eu à s'en plaindre.

Sur ce, assez de polémiques, nous ne sommes pas là pour cela, ni vous ni moi je pense. Si vous avez des questions de fond sur le programme, nous nous ferons une joie d'y répondre. Cela ne peut qu'aider à comprendre nos propositions. Si vous souhaitez poursuivre cette conversation en privé ou en autre lieu plus propice, je serai à votre disposition, même si je doute que vous soyez prêt à changer d'avis. Mais ce n'est ni le lieu ni le moment de ce genre de sous entendus nauséabonds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Lun 27 Oct - 23:38

Modsognir a écrit:
Modsognir sourit à la venue de son ami Ptit. Une franche accolade envers Ptit et il lui repondit quant à sa question de recrutement. Il l'écouta puis lui répondit

Je ne vois pas en quoi le terme de "recrutement" est péjoratif. Cela montre un certain dynamisme et une volonté de toujours avoir des idées nouvelles qui enrichiront de facto un parti. Toutes les idées sont bonnes à prendre et à étudier, après elles sont bonnes ou non mais cela est une autre question. Le BAR, comme les autres partis, viennent en place publique, vont en taverne, placarde des affiches pour se faire connaître. Cela est une sorte de recrutement. Quand à ta remarque sur la liberté, je suis bien d'accord avec toi, chacun est libre et s'investit à la hauteur qu'il entend. Du moins nous fonctionnons comme cela à la Confrérie de la Source.

Petit sourire en coin pensant à la Source qui prenait un nouvel élan. Favdb fit son apparition. Il était content de voir que sa remarque sur voir les autres listiers semblait les faire sortir de leur tannière

Bonjour messire Favdb

Vous me parlez d'attente...que je vous comprends. Cela fait deja un moment que je suis dans un parti politique mais je n'ai jamais été conseiller ducal. Je le serais sans doute un jour....mais ne dit on pas que tout arrive à temps, suffit qu'on sache attendre?

Je partage totalement votre conception des liens entre les personnes d'expérience et ceux qui désirent apprendre une fonction. Cela fonctionne qu'on soit conseiller ducal, maire, marechal, ambassadeur et bien d'autres encore.


Le duc Tixlu lui répondit quant à son questionnement sur la chancellerie. Visiblement il ne voulait pas trop s'étendre, ce qui est compréhensible s'il n'avait pas vu le texte. Il se tourna vers lui pour lui répondre

Il est effectivement souhaitable qu'une discussion se fasse au sujet de ce projet qui est pour ma part tout à fait intéressant. D'un autre coté, c'est ce qu'on attend d'un conseil vous ne pensez pas.....de discuter? Je ne vois pas trop l'intérêt de parler de ce point dans votre programme si vous n'avez pas d"idées vraiment précises sur ce que vous souhaitez. En discuter.....j'aimerais bien que tous les conseillers de chaque parti le feront de manière intelligente. J'aimerais et l'espère, et que ce soit pour ce projet comme tout autre. D'ailleurs dans ce cas vous pourriez prendre les idées de chaque parti et dire que vous voudriez en discuter.

Léger sourire en coin envers Tixlu, il voulait le titiller un peu.

Pour revenir à la nomination de pair, je ne savais pas que pair était une distinction. Je pensais que c'était réellement un travail qui demandait beaucoup de temps et que vous parliez de tous sujet portant sur la bonne marche du royaume en prenant des décisions parfois difficile à prendre. Là j'avoue que vous surprenez...et moi qui vous croyez en plus souvent à Paris auprès du Roy. Veuillez m'excuser de mon ignorance alors.

Pour ce qui est de la place des jeunes au BAR, je le savais déjà mais je voulais l'entendre dire ici par vous et vos colistiers. Vous conviendrez qu'en voyant votre liste, cela peut prêter au doute

Si vous me permettez j'ai encore quelques questions.

Qu'entendez vous par foire ducale mieux approvisionnée?
Je vois effectivement qu'elle est assez pauvre en denrée mais vous voulez la redynamiser dans quel but? La taxe de 50 écus par transaction en rébute plus d'un dans les contrats entre mairies. Donc à quoi cela servira?


Il continue à lire son programme et le regarda

Citation :
Instaurer l'objectif 1 douanier = 1 contrôle (hasard orienté) d'étranger (lois sur l'importation)

Euh ca veut dire quoi? Je ne comprends pas ce que vous voulez dire

Citation :
Établir un guide des alertes/lois martiales et effectuer des exercices

Là aussi, un guide sur quoi? A partir d'un certain niveau d'alerte (nombre d'etrangers) on met en place la loi martiale, c'est cela? Et exercice des groupes de maréchaux lors d'une annonce de loi martiale c'est bien cela?

Il continua de lire le programme et s'arrêta sur le thème de la justice

Citation :
Fusion du Conseil Judiciaire et de la Chambre Législative

C'est possible que vous m'en disiez plus sur ce point aussi. Etant assesseur à la CL, cela m'intéresse grandement

Sinon dans vos fêtes, vous n'avez pas parlé de la venue royale sur nos terres, je suppose que c'est un oubli ou bien est ce quelque chose qui n'est pas du ressort du conseil?


Il but une gorgée du verre qu'on lui avait tendu, effectivement de beaucoup parler donnait soif. Il en était convaincu maintenant
Deilayra a écrit:
Soudain le débat sur les mines pouvait lui parraitre interessant, il est vrai que ca lui posait quelques problème aussi...

Bonjours, je voudrait revenir sur les mines c'est un cas que je trouve plutot interessant, sur des villes où le peuplement est faible je pense que l'idée effectivement pourrait en effet faire gagner un peu et éviter les dépensesinutiles : on va prendre un exemple concret, les mines de Clermont, il y a quelques nouveaux mais depuis un moment la population de Clermont est de plus en plus faible et les mines ne peuvent pas tourner effectivement toutes les deux vu q'uaucune n'est jamais pleine, donc les ouvrir en alternance ne poserait aucun problème, surtout qu'il y n'y a pas beaucoup de forgerons et que les besoins en fer sont moindre.

Cependant, aller a Montbrisson qui se peuple chaque jour un peu plus, que ce soit par des déménagement ou par l'arriver de nouveaux, fermée une des deux mines un jour sur deux là serait dramatique pour les nouveaux venus, car un noveaux venu n'a pas le nombre de point neccessaire pour travailer dans un champs, car les cultivateurs et éleveurs demande souvent des gens qualifié pour ce genre de travaille afin d'obtenir un rendemant satifaisant, ils ne sont pas encore assez bien insérés dans la vie du village pour savoir comment pécher, alors ses nouveaux ils ne leur reste que le travaille à la mine, bien maintenant les artisant et agriculteur n'embauche pas tous les jours donc une partie des ses artisants et agriculteurs vont à la mine pour pourvoir embaucher le jour d'après, les autres vont pêcher ...

Bien avec une seule mine d'ouvert, il y en a qui seront sans travaille pendant au moins une journée, si c'est un nouveau il aura du mal a manger, si c'est un agriculteur il aura du mal a embaucher le jour suivant, donc vous aurez un sérieu problème économique sur les bras, car moins dembauche veut dire plus de gens le jour d'après dans les mines, et encore un manque de place, c'est un cercle vicieux...

En définitif, lancer un tel processus dans une ville trop peuplé pourrait destabilisée toute l'economie de cette ville, je pense que votre idée est bonne mais pour appliquer dans une ville de faible peuplement.
Tixlu a écrit:
Tixlu rendit son sourire à Modsognir

Il y a bien une notion de charge à la pairie, avec conseils au Roy, mais si nous nous réunissons régulièrement à Paris, le plus clair de mon temps est passé en Bourbonnais Auvergne. Cette terre m'a accueilli à l'issue d'événements douloureux et a été généreuse avec moi. J'ai toujours agi de mon mieux pour la servir en retour, et servir ses habitants. Au niveau de mon village de Montbrisson dans un premier temps, puis du duché. Je vis désormais à Lapalisse plus qu'à Montbrisson, mais j'ai toujours mes deux pieds pleinement ancrés dans cette terre et suis encore très présent dans nos institutions, notamment la chambre des nobles et surtout la COBA. C'est la base qui donne de la valeur à mes conseils au Roy. Je ne saurais bien le conseiller si je ne vivais que sur souvenances d'un autre temps, car être duc ou conseiller il y a 2 ans ou l'être aujourd'hui, ça n'a vraiment plus rien à voir. Les situations changent. Il faut du concret pour forger son opinion. Je ne conseillerai certes pas le Roy via la pairie durant mon mandat si je suis élu duc (mais je le pourrai via le conseil des feudataires) mais je ne l'en servirai que mieux une fois mon mandat terminé.

Pour la foire ducale, quand elle était mieux approvisionnée, elle était utilisée. Tout dépend des prix pratiqués. Sur des achats volumineux, ou quand les mairies ont un impôt à acquitter, elle fonctionne et casse les distances. J'ai souvenance de plusieurs marchands qui achetaient régulièrement des denrées sur la foire. Elle permet aussi de plus facilement permettre aux maires d'éviter les pénuries, ainsi que de s'approvisionner en Bourbonnais Auvergne plutôt qu'à l'extérieur dans certains cas, puisque la contrainte de déplacement est levée. Si on veut payer un marchand ambulant, au delà de deux ou trois jours de trajet, il peut être plus intéressant de payer la taxe. Faut-il encore qu'il y ait en vente de quoi trouver son bonheur.

L'objectif des douanier cité est de pouvoir se donner les moyens d'appliquer nos lois sur l'import. Je serais fort étonné qu'il n'y ait aucun contrevenant or il y a fort peu de procédures engagées. Il y eut aussi il y a quelques temps, sous le mandat de Marty d'ailleurs qui ne put obtenir réponse satisfaisante de son bailli de l'époque suite aux demandes de plusieurs nobles en chambre des nobles, une affaire louche selon laquelle des pillards de Montpellier seraient venus en toute quiétude écouler le fruit de leur larcin en Bourbonnais Auvergne, en totale infraction avec nos lois sur l'import. Les douaniers ont selon ces lois habilitation à contrôles et à saisir la justice en cas d'infraction. Il s'agit là d'une méthode pour pouvoir faire appliquer nos lois et tenter d'éviter que se renouvellent des situations comme celles-ci. Le Duc Willen en son temps avat déclaré la guerre au Berry pour moins que ça.

Pour le guide des lois martiales, il ne s'agit pas de les automatiser, ça doit rester une mesure d'exception en cas de menace avérée et grave. Mais il s'agit de mettre à disposition de chaque intervenant un guide permettant une mise en place rapide et bien huilée afin de la rendre efficace. Car si c'est juste l'ordonner sans l'appliquer, autant ne rien faire. Là encore, des carences ont été mises en évidences récemment. Le duc n'a pas respecté l'ensemble de la procédure, notamment vis-à-vis du conseil, telle que décrite dans le livre V du codex. Je ne lui jette pas la pierre à ce sujet, ce n'est pas simple. Le but est donc de simplifier l'action, non pour la rendre plus fréquente, mais pour ne pas que ça vire à la cacophonie en cas de besoin urgent.

Pour la CL, suivant les mandats, elle est plus ou moins consultée, et le codex prévoit un conseil juridique distinct, avec un rôle un peu similaire. Fusionner les deux permettrait que notamment procureur et juge se réunissent au sein de la CL et non également à part. Ca facilite le contact, habitue à travailler ensemble, et peut redonner l'importance qu'elle mérite à la CL.

Pour la venue du Roy ce n'est en rien un oubli. Il arrive en début de mandat, je pense que le Comité des Fêtes ne nous a donc pas attendu pour tout préparer, il serait malvenu de lui faire tout changer à la dernière minute. Nous prendrons connaissance de ce qui est prévu et nous y adapterons pour permettre à Sa Majesté d'être accueilli dans de bonnes conditions, dans le plus grand duché du Royaume.


Puis une question de la jeune femme qu'il avait salué tout à l'heure

En fait, pour Montbrisson, il n'y a qu'une mine. Mais le lac permet à un nombre sans limite de villageois de vivre de la pêche. Le salaire en est meilleur qu'à la mine ce qui explique que la mine n'est de toute façon rarement pleine à plus de 50 %. C'est en fait la ville qui souffrirait le moins de ce système, même si elle n'est desservie que par une seule mine.

Le problème est plus important à Polignac par exemple. La forêt ne peut être exploitée qu'en proportion des hâches mises à disposition par la mairie. La mine y est plus utilisée. Certaines embauches qui jusque là ne trouvaient pas preneur permettront d'absorber une partie de ceux qui ne pourront pas travailler à la mine mais pas la totalité sans doute. Le problème dans les vergers est moindre, d'autant plus quand il y a plusieurs mines à disposition. L'adaptation du système peut permettre de choisir de n'affecter l'ouverture alternée qu'à certaines mines. Plus on l'applique, plus le duché y gagne. C'est un équillibre à trouver. Nous pensons qu'au niveau actuel des finances, il n'est pas possible de se dispenser d'un tel système, le duché ne pouvant "subventionner" autant d'emploi si cela a pour corolaire une impossibilité de faire plus que d'assumer le quotidien quand tout va bien et que les mines ne s'effondrent pas. Plus les finances s'amélioreront, plus le système pourra être allégé afin de concilier bonne santé financière et plein emploi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Lun 27 Oct - 23:39

Galswinthe a écrit:
Gals était restée à l'écart un moment, les conversation allant bon train.
Elle salua les personnes présentes à la permanence du BAR.


Je vois que bon nombre de questions sont posées, je me permets d'apporter quelques précisions sur certains points.

Petitrusse, je comprends ton intervention au sujet des mines. Comme tu le sais j'ai été maire de Polignac et j'ai toujours ardemment défendu les villages forestiers où l'emploi se fait plus rare qu'ailleurs.
La proposition d'ouvrir les mines un jour sur deux est je pense nécessaire afin de pouvoir faire fonctionner les institutions de notre duché comme il se doit. Cependant comme l'a expliqué Tixlu, ceci sera à étudier au cas par cas. A ce propos, j'évoque le cas de la mine de Polignac par exemple.
Il est bien loin le temps où je m'étais battue avec d'autres afin de supprimer les impots et d'augmenter le salaire des mines à 16 écus. Nous l'avions fait, car cela était possible. Aujourd'hui la situation est totalement différente, c'est bien dommage certes, mais nos institutions doivent fonctionner, c'est bien le rôle premier inhérent au conseil ducal il me semble.
Je pense que tout est toujours à nuancer et à adapter au fur et à mesure à chaque situation.

Modso, c'est un plaisir de te voir ici.
J'ajouterai quelques précisions à ta question sur la nécessité d'approvisionner la foire. J'ai beaucoup insisté sur ce point à l'époque où j'ai été CAC et je vais te dire pourquoi.
L'utilisation de la foire ducale peut-être une aubaine pour les maires, pour différentes raisons qu'à commencé à expliquer Tixlu.
Certes il y a la taxe de 50 écus, mais imagine que le maire de Polignac veuille échanger avec le maire de Bourbon : à moins de ne pas payer le marchant ambulant bien cher, l'échange sur la foire est plus avantageux. D'ailleurs, des échanges simultanés avec plusieurs villages sont possibles et là aussi c'est avantageux à condition de bien s'organiser.
De plus lorsqu'une mairie s'acquitte des impôts ou qu'elle achète du fer, elle peut en profiter pour faire ces échanges et là ce sont encore des économies réalisées.
D'autre part si les maires mettent sur la foire les surplus qu'ils n'arrivent pas à vendre, cela permet au CAC de connaître ces surplus et de pouvoir organiser efficacement des échanges avec d'autres duchés et d'aider les maires à revendre certains produits. C'est à mon sens largement plus efficace que le fait de demander uniquement aux maires leurs surplus et leur prix de vente. Cela va beaucoup plus vite, car parfois pour un échange réussi il faut savoir être très rapide et savoir immédiatement les produits que l'on a à disposition.
Parfois aussi, il se peut que cela intéresse un autre maire ou un marchand ambulant qui rachète directement, comme il a été expliqué. Et puis une foire bien approvisionnée, c'est tellement plus vivant.

Sinon tu sais, pour le recrutement, tu sais tout comme moi que ce n'est pas quelque chose de facile, mais la porte du BAR est ouverte crois-moi.


Puis voyant Paillard arriver :

Bonjour Papaille, merci de défendre les "vieux" que nous sommes.


Quelqu'un désire boire quelque chose après ces longs débats?
Modsognir a écrit:
Modsognir ecouta les réponses de Tixlu souriant en signe d'accord

Je sais que vous êtes investi pour votre duché, j'ai eu loisir de voir votre travail pour celui ci. Néanmoins vous me surprenez quand vous parlez de la pairie, on dirait qu'elle sert à peu de choses....ce qui est peut etre vrai, je ne sais pas. Il est vrai que duc est tout autre, là il y a plus de travail qu'un seul homme puisse faire. Enfin vous savez mieux que moi ce qu'est être duc

Pour revenir aux douaniers.....vous leur permetterez en gros de faire le travail de maréchal s'ils le souhaitent c'est bien ca?
Pour ce qui est de votre guide sur la loi martiale je suis effectivement d'accord avec vous. Cela serait même bien que ca se fasse de suite et non dans quelques jours....cela est au delà de la politique à mon sens

Pour la CL hummm pourquoi pas oui, idée séduisante je dois dire et un gain de temps pour chaque démarche. Pour ce qui est d'etre consulté par le conseil, ca depend bien du conseil je le confirme!

Pour la venue du Roy je me doutais que c'etait bien cela mais je voulais confirmation


Gals fit son apparition. Parler economie rythmait souvent avec Gals, il savait que lorsqu'il parlerait de ca elle ferait sa venue. Il lui fit une bise et l'ecouta

Je suis d'accord avec toi et Tixlu pour la foire ducale. Effectivement lorsque j'etais maire je faisais bien souvent les transactions avec la foire par gain de temps, eviter une recherche bien souvent infaisable de MA et un gain d'argent quand l'autre ville est loin. Et au moment du fer aussi bien sur qui est un moment encore plus intéressant.
Tu crois que les maires ne font plus comme ca ou c'est plutot qu'on n'a pas le temps de les voir sur le marché comme la transaction est quasi instantanée ou encore parce que les maires ne pensent pas à cette méthode?

Tu me parles de surplus mais c'est bien rare que le duché rachète les denrées non utile pour lui. Je pense qu'il serait mieux que chaque maire communique mieux leurs besoins (achats et ventes) en chambre des maires qui est trop peu utilisé....enfin encore récemment à ce que je sais.

Quand au rachat de blé et de mais, que comptez vous faire? Je suppose que les quantités journalières vous ne savez pas trop encore mais en terme de prix de rachat?
Tixlu a écrit:
Citation :
Pour revenir aux douaniers.....vous leur permetterez en gros de faire le travail de maréchal s'ils le souhaitent c'est bien ca?

Tixlu sourit

Non, celui de douanier tel qu'il est décrit dans le codex. Le maréchal fait appliquer la loi dans les infractions ayant lieu sur notre sol et peut mettre en évidence des irrégularités lors des ventes sur les marchés, le douanier a pouvoir de contrôle sur ceux qui passent la frontière. C'est ce rôle qui peut être mis à contribution pour l'application de nos lois d'imports.

Pour le guide en effet, cela peut être démarré dès maintenant. En tous cas l'idée est soumise.

Puis Modsognir s'adressa à Gals qu'il connaissait visiblement assez bien.
Modsognir a écrit:
D'accord.....soit. Mais ces remarques peuvent etre transmise au marechal par quiconque et pas que seulement par un douanier. Il est vrai que le douanier a une place privilégiée dans le sens où il voit le flux de personnes dans son village. Idée à creuser en tout cas oui
Fabien74 a écrit:
Fabien écouta la réponse de Tixlu.

Bien, merci votre grâce, vous me rassurez, du moins en partie. Il est vrai que je m'inquiète, tout comme l'ensemble du corps diplomatique, du rôle qui serait dévolu à un Vice-Chambellan issu du Conseil ducal, quelle marge de manoeuvre aurait le Chambellan? Serait-il subordonné au VC? Et quelle place pour le VC? Contraint à demander autorisation au Chambellan avant toute initiative au Conseil.
Non non, je ne pense vraiment pas que ceci soit réalisable.
Après, évidemment, le projet que nous a présenté Naluria, comporte des points intéressants, des propositions plausibles et réalisables, qu'il conviendrait d'approfondir. Ce que je n'ai, en quelque sorte, pas eu le loisir de faire durant ce mandat.


Il sourit.
Naluria a écrit:
Naluria ne lâchait pas le bras de sa moitiée accompagnante.

Messire Tixlu, encore quelques questions avant que je ne vous laisse en d'autres agréables compagnies.

Naluria sourit.

Peut on voir la lettre de la Pairie vous autorisant à devenir Duc en même temps que Pair s'il vous plait ? Car vu qu'il existe un texte, toute dérogation doit être fait par écrit, sinon cel n'est pas valable je pense.

Seconde question, j'ai cru voir au loin que vous étiez en train de monter une estrade pour médailler les soldats partis en guerre contre la Bretagne. C'est très bien, mais je suis fortement déçue que cela ne soit pas fait avant, que cela soit fait en pleine campagne ducale car cela ne les respecte pas, que cela soit fait pendant votre campagne ducale ce qui donne l'impression d'un soutien pour votre parti et donc ce qui n'est pas honête pour les autres partis qui ne bénificie d'aucune publicité...

Puis-je avoir réponse de tout cela s'il vous plait ?
Tixlu a écrit:
Eh bien, dame Naluria, ce fut un vote interne à la pairie qui me donna ce droit il y a quelques mois, sans que ce fut pour autant annoncé à ce qu'il me souvienne. Pour autant, à l'époque, j'ai choisi de ne pas bénéficier de cette dérogation et ai donc cessé de fréquenter la pairie le temps de mon mandat. Pour l'actuel je ne demande pas de dérogation. Je quitterai la pairie si je deviens feudataires, comme c'est mon droit.

Pour la seconde question, je ne monte pas d'estrade pour médailler les soldats. Elle a lieu, je m'y rend car suis concerné. Pour diverses raisons elle n'a pas pu avoir lieu avant. J'aurais personnellement préféré qu'elle ait lieu après, mais elle a lieu. On ne peut pas arrêter de vivre parce que les ducales ont commencé. On ne cesse pas les annoblissements, les festivités, les mariages ou que sais-je qui s'ils concerne un candidat quel qu'il soit pourrait donner impression telle que vous le décrivez. En outre à ma connaissance, des candidats de chaque parti présenté seront décoré. Je n'ai pas en mémoire si cela concerne un Fondation, mais Wonderrany par exemple pour Volcan, ou la quasi totalité de HIC seront concernés. De même que nombre de nobles et militaires qui ont offert plusieurs mois de leur vie, une partie de leurs économies et souvent quelques pintes de sang pour leur duché et pour leur roy, répondant à l'appel du ban. Si ce doit être perçu comme une publicité, elle va bénéficier à beaucoup de monde ne croyez vous pas ?
Naluria a écrit:
Naluria sourit, bonne réponse.

En effet, je voulais savoir comment réponse allait être apportée.

Dernière question, je suis désolée, à chaque fois ca me vient.

Comment peut on savoir que vous avez quitté la pairie ? Cela vous obligera t'il a repostuler à la Pairie pour devenir Pair ou vous le restez mais faite une pause de la Pairie pour votre mandat de Duc.

En fait, j'aimerais savoir comment cela marche. Comme toutes hautes instances il est difficile de savoir comment cela fonctionne.
Tixlu a écrit:
Tixlu sourit à son tour

Eh bien, c'est désormais systématique mais j'ignore si une annonce a lieu à chaque fois. Vous pourrez poser la question le moment venu au Primus Inter Parem qui sera prochainement instauré afin de porter la voix de la pairie.

Je n'ai pas à repostuler pour la pairie. Je reste pair, je n'ai plus accès à la chambre des pairs si je suis feudataire le temps de mon mandat. Le statut de pair ne se perd que par volonté de Sa Majesté. Je pense que les statuts de la pairie et l'ensemble du droit Royal seront bientôt plus facile d'accès, enfin, c'est une autre histoire. Si cela vous intéresse nous pourrons en discuter en d'autres lieux. Ma demeure est ouverte aux visiteurs et je vous y recevrai avec plaisir.
Naluria a écrit:
Naluria sourit.

Alors je viendrais sans faute parler du droit royal avec vous.

J'apporterais avec moi quelques présents car je crains que les diverses discussions durent longtemps.

Je vais pour le moment vous laisser, et vous souhaite bonne chance.


Naluria sourit, dépose un baiser sur la joue de Marty puis dispose.
Tixlu a écrit:
Merci, ce sera avec plaisir. Bonne continuation à vous
Galswinthe a écrit:
Gals écoutait les discussions sans mot dire, mais n'en pensait pas moins.
Elle s'approcha à nouveau de Modso et lui dit :


Je me permets de te citer :
Citation :

Tu me parles de surplus mais c'est bien rare que le duché rachète les denrées non utile pour lui.

Rare dis-tu? Cela dépend peut-être alors des moments, mais cela est tout à fait possible et ça s'est déjà fait, je te le garantie et d'ailleurs je trouve que cela fait partie du travail du CAC qui comme son nom l'indique doit commercer. Comme je te l'ai expliqué, si le CAC a immédiatement à disposition des denrées sur la foire il peut les racheter pour les revendre, bien sûr il n'y est pas obligé mais... cela peut en fait parfois arranger tout le monde : le duché car cela permet de faire des échanges parfois plus intéressants, les maires car cela les décharge de certains surplus quand cela est possible bien sûr, il s'agit de les aider et nullement de les assister en vendant à perte.
D'ailleurs, j'ajouterais que le commerce peut nouer des liens entre les duchés et ce n'est pas négligeable au niveau diplomatique.
Si les maires disent leur surplus comme tu le proposes, bien sûr ils peuvent le faire, mais cela va beaucoup plus lentement, déjà qu'il y a énormément d'étapes qui ralentissent le commerce entre les duchés à comparer du commerce entre mairies.
C'est en tout cas mon avis et la manière dont plusieurs CAC ont travaillé par le passé. Depuis quelques temps je ne saurais dire, étant donné que nous n'avons pas d'informations sur les échange inter-duchés ou comtés.
Pour les céréales, je suis d'avis qu'on ne peut absolument pas se prononcer parce que vois tu leur production est fluctuante. Il faudra donc voir le cas échéant, en revanche, autant je suis tout à fait pour le fait de faire un roulement pour que toutes les mairies puissent vendre et que cela ne dépende pas du charisme du maire, autant je ne suis pas pour être trop rigide sur les quantités de rachat, tant qu'il n'y a pas de gros surplus, d'autant que les épis de maïs peuvent être utilisés pour nourrir les militaires en alternance avec du pain lorsqu'on leur attribue leurs soldes ou bien être ainsi utilisés en cas de guerre pour les armées. Cela dépend aussi naturellement des surplus ou pénuries de pain. Tout est lié et tout est une question d'équilibre au gré des fluctuations. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Lun 27 Oct - 23:40

Althiof a écrit:
Althiof avait du retard, il était passé rapidement ces derniers temps mais il voulait soutenir ses co-listiers du mieux qu'il pouvait maintenant. Il y avait du monde et le programme semblait attiser les questions ce qui était bien normal. Ils y avaient travaillé depuis un moment déjà.

Il n'était pas du tout spécialiste de questions économiques qui étaient au coeur de leur programme. Ils avaient cependant quelques points en matière de sécurité et là c'était son domaine de prédilection.


Salut Modso, pour compléter un peu les réponses de Tixlu sur le guide pour les lois martiale, en tant que maréchal je le vois surtout comme une partie de plus dans le guide du maréchal que l'on peut trouver dans les locaux.

On l'a vu la loi martiale s'est très mal passée chez nous pour diverses raisons : on n'a travaillé dans l'urgence avec des consignes imprécises. Un loi martiale doit être claire, rapide et organisée pour être effiace. L'idée serait de définir des consignes à adopter en cas de loi martiale pour les maréchaux pour organiser le travail supplémentaire que cela représente. Mais aussi un guide que le duc et le conseil pourraient utiliser pour mettre en application cette loi.

C'est une situation d'exception qui fait qu'on ne sait jamais trop comment l'aborder. Avec quelques éléments clés dans l'annonce faite par le conseil, ainsi que quelques consignes comme par exemple le temps imparti pour quitter le duché, les mesures à prendre contre les récalcitrants, on faciliterait le travail de tous les services de sécurité.

Si le débat n'a pas été ouvert c'est aussi parce qu'on en a déjà trois en cours, un sur la simplification des rapports de douane, un sur les conciliations pour esclavagisme et un sur les groupes armés. Il faut éviter de se disperser sur trop de choses je pense.

Sinon par rapport à la venue du Roy, faisant partie du comite des fêtes je peux te confirmer que nous avons déjà bien avancé dans le programme et que de nombreuses animations sont prévues.
Deilayra a écrit:
Deilayra relis le programme et un point l'intriguait encore une fois:

Bien je me permet de poser une question qui n'a pas été posée, voyez-vous je peux comprendre que les autorisation de créer un groupe armé soient longue a obtenir et soit penible car demande des justification et donne de surcroit du travaille en plus, cependant je trouve que ce système est un bon moyen de protection pour les honnètes voyageurs...

Je voyage beaucoup, et je voit souvent que les brigands s'attaque rarement aux groupes armés, par ailleur pour ces même brigands l'autorisation étant soumise a approbation ne peuvent que trés rarement se reunir en groupes armé et voyager ensemble sous peine d'être démasquer...
Bien que cette loi puisse se contourner facilement en ne voyageant que de nuit en créant le groupe vers 23 heure et le supprimant le matin à l'arrivée.

Ma question est la suivante, avec l'autorisation par défaut de créer ses groupes sauf pour les étrangers au duché, ne risque t'on pas une recrudescence du brigandage dans le duché???
Althiof a écrit:
Althiof répondit à la dame qui venait de poser une question.

Ma question est la suivante, avec l'autorisation par défaut de créer ses groupes sauf pour les étrangers au duché, ne risque t'on pas une recrudescence du brigandage dans le duché???

Bonjour Madame, je ferai une réponse rapide pour une fois.


Il sourit. En fait une autorisation de groupes armés n'impliquerait pas une augmentation des cas de brigandage. Il n'est en effet pas possible de brigander avec une lance ou un corps d'armes. Seulement avec un groupe simple. Et les groupes simples ne sont pas soumis à autorisation pour être formé.

Le débat pour ces autorisations a été lancé il y a plusieurs semaines déjà et j'espère que cela abouttira rapidement. Le conseil actuel travaille la dessus donc nous ne devrions pas tarder à avoir des nouvelles à ce sujet.
Modsognir a écrit:
Modsognir ecouta avec grand intérêt ses amis Althiof et Galsouillette (pas pu resister Very Happy )

Merci à vous deux pour vos réponses. Je comprends effectivement vos points de vues en ce qui concerne la foire ducale et le guide pour les alertes.

Si vous me permettez, je vais rester encore un peu pour ecouter les questions des autres et en poser encore à mon tour si questions il y a!
Martymcfly a écrit:
Il semblait que le Sieur Paillard traînait ses oreilles là où cela ne le concernait pas… Ses oreilles ou son imagination. Avait il prononcé certains mots énoncés par son interlocuteur, sans conteste admirateur ou en tout cas soutien affiché du BAR ? Non bien sûr… Il évoqua cette fameuse lettre que le Duc avait écrite demandant une enquête concernant un ancien Maréchal de France. Visiblement, le défunt Baron avait encore des disciples…

Ses sarcasmes ne demandaient pas de réponses et c’était tant mieux, si l’on ne voulait pas détourner le débat.

Marty, toujours au bras du Héraut, écouta le Duc Tixlu lui répondre. Le débat était cordial et cela plaisait au Duc de Billy. Cependant certains mots… Hmmm…


C’est sans doute l’amertume qui me fait parler Votre Seigneurie, mais croyez bien que je n’oublie pas le respect. Je ne puis qu’être d’accord avec votre analyse. Certains sont expérimentés mais incompétents. Ca se répand comme la mauvaise herbe d’ailleurs…

Je vous entends également lorsque vous maintenez votre affirmation d’il y a quelques mois… « On ne saurait être un bon Duc et bien mener le conseil ducal quand on a jamais mis les pieds au conseil. » Ainsi, si l’on regarde les listes en présence pour ces élections, aucune des têtes de listes, hormis Votre Seigneurie, n’a été au Conseil. Donc, en suivant votre opinion, vous êtes le seul candidat compétent au poste de Duc. Logique puisque vous l’avez déjà été, je ne remets absolument pas cela en question. Mais, cela signifie donc qu’il n’y a que vous et vous seul qui pourrez ceindre la couronne ducale à l’issue du scrutin. A quoi servent alors les élections ? Si l’on connaît déjà le gagnant…


Marty soupira en commençant à avoir une idée de pour qui il n’allait pas voter.

Il y a bien eu un commencement pour tout le monde et chacun doit pouvoir avoir sa chance.

Le Duc de Billy ne remettait certainement pas le vote des conseillers en question. Cette remarque était presque insultante d’ailleurs. Il ne préféra pas relever, pensant que l’avis du peuple demeurait primordial. Puis il reprit, légèrement offusqué.

Je n’ai fait que suivre vos conseils ainsi que d’autres, pour demander un procès pour Haute Trahison pour l’ancien Connétable. Il me paraît normal que la loi soit respectée, par tous et particulièrement par les conseillers ducaux. J’aurais certainement du être plus ferme, c’est un tort de ma part. Mais c’en est un autre de retirer ladite plainte, sans aucune explication sous prétexte que l’on est Duc !

Marty aurait du se présenter aux élections en fait. Ainsi il aurait pu retirer la plainte pour HT de son amie Apolonie… Ridicule tout ceci…

Mais nous n’allons pas discuter toute la journée de ce conseil, de son Duc qui essuya deux demandes de destitution, c’est peut-être un record chez nous… ni de qui a donner le meilleur conseil ou le moins bon. On risquerait d’y passer la nuit… Peut-être il serait mieux de reprendre cette discussion dans un autre endroit. Laissez moi vous convier en mes terres pour en parler. Je suis certain que nous apprendrons beaucoup de ces discussions lors.

Malgré tout, le Duc de Billy avait du respect pour celui qui fut son Duc par le passé. Mais il gardait ce souvenir amer en lui…

Je ne vais pas rester très longtemps ici, rassurez vous. Petit sourire. Je n’ai pas l’impression que la question ait été posée, alors je le fais. Vous annoncez une Amorce d’une mise en commun des services douaniers de l’ADC. C’est un vaste sujet, et j’ose vous demander comment vous comptez vous y prendre ?

Et pour finir… Marty fouilla dans sa poche et en sortit le texte dont il avait parlé auparavant dans son entier. Juste pour information, nullement autre chose, voici l’arrêt de la Pairie concernant l'incompatibilité des charges.

Citation :
Sous-section 2 – Arrêt de la Chambre des Pairs du XIX juin MCDLIV relatif à l'incompatibilité des charges

Art. 213-32-1
Les Pairs de France, réunis en la Chambre des Pairs, après consultation d'iceux les membres en ladite Chambre, et au nom du Roy de France Lévan III de Normandie, reconnaissent la validité des dispositions suivantes.

Art. 213-32-2
Considérant que la charge de Pair appelle à un dévouement permanent, incompatible avec toute autre charge, locale ou extérieure, requérant une présence en temps équivalente,
Considérant de plus que les affaires de l'Etat peuvent créer des conflits d'intérêts lorsque la Pairie s'oppose aux duchés et comtés du royaume, et que leurs dirigeants siègent également à la Pairie,

Art. 213-32-3
La Chambre des Pairs arrête que :

Art. 213-32-4
Les Pairs de France ne peuvent exercer simultanément la charge de Pair et celle de Duc ou Comte, exception faite dans les duchés circonscrivant le domaine royal ;

Art. 213-32-5
Les Grands Officiers de la Couronne ne peuvent exercer de charges de conseiller au sein d'un conseil comtal ou ducal élu, quelle que soit la fonction exercée, fût-elle sans local ni portefeuille, et quel que soit le statut juridique du duché d'exercice ;

Art. 213-32-6
Les articles ci-dessus cités sont applicables de plein droit sauf mention contraire accordée à un Pair par le Roy lui-même ou collégialement par la Chambre des Pairs après vote interne dont l'éventuel bénéficiaire est exclu.
Cette compatibilité ne saurait qu'être temporaire et exceptionnelle, et doit répondre à une situation urgente et inextricable dans les duchés et comtés du royaume.

Art. 213-32-7
Tout Grand Officier de la Couronne qui ne se conformera point aux injonctions ci-dessus arrêtées se verra immédiatement relevé de sa charge de Grand Officier, de façon irrévocable sauf mention contraire décidée par le Roy, et sans possibilité d'interjection en appel.
Tout Pair qui ne se conformera point aux mêmes injonctions se verra immédiatement exclu de la Pairie jusqu'à échéance de ses fonctions dans les duchés et comtés du Royaume.

Art. 213-32-8
A la fin d'authentifier le présent acte, la Chambre des Pairs appose sur le présent arrêt le sceel de cire verte du royaume, entrelascé de lacs de soie rouge et verte, et y confère dès lors pleine validité.

Art. 213-32-9
Fait en Paris, le 19 de juin de l'an de Nostre Seigneur MCDLIV, quatrième du règne de Lévan III de Normandie, roi de France et des Français.

Naluria était partie, abandonnant le Duc. Heureusement le baiser sur sa joue le laissa sur une bonne impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Lun 27 Oct - 23:41

Tixlu a écrit:
Je ne puis moi aussi qu'être d'accord avec votre analyse. Notez toutefois que c'est mon opinion propre, et qu'elle n'est pas récente. Le fait que je pense cela ne signifie pas que j'aurai nécessairement la majorité des conseillers de mon avis. Si tel est toutefois le cas, c'est à mon sens qu'ils auront pris leurs responsabilités et voté en leur âme et conscience. Quoi qu'ils décident, ce sera choix légitime et je reconnaitrai le duc ou la duchesse qui en sortira. Je n'ai ni le pouvoir ni l'intention de voter pour les autres élus. S'ils choisissent de me soutenir, ça viendra d'eux de toutes façons. Chacun est seul au moment du vote.

Cette fois-ci en effet, et c'est la première fois à ma connaissance, aucune des autres têtes de listes n'a l'expérience du conseil ducal. Je ne l'ai pas choisi. Je persiste à penser que pour faire un bon duc il fauat avoir été conseiller. Il y a eu un commencement pour tout le monde mais jusqu'ici en BA, sauf éventuellement pour notre tout premier duc mais ça remonte à loin, tous les régnants avaient été au moins une fois conseiller ducal avant de régner. Ca n'a pas suffit à toujours donner de bons régnants, mais l'inexpérience la plus totale aurait assurément donner de pire résultats.

Pour la petite histoire j'ai moi-même souhaité prendre la tête de liste alors que je n'avais été que 2 mois CAC. J'étais persuadé de m'en sortir. Mes collègues du BAR étaient partagés mais ont soutenu majoritairement Barbu. Je n'ai jamais regretté leur choix, et même les en remercie. Je n'étais pas prêt, et j'ai beaucoup appris des deux mandats que j'ai fait ensuite, CAC et juge. Il faut de l'expérience pour être duc, car c'est un poste de direction des autres conseillers, dont il faut bien connaitre les postes et le fonctionnement, et de contacts à tous niveaux, avec une vision politique bien claire. Cela ne s'acquiert qu'avec un certain recul.
Je ne sais pas cette fois ce qui conduit l'ensemble des listes à présenter en tête quelqu'un n'ayant jamais été conseiller, alors même qu'ils ont plus expérimenté dans leurs rangs, et parfois même des candidats qu'on ne voit qu'exceptionnellement sur cette place. Question qui mériterait sans doute de leur être posée. Je me réjouis en revanche de voir tant de nouvelles personnes s'intéresser à la politique ducale. C'est un renouvellement salutaire. Je suis sûr qu'ils apprendront beaucoup et que certains auront sans doute un important avenir politique, pour le plus grand bien du duché.

Pour la coopération douanière, il s'agit de proposer aux autres provinces d'harmoniser nos systèmes et de partager les synthèses de douane voire les fichiers par village, ainsi que les listes de personnes suspectes ou fichiers de criminels. Ainsi, on peut mieux anticiper les arrivées de personnes suspectes, et prévenir si une autre province a chez elle quelqu'un qu'on sait dangereux. C'est un point très lourd du programme, qui ne se fera pas en peu de temps, mais une possibilité de vraiment optimiser la sécurité au sein de l'ADC.

Quant à votre invitation en vos terres, j'y répondrai avec plaisir à votre convenance, d'autant plus qu'on m'a mainte fois vanté les qualité de quelque liqueur de chataîgne dont vous seriez particulièrement bien approvisionné.
Althiof a écrit:
Althiof était attentid surtout quand ça parlait sécurité c'st-à-dire le seul endroit où il avait des compétences car il n'entendait pas grand chose aux questions d'économie.

Bonjour Marty, permets moi de m'immiscer dans ta conversation avec Tixlu j'ai tendu l'oreille et ai entendu parler de douane. Tixlu a bien donné l'idée générale qui serait de mettre nos rapports à l'AdC et tenter une harmonisation si cela est possible.

Si on regarde bien à l'heure actuelle l'AdC est presque uniquement une alliance militaire qui fonctionne très bien. Ce qu'il serait souhaitable ce serait d'avoir une politique judiciaire plus commune au sens de profiter de nos liens pour favoriser la mise en procès des personnes recherchées.

Par le passé diverses solutions ont été tentées comme de mettre par exemple les listes à l'AdC mais les locaux n'était malheureusement pas très fréquentés. Peut etre qu'en regroupant les rapports avec une personne responsable du contrôle on arriverait à retrouver plus de fuyards. C'est ce que j'essaye actuellement de mettre en palce sur le Domaine Royal de part ma fonction. Ce n'est pas évident cela demande de faire venir les gens, de les intéresser ce qui est le plus dur de par ma courte expérience et de recouper les listes de personnes recherchées.

Les premiers résultats se font sentir sur le DR avec davantage de procès en coopération judiciaire. Voilà en tout ce qu'on aimerait proposer comme projet dans un premier temps. Après pourquoi pas imaginer la possibilité de fournir carrément le dossier à l'autre duché où se trouve le bandit pour qu'il soit jugé comme s'il avait son acte en BA par exemple. Cela permettrait d'éviter les echanges entre procureurs qui sont souvent longs et d'optimiser un peu le système judiciaire. Ceci viendrait par la suite mais il me semble important d'en parler pour expliquer l'intérêt d'un tel regroupement.
Alivianne a écrit:
Toujours non loin des gens qui s'étaient amassés autout de la tête de liste du BAR le duc de la palisse. Il y présentait leur programme fort intéressant.

La duchesse de la tour d'Auvergne avait laissé les autres discuté de certains points tout en sirottant son verre de cidre.

Quelque chose continua de la turlupiner... Elle changea de pied montrant son impatience.

C'est ce retour de la grande disparue Jariane qui ne lui plaisait guère. Facile de revenir après tout ce temps.

Croyait-elle qu'ali avait oublié le coup bas qu'elle lui avait fait en mentant pour protéger quelqu'un...

Oh, elle ruminait elle en rageait tellement à l'intérieur d'elle... ça commençait à devenir ingérable.

Alivianne n'oubliera jamais ce coup de p *** que Jariane lui avait fait. De plus sa disparition l'avantageait d'une façon. Jariane semblait oublier qu'Ali était rancunière.

Elle laissa le gobelet sur la table se rapprochea de Tix qui répondait aux personnes qui l'entouraient. Elle en profitait pour saluer les nouveaux arrivées.


La liste du BAR est parfaite, excepté Jariane. A mon avis, c''est la seule ombre au tableau. Elle revient et paf 3 iemes c'est facile. J'espère sincèrement qu'elle n'obtiendra pas un poste militaire. J'ai perdu confiance en cette duchesse le jour qu'elle m'a trahie. Si elle croit que son absence fera oublier son acte. Elle se trompe. Je vois que dans votre liste il y a de mes vassaux. Je pense qu'un problème s'imposera. J'espère qu'on trouvera une solution auparavant



Elle regarda Tix sincèrement,

Je suis désolé, mais j'ai trop d'honneur pour laisser les choses ainsi aller. Je sais que tu es là pour présenter le programme, mais j'ai passé mon message. Votre programme est fort intéressant et fort audacieux. J'espère qu'avec les nombreuses listes présentes, vous saurez bien travailler
Martymcfly a écrit:
Pas besoin de revenir au débat entamé il y a quelques minutes. Réponse autour des douanes de l'AdC fut apportée d'abord par la tête de liste puis par le Baron de Cournon d'Auvergne. Marty se réjouissait de le savoir peut-être bientôt le futur Prévôt.

Merci pour vos réponses Messires. C'est un projet très intéressant il faut le dire, surtout si cela doit passer par un renforcement de l'Alliance. Ce sera sûrement difficile à mettre en oeuvre mais je te fais confiance Althiof, si tu es le prochain Prévôt.

Le Duc de Billy inclina la tête et ponctua son intervention par un respectueux sourire.

Je pense que tout a été dit. De tous vous avez été les plus complets, et vous êtes sans conteste les plus expérimentés. Malgré tout je pense que je ne voterai pas pour vous. Je crois que vous n'aurez pas besoin de mon vote d'ailleurs pour remporter ces élections. Peut-être me trompe-je, je ne l'espère pas pour vous.

J'organise une petite sauterie en mes terres et l'alcool de châtaigne coulera sans doute à flot, avec modération bien sûr. Vous y êtes cordialement conviés.
Echange de regard avec le Duc. J'ai même fait venir des citrons de la Côte d'Azur, Berthe, ma cuisinière doit avoir déjà préparé quelques tartes.

Il pensait avoir les bons mots pour faire venir les invités chez lui. Il s'inclina et s'en retourna en pensant qu'il avait encore pas mal de travail pour ses festivités d'ailleurs... Marty espérait que pas grand monde n'ait entendu l'intervention du Duc de Lapalisse... Ca lui ferait rayer une question de son quizz. Petit soupir alors qu'il s'éloignait de quelques pas...
Tixlu a écrit:
Eh bien, Ali, je pense que ton message est passé et je vous souhaite de pouvoir régler en privé vos différends. Je te remercie pour tes encouragements et te souhaite à mon tour bonne chance pour ces élections. Nous ne ménagerons de notre côté pas notre peine pour travailler en bonne intelligence avec l'ensemble des autres listes qui auront des conseillers. Les conseils harmonieux ont toujours été les plus prolifiques pour le BA.

Terves de bavardages,
Il fallait bien que je la fasse ^^Duc de Billy, j'entends votre invitation et vois que vous n'avez pas oublié mes péchés-mignons... Je ne saurais donc refuser l'invitation et viendrai avec plaisir. Votre vote vous appartient. Si je regrette évidemment que vous ne nous en fassiez pas bénéficier, je respecte votre choix. Au plaisir de vous revoir en votre demeure, donc.
Jariane a écrit:
HRP/ à LJD alivianne

Mon message va etre court et ne sera pas étalé sur la gargote je pourrais le faire en pensées rp mais je n'aime pas la fourberie de la joueuse d'ali.
Mon message est à notre domaine où tous peuvent le consulter

http://lemanoirdefrete.realbb.net/l-entree-f2/hrp-courrier-pour-lj-d-alivianne-t167.htm

Pour moi le sujet est clos tellement cela n'a aucune importance à mes yeux/HRP
Azdrine a écrit:
Le Chevalier de Pardaillec venait de prendre connaissance du programme du Bar, un très bon programme était présenté mais dommage que ce ne soit point touts les deux mois.

Un passage retint son attention en particulier car il se posait actuellement de sérieuses questions sur le futur du BA.


Duc de Lapalisse ? Bonjour, j'espère que vous vous portez à merveille. Je vous félicite pour votre programme qui est de loin le meilleur à mes yeux.

Je me posais justement une question sur la rubrique diplomatique. Vous ne faites que très peu de détails sur la politique extérieur que le BAR souhaite mener. A supposer que le duc actuel signe des traités allant à l'encontre de règles ou lois royales, et puisque vous serez sans nul doute notre prochain duc, romperiez vous ces accords rapidement ? Ceci serait certainement aux dépends de nos relations avec la province concernées, et surement avec l'ambassadeur y ayant travaillé, j'en suis bien conscient.
Paillard a écrit:
Paillard termina la lecture des différents chapitres, lentement comme il sied à un gueux, soldat de surcroit, et se retourna, par les chopes alléché.

Il put ainsi voir partir le duc de Billy, son joli front ravagé par les pensées qui se pressaient derrière. Dommage qu'il ne les exprime pas, pensa-il. Ca le libererait, et sans doute certains dénis l'empecheraient de se fier à des renseignements aléatoires.

Puis il tendit la main, saisit un verre et reprit des forces, la reflexion l'ayant épuisé.
Anguerand a écrit:
Shocked
Tixlu a écrit:
Bonjour, mon neveu,

Je te remercie pour tes compliments.
Ta question est on ne peut plus judicieuse. La question se pose en effet pour des accords notamment avec la Provence. L'avis de la Curia ou de la pairie pourra alors être demandé si ces accords sont entérinés, la situation étant plus que délicate. Nous avons une allégeance envers le Roy, que nous ne saurions dénier dans nos traités. Reste à savoir dans quelle mesure il est compatible d'avoir un traité reconnaissant la souveraineté d'une province que notre Roy ne reconnait pas comme telle. Personnellement je n'y suis pas favorable. Je sais que la question est soulevée et en suivrai l'évolution avec intérêt.
Alivianne a écrit:
Jariane a écrit:
HRP/ à LJD alivianne

Mon message va etre court et ne sera pas étalé sur la gargote je pourrais le faire en pensées rp mais je n'aime pas la fourberie de la joueuse d'ali.
Mon message est à notre domaine où tous peuvent le consulter

http://lemanoirdefrete.realbb.net/l-entree-f2/hrp-courrier-pour-lj-d-alivianne-t167.htm

Pour moi le sujet est clos tellement cela n'a aucune importance à mes yeux/HRP

HRP: Laughing heureusement car tu ne te serais pas donner la peine de poster ça ici Very Happy

mais tu as raison laissons ce sujet là. La joueuse n'a rien contre la joueuse de Jariane. C'est fous comment les gens ne savent plus faire de différence...

merci pour le lien. C'est écrit avec tellement de sagesse et petit conseil la prochaine fois utilise le MP ou MSN pour parler HRP

dsl de salir ce rp, c'était pas le but de la joueuse et encore moins du personnage.
Dommage qu'Ali ne puisse pas se défendre (s'expliquer surtout)
Azdrine a écrit:
Merci de cette réponse mon oncle. Je me permet de rappeler au bon souvenir les accords de non agression entre les deux royaumes que tu évoques et que la réponse est dans celui ci. Ce que j'ai d'ailleurs dit au conseil ce jour.

Mais ma question était d'ordre générale et la Provence, pour ne parler que d'elle n'est pas la seule situation que j'ai en tête et je m'évertue à défendre les lois royales au conseil. Si toutefois mes efforts auront été vains, je suis rassuré quant au fait que tu y es point favorable mais je note aussi que je n'ai pas vraiment eu de réponses claires sur une rupture franche ou non de tels accords en cas de contradiction avec la législation royale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Lun 27 Oct - 23:42

Androlyne a écrit:
Androlyne décida qu'il était temps qu'elle aille écouter ce qui se passait sous les tentes électorales voisines de celle de La FONDATION, où défilait bon nombre de personnes désireuses de chercher querelles plutôt que de lancer un réel débat d'idées.

Les voyant entrer dans la tente du BAR, elle les suivit et écouta discrètement ce qu'ils avaient à dire. Le ton était bien moins agressif mais provoqua de longs discours qui plongea une grande partie de leassistance dans une profonde léthargie.

Luttant contre l'endormissement Androlyne essaya de fixer son attention plus particulièrement sur ce que Marty disait, étonnée de le voir si vite remis du drame personnel qu'il venait de vivre et étonnée également de voir le Héraut pendue à son bras si absorbée à boire ses paroles qu'elle n'éleva même pas la voix contre les débordements des deux anciennes duchesses comme elle l'avait fait en chambre des nobles quelques jours auparavant.

En parlant d'ancienne Duchesse, celle qui arborait fièrement la troisième position et à qui elle avait eu à faire déjà ne participait même pas au débat.

Au moins dans la tente d'à côté, tous les colistiers se sentaient suffisamment concernés et impliqués pour participer aux débats.

Quand son suzerain posa sa question, elle eut un sourire... c'était donc de ça qu'il voulait parler ... les traités diplomatiques hors législation royale.

Elle avait hâte d'entendre les réponse du Duc de Lapalisse, sans doute le seul capable de comprendre de quoi il était question.
Mais elle ne put s'empêcher de s'approcher d'Asdrine pour lui murmurer [i]

c'était donc de ça que tu évoquais sur l'estrade de la FONDATION, tu me peux me dire de quoi il s'agit exactement ? Tu veux dire que les provinces du Domaine Royal ne peuvent pas signer de traité avec les provinces hors Domaine Royal ? ou que les traités déjà signés auparavant par les prédécesseurs doivent être rompus pour se conformer aux directives royales ?
Azdrine a écrit:
Azdrine attendait la réponse de son oncle lorsque Androline lui chuchota à l'oreille quelques mots. Il lui chuchota à son tour :

Non non, je ne parle pas à l'intérieur du royaume même Andro. Mais avec d'autres contrées plus éloignées.
Loriane a écrit:
Un sourire, un programme qui lui paraissait des meilleurs sur ce qu'elle avait pu lire jusqu'ici, Le Duc Tixlu avait toujours des réponses calmes et posées à chacune des questions.

Au moins des solutions concrètes étaient proposées, sans fioritures et sans vaines promesses, c'était à ses yeux la meilleure liste qu'elle avait vu depuis fort longtemps. Elle ne doutait point que le prochain Duc ne pouvait qu'être leur tête de liste.
Tixlu a écrit:
Offrant un verre aux nouveaux arrivant, parmi lesquels il reconnut l'une des candidate Fondation, qu'il savait également adjoint au prévot et maire, il répondit à son neveu

Pardonne moi si je n'ai pas été clair.

Si les traités sont en infraction aux lois royales, ils ne pourront être maintenu. Notre allégeance au Roy passe avant des relations avec lointaines contrées. Si en revanche lesdits traités ne posent pas de soucis en regard des lois royales, il seront laissés en l'état. Parfois tout est affaire de rédaction. Je n'aime pas défaire ce qui vient d'être fait, mais il est évident qu'il y a des priorités et que notre allégeance ne saurait être bafouée ou mise à mal comme d'autres peuvent l'être parfois.
Sibella a écrit:
Sibella avait pris connaissance de tous les programmes proposés avec un grand intérêt, habitant à présent dans cette région, il était normal qu'elle s'en préoccupe.

Elle avait écouté les questions et réponses plus ou moins précises des différents partis en liste. Certains membres répondaient avec fougue et énervement ou ne répondaient pas, ou donnaient une furtive réponse et on avait l'impression qu'ils ne maitrisaient pas très bien le sujet.
En revanche, d'autres s'exprimaient plus posément sachant exactement ce qu'ils proposaient, pouvant fournir une réponse claire et nette

Il était évident que certaines personnes n'étaient pas faites pour être Duc ou Duchesse dans les partis en liste, mais la liste du BAR se détachait nettement des autres tant par son programme que par les membres qui la composait.

La jeune femme s'approcha de l'estrade et s'adressa au Duc Tixlu


Votre Grâce, je tiens à vous saluer et vous féliciter pour le programme que vous et votre liste proposaient et je vous souhaite bonne chance.

Elle adressa un grand sourire au Duc Tixlu et se recula de l'estrade afin de laisser la place à d'autres personnes
Tixlu a écrit:
Je vous remercie pour vos encouragements Baronne, l'ensemble de nos membres, présents ou non sur notre liste, a travaillé très dur depuis plusieurs mois pour être à même de proposer un programme construit, clair et novateur, répondant nous l'espérons aux attentes du duché et de ses habitants. J'en profite pour les féliciter de ce travail de l'ombre qu'est la genèse d'un programme, ainsi que pour leur amitié.
Thibantik a écrit:
Thib, qui participe vraiment a sa première présence sur une liste Ducale, écoute tout ce qui se dit.

Elle a trouvé au Bar des personnes sérieuses et connu de tout le Duché et du Royaume. Pour elle qui regrette le temps ou le BA était un Duché riche et prospère malgré sa grandeur, elle ne peut qu'être contente.

Dans un coin, les 2 Duchesses discutent vivement. Depuis le temps qu'elles se connaissent, surement des choses a régler entre elles. Pour les connaitre un peu, Thib sait que malgré leurs différences, toutes les deux aiment leur Duché plus que tout.

Androlyne, son amie et Maire de Bourbon, vient faire un tour sous leur tente. Thib aurait bien aimé qu'elle les rejoigne au BAR, mais toutes deux évitent de parler politique. Tout comme dans un certain sens Jariane et Alivianne, les deux amies sont au service de leur village.
Bettym a écrit:
Le calme semblait être de mise, l'ancienne maréchale s'approcha de l'estrade...

Bonjour tout le monde. J'aimerais poser une question qui m'intéresse au plus haut point. Voilà... Je souhaiterais savoir quel sera l'avenir de la réforme de brigandage qui fait polémique au sein de notre duché.

- Est-ce que vous compter la poursuivre telle quelle ou l'annuler ou l'améliorer ?
- Est-ce que vous donnerez plus de pouvoir à l'armée concernant l'arrestation des brigands et de quelle manière ?
- Dans le cas où vous laisserez la réforme en l'état actuel, comment réagirez-vous si elle n'est pas respecter par la victime ou d'autres acteurs quel qu'en soit la raison et les acteurs ?

Ces interrogations ont été les mêmes pour vos adversaires. Ceci me permettra peut-être de faire un choix parmi vous tous. Et qui sait j'aurais sûrement d'autres questions. Cependant, sachant les idées de Althiof à ce sujet, je désirerais connaître d'autres avis de votre liste.
Galswinthe a écrit:
Bonjour Dame Bettym. Bien que n'étant pas une éminente spécialiste sur la question je vais tout de même vous répondre.
Pour avoir échangé avec Althiof à ce sujet, je rejoins son opinion.
J'approuve la réforme du brigandage telle qu'elle est mais pense également que tout est toujours perfectible.
Pour ce qui est de donner plus de pouvoir à l'armée concernant l'arrestation des brigands, je pense que cela mérite de débattre avec les avis éclairés des spécialistes. Mais il faut se donner les moyens de traquer les brigands sans relâche.
Bettym a écrit:
Bonjour Dame Galswinthe. Je vous remercie de donner votre avis alors que ce n'est pas trop votre partie et je ne vous en suis que plus reconnaissante.

Je suis également d'accord pour dire que tout peut être perfectible mais est-ce que cela sous-entend zéro défaut et zéro risque ?

Concernant le débat des spécialistes, à qui pensez-vous ? Y aura-t-il une discussion ouverte à tous ou juste en comité restreint ?

Et enfin, quand vous parlez de moyens de traquer les brigands sans relâche, à quoi pensez-vous ?

Il est bien entendu que vous parlez sous le couvert d'un résultat aux ducales favorables à votre parti. Je conçois tout à fait que ces choses ne peuvent être réalisables que si tous ou une majorité de conseillers sont d'accord avec la conduite que vous suivrez.
Tixlu a écrit:
[rp]Bonjour Bettym

Personnellement, je rejoins également Althiof et Gals. J'ai suivi au départ - d'un peu loin je le reconnais n'étant pas spécialiste du domaine - la mise en place de la réforme et y suis favorable. On n'attrappe pas les brigands à tous les coups... Mais que voulez vous... on n'est pas Aristote.

En cas de réforme entamée, avec une victime bien informée, il ne doit pas y avoir divulgation du nom du brigand. Dans le cas contraire, [le jeu n'est pas respecté]. On peut éventuellement améliorer l'aide du duché aux victimes quand le brigand n'est pas attrappé de façon à faire avaler la pilule.

Des aménagements sont certainement à faire et des améliorations toujours possibles. Je ne suis pas assez porté sur ce domaine pour m'en charger, mais d'autres dans notre liste sont plus compétents sur le sujet - et plus au courant des détails.

Pour ce qui est des traques par l'armée, c'est quelque chose à optimiser. Cela fait partie intégrante du dispositif et comme dit Gals, il faut s'en donner les moyens. Mais l'armée ne doit avoir pas plus d'informations que les habitants sur l'identité du brigand. En revanche, les recherchés morts ou vifs, les brigands reconnus, sont tout à fait indiqués pour ce type de traque.

J'espère que ça répond à votre question. Puisque vous êtes là, peut-être pourrions nous vous offrir un verre ?
[/rp]
Althiof a écrit:
Ppffff même pô drôle. Une questions sur le brigandage et Bettym voulait même pô de son avis. C'est pô juste. Il mit ses mains dans ses poches rentra la tête entre ses épaules et dit :

'lut Bettym ! Tu vas bien ?

En même temps son avis elle le connaissait en long en large et en travers et pour cause ils avaient le même.

Concernant le débat des spécialistes, à qui pensez-vous ?

Il se tourna et leva immédiatement la main devant le sourire amusé de Bettym. Non bon toujours pas, bein tant pis. Pô juste. Il connaissait rien à toute l'économie et pour une fois qu'il y avait des questions sur la sécurité on voulait tous les avis sauf le sien. Y'en a déjà qui se sont suicidés pour moins que ça si si j'vous assure ^^.

En tout cas il était heureux que Gals et Tix soit du même avis que lui sur le forme. Des améliorations on pouvait toujours en faire, récemment justement à la demande de Guy en revanche il fallait garder cette réforme pour l'intérêt et permettre les traques. Comme dit Tix on est pas Aristote on peut pas tout savoir.


Me vangerai Bettym. Tu paies rien pour attendre. C'est un coup de traitre ça...

Il parla suffisamment fort pour qu'elle puisse l'entendre grand sourire aux lèvres.
Bettym a écrit:
Malheureusement, comme vous le dites, les brigands ne sont pas attrapés à tous les coups et je le regrette. Mais comme vous le dites si bien, les hommes sont faillibles !

Elle lui sourit en pensant à une conversation qu'ils avaient eue il n'y avait pas si longtemps que ça.

En effet, vous avez répondu à mes questions mais cela en amène d'autres. Cependant, je ne vous embêterai pas plus sinon nous y passerions la nuit tellement ce sujet me tient à coeur. J'espère que nous aurons d'autres occasions pour en parler.

L'invitation à boire fit sourire la jeune femme.

Je vous remercie mais ce sera peut-être pour une prochaine fois. Je dois rechercher mon ami que j'ai perdu sur la route... Une envie de rire fut réprimée à la pensée du berger maugréant et maudissant l'ancienne maréchale. Je vous souhaite à votre équipe bonne chance pour ces élections et vous salue bien bas.

Elle joignit le geste à la parole et s'éclipsa pour une fois sans esclandre.
Tixlu a écrit:
Je vous remercie et vous souhaite une bonne soirée ainsi que bonne route. J'espère que votre ami ne s'est pas perdu trop loin.
Bettym a écrit:
Merci bien et je l'espère aussi ! fit-elle en s'éloignant.
Tixlu a écrit:
Tixlu s'éclaircit la voix, et d'une voix forte déclama

Les bureaux de votes sont désormais ouverts !

Nous vous invitons à venir apporter votre soutien à la liste du BAR :

Pour nous aider à VOUS aider, Votez BAR !

Allez dans Duché/Château/Élection du Conseil/Votez Bourbonnais Auvergne Réunis (BAR).
[ou cliquez sur le lien]
Melwin a écrit:
Melwin s'approcha pour saluer ses "adversaires".

Je ne viens pas vous embêter sur d'éventuelles failles de votre programme, ne vous inquiétez pas. Comme je vous l'ai déjà dis lors de la distribution des tracts, je vous souhaite bonne chance pour les élections.
Tixlu a écrit:
Merci à vous, messire Melwin. Je vous souhaite à mon tour bonne chance en attendant de pouvoir travailler en bonne intelligence tous ensemble au sein du conseil que le peuple choisira
Soraya. a écrit:
Ne pouvant voter car Bourguignonne, la Baronne de Ciel vint tenir compagnie au Duc de Lapalisse

Un peu d'hypocras chaud pour vous réchauffer en attendant les résultats?

So sourit et fit signe à sa calfas de porter une boutelle et deux verres

Très beau programme. Il se rapproche des idées de mon père. Je ne me permettrait guère de commentaire vu ma faible expérience politique mais quand vous parlez d'accentuer la communication entre les maires et le duché, pourquoi ne proposez-vous pas à un maire qui serait le représentant des autres de siéger au conseil comme consultant?
Tixlu a écrit:
Volontiers, merci pour l'hypocras et pour votre compagnie.

Pour le point que vous soulevez, cela fait partie des solutions que nous avions envisagées lors de l'élaboration de ce programme. Nous ne l'avions pas retenue du fait que la majorité des délibérations du conseil ducal n'ont aucun rapport direct avec les mairies et que donc, ça n'apparaissait pas nécessairement être essentiel. En revanche, nous sommes plusieurs à avoir été CAC et avons pu en notre temps lancer de nombreux débats et projets en commun avec les maires, au sein de tables rondes ou en leur chambre, ce qui avait été très bénéfique. Nous croyons fortement en le rôle d'un CAC motivé pour ce faire. C'est d'ailleurs, à titre d'anecdote, à l'occasion de l'une de ces tables rondes qu'alors que j'étais CAC je fis la connaissance de la mairesse de Polignac de l'époque qui défendait ardemment la condition des villages forestiers. Arguments, débats animés, mais constructifs. Cela nous a beaucoup rapproché, et après plusieurs années, nous voici réunis sur la même liste, puisqu'il s'agit de Galswinthe. Comme quoi il n'y a pas que pour le duché que ce fut bénéfique ^^

Pour en revenir donc à votre proposition, nous ne l'avions pas retenue sur le coup. Peut-être finirons nous par y venir un jour, on verra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Lun 27 Oct - 23:42

Soraya. a écrit:
Soraya écouta attentivement la réponse du Duc. Certe l'expérience parlait en sa bouche et elle hocha de la tête après avoir entendu les arguments du Sir.

Je comprends tout à fait bien que pour moi, tout ce qui touche à un duché concerne directement les maires... Mais encore une fois, toutes les villes n'ont pas la chance d'avoir pour maire des personnes motivés et impliqué... Dans ma ville voilà des décénie qu'aucun homme n'a été maire. Cosne est nommé depuis la ville aux Grandes Dames et peut-être qu'un jour je saurai me montrer digne de ma ville...

Soraya finit son verre de vin puis adressa un dernier sourire au Duc avant de détourner ses yeux d'émeraude.

J'en profite pour vous faire mes adieux. Je vais reprendre dès demain la route de la Bourgogne et le chemin du barreau. J'ai été plus que ravie de faire votre connaissance et j'espère vous revoir un jour. Mon rôle dans votre charmant duché ce termine ici... Aurevoir donc...

Pas de tristesse ni de rancoeur, juste le vert de ses yeux terni par la réalité abrupte de son destin. Dernier froissement de velours et toujours ce parfum de jasmin...
Tixlu a écrit:
Le Duc de Lapalisse fut touché par le regard voilé de la Baronne lors de ses adieux... Il ne savait pas ce qui occasionnait ce regard, mais il avait beaucoup apprécié sa compagnie.

Baronne, ce fut réellement un plaisir que de faire votre connaissance. Je déplore que vous deviez déjà nous quitter. J'espère avoir bientôt l'occasion de vous revoir, et si d'aventure vous voyagiez à nouveau à travers le Bourbonnais Auvergne, je vous accueillerai avec joie en mes terres de Lapalisse. Je vous souhaite bon retour.
Tixlu a écrit:
Il est encore temps de voter pour le BAR :

Village/Sénéchaussée/Election du conseil/Voter BAR - Bourbonnais Auvergne Réunis !
Tixlu a écrit:
Le BAR remercie les nombreux électeurs lui ayant témoigné leur confiance. Nos élus auront à coeur de travailler dans l'intérêt du duché avec l'ensemble des listes en présence.
Azdrine a écrit:
Félicitations à toute l'équipe du BAR pour ces elections rondement menées.

Et bon courage pour ce futur mandat pour les élus, et d'ores et déjà merci aux autres partisans du BAR qui doivent déjà être tout prêt de travailler au prochain programme.

Mon oncle ? Le traité avec la provence a été signé est celle ci est donc reconnu comme Libre par le BA. Ainsi cela allant à l'encontre du traité de non agression entre le royaume et le SRING (article 1, $4) la première action du BAR sera t elle de faire tout ce qu'il est possible de faire en sa possession pour revenir dans la légalité comme promis lors de la campagne électorale ?
Tixlu a écrit:
La légalité de ce traité sera en effet mise en question au conseil quand celui-ci sera constitué.
Azdrine a écrit:
Tres bien mon oncle. Sache que j'ai aussi transmis un dossier de plainte contre le duc Asturion suite à cette signature. A cette heure, il doit donc etre à la grande prévoté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Jeu 30 Oct - 0:15

Natafael a écrit:
Nata arriva pour afficher le Programme de la Fondation, sur le panneau qui lui était réservé.
Elle commença par accrocher la présentation de la liste.


Programme de La Fondation


Puis elle déposa bien haut le Programme :

Citation :
La Diplomatie:

-Conserver pour les ambassadeurs une certaine marge de manœuvre dans leur travail et éviter les dispositions trop restrictives à l'égard de leur fonction.

-Poursuivre l'effort du Corps Diplomatique dans la signature de traités durables et la création de liens avec nos voisins, quelque soit la distance qui les sépare des terres du Bourbonnais et d'Auvergne.

-Finaliser la réorganisation des zones consulaires.

-Continuer le recrutement, notamment pour les ambassades étrangères, qui sont encore trop peu représentées en notre Duché.

Animation & Prestige:

-Pour le passage du Roy, prévoir des joutes, un bal, un banquet, des saltimbanques, des conteurs, des harpistes, des musiciens, des bouffons... Voici quelques idées que nous proposons.

-Formaliser les Postes Arvernes (un postier ou deux par village en sus des passants), avec peut être, si c'est nécessaire, un responsable.

-Aider le comité des fêtes pour relancer l'organisation d'un Championnat de Soule.

-Organisation de fêtes de "Conscrits", réunissant des personnes de la même année, du même village, de la même promotion, ou autre. Possibilité de nombreuses adaptations. Le but sera de rapprocher les Bourbonnais-Auvergnats entre eux, de raviver la flamme de la Solidarité.

-Organisation d'un "Bal des débutants" (Dames et Sieurs).

La communication:

-Le Conseil Ducal effectuera un voyage à l'intérieur du Duché pour se présenter dans tous les villages, avec une présence dans les tavernes, en fonction de l'activité des conseillers ducaux.

-Poursuivre la publication par le Porte Parole, toutes les semaines du bilan du pôle économique, et tous les 15 jours, de l'ensemble des membres du Conseil.

Justice & lois:

-Poursuite de l'étude et de la révision du Codex du BA.

-Ajout d'un Index au Codex, pour faciliter les recherches et rendre la consultation plus aisée.

-Clarification et révision de la cohérence des textes concernant la Noblesse, dans le Codex. Notamment par rapport à la création de lances et à l'avis des Seigneurs issus de mérite.

Economie:

-Proposer de diminuer l'impôt de 1 écu des les premiers jours du nouveau Conseil, par un vote.

-Puis arriver au bout des deux mois, avec un impôt de 6 écus maximum, car nous aurons atteint et dépassé une richesse de plus de 200 000 écus, si tout fonctionne bien, comme maintenant.

-Ecole pour la formation des maires et des futurs maires.

-Rédiger une Charte pour les maires, qu'ils devraient signer à leurs prises de fonctions, comme le font les Conseillers ducaux, les maréchaux, les douaniers, les soldats, et bien d'autres...

-Rédiger un Guide et une Chartre pour les Marchands Ambulants, pour les informer de leurs devoirs et de leurs droits, lorsqu'ils représentent une Mairie ou notre Duché, à l'intérieur, comme à l'extérieur de notre Duché.

Religion:

-Inscrire la bénédiction du Conseil Ducal dans le codex ou dans le Concordat de Balsac.

-Créer un poste de Conseiller Religieux hors Conseil Ducal, élu par la Chambre Religieuse, validé, par le Conseil Ducal, ou le Duc.

Armée et Ordre:

-Revoir les salaires des soldats, en fonction de la durée de leurs mobilisations au sein d'une armée ou d'une lance, à l'intérieur ou en dehors du Duché.

Natafael était venu accompagnée de ses colistiers, afin de répondre aux questions qui seront surement posées.

En attendant, elle en profita pour se présenter.


Bonjour à tous,

Pour ceux et celles qui ne me connaissent pas, je suis Natafael, et je viens d’Aurillac.

Je suis Maréchale d’Investigation, Douanière et Ambassadrice du Bourbonnais-Auvergne en Languedoc.

Lors de deux mandats, j’ai occupé le poste de Tribun et d’Adjointe au Maire et assure le poste de Conseillère Culturelle de mon village depuis Janvier 1456.

Je travaille auprès de Fabien74 à la Sauverie Saint-Géraud (Institution résultant du Concordat de Balsac et portant assistance aux nécessiteux) et suis membre du Conseil paroissial d’Aurillac.

J’ai aussi la responsabilité du bureau d’archivistes de la Halle d’Aurillac que j’ai créé et où je travaille avec une équipe de plusieures personnes.

De part tout cela, je m’investis énormément pour mon village et mon Duché.

J’ai l’honneur d’avoir été désignée, par la Fondation, tête de liste pour ces élections ducales.

Nous vous présentons donc aujourd’hui, un programme réfléchi né de longues réflexions pour le bien du Bourbonnais-Auvergne.
Fabien74 a écrit:
Fabien arriva sur la place des élections, en même temps que Nata, ils devaient afficher le programme de la Fondation, c'est pour cela qu'il arrivèrent juste après le déjeuner.

J'éspère que les questions se feront nombreuses et les visiteurs tout autant!

Il rit.

Bien bien, tout est prêt, éspérons que les visiteurs se feront nombreux!

Puis, voyant que les badauds commençaient à s'attrouper autour du panneau, Fabien prît la parole:

Bonjour à tous!

Nous voilà réunis autour du Programme de la Fondation pour les élections ducales d'octobre 1456! Bien entendu nous vous proposons un programme réfléchi, comme vous l'a dit notre tête de liste, mon amie Natafael. Nous nous tenons bien évidemment à votre disposition pour toute éventuelle interrogation, nous tenterons de vous répondre clairement.

Je vais d'abord commencer par me présenter, certains me connaissent, mais pas tous.

Je me nomme Fabien74 de la Fléchère, et je suis habitant du village d'Aurillac. J'y ai débuté en tant que Conseiller aux affaires religieuses auprès de la mairesse Alayne, qui fait partie de cette liste.

Puis je suis devenu Diacre de ce même village, Aurillac. Depuis quelques mois maintenant, je m'occupe, avec d'autres personnes, Natafael, Noeline, Lostris64, Taniet, de la Sauverie et du Dispensaire Saint-Géraud, institution qui prodigue asile, soins et nourriture aux nécessiteux.

Depuis le mois de mars, je suis également Ambassadeur du BA, en Champagne, Berry et Portugal.
Puis j'ai fait mon entrée à La Fondation, parti qui m'a vu grandir et dont je fait toujours partie.

Cet été j'ai fait partie d'une liste ducale, et ai obtenu un poste au Conseil ducal, celui de Conseiller au Prestige. Durant ce même mandat j'ai occupé plusieurs autres postes en remplacement, tels que Bailli ou encore Connétable.
Et rebelotte au mois de septembre, où je suis devenu Chambellan du BA, pour une dizaine de jour encore.
Ainsi, autant à l'échelle municipale qu'à l'échelle ducale, j'ai toujours eu à coeur de défendre les intérêts du BA et de ses habitants.


Il sourit puis reprend sa respiration.

Si l'un d'entre vous a la gorge sèche, nous nous ferons un plaisir de vous servir un petit quelque chose.
Jimmy_3d a écrit:
Jimmy arriva en même temps que ses compagnons. Aujourd'hui ils affichaient leur programme pour les élections ducales d'Octobre.

Un petit attroupement commençait à se former autour d'eux, certains allaient et venaient entres les différents partis afin de poser des questions.

Une fois installés, tour à tour ils se présentaient afin de mieux se faire connaître.
Vint le tour de Jimmy.


Bonjour à vous tous ! Merci d'être venus nous écouter.

Comme le disait Fabien74 et Natafael, nous sommes tous ici présent afin de vous présenter le programme que nous défendrons pour les prochaines élections.
Il à été sérieusement pensé dans le seul intérêt de servir le Duché ainsi que ses habitants.


Donc c'est à mon tour de me présenter. Je me nomme Jimmy_3d, je réside à Aurillac.
Là bas j'occupe actuellement la fonction de Conseiller aux Paysans sous le présent mandat de notre maire Alayne.
J'ai également été intendant à la mairie, poste qui consiste à faire le bilan financier hebdomadaire du village.
Parallèlement, je suis Douanier depuis Juillet et Maréchal depuis Août. Postes clés pour la sécurité de nos villages et de ses habitants.
Je me suis toujours dévoué pour mon Duché et c'est dans cette optique que je fais partie de la liste que présente La Fondation.


Un rapide coup d'oeil circulaire afin de voir que les gens les écoutaient puis il sourit.

Si bien entendu vous avez des questions, nous vous répondrons en toute franchise.
Titan34 a écrit:
Titan revenant d'un copieux déjeuner qui lui avait ravi l'estomac, s'avança vers son estrade lorsqu'une nouvelle estrade, il fit le détour et lut le programme.
Il ouvrit tout grand ces yeux, Shocked Shocked , c'était quoi ça, un programme d'urgence, de dernière minutes, rien de précis, des promesses sans fondements, soudain il bloqua net sur une proposition , et là il ne put s'empêcher de poser la question, car cela l'intéressait au plus haut point.


excusez moi de vous déranger dans votre mise en place, je me présente titan34, votre adversaire d'en face, un point de votre programme m'as interpellé, tellement vous semblez sur de réussir a la concrétiser, qu'il me plairait d'avoir plus de détail.
c'est celui-ci


Citation :
Puis arriver au bout des deux mois, avec un impôt de 6 écus maximum, car nous aurons atteint et dépassé une richesse de plus de 200 000 écus, si tout fonctionne bien, comme maintenant.

comment compter vous y arriver, vous en êtes si certain?
pourriez vous développer, merci?
car vous savez sans doute , qu'avec des si on peut couper du bois


Titan se posa un peu pour avoir la réponse
Fabien74 a écrit:
3 seulement s'étaient présentés que déjà les questions fusaient. Fabien s'avança et salua aimablement Messire Titan.

Sieur Titan! Quel plaisir de vous recevoir ici!

Il sourit.

Prenez donc un petit verre, avant que nous conversions, il fait plutôt chaud pour un mois d'octobre.

Puis il reprit.

Vous nous questionnez sur la question de l'impôt, et vous semblez vous étonner de ce que nous proposons. Je vais donc vous répondre, en éspérant que ma réponse vous conviendra.

Vous savez bien entendu que l'impôt est actuellement de 9 écus par champ ou échoppe. Ce qui est assez élevé, mais ce qui était nécessaire. Cette hausse de l'impôt a aidé grandement le Duché, et couplé à l'excellent travail de Messire Petitrusse et du CaC actuel, Dame Seve18, la richesse du BA, ce n'est un secret pour personne, avoisine les 200 000 écus. Et celle-ci ne cesse d'augmenter, petit à petit. Le Très-Haut soit loué.
C'est grâce à ces données et à tout ceci que nous pensons, non pas supprimer, ce qui serait complètement absurde, mais réduire l'impôt à 8 écus, dès les premiers jours du mandat. Puis, par paliers successifs et si les finances le permettent, ce dont je ne doute pas, nous nous proposons en effet de fixer l'impôt à 6 écus, en fin de mandat.
Je ne vois pas en quoi cette proposition vous étonne, nous proposons seulement de réduire l'impôt, ce qui est tout à fait envisageable, pas de le supprimer.
Et pour ce qui est de prévoir une richesse de plus de 200 000 écus en fin de mandat, si les finances évoluent quotidiennement comme elles le font à l'heure actuelle, et si nos propositions sont appliquées, ce sera chose posssible.


Il sourit.

En attendant, à la santé du BA!

Fabien lève son verre.
Natafael a écrit:
Natafael s’approcha de Messire Titan et le salua.

Elle avait auparavant envoyé un pigeon à Petitrusse qui était souffrant, afin de le prévenir à distance des questions posées.

Pendant que Fabien finissait de répondre à cette première question, le pigeon vint se poser non loin de Nata avec un petit parchemin roulé à sa patte.
Elle alla le décrocher et le lu.

C’était la réponse de Petitrusse pour Messire Titan.

Elle revient vers lui et lui tendit le parchemin...


Tenez Messire, ceci vous est destiné.

Petitrusse a écrit:
Petitrusse reçu par pigeon qu'une premiere question avait été posée, et que son ami Fabien74, lui aussi membre du Conseil Actuel, avait en grande partie répondu.

Petitrusse voulu donner quelques informations supplémentaires à Titan34.


Citation :
Bonjour messire,

A mon arrivée au poste de Bailli, j'ai commencé par faire un état des lieux des soldes en retard pour la maréchaussée et la COBA.

-il y avait 4 jours de salaire pour la maréchaussée
-et la quasi totalité des garnisons n'avaient pas reçu les soldes pour le mois de juillet, alors que nous étions fin aout.

Par mon poste, le Duché a payé tous ces retards.

De plus, il y a quelques jours, le Duché a même remboursé les dernieres dépenses de l'armée BARAKA1.

Sinon, toutes les paies des mois de septembre et octobre sont actuellement à jour pour la maréchaussée,
Et pour la COBA, les garnisons ont reçu les mandats pour les soldes des mois de aout et septembre (pour septembre, manque un mandat, qui devrait être fait ce soir).

Donc pour en revenir au sujet de votre question, le prochain Bailli aura moins de dépenses a effectuer et donc une balance des recettes dépenses, qui penchera encore plus qu'actuellement, du côté des recettes.

D'ou l'intérêt de proposer dès les premiers jours du nouveau conseil, une baisse a 8 écus, et par la suite, arriver, avant la fin de ce mandat ducal, a un impôt de 6 écus maximum.

Je vous conseille donc, de jeter un petit coup d'œil, a tous les bilans économiques qui ont été affichés, semaine par semaine, en gargotte, pour vous rendre compte, que j'ai totalement raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Jeu 30 Oct - 0:16

Naluria a écrit:
Naluria arriva près de l'estrade de la Fondation, pillier du BA qui était en rénovation et dont l'avenir prochain interessait bien du monde. Première lecture, deception profonde...

Bonjour, je viens de lire votre programme, et je vous avoue être deçue par rapport à ce que faisait la Fondation auparavant.

En effet, rien n'est clair, c'est le flou.


Naluria montre les différents points qui lui pose soucis sur l'affiche.

Citation :
La Diplomatie:

-Conserver pour les ambassadeurs une certaine marge de manœuvre dans leur travail et éviter les dispositions trop restrictives à l'égard de leur fonction.

-Poursuivre l'effort du Corps Diplomatique dans la signature de traités durables et la création de liens avec nos voisins, quelque soit la distance qui les sépare des terres du Bourbonnais et d'Auvergne.

-Finaliser la réorganisation des zones consulaires.

Quelle est cette marche de manoeuvre ? A propos de quoi ? Jusqu'à quelles limites ? Car auparavant le chambellan utilisait le sceau ducal, apparement sans que le Duc ne soit au courant, donc c'est une usurpation.

Pour les liens plus fort avec les provinces voisines, cela sera t'il de même avec la Bretagne considéré, encore, félone par le Roy et donc par toute les Provinces lui prêtant allégeance. De même, qu'en est il de la Provence qui n'est pas reconnu par le SRING et donc par les accords reliant le SRING et le Royaume de France, non reconnu par nous ? En général qu'est ce que ce renforcement ?

Pour la finalisation des consulats, comment comptez vous les organiser ? Je suppose que vous n'allez pas supprimer le consulat du DR qui regroupe tout les DR, ou encore regrouper dans un même consulat l'Anjou et le Poitou ?


Citation :
Animation & Prestige

-Organisation de fêtes de "Conscrits", réunissant des personnes de la même année, du même village, de la même promotion, ou autre. Possibilité de nombreuses adaptations. Le but sera de rapprocher les Bourbonnais-Auvergnats entre eux, de raviver la flamme de la Solidarité.

Pouvez vous m'expliciter cela s'il vous plait ?

Par ailleurs vous parlez d'animation mais point du prestige. Avez vous calculez les dépenses de ces fêtes ? Car c'est cela qui nous intéresse. Le Roy s'attache à la somme d'écu dépensé pour son rayonnement au sein du Duché. Ce n'est donc nullement avec les postes Avernes et le Bal des débutants.

Pour la communication, rien à dire, c'est déjà ce qui est fait, donc nullement besoin de dire que l'on va continuer de faire quelque chose que l'on fait déjà. Il est par essens même, logique que l'on ne retourne pas en arrière, sinon le parti ne sera jamais élu.


Citation :
Justice & Lois

-Poursuite de l'étude et de la révision du Codex du BA.

-Ajout d'un Index au Codex, pour faciliter les recherches et rendre la consultation plus aisée.

-Clarification et révision de la cohérence des textes concernant la Noblesse, dans le Codex. Notamment par rapport à la création de lances et à l'avis des Seigneurs issus de mérite.

Que souhaitez vous réviser dans le Codex ?

A quoi servira un index du Codex sachant que les titres sont clairs ? Donc la recherche est facile et la consultation n'a rien a voir avec la recherche et l'index. La consultation est la lecture même du texte.

Pour ce qui est de la cohérence des textes du Codex lié avec la noblesse, cela m'interesse grandement. Vous choisissez donc d'enteriner ce qui se dit déjà en chambre des nobles, c'est bien. Par contre, quel est le rapport avec les seigneurs issus de mérite ? Il ne dépendent pas du Duché et cela a été expliqué à maintes reprises en chambre des nobles et donc n'a aucun lien à avoir avec le Duché et le Codex.

Ensuite en économie, vous dites qu'il faut une charte pour les maires, mais que faite vous du Codex que vous voulez justement modifier ?


Citation :
(I ; A ; 2) Article 2 : De la hiérarchie du pouvoir
Le Conseil Ducal, les maires et les agents du Duché doivent allégeance au Duc.
Les Maires et agents sont les représentants de son pouvoir, comme il est représentant du pouvoir Royal en Bourbonnais-Auvergne.

D'ailleurs, texte non appliqué depuis longtemps. L'on a jamais vu les conseillers ducaux, maires et agents ducaux prêter allégeance au Duc comme cela existe en Anjou.

Citation :

Religion:

-Inscrire la bénédiction du Conseil Ducal dans le codex ou dans le Concordat de Balsac.

-Créer un poste de Conseiller Religieux hors Conseil Ducal, élu par la Chambre Religieuse, validé, par le Conseil Ducal, ou le Duc.

La bénédiction du conseil ducal est une très bonne chose, mais qui va la faire ? Il y aurait eu des difficultés à faire la dernière, celle pour le mandat en cours. Il faut quelqu'un d'investi tout le temps et non seulement pour un seul mandat. Sera t'il lié à un mandat ou tout le temps ?

Pour le poste de conseiller religieux, je trouve que c'est une ingérance aux droits et pouvoir de l'Eglise. L'on a pas le droit de décider à la place de l'Eglise. Par ailleurs, cela usurpe le travail du nonce apostolique, Mère Sophonxe, qui travaille beaucoup pour notre Duché. Vous seriez donc prêt à remplacer sa fonction pour y mettre une autre personne décidé par le conseil alors que cela doit être décidé par l'Eglise et le mérite de la personne religieuse ?


Citation :

Armée et Ordre:

-Revoir les salaires des soldats, en fonction de la durée de leurs mobilisations au sein d'une armée ou d'une lance, à l'intérieur ou en dehors du Duché.

Et au sujet des Ordres ? Parle t'on d'Ordre reconnu par le Roy et l'EA ou tout les Ordres en général ?


Et enfin pour finir, même question pour que pour le BAR. Il est étrange que l'OdM soit inauguré en même temps que l'affichage de votre programme. N'est ce pas une sorte de publicité mettant indirectement en avant les bienfaits de la Fondation ?
Titan34 a écrit:
Titan leva son verre et trinqua avec un petit sourire

Bonjour Fabien, bonjour Natafael, enchanté de faire votre connaissance.

Bon au vu de votre réponse, je pense pouvoir vous dire que nous avoisinons les 200 000 de richesse, j'avais compris que vous promettiez 200 000 de plus soit 400 000 écus en fin de mandat.
C'est la raison pour laquelle j'ai pris peur de suite.
Alors sommes toutes si j'ai bien compris vous proposez juste d'augmenter la richesse du B-A de quelques milliers d'écus.
Mais bon hormis le fait qu’il y ai beaucoup de SI dans votre réponse, c'était juste une question en passant.
Permettez moi de vous souhaiter bonne chance.


Titan vida son verre, et prit congé des membres de la fondation présents.
Il rejoint rapidement son estrade.
Alayne a écrit:
Alayne vit de loin Nat et Fabien et un attroupement autour d’eux , elle s’approcha et profita d’un moment de silence pour prendre la parole.

Bonjour à tous, je m’appelle Alayne et je suis le maire de Aurillac. Depuis plus d’un an je sers mon village de mon mieux. J’ai été marchande ambulante, adjointe au maire , conseillère au verger, conseillère au commerce et effectué 7 mandats de maire à Aurillac.
J’ai largement contribué redresser la comptabilité de ce village dont la mairie avait été pillé par son maire il y a un an.
Les Aurillacois m’ont toujours fait confiance et maintenant Aurillac est un village prospère.

Je souhaite dorénavant apporter mon soutien à mon duché auquel j’ai déjà apporté de menus services en acceptant le rôle de remplaçant au prévôt des maréchaux pendant quelques jours.


Alayne sentait des regards curieux qui l’étaient et se racla la gorge.

Donc à mon tour je vous dis que je suis à votre écoute et que je reste à votre disposition pour répondre à vos questions.

Alayne prend son verre et le lève en disant:

Vive le Bourbonnais Auvergne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Jeu 30 Oct - 0:17

Petitrusse a écrit:
Petitrusse arriva à rejoindre l’estrade de La Fondation, pour répondre aux questions, malgré le mal au ventre qui le tiraillait.

Bonsoir Titan34, bonsoir mon amie Naluria,
Peut être pas pour vous deux, mais pour vous toutes et tous qui écoutez les questions et les réponses, pour savoir, pour qui voter, je vais me présenter.

Je suis Petitrusse,

j’ai habité par le passé le village de Montpensier, et j’en profite pour y saluer mes amis, et maintenant la ville de Clermont.

J’ai grandi à Montpensier en prenant mes premières responsabilités, de sergent, puis de lieutenant de Police pour la défense de mon village, mais aussi par la suite, pour le bien être des nouveaux, avec le poste de Tribun, puis la responsabilité du marché, avec à plusieurs reprises, le poste de Commissaire au Commerce du village.
La réussite de mes responsabilités a été récompensée le jour ou l’on m’a proposé le Poste de Prévôt Adjoint qui venait d’être créé.

A cette époque là, j’ai déménagé pour m’installer à Clermont, avec ma compagne.
J’ai accepté la responsabilité de réorganiser la défense de la ville, en recrutant de nouveaux aspirants maréchaux.
Ensuite, je suis rentré comme conseiller à la mairie. Suite à la fuite du maire, nous nous sommes retrouver sans maire. Je me suis donc présenté et j’ai été élu. Après une deuxième élection, j’ai laissé une mairie saine financièrement pour mon successeur.

Etant entré à La Fondation quelques mois plus tôt, je participa a une élection ducale et fut élu.
Ma première responsabilité fut le poste de Commissaire aux Mines.
Et depuis, j’ai enchainé les postes de Commissaire au Commerce, Prévôt, et actuellement Bailli.

Mon travail dans le domaine de l’économie a été reconnu par les instances Royales, qui m’ont proposé, il y a tout juste deux mois un poste.
J’ai refusé, car je ne pouvais laisser mon Duché dans une situation aussi dramatique et fuir mes responsabilités envers mon Duché.

Alors, pour notre programme, je ne vais pas répondre à la place de mon ami colistier Fabien74 qui est aussi Chambellan actuellement pour la partie de notre programme sur la Chancellerie, mais je voudrais seulement réagir au début de ta prise de parole Naluria.

Tu nous dit, et je te cite :
Pour les liens plus fort avec les provinces voisines, cela sera t'il de même avec la Bretagne considéré, encore, félone par le Roy et donc par toute les Provinces lui prêtant allégeance.

Et bien déjà, vue la position géographique de notre Duché, par rapport à la Bretagne, je ne considère pas la Bretagne comme une province voisine.
De plus, je voudrais que tu m’explique les premiers articles de ce traité, dont tu dois avoir pris connaissance, toi aussi, il y a quelques jours :

Citation :
Préambule

Le royaume de France et le Grand Duché de Bretagne, après s’être vainement et vaillament combattus pendant des années, s’adressent leurs excuses mutuelles pour leurs fautes, pour le sang versé de part et d’autres et se promettent par le présent traité une paix durable pour leur grandeur et le bonheur des peuples.


Article 1
Le Grand Duché de Bretagne reconnait la France comme un royaume souverain, indivisible, inaliénable et gouverné par son roi et ses représentants.

Article 2
Le royaume de France reconnait la Bretagne comme un Grand Duché souverain, indivisible, inaliénable et gouverné par son Grand Duc et les élus bretons.

Article 3
La France renonce à toute revendication territoriale sur la Bretagne, reconnait sa pleine autonomie, ses institutions, ses lois ainsi que son autorité légitime sur ses terres.

Article 4
La Bretagne renonce à toute revendication territoriale sur la France, reconnait sa pleine autonomie, ses institutions, ses lois ainsi que son autorité légitime sur ses terres.

Article 5
La France et la Bretagne s’engagent à ne plus prendre les armes l’une contre l’autre, s’interdisent toute ingérence politique et toute forme d’hostilité économique non consenties. Elles se promettent ainsi une paix illimité.

Article 6
Le Roi de France et le Grand Duc de Bretagne s’engagent à un hommage mutuel, renouvelable à chaque changement de souverain, en gage de leur amitié et de leur respect mutuel.

Article 7
Les signataires au présent traité s’engagent à une coopération judiciaire totale pour réprimer tous les criminels transfrontaliers. La France et la Bretagne s’engagent en outre à offrir un droit d’appel effectif aux ressortissants de l’autre pays identique à leurs propres ressortissants.

Article 8
Les signataires au présent traité s’engagent à une coopération militaire et policiaire sans faille contre les armées irrégulières et les organisations criminelles qui menaceraient les intérêts du Royaume de France et du Grand Duché de Bretagne.

Article 9
La France et la Bretagne s’engagent à répondre militairement à l’appel de l’autre dans le cas d’une agression par un Etat tiers. Ce soutien militaire, à vocation défensive, durera tout le temps du conflit ou jusqu’au moment où la partie agressée renoncera à l’aide de sa partenaire.

Article 10
Les signataires au présent traité s’engagent à une coopération économique impliquant la libre circulation des individus et marchandises, sous réserves des mesures de sécurité.

Article 11
La France et la Bretagne s’interdisent tout traitement discriminatoire de leurs ressortissants mutuels et leur reconnaissent le droit à un procès équitable, le droit à la liberté d’opinion, le droit de bénificier des protections légales prévues dans chaque pays et le droit au respect de leur intégrité physique.

Article 12
La France et la Bretagne s’obligent à maintenir un dialogue diplomatique permanent par la tenue d’une table de concertation pour leurs représentants au Mont Saint Michel.

Article 13
La France et la Bretagne décident d’établir une Cour paritaire de la paix, chargée de régler les litiges d’interprétation et d’application du traité, dont les décisions obligent les deux Etats.

Article 14
En cas de rupture de l’une des clauses du traité par l’un des signataires, le traité conservera ses effets et continuera à lier les parties. Le signataire fautif devra alors se soumettre au jugement de la Cour paritaire et si sa responsabilité est avérée, devra s'acquiter d'une juste et proportionnée compensation envers la partie lésée.

Article 15
Les signataires font le serment devant Dieu et devant les hommes de respecter ce traité, de l'appliquer honorablement et de veiller à sa pérénnité.



Annexe 1 : Définitions

Souverain : qui est seul maître, qui détient un pouvoir unique et absolu. La souveraineté implique l’indépendance et exclut dès lors toute forme de soumission à une autre entité.

Ingérence politique : action consistant à influer le fonctionnement politique d’un Etat, d’altérer la prise de décision publique ou l’opinion publique par des pressions, de la désinformation, ou par l’intrusion de ses agents au sein de fonctions publiques.

Hostilités économiques : actes commerciaux dont la nature ou l’ampleur ne correspondent pas à la pratique ordinaire du commerce et dont les conséquences provoquent une nuisance grave et avérée sur l’économie visée. La gravité de la nuisance devant s’apprécier par ses effets sur les caisses publiques et sur les marchés, qui devront représenter un coût important et difficilement supportable par la collectivité.

Hommage : rite symbolisant la manifestation d’une forme de respect officiel.

Criminel transfrontalier : individu commettant un crime d’un côté de la frontière et se réfugiant de l’autre côté avant d’avoir été convoqué au tribunal .

Droit d’appel effectif : capacité pour une personne partie à un procès ayant reçu jugement, de faire appel de ce jugement auprès d’une institution professionnelle et impartiale dans un délai raisonnable.

Armée irrégulière : armée n’étant rattachée ni reconnue par aucune institution officielle.

Organisation criminelle : groupuscule d’individus rassemblées pour comettre des crimes collectivement.

Procès équitable : procès où l’accusé n’est pas présumé coupable d’emblée, où l’accusé et la victime disposent d’un droit à s’exprimer librement et à être assistés durant l’audience s’ils le souhaitent et où le juge se doit d’être impartial.

Liberté d’opinion : liberté permettant de ne pas être poursuivi pour ses opinions, tant que celles-ci n’ont pas été exprimées en violant le droit en vigueur. Les opinions ne peuvent se présumer.

Intégrité physique : protection contre toutes les atteintes au corps d’une personne en dehors des cas prévus expressément par le droit et justifiés par la nécessité de l’arrestation ou de la sanction.



Annexe 2 : La table de concertation

La table de concertation regroupera en nombre équitable les diplomates, ainsi que les représentants commerciaux et militaires de France et de Bretagne, ainsi que les représentants de l’Eglise bretonne et de l’Eglise française, comme arbitres de la paix.
La table de concertation se tiendra quotidiennement au Mont Saint Michel, haut lieu de la paix où les armes sont prohibées. Les discussions y seront libres sous réserve des règles élémentaires de courtoisie.
La table de concertation aura pour vocation de désamorcer les conflits avant leur éclatement et résoudre de manière politique et pacifique tous les différends pouvant opposer la France à la Bretagne.
La table de concertation aura pour vocation secondaire de faciliter les transactions commerciales entre la France et la Bretagne ainsi que la bonne marche des armées dans le cadre de la coopération militaire prévue.



Annexe 3 : La Cour paritaire de la Paix

La Cour paritaire de la Paix regroupera un représentant de la Cour d’appel de Paris et un représentant de la Cour de Justice de Nantes, un représentant de la Chancellerie royale française et un représentant de la chancellerie bretonne, un représentant du Roi de France et un représentant du Grand Duc de Bretagne, un représentant des feudataires français et un représentant du gouvernement ducal de Bretagne.
La Cour paritaire de la Paix se tiendra au Mont Saint Michel à chaque fois que la France, l’une de ses province ou l’une de ses juridiction, ou que la Bretagne ou l’une de ses juridictions sollicitera une décision de sa part.
La Cour paritaire de la Paix aura pour vocation de résoudre les litiges autour du traité de manière juridique, dans la perspective de l’intérêt mutuel des Etats et du maintien du traité.
La Cour paritaire de la Paix recevra la compétence d’obliger les Etats à se soumettre à ses décisions et à prononcer des sanctions politiques ou financières pour rétablir l’équilibre du traité si celui-ci fut rompu par l’une des parties.
La Cour paritaire de la Paix dispose en outre du pouvoir de donner une définition officielle des termes du traité et ses interprétations auront la même force que le traité lui-même.

En cas d’impossibilité pour la Cour de trancher, le recours devra être renvoyé auprès de la table de concertation pour trouver une issue négociée.
En cas de refus d’un Etat d’obéir à une sentence de la Cour, l’autre Etat se verra le droit de se faire justice lui-même, dans les limites que fixera la Cour et sans avoir le droit de rompre le traité.


Annexe 4 : La cérémonie de l’hommage

La cérémonie de l’hommage se tiendra au Mont Saint Michel dans le courant de la dernière semaine d’octobre. Chaque prince pourra y convier sa noblesse, sa famille, les représentants de ses institutions et ses plus hauts serviteurs. Seuls les deux princes auront le droit de porter une arme.
La cérémonie sera présidée conjointement par les primats de Bretagne et de France.

Le Grand Duc de Bretagne fera le premier pas et viendra se positionner debout, épée sur le côté et les paumes en position verticales.
Le Roi de France fera le second pas et viendra se positionner de même manière face au Grand duc de Bretagne.
Les deux hommes se prendront alors les mains et se les serreront en guise d’amitié.

Le Roi de France prononcera le premier la formule d’hommage pour présenter son respect et son amitié au Grand Duc de Bretagne et au peuple breton.
Le Grand Duc de Bretagne prononcera en second la même formule pour présenter son respect et son amitié à son homologue et au peuple français.
Les deux hommes pourront alors se saluer et repartir chacun de son côté.

Une grande fête sera alors organiser sur le Mont pour sceller la parole des deux princes et célébrer la consécration de la paix tant désirée.

Annexe 5 : La coopération judiciaire

La coopération judiciaire fonctionnera comme telle :
-un criminel transfrontalier trouverage refuge en France ou en Bretagne après avoir commis un fait puni par le droit dans l’autre pays et sans avoir reçu de convocation au tribunal dans celui-ci.
-le procureur du pays où le crime a été commis préviendra le procureur adéquat du pays où le malfaiteur a trouvé refuge et sollicitera au nom du présent traité la coopération des tribunaux.
-Le procureur du pays où la malandrin se croit en sécurité devra ouvrir un procès, y faire figurer les pièces du dossier que son homologue lui aura envoyé et transmettra à ce dernier les plaidoiries de l’accusé.
-Le procès, ses procédures et les droits attachés aux participants dépenderont uniquement du tribunal où le procès se déroule.
-Le procureur du pays où le coquin fit ses frasques communiquera ensuite l’intégralité du procès à son juge référent, qui prendra contact avec son homologue pour lui faire part du jugement voulu.
-Les deux juges discuteront alors du jugement et si celui-ci respecte le termes du présent traité ainsi que les règles supérieures inhérentes à chaque Etat, alors le jugement sera rendu conformément au droit du premier pays mais au nom de l’Etat du second pays.
-Si le jugement désiré par le juge du pays d’où provient le mécréant ne respecte pas, aux yeux du juge du pays où le maraud a attéri, les termes du présent traité ou des normes qui lui sont supérieures, alors ce magistrat tatillon pourra saisir la Cour paritaire de la Paix pour qu’elle confirme le jugement ou le rectifie.

Cela donne quand même l'impression que le Roy reconnait la Bretagne, et vis versa, et qu'une paix durable va s'installer.
Amoins que tu nous apporte des informations qui contredisent ce traité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Jeu 30 Oct - 0:18

Natafael a écrit:
Nata avait salué Naluria puis l’avait écouté avec attention.

Elle ne comprenait pas pourquoi Naluria disait que rien n’était clair.

Le programme affiché propose des points et nous sommes justement ici pour les argumenter, voir les expliquer.

A quoi bon mettre des milliers de mots sur un programme, ce qui, dès le début de lecture, en découragerait certains.

Nata suivait au fur et à mesure les points repris par Naluria.

Elle laissa ses colistiers répondre dans les domaines qu’elle maitrisait surement moins qu’eux.

Cependant parmi toutes les questions…
Citation :
Ensuite en économie, vous dites qu'il faut une charte pour les maires, mais que faite vous du Codex que vous voulez justement modifier ?
Citation:
(I ; A ; 2) Article 2 : De la hiérarchie du pouvoir
Le Conseil Ducal, les maires et les agents du Duché doivent allégeance au Duc.
Les Maires et agents sont les représentants de son pouvoir, comme il est représentant du pouvoir Royal en Bourbonnais-Auvergne.

Naluria, si je peux me permettre, vous savez bien sur ce qu’est une charte.

C’est de cela dont nous parlons et non pas d’un article de Loi.

Un document ressemblant à celui que vous et moi et bien d’autres ici, avons signés à l’Ambassade par exemple.

Un document sur lequel serait stipulé que les maires, puisque ce sont d’eux dont nous parlons, aient bien pris connaissances de leurs obligations envers les villageois et les institutions ducales.

De part ce fait, puisqu’ils l’auront signés dès le début de leur mandat, s’ils ne la respectent point, ce sera surement plus simple de faire pression sur eux, en les mettant en procès.

D’ailleurs si cette charte avait existée ces derniers temps, certaines choses se seraient surement passées autrement.


Citation :
D'ailleurs, texte non appliqué depuis longtemps. L'on a jamais vu les conseillers ducaux, maires et agents ducaux prêter allégeance au Duc comme cela existe en Anjou.

Sur ce point, vous avez tout à fait raison, d’ailleurs espérons que le futur Duc fera le nécessaire pour que cela soit fait. Nous y veillerons.
Petitrusse a écrit:
Petitrusse laissa Nata finir de répondre pour la charte de maires, Petitrusse remercia Nata pour les explications qu'elle venait de donner.

Je vais aussi te répondre Naluria pour l’animation, le prestige et la communication.

C’est mon point de vu que je te présente.
Je trouve çà ridicule d'afficher des sommes dépensées pour telle ou telle fête, alors que nous devons d’abord en parler avec le comité des fêtes, et voir ce qui peut être réalisé. Ce n’est pas a un parti de décider de la dépense, mais du conseil ducal et du comité des fêtes, représenté par sa responsable. Je demanderais qu’une salle d’audience soit ouverte au château, pour la discussion.

Pour la communication, nous avons seulement voulu prendre position sur le fait que le système actuel fonctionne très bien depuis 4 mois, et que nous étions contre une modification de cette organisation.

J'avoue que j’aimerais comprendre ce que tu veux nous dire, car tu me parles de communication puis d'élection dans la même phrase. Je te demande des précisions, pour que je puisse te répondre.

Naluria, tu me dis ensuite :
La bénédiction du conseil ducal est une très bonne chose, mais qui va la faire ? Il y aurait eu des difficultés à faire la dernière, celle pour le mandat en cours. Il faut quelqu'un d'investi tout le temps et non seulement pour un seul mandat. Sera t'il lié à un mandat ou tout le temps ?

D'ou le rôle du Conseiller Religieux que nous voudrions mettre en place.

Nous voulons que son mandat dure plus que deux mois, et que sa nomination soit en décalage avec le renouvellement, tous les deux mois, du conseil. Cela permettra qu’il soit bien en place, pour préparer la bénédiction du nouveau Conseil Ducal.
Naluria a écrit:
Naluria sourit.

Ah Petitrusse, merci de montrer cet acte. Où est il affiché ? Je ne l'ai pas trouvé.

Pour ce qui est de la Provence on ne m'a pas répondu. C'est plus près mais ce n'est pas reconnu par le SRING.


Puis se tournant vers la tête de liste.

Ne pensez vous pas que le simple fait de porter allégeance au Duché est suffisant ? C'est le même serment que le noble. Donc les même application serait faite. Pourquoi faire une charte qui est justement regroupée dans le Codex. Il est triste de vouloir créer des textes alors que justement l'on souhaite que le Codex soit appliqué. C'est contradictoire et c'est à l'inverse de ce que vous prônez.


Puis se retournant une nouvelle fois vers Petitrusse qui n'avait toujours pas répondu à sa question sur la Provence.

Je ne demande pas des chiffres, je demande uniquement si vous avez étudier le prix à mettre dans les fêtes afin que le Roy soit satisfait. Cela est lié à nos provinces plus ou moins voisines. Il faudrait étudier la moyenne de leurs dépenses sur ce sujet.

Pour ce qui est de la communication je voulais dire que forcément un parti ne va pas se mettre contre une chose qui marche, sinon cela ne sert à rien de se présenter.


Au sujet du conseiller religieux, j'en reste que c'est le rôle du nonce apostolique qui est l'ambassadeur de l'Eglise en BA. Ainsi bénir le conseil serait bien. On a pas de curé dans les villages, on ne peut aller à la messe et vous pensez que l'on va avoir un conseiller religieux ? J'en doute, à moins pour la reconnaissance, mais ce qui va a l'encontre des precepts religieux normalement.

Non franchement le nonce est je pense le plus approprié, car en tant qu'ambassadeur il apporte la bénédiction de l'EA de ses mains et apporte le nom du Régnant à l'EA pour information.
Petitrusse a écrit:
Je ne sais pas s'il est affiché quelque part, mais en tout cas, il fut présenté au Conseil Ducal, le 1er octobre dernier, par notre Duc.

Pour la Provence, je laisse la parole au Chambellan actuel, pour te répondre.

Sinon, non, nous n'avons pas étudier le prix à mettre dans les fêtes afin que le Roy soit satisfait. Je pense que cette étude sera à faire par les personnes qui auront tous les chiffres du Duché, a ce moment là, donc les membres du Conseil Ducal.


Enfin, je répondrais a ce dernier passage :
Pour le poste de conseiller religieux, je trouve que c'est une ingérance aux droits et pouvoir de l'Eglise. L'on a pas le droit de décider à la place de l'Eglise. Par ailleurs, cela usurpe le travail du nonce apostolique, Mère Sophonxe, qui travaille beaucoup pour notre Duché. Vous seriez donc prêt à remplacer sa fonction pour y mettre une autre personne décidé par le conseil alors que cela doit être décidé par l'Eglise et le mérite de la personne religieuse ?

Tu as du mal lire notre programme, car nous proposons que ce soit la Chambre Religieuse qui propose un nom, et non le conseil ducal.
C’est donc cette chambre qui va voter , et seulement le conseil ou le duc qui acceptera ensuite.

Mais je vois que nous ne sommes pas d'accord sur ce sujet, suite a ta dernière intervention. Je respecte ton point de vu, mais tu ne m'as pas convaincu, donc je garde le mien.
Naluria a écrit:
Ah.... Donc pour le texte je vois que je n'ai pas à m'inquièter du fait qu'il n'y ai pas de sceaux, donc cet acte n'est pas valide. Donc c'est bien ce que je dis, la Bretagne est encore félone, jusqu'à ce que les sceaux du Roy et du Grand Duc de Bretagne soit apposé.

Naluria fit une pause.


A t'on le droit de sortir des textes du conseil ?

Naluria fit de nouveau une pause.


J'attendrais Fabien pour la Provence donc. Par contre pour ce qui est de la chambre religieuse... J'aimerais qu'un accès soit ouvert au public afin que l'on sache comment cela fonctionne, ce qu'on y fait et si l'on a des questions à poser. Pensez vous que ce soit possible ?
Magakrav a écrit:
Magakrav arriva à son tour regarda autour de lui et remarqua que la foule était présente

Bonjour à vous tous

Je me présente je me nomme Magakrav je vis à Thiers

j'ai débuter en tant que Porte-parole (3 mandat) à Clermont ensuite j'ai décidé de m'engager comme douanier à la suite de cela je continue sur ma lancer comme Aspirant Maréchal.

Puis je suis devenu adjoint du Maire (1 mandat ) et pour finir Conseiller à l'animation (1 mandat) après je décide de déménager sur Thiers.

Aujourd 'hui je suis Maréchal, Douanier et Greffier Ducal.

J'ai toujours donner le maximum pour mon Duché et je continuerai

Si nous sommes là aujourd' hui c'est pour défendre notre programme pour ces éléctions.




si vous avez des questions n'hésité surtout pas nous vous répondrons avec grand plaisir
Semias a écrit:
Comme à son habitude, le jeune Balsac avait réussi à arriver un peu en retard à la présentation du programme. Oh bien sûr pour lui il n'était que très rarement en retard, à peu près aussi souvent qu'en avance d'ailleurs. Non, il était toujours plus ou moins à l'heure. Et puis il fallait bien savoir se faire désirer un minimum, non ? Pourquoi laisser un tel privilège à la gent féminine ?

Descendant d'une façon presque théâtrale de sa monture, il avait échangé son fidèle mais bougon Pâté-en-croûte pour une magnifique jument des écuries de Mauriac, laissant le baudet à son cher Lahire, le valet de Montaigut. Puis il s'approcha des Fondus déjà présents.


Semias de Penthièvre Balsac, simple Représentant de la Fondation, dont je partage les valeurs dans l'intérêt du Bourbon-Auvergne. Je suis ici pour répondre, en tant que colistier, à vos moult interrogations !

Puis, apercevant ici et là quelques personne qu'il chérissait presque autant que le vieux Pâté-en-croûte, il ajouta :

Et pour ceux dont l'échine se dresse à la simple mention de mon nom, n'ayez crainte, comme à mon habitude, je vais me faire une joie de vous parler avec franchise.

Naluria a écrit:
Citation :
La Diplomatie:

-Conserver pour les ambassadeurs une certaine marge de manœuvre dans leur travail et éviter les dispositions trop restrictives à l'égard de leur fonction.

-Poursuivre l'effort du Corps Diplomatique dans la signature de traités durables et la création de liens avec nos voisins, quelque soit la distance qui les sépare des terres du Bourbonnais et d'Auvergne.

-Finaliser la réorganisation des zones consulaires.

Quelle est cette marche de manoeuvre ? A propos de quoi ? Jusqu'à quelles limites ? Car auparavant le chambellan utilisait le sceau ducal, apparement sans que le Duc ne soit au courant, donc c'est une usurpation.

Pour les liens plus fort avec les provinces voisines, cela sera t'il de même avec la Bretagne considéré, encore, félone par le Roy et donc par toute les Provinces lui prêtant allégeance. De même, qu'en est il de la Provence qui n'est pas reconnu par le SRING et donc par les accords reliant le SRING et le Royaume de France, non reconnu par nous ? En général qu'est ce que ce renforcement ?

Pour la finalisation des consulats, comment comptez vous les organiser ? Je suppose que vous n'allez pas supprimer le consulat du DR qui regroupe tout les DR, ou encore regrouper dans un même consulat l'Anjou et le Poitou ?

Très chère, j'ai cru comprendre que vous vouliez des renseignements concernant, entre autres, notre Diplomatie. Je vais donc vous répondre, en tant que jeune Diplomate.

Pour ce qui est de la marge de manoeuvre, nous ne parlons pas du domaine de l'usurpation de sceaux, c'est le soucis de la Hérauderie. D'ailleurs, pendant longtemps, vous avez travaillé à la Chancellerie sans que cela ne vous choque. Le fait de voir le blason ducal sur les bannières ne vous a pas non plus, jusqu'à il y a peu de temps, fait ne serait-ce que sourciller. Ne rejetez donc pas la faute sur des gens qui, comme vous l'avez été un jour, sont aujourd'hui des néophytes en la matière.

Pour en revenir à sujet plus important, nous souhaitons laisser au corps diplomatique la possibilité d'agir, de faire son travail, comme il le jugera nécessaire et bon pour le Bourbon-Auvergne, tout en étant dirigé par les différents Consuls, le Vice Chambellan et le Chambellan.


Il lui sourit. Quel dommage de ne pas avoir un peu de thé sous la main. La boisson des diplomates selon le Duc de Lapalisse (pardon pour l'anachronisme, c'était trop tentant Very Happy ). Nul doute que Naluria aurait apprécié.

Ensuite, concernant les Duchés tels que la Bretagne, il est évident qu'un rapprochement, au sens propre du terme, n'est pas possible. Cependant, soyez assurée que la Fondation dans son ensemble souhaite vivement, et oeuvre dans le but de mettre un terme pérenne au conflit actuel plutôt que d'entretenir des conflits comme d'autres s'évertuent à le faire.

Enfin, concernant les zones consulaires, je pense que notre Chambellan actuel est bien plus informé. Sachez simplement que cette réorganisation a déjà été entreprise, et qu'il ne reste que quelques détails à régler.


Il lui sourit. Oui, ça avait au moins le mérite d'être un exposé clair.

Souhaitez-vous que je vous fasse servir quelque chose ?
Tixlu a écrit:
Citation :
Quel dommage de ne pas avoir un peu de thé sous la main. La boisson des diplomates selon le Duc de Lapalisse

Razz Arrow Laughing
Grob*tonton a écrit:
Grob* arriva sur l'estrade de La Fondation, il remarqua que les débats étaient déjà lancés. Il profita d'un petit moment de répit pour se présenter brièvement.

Bonjour a tous.
Je suis GroB*TonTon, je siège en neuvième position sur la liste de la Fondation. Par le passé j'ai siègé au conseil durant un mandat, avec pour poste CaM puis CaC. J'ai été aussi maire de Montpensier.

Je suis aussi soldat de la garnison de Montpensier, et je fut attaché diplomatique du BA. J'aspire même a le redevenir dans les jours qui suivent...
Je vais donc rester avec vous pour essayer de répondre, du mieux que je pourrais aux questions sur nos propositons en matière d'économie et de COBA.


Il prit donc place sur les 12 chaises placé en haut de l'estrade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Jeu 30 Oct - 0:19

Modsognir a écrit:
Modsognir vit s'installer une nouvelle estrade lorsqu'il parlait avec le BAR. Ca devait être la Fondation cette fois. Il s'eclipsa de cette estrade pour rejoindre celle de sa filleule qui était tête de liste.....nouvelle fort surprenante quand il appris ca.

Il prit connaissance du programme...wouah plusieurs lui sautait aux yeux en plus des noms des listiers.

Il s'avanca un peu plus voulant faire une bise à sa Natafael. Il lui sourit et inclina de la tête aux autres présent.


Bonjour à vous tous.

Humm comme avec les autres partis je vais faire mon lot de questions. C'est bien elles sont différentes pour chacune des listes.

Alors tout d'abord.......euh je ne comprends pas vraiment le choix des listiers. Beaucoup de la liste sont actuellement maire à ma connaissance : Alayne, Cochise2, Jeofee, Androlyne. Je ne sais pas pour combien elle le sont encore mais pour Jeofee elle vient d'être réélu ces jours et Androlyne se présente à nouveau. Je ne comprends pas pourquoi on se met sur une liste alors qu'ils devront quitter la focntion de maire s'ils sont élus. Ils trahiront des personnes non?


Il se tourna vers Fabien

J'avoue que les points sur la diplomatie me font un peu hérisser les cheveux. Tu parles de la redéfinition des zones consulaires......ne l'avons nous pas faits en fait?

Il se tourna vers Naluria

Nous n'avons pas mis l'Anjou avec le Poitou non

Il se retourna de nouveau vers Fabien

Si tu vois comme non fini la redéfinition des zones consulaires.......euh on doit faire quoi encore? Et pourquoi pas de suite comme tu es le chambellan

Citation :
-Conserver pour les ambassadeurs une certaine marge de manœuvre dans leur travail et éviter les dispositions trop restrictives à l'égard de leur fonction.

Tu entends quoi par là?

Il continua de parcourir le parchemin laissant les autres questions de cotépour le moment attendant deja les réponses de celles ci.
Deilayra a écrit:
Deilayra était venue voir comme pour les autres partis le programme proposer, et bien que la liste duccale était composer de gens de confiance au vu du programme prooser bien maigre et sans vrai consistance pour le duché elle ne voterais pas pour fondation, aucun thème n'était vraiment mis en valeur et les reformes succintes et sans réel contenu ni changement pour le duché, elle repartit donc après avvoir lu le programme un peu déçue
Fabien74 a écrit:
Fabien salua les dernières personnes les ayant rejoints, parmi elles se trouvait Dame Naluria, qu'il avait connu à la Chancellerie, en tant que sa tutrice. Il alla la saluer.

Bonjour Naluria, c'est un plaisir de vous voir, et nul doute que vos remarques feront avancer le débat. Remarques auxquelles je vais tenter de vous apporter réponse.

Et bien, en ce qui concerne le premier point de notre encart "Diplomatie", il s'agit en effet de laisser aux Ambassadeurs et à l'ensemble du corps diplomatique une certaine liberté d'action. Car, vous en conviendrez aisément, la fonction de diplomate demande à ce que l'on prenne des risques, tout en restant dans une certaine mesure. Comme dirait l'autre, ce n'est pas à un vieux singe que l'on apprend à faire des grimaces.
Et en ce qui concerne l'utilisation du scel ducal, apparemment dans l'illégalité, je vous répondrais que je suis tout à fait confus. Ayant toujours vu mes prédécesseurs agir ainsi, j'ai pensé qu'il en était d'usage. Mais comme me l'a courtoisement fait remarquer votre second, il apparaît que c'est illégal. C'est donc avec une réverence sincère que je m'incline et m'engage à agir selon les usages.

De même nous vous parlons des relations avec nos voisins. Rassurez-vous, au sujet de la Bretagne, nous ne nous engageront à rien de ce qui n'aurait pas été dicté par notre bon Roi. J'ai d'ailleurs été plutôt mal reçu en leurs locaux au début de ce mandat. Aussi, si tentative viendrait à être faite, ce ne saurait être de notre côté.
En ce qui concerne la Provence, je ne sais que trop quels sont les enjeux. Mais autant être franc avec vous, sans déroger, le BA, durant ce mandat, a engagé un dialogue avec la Provence. Et des relations cordiales ont pu être mises en place. Relations qui pourraient conduire à un accord. Accord qui ne saurait nous impliquer de trop, au vu des enjeux.

Et de manière générale, lorsque nous parlons de renforcement, il s'agit de la volonté de se rapprocher de nos voisins. De très bonnes relations ont été établies avec la Gascogne, notamment, plusieurs projets sont en cours en Champagne, citons le Jumelage Clermont/Reims, par exemple. C'est donc dans une optique de création de liens forts que nous parlons de rapprochement.

Et en ce qui concerne la finalisation de la réorganisation des zones consulaires, je vais ajouter quelques précxisions. Celle ci a déjà été effectuée, vous pouvez d'ailleurs en voir la composition sur le panneau de la Chancellerie, en Gargotte. Mais comme vous vous en doutez, chaque nouveau projet a ses coquilles, et plusieures choses restent à régler, à clarifier. C'est dans ce sens que nous parlons de finalisation.


Fabien fit une pause, pour respirer et boire un verre.

N'hésiter pas à vous servir un petit quelque chose, les verbiages assèchent le gosier!

Il rit.

Ensuite, vous nous demander de préciser le point "organisation de fêtes de Conscrits". Et bien c'est très simple, il s'agirait de fêtes, de foires, où certaines personnes possédant des points communs, par exemple, le même village, la même fonction exercée, le même mois de naissance, le même Duché d'origine, etc, pourraient se retrouver et ainsi faire connaissance. Ainsi cela créerait des liens forts entre les habitants du BA, liens qui ont trop tendance à s'émietter.

En ce qui concernne le Prestige, mon ami Petitrusse vous a déjà répondu, ce me semble.

En ce qui concerne l'ajout d'un Index au Codex, je voudrais préciser que pour une personne à laquelle la Justice et le Codex sont familiers, bien évidemment, la consultation en est aisée, mais prenez par exemple les maires ou les visiteurs souhaitant connaître les lois en vigueur dans le Duché: Il ne faudrait pas ruiner une bonne volonté par une consultation indigeste voire difficile. C'est dans cette optique que la Fondation se propose de simplifier la consultation du dit Codex.
Au sujet de la Noblesse, je laisse mes amis nobles se prononcer.

Il me semble que vos dernières questions ont déjà trouvé réponses, je m'abstiendrais donc d'y répondre.


Il sourit.
Xenonphie a écrit:
Xenonphie arriva sur la place de Clermont.

Il fut surpris de voir autant de monde, a une heure aussi tardive.
Mais que faisaient-ils, tous dehors, a une heure pareil.

Il attacha son cheval et s'approcha. Il dut jouer pas mal des coudes, pour se retrouver devant.

Les élections ducales, mais oui bien sur, les bureaux de votes vont bientôt ouvrir.

Il regarda l'affiche.
C'était le programme et la présentation de la liste La Fondation.

Il se mit à lire tout haut, car il y avait énormément de monde.

Ayant travaillé un certain temps en tant que MA Ducal, avec messire Petitrusse, il fut ravis de le voir en deuxième position sur cette liste ducale.

Il s'arreta ensuite sur la ligne qui proposait un guide et une charte pour les MA.
Il trouva l'idée très bonne, car un petit nombre de ses confrères n'étaient pas de tout reproche, quand ils arrivaient sur les marchés de nos villages.

Il essaya d'interpelé messire Petitrusse pour lui proposer son aide pour la rédaction du guide, mais celui-ci était trop loin, et trop occupé, a répondre a une autre question.

Il s'installa un peu à l'écart de la foule, écoutant les questions et les réponses, espérant pouvoir bientôt s'approcher de messire Petitrusse.
Naluria a écrit:
Comme à son habitude, le jeune balsac parlait pour ne rien dire. Ca en devenait lassant.

Messire Semias, je vous rappelle que lorsque j'étais diplomate je n'étais pas héraut, donc je ne pouvais savoir que cela était interdit de porter un blason sur les bannières. Dès que je fus héraut, je me suis battu contre Modjo pour changer et l'acceuil et les bannières. Chrys a d'ailleurs très bien oeuvré. Seconde chose, un diplomate n'applique pas le sceau sur les traités, donc l'on peut supposer qu'il y a accord entre le chambellan et le Duc, mais apparement pas. Autre chose, vous interprétez encore mes dires, je n'inculpe nullement les diplomates mais les hommes et femmes politiques que vous êtes qui devez justement être bon en tout, ou du moins sur une matière.

Au sujet de la Bretagne... Vous me dites que la Fondation s'occupe activement de la paix entre la Bretagne et le Royaume de France ? Depuis quand une fonction est un parti politique ? Depuis quand l'ADC est Fondation ?

Vous dites et je vous cites

Citation :
Pour en revenir à sujet plus important, nous souhaitons laisser au corps diplomatique la possibilité d'agir, de faire son travail, comme il le jugera nécessaire et bon pour le Bourbon-Auvergne, tout en étant dirigé par les différents Consuls, le Vice Chambellan et le Chambellan.

Les diplomates ne peuvent pas faire leur travail correctement ? Fabien est trop sévère ? Je pense que c'est un faux problème. Si c'est pour être contre mon projet, autant mettre contre le projet de Naluria, ca va plus vite et comme c'est une histoire de point de vu il n'y a pas à polémiquer. Mais comme vous le présentez ca donne raison à mon projet qui est de rendre la chancellerie moins comme une dicta
ture...

Naluria sourit.


Sinon, un fond de calva s'il vous plait.
Fabien74 a écrit:
Il avait à peine terminé de parler que Modso, le Vice-Chambellan, fit son apparition avec un flot de questions.

Bonjour Modso, heureux de te voir ici.
Bien je vais tenter de répondre.

En ce qui concerne la réorganisation des zones consulaires, oui, celle-ci a été réalisée. La Fondation ne tente pas d'accaparer la chose. Juste que, comme toute nouvelle entreprise, elle n'est pas parfaite, tu en conviendras. Sa _finalisation_ donc, sera une des tâche première du Chambellan, si celui-ci s'avère être un fondu. C'est tout.
Voilà, j'éspère avoir satisfait à certaines de tes interrogations.


Il sourit.
Galswinthe a écrit:
Galswinthe avait eu connaissance du programme de la fondation. Elle avait très peu coutume d'intervenir au permanences des autres partis lorsqu'elle figurait sur les listes, mais un point l'avait interpelé plus particulièrement.

Bonjour, j'aurais simplement quelques questions, car je me sens quelque peu concernée et l'une de vos propositions en particulier m'étonne tout de même.
La chambre des marchands ambulants où figure déjà un guide des marchands ambulants rédigé il y a de nombreux mois est-elle encore utilisée?
Votre projet envisage-t-il de supprimer ce guide pour en créer un autre ou bien d'y apporter des modifications? Si oui lesquelles?
Pensez vous qu'il serait bon de s'investir afin de faire vivre ou comme je le crains hélas revivre cette chambre que je crois, à tort je l'espère, désertée?
Naluria a écrit:
Arf, à peine avait elle commandé son calva que Fabien enchaîna.

Le sujet d'une meilleurs marche de manoeuvre est toujours pas explicité pour moi. On parle au sein du BA, dans les provinces ? Comment faire cela ? Pourquoi ? Quelles sont les difficultés et qu'est ce qui entrave le travail des diplomates ?

Pour la Bretagne, on n'a toujours pas répondu à ma question, à t'on le droit de sortir un texte non validé du conseil ?

Pour la Provence... Certes il peut y avoir des liens forts, mais signer un acte alors avec quelque chose de factice ca ne va pas. J'ai des amis artésiens, ca ne m'a pas empêcher de tuer des artésiens félons. Il y a une différence entre lien et vassalité. Doit on casser la vassalité qu'il y a avec le Roy pour des liens forts avec une province ?

Pour ce qui est du rapprochement, je suis pour et c'est très important, surtout pour le DR.

Pour les zones consilaire, tu détournes le sujet Fabien Razz Tu ne me dis pas comment tu souhaites réorganiser les consulats.

Pour les conscrits... Je ne vois pas spécialement l'intérêt à part renfermer les gens dans leur fonction au lieu de s'épanouir au monde mais soit.

Pour le Codex, je trouve l'index tout de même inutile. Vous allez mettre quoi ? Les titres du Codex ? C'est déjà fait, suffit de lire les titres. Ce qui serait mieux est de justement mettre le Codex à jour, ensuite on pourra voir pour un index.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Jeu 30 Oct - 0:20

Petitrusse a écrit:
Bonsoir messire Modsognir,

je vais repondre à vos questions.

Vous citez les maires actuels qui sont sur la liste Fondation, au nombre de 4.

J'en profite juste pour dire que si, comme j'ai pu lire sur le programme de la liste BAR, il n'y avait aucune communication entre les maires actuels, et le Duché, donc moi le Bailli, je ne pense pas que 4 d'entres eux, aimeraient se retrouver sur la liste de La Fondation.
C'est donc soit un manque de renseignement de la part de la liste BAR avant de rédiger son programme, soit, et c'est plus grave, des accusations mensongeres.

Alors revenons à nous, messire Modsognir,

Alayne est la maire qui se retrouve le mieux placé pour être élue, mais cela ne pose aucun problème, car elle ne sera plus maire, au moment de prendre ses fonctions de Conseiller Ducal.

Pour Jeofee, au début, lors de notre préparation de liste, elle se trouvait pas a cette position, mais bien plus haut car en position 3 sur notre liste.
Elle ne devait pas se représenter pour la mairie de Montluon.
Mais après lecture des programmes des candidats, et les entendre parler de comment gérer une mairie, elle a eu peur d'une catastrophe pour son village. Elle estdonc venue me voir pour m'en parler. Elle a doncdécidé de se représenter à la mairie pour le bien de son village.
Elle a donc maintenant un peu moins d'un mois, pour trouver un candidat serieux pour la remplacer à la fin de son mandat, pour pouvoir, si desistement dans notre liste, accepter un poste ducal.

Pour cochise2, il a décidé de ne pas se representer pour les prochaines élections à Clermont, et il est deja a la recherche de candidats serieux et disponibles. Il pourra lui aussi accepter une fonction ducale, si desistement dans notre liste.

Enfin Androlyne, avec sa position 11, ne devrait pas a avoir a prendre une decision sur le choixentre un poste ducal, ou son siege de maire.
Cochise2 a écrit:
Bonjour,

Je me presente pour ceux qui ne me connaisse pas, je suis Cochise2, maire de Clermont depuit le 1 juillet 1456, et CAC de Clermont en juin, durant mes 4 mandats de maire, je me suis eforcé de satisfaire les Clermontois, que se soit pour alimenter le marché, resoudre leur problemes divers, les soutenir durant leur evolution, et j'en passe, je me suis devoué corps et Ame pour faire vivre Clermont.

Tache difficile qu'est de diriger une Capitale forestière, avec peu d'habitants, donc peut de denrées, de ressources, de moyens dans un duché ou ont a l'impression que c'est chacun pour soi.

Si je suis sur cette liste ce n'est surement pas pour "Trahir" mes amis Clermontois, comme certains le dise plus haut, mais pour sortir notre Duché du dechirement qui le guette a force de vous battre entre vous, ou de ne penser qu'a votre petite personne.

Je ne me representerai pas aux prochaines elections municipales, non pas parceque j'abandonne mes electeurs mais au contraire pour les aider plus que je ne peut le faire a mon poste actuel.

Voila je leve mon verre au Boubonnais-Auvergne a son avenir et a la prosperité
Modsognir a écrit:
Modsognir se tourna vers un nouvel intervenant. On ne pouvait pas leur reprocher que leur liste n'était pas uni au moins. Cela faisait un peu brouillon mais c'était agréable d'un autre coté

Fabien je connais ton travail ces deux mois qui a été bon. Je m'étonne juste que la fondation parle de cela dans son programme alors que la rédéfinition a été soumise aux consuls qui ont été d'accord et qu'elle est maintenant appliqué.

Il se tourna vers Petitrusse qui lui répondit

Merci à vous pour ces quelques précisions. Pour Jeofee, j'etais au courant qu'elle hésitait à etre en bonne position sur une liste ou bien mairesse.

Je vais continuer à lire votre programme, je reposerais des questions si j'en ai.


Il fit un signe de tête se mettant de côté un moment
Galswinthe a écrit:
Gals écouta Petitrusse et fronça les sourcils. Puis elle salua Messire Cochise qui venait d'arriver et s'adressa au bailli.

Je comprends mal ton intervention : où as-tu entendu que nous affirmions qu'il n'y avait aucune communication entre les maires et le duché?
Et d'autre part ne penses-tu pas, même si chacun des membres du conseil peut être amené évidemment à dialoguer avec les maires que leur
interlocuteur privilégié est le CAC?
Je ne comprends pas pourquoi tu dis que nous accusons le conseil et surtout toi en particulier d'un manque total de communication avec les maires.


Gals espérait que la tension palpable retombe un peu et peut-être avoir une réponse à ses questions.
Fabien74 a écrit:
Fabien laissa bien le temps, cette fois-ci, à Naluria de déguster son Calva.

***

Puis il lui répondit.


Par "Conserver une marge de manoeuvre pour les Ambassadeurs...", nous entendons ne pas enteriner de texte ni ne prendre de décisions qui pourraient entraver leur liberter d'action. Donc oui, dans un sens, nous pouvons dire que nous sommes contre ton projet. Mais comme je te l'ai déjà dit, je pense qu'il comporte des points intéressants.

Pour les textes non validés, non, personne n'a le droit de divulguer quoique ce soit, hors du Conseil. Mais qu'entends-tu par "texte non validé"? Car au sens premier de cette expression, tout texte est non validé, mis à part ceux qui le sont. Mais la question ne se pose pas puisque le texte sur la Bretagne a été scellé par la GMF, si je ne m'abuse.

Pour la Provence, pour te répondre, je puis dire que sans déroger, ni s'impliquer de trop, le BA souhaite affirmer se position. Nous ne nierons pas l'allégeance que nous devons au Roy, mais nous ne nierons pas non plus nos intérêts. C'est là toute la finesse de la Diplomatie, non?

Pour les zones consulaires ( Very Happy ), je pensais m'être déjà expliqué. Il s'agit tout simplement d'une redéfinition des zones. Ainsi, les nouvelles zones apparaîssent comme plus cohérentes. Rassure toi, nous n'avons pas supprimé le Consulat du DR. Very Happy
Mais je te rappelle que j'ai affiché il y a peu tous les détails de cette réorganisation, à savoir la composition de chaque consulat, sur le panneau réservé à la Chancellerie.

En ce qui concerne les Conscrits, chacun peut avoir un avis différent, bien évidemment, et nous verrons le moment venu si ces fêtes ont du succès ou non, à chacun de se faire son opinion.


Il reprit sa respiration, réspirant longuement.

Pour l'Index, nous nous proposons seulement de clarifier les choses. Mieux vaut trop simple que trop compliqué non?

Sur ce, je l'ai bien mérité moi aussi mon Calva!

Il se sert un verre.
Puis s'adressant à Titan, qui devait attendre depuis longtemps que l'on réponde à son signe.

Merci de votre franchise Sieur Titan! Pas de soucis, on peut tous être victime d'un malentendu!

Il sourit.

Un autre verre?
Ivrel a écrit:
Ivrel arriva tardivement comme à son habitude les dimanches, car c'était un jour où elle avait fort à faire avec le chapitre de la cathédrale.

Elle se présenta très briévement.


SE Ivrel, évêque de Clermont et Cardinal chancelier de la Congrégation pour la Diffusion de la Foi. SE pour Son Eminence bien sur 😉
Vaguement admise à la chambre des nobles du BA : je sais que certains aimeraient mieux ne pas m'y voir, vu que je sers à rien. Rendez-vous compte, je n'ai même pas d'épée et je ne comprend rien aux mievreries hypocrites qui s'y passent !

Il y a de cela un certains temps je fut maire de Clermont (2 fois), conseiller ducal à divers postes (4 ou 5 fois)... et là pour l'instant je me contente de promener ma carcasse sur les chemins, en vu d'essayer de trouver des postulants séminaristes... et Dieu m'en soit témoin, les érudits ayant choisit la voie de l'église en connaissance de cause, sont plus rares que les arbres dans le désert du Sinaï.
Bon de toute façon, je suis la 12ème sur la liste, donc je ne serais pas conseiller ducal, ne paniquez pas, je ne serais pas duchesse Laughing
Voili, voila... je pense que cela suffit... mais si vous voulez en savoir plus, nous verrons d'abord si vous êtes assidus à la messe.

Puis se tournant vers Dame Naluria.

Rho vilaine, vous n'avez pas attendu dans les jardins de l'évêché, vous êtes partie sans rien me dire de l'affaire urgente pour laquelle vous étiez entrée précipitament dans mon bureau alors que je discutai avec un paroissien attiré par la créature sans nom.
J'en conclu que l'affaire ne doit plus être si urgente... ou alors vous aviez d'autres raisons de voir mon bureau ?

J'aimerai puisque je suis ici, que d'abord nous parlions du conseiller religieux... à ne pas confondre avec la nonce apostolique, je dit cela pour les profanes, un nonce est un ambassadeur de l'église dans une contrée.
Rassurez-vous, Mère Sophonxe est bien toujours Nonce du BA, mais voyez-vous je doute que pour l'instant elle ait le profil de conseiller religieux, moi non plus d'ailleurs.
Mère Sophonxe est tout comme moi, impliquée en politique, quoique ces derniers temps, elle a passé pas mal de temps à méditer au monastère et songe à se reposer un peu.
Et voyez-vous le conseiller religieux, ou plutôt si je dit conseiller spirituel cela vous éclairera mieux, je le voit plutôt comme assez neutre politiquement , il serait plutôt le garant de l'esprit de notre duché via celui de ses conseillers, une sorte de figure tranquille et de bon conseil, un parent qui guide le duché sur la voie des vertus... un peu comme la curie romaine est le garant de la ligne directrice de l'EA sans pour autant en être un acteur, rôle qui est laissé aux assemblées épiscopales de chaque Royaume.
C'est pour cela qu'il doit être choisit pour plus de 2 mois, et personnellement je verrais bien sur proposition conjointe des représentants de l'église et de l'état. Je pense que cela devrait se faire sans heurt si les critères de choix sont respectés.
Petitrusse a écrit:
Bonsoir Gals,
content de te revoir aux portes du Conseil Ducal,
j'en profite, car j'ai une question pour toi.
Etant en deuxieme position sur la liste, tu devrais, sans soucis, être l'un des prochains membres du conseil ducal.
Il n'y a pas très longtemps, tu m'avais dit que tu aspirais a un poste dans le domaine de la justice donc soit Procureur ou Juge.
Pourtant ta tête de liste vente tes mérites d'économiste, donc je me demande ce que tu voudrais reellement comme poste?

Sinon, pour répondre a tes questions,

Malheureusement, après mon départ du poste de CAC, messire Bittow qui me remplaça au poste de CAC ne prit pas la mesure de l'utilité de cette chambre, à croire qu'il n'y a jamais mit les pieds.
De plus, avec les relations qu'il a entretenu avec les MA, la plupart ont démissionnés. Donc plus de MA Ducaux a la prise de fonction de Seve18 au poste de CAC.

J'ai réussis, après avoir envoyés plusieurs courriers, a faire revenir 3 MA Ducaux, pour aider Seve18 pour les échanges avec les autres Duchés.
Mais malheureusement, Seve18 n'a pas eu le temps de refaire vivre cette chambre.

Ce sera donc l'un des objectifs du prochain CAC. Et c'est pour çà, que nous avons decidés de rediscuter des termes du guide des MA, car il y a le soucis que seulement que les MA ducaux visent une charte.
Ce serait bien que tous les Marchand ambulant puissent avoir acces a un premier niveau, avec une salle pour signer la charte, et au moins une autre salle, pour les discussions entre MA.
Je verais bien un accès protégé, pour seulement les MA Ducaux.
Althiof a écrit:
Althiof était chiffoné pour ne pas dire plus. La question fort pertinente sur la place d'Alayne semblait ne pas poser de problème mais il n'était pas vraiment de cet avis vu le calcul effectué.

Bonjour Petitrusse, tu dis qu'Alayne ne sera plus maire au moment de prendre ses fonctions au conseil.

D'après l'AAP elle a été élue le 28 septembre et sera donc en poste à la mairie d'Aurillac jusqu'au 27 octobre au soir. Nous sommes le 12 octobre et les élections ont lieu dans 10 jours soit le 22 octobre. Jusque là je pense pas me tromper. Si Alayne est élue elle entrera en poste le 24 ce qui fait selon mes calculs 4 jours entre sa prise de fonction effective au conseil et la fin normale de son mandat de maire, 6 depuis son élection au conseil.

Demissionnera t-elle de son poste de maire ou de son poste de conseiller si elle est élue ?
Naluria a écrit:
Naluria degusta son calva, écouta Fabien, puis repris du calva pour la peine.

Citation :
Pour les textes non validés, non, personne n'a le droit de divulguer quoique ce soit, hors du Conseil. Mais qu'entends-tu par "texte non validé"? Car au sens premier de cette expression, tout texte est non validé, mis à part ceux qui le sont. Mais la question ne se pose pas puisque le texte sur la Bretagne a été scellé par la GMF, si je ne m'abuse.

Où vois tu un sceau sur le document de Petitrusse ? Et quand bien même il y aurait le sceau du GMF, un traité est fait avec deux parti, donc il manque celui du Grand Duc de Bretgane. Donc le texte est non validé et vu qu'il a été divulgué... On fait quoi ?

Ensuite pour la Provence je ne suis pas d'accord, mais bon c'est un point de vu comme un autre donc on n'aura pas fini de débattre. Pour le Codex aussi.

Autre chose, pourquoi l'OdM est présentée maintenant et pas avant ? Ne me dites pas parce que le lieu n'était pas prêt. Depuis le temps que je gronde et que Laurentide a fini les oeuvres...
De même, pourquoi s'approprier les postes arvennes ? Car Ivrel l'a créée ? Mais Ivrel n'est pas la Fondation elle même.
En général, pourquoi vouloir se féliciter des choses passer pour mieux faire passer des choses futures qui peux ne pas plaire ?
Enfin, pourquoi dire que l'on oeuvre pour le Duché alors que vous mettez vos intérêts en avant pour les élections ? L'humilité est une très belle chose que peu de personne connait... Là encore je ne la vois pas.
Petitrusse a écrit:
Pour information Gals, ce n'est pas Chochise, mais cochise2, le nom du maire actuel de Clermont.

Pour le manque de communication entre les maires et le duché, questions 1 et 3 de ton dernier message, j'ai tout simplement lu çà dans un message de messire Tixlu, et je crois me rappeler que c'est dans son premier message, donc dans la présentation de votre programme.
Alors tu peux comprendre, qu'en tant que Bailli, j'ai du mal a le digérer, surtout quand c'est totalement faux.
Que ce soit le CAC seve18 ou moi même, nous sommes passés tous les jours, à plusieurs reprises, dans la chambre des maires, pour consulter les derniers messages.
Nous avons toujours répondus desuite a une interrogation, et jamais une question d'un maire est restée sans réponse.
De plus, j'ai demandé, et obtenus, de la part des maires, un accès a leur conseil pour pouvoir discuter avec eux et leurs conseillers, des orientations que nous devins donner aux cultures et aux élevages.


Bonsoir Althiof,
je ne vais pas vérifier tes calculs, j'ai confiance.
J'avais calculé deux jours, je me suis donc trompé.

Nous nous servirons de la jurisprudence,
pour demander une autoriation de cumul des deux mandats pendant 4 jours, et si cela est refusé, je pense, sans m'avancer, car c'est quand même a Alayne de répondre, qu'elle démissionnera de son poste de maire.

Petitrusse remplit quelques verres de jus d'orange, car l'assistance n'etait pas entierement partis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Jeu 30 Oct - 0:20

Fabien74 a écrit:
Fabien sourit aux dires de Naluria.

Naluria, il ne faut pas voir nos paroles comme cherchant à nous mettre en avant. Nous nous présentions simplement, en disant ce que nous avons fait jusqu'ici pour nos villages ou pour le Duché. Alors oui, nous mettons nos qualités en avant. Mais je pense que cette pratique est de mise lors d'une élection, non? Puis il me semble que chacun des partis se présentant a fait de même. Puis, entre nous, je ne me voyais pas parler de mes défauts, ce n'est pas très vendeur. D'ailleurs, depuis le début des campagnes, as-tu entendu un seul des candidats dresser la liste de ses défauts? Il ne me semble pas non plus. Il me semble légitime que les électeurs sachent pour qui ils votent.

Quant à l'Ordre du Mérite, je ne vois vraiment pas de quoi tu veux parler, pour ma part je ne suis au courant de rien. Mais je justifierais la publication de notre programme par le fait qu'auront bientôt lieu les élections ducales. Je ne pense pas que nous ayons besoin de justification supplémentaire, celle-ci est bien suffisante.

Se féliciter des choses passées, oui, pourquoi pas. Non, ce ne serait pas honnête, laissons les morts à leurs cerceuils et les gloires à leur vitrines, nous n'irons pas chercher la liste de tout ce qu'à acccomplit la Fondation pour le Duché. Vous avez pu voir que nous souhaitons donner un nouveau souffle au Duché. Pourquoi ressasser?
Mais en ce qui concerne les Postes Arvernes, nous souhaitons juste leur donner un cadre de fonctionnement plus institutionnel, pas les accaparer, rassures-toi.


Il sourit.
Galswinthe a écrit:
Et bien je vais répondre à ta question Petitrusse. Effectivement nous avons à ton initiative communiqué par mésange il y a quelques jours et tu m'as demandé alors que je n'étais pas inscrite sur la liste du BAR et que la fondation n'apparaissait d'ailleurs pas dans les listes, quel poste m'intéresserait et même si je ne souhaitais pas être bailli. Je t'ai répondu que l'économie était un domaine qui m'intéressait énormément, mais qu'il n'était pas le seul et que la justice notamment m'intéressait beaucoup également. Je n'ai jamais eu pour coutume de dévoiler les choses tant que la campagne électorale n'est pas réellement commencée et j'ajoute que nous étions alors en pleine préparation.
De plus à mon sens les postes ne se précisent qu'au moment des négociations et il faut s'attendre à devoir émettre plusieurs vœux.
Donc je te dirais après que nous ayons avancé qu'un poste économique m'intéresserait plus particulièrement mais après ceci ne dépend pas que de moi.

Concernant les marchands ambulants ducaux je trouve logique de les guider avec de grandes lignes car ils représentent en quelque sorte le duché lors de leurs déplacements. Pour les autres marchands ambulants, les "indépendants", que je crois d'ailleurs moins nombreux que jadis, je pense qu'ils doivent être responsables de leurs actes, ne dépendant de personne. S'ils souhaitent organiser une guilde par exemple, je suis d'avis que cela doit être de leur propre initiative et que le duché doit être présent pour les conseiller et leur donner un lieu pour se retrouver s'ils le souhaitent, mais il ne doit pas faire d'ingérence dans leur manière de commercer tant que cela ne dépend pas d'une décision ducale. Après c'est à eux de respecter la loi.
Martymcfly a écrit:
Ah !!! Une des dernières listes à s’être fait connaître venait d’afficher son programme. Le Duc de Billy avait haussé le sourcil et même beaucoup ri en apprenant que la Fondation se présentait à nouveau pour les élections ducales. Peu importe qui il y aurait dans la liste, du moment que la Fondation se présentait…
Comment ? Une élection ducale sans la Fondation ? Complètement impossible ! Etait-ce l’avidité du pouvoir qui les attirait à se présenter ? La question restait en suspens dans son esprit.

Aussi fut il assez surpris de voir que Natafaël menait la liste cette fois-ci. Il apprenait ainsi qu’elle faisait partie de ce groupe légendaire, ayant fourni tant d’incompétents et d’irresponsables. Cela l’avait beaucoup beaucoup étonné la connaissant. Peut-être que la Fondation se relèverait ? Puis il vit la suite de la liste et soupira. Finalement non…

Marty continua donc son tour sur la grand place et vint prendre le bras de celle qu’il poursuivait depuis quelques semaines à présent. Il salua les personnes présentes d’un signe de tête.


Bonjour à vous. Et s’adressant plus particulièrement à la tête de liste. Natafaël je suis heureux de voir que tu te lances dans cette grande aventure que sont les élections ducales. Malheureusement je suis au regret de te dire que tu ne seras pas Duchesse, si c’est logiquement le poste qui t’intéresse, étant donné que tu es une incompétente car tu n’as jamais été au Conseil ducal par le passé.

Léger sourire en coin, le don de l’ironie…

A moins que ce ne soit pas ce poste qui te fait envie. D’ailleurs, comme tu te doutes, je viens te poser ma traditionnelle question… Qui vois-tu à quel poste dans ta liste ? Selon moi, une liste pour les élections ducales devrait être montée en connaissance de compétence et des responsabilités de chacun, puisque tout le monde est amené à siéger au Conseil. Donc, depuis toi-même jusqu’à Son Eminence Ivrel, qui ferait quoi ? Qui serait Juge ? Et Prévôt ? ou Commissaire au Commerce ?

Il écouta les questions posées par le Héraut et fut tout autant surpris qu’elle que le Bailli dévoile un texte qui sortait du Conseil.

J’ai quelques autres questions…

La Fondation a t-elle dans l’idée de récupérer politiquement le bureau des Postes Arvernes ? Il me semble que c’est un bureau qui fonctionne bien, mais en aucun cas cela ne devrait faire partie d’un programme politique. Je crois que ce bureau est entré dans les moeurs. Maintenant, s’il s’agit en fait de trouver un moyen pour être certain que les annonces soient diffusées dans les villages, c’est une bonne proposition. J’avais émis l’idée que cette charge soit dévolue aux maires ou aux tribuns, je la maintiens.


Une réponse fut apportée entre temps... tant pis...

Quant à vos propositions en matière de religion, elle me laisse un goût amer dans la bouche. Je rejoindrais bien l’avis de la Dame de Villeneuve l’Abbé. Cela fait tellement longtemps que l’idée d’un Conseiller spirituel du Duc est lancé, par votre parti comme par d’autres d’ailleurs. Et malheureusement jamais mis en place. Je crois qu’avant toute chose, l’important serait de relancer la Chambre Religieuse, complètement tombée en désuétude… et comme le dis Son Eminence Ivrel, une personne non impliquée en politique serait l'idéal.

Marty soupira doucement.

Ah oui, une dernière petite question pour la route. Vous envisageriez de revoir les salaires des soldats. A quel montant précis pensez vous ?

Le Duc de Billy trouvait que pour une fois, il y avait du monde autour de l’estrade de la Fondation, et cela faisait plaisir à voir. A chaque présentation de l’un des colistiers, il inclinait la tête pour les saluer. Tous sauf un seul qui le fit bien rire intérieurement. Il repensait au travail de celui-ci à la tête de la Prévôté… Puis à son travail le mandat précédent en tant que Commissaire au Commerce, laissant des stocks ducaux presque vides… Le défunt Bittow s’était arraché les cheveux à son arrivée au Conseil.

Marty avait sourit légèrement ayant entendu son ami Modsognir poser sa question, tout à fait pertinente sur un éventuel cumul de charges. Il aurait voulu lui dire que, comme souvent, la Fondation proposait sa liste avec un peu tout le monde, peu importait la façon d’arriver au pouvoir, du moment qu’ils y arrivaient. Mais il se retint. La réponse de Petitrusse lui fit lever les yeux au ciel, et il rappela que le 12e de la liste Fondation avait siégé lors du mandat d’été… Encore une bonne raison de penser que les Fondus font une liste avec des personnes qui sont indisponibles.

Puis d’autres questions, d’autres interventions… Des remarques dignes du Sans Nom… La Baronne d’Herment aurait-elle prononcé un nom ? Haussement d’épaules du Duc quand Petitrusse lui répond.

Il attendait qu’on lui réponde. Au bras de Naluria, l’attente était des plus délicieuses… Il en profita pour lui glisser à l’oreille.


Pour l’Ordre du Mérite, cela n’a rien à voir avec la campagne tu peux me croire.
Naluria a écrit:
Naluria sourit largement à Fabien.

Mais si, mais si. J'aimerais connaître tes défauts.

Regarde, moi je ne montre que mes défauts, mes avantages je les gardes pour mes proches, c'est pas évident à vivre mais on est sûr de la franchise. Mais bon... Pour connaître les défauts il faut vivre avec la personne le plus souvent, pour cela je laisse la place à ta dulcinée et te souhaite mes voeux de bonheur.


Un bras s'entrelaça au sien, elle regarda l'Etre qui s'immiçait à travers elle et sourit en observant Marty. Un petit mot sussuré et elle sourit pour aquiescer.
Petitrusse a écrit:
Petitrusse se demanda s'il devait saluer le Duc, vu le manque de respect, que celui-ci pouvait avoir pour les 11 autres membres de la liste de La Fondation.

Mais Petitrusse était bien plus intelligent, et salua le Duc, avant de lui répondre en partie.

Vous nous dites, et je vous cite:
Citation :
Comment ? Une élection ducale sans la Fondation ? Complètement impossible !


Notre ancien duc a donc la mémoire très courte, car aux dernieres élections ducales, il n'y avait pas de liste de La Fondation.
Je conseille donc a notre ancien duc de faire de temps en temps des travails de mémoire.

Une autre preuve, de perte de mémoire de l'ancien duc, c'est que c'etait lui même qui m'avait placé au poste de Prévôt, alors que je l'avais prevenu que je n'avais pas le temps, et les capacités pour gérer au mieux ce poste, mais bien sur, çà , il a oublié.
Fabien74 a écrit:
Fabien avait à peine terminé de parler qu'un autre visiteur fit son apparition.
Hum.
Pas lui, non. Pas lui, tous, mais pas lui...
Bon gré, mal gré, Fabien répondit à sa grâce Martymcfly de Montfort-Balmyr Duc de billy Seigneur de Terves, après que Petitrusse eut terminé. Mais à quoi bon répondre? Nul doute que le vautour ne cesserait jamais de cracher son venin sur la Fondation, à défaut de n'avoir personne à qui parler en son domaine de Billy en bourbonnais.
Il les salua. Fabien ne trouvait pas ce geste très sincère. Le Duc serait-il hypocrite?
Rho, il pensait, il pensait, il fallait parler à présent.


Bonjour, Messire votre grâce. Que nous vaut l'honneur de ce doux verbiage devant notre programme? Quel plaisir de recevoir votre si agréable personne icelieu! Notre bon Duc souhaiterait-il un verre d'hypocras, pour étancher sa soif? Il est vrai que tant parler doit vous assécher la gorge. De plus je suis persuadé que vous avez encore beaucoup de choses dignes d'intérêts à nous faire partager. N'hésitez pas!

Fabien lui tend le verre.

En ce qui concerne les Postes Arvernes, comme je l'ai déjà dit à votre moitié en ces temps d'élections, Dame Naluria, la Fondation ne cherche pas à accaparer ces dernières, mais à institutionnaliser leur fonctionnement, et nous jugeons vos propositions dignes d'intérêts, rassurez vous.

Quant au Conseiller religieux, il me semble que son Eminence Ivrel en a bien explicité le principe, demandez lui donc de vous répéter tout cela. Ou alors il fallait arriver à l'heure.

Au sujet des postes qui seront attribués à chacun, c'est une chose que vous demandez à chaque parti. Bien bien, vous êtes connu pour l'originalité de vos questions. Je vous le dis tout de suite, les place sur la liste ont été étudiées, ainsi que sa composition, ainsi, chacun de nos listiers possède des compétences pour chacun des postes proposés par le Conseil. Mais vous qui êtes au fait de l'actualité en BA, devriez le savoir.


Sur ces paroles, il esquissa une révérence qui sonnait faux, tout ce que Marty méritait, à son humble avis de gueux.
Fabien74 a écrit:
Naluria a écrit:
Naluria sourit largement à Fabien.

Mais si, mais si. J'aimerais connaître tes défauts.

Regarde, moi je ne montre que mes défauts, mes avantages je les gardes pour mes proches, c'est pas évident à vivre mais on est sûr de la franchise. Mais bon... Pour connaître les défauts il faut vivre avec la personne le plus souvent, pour cela je laisse la place à ta dulcinée et te souhaite mes voeux de bonheur.


Un bras s'entrelaça au sien, elle regarda l'Etre qui s'immiçait à travers elle et sourit en observant Marty. Un petit mot sussuré et elle sourit pour aquiescer.

Merci à toi Naluria!

Il sourit.

Et si tu veux connaître mes défauts, je te les conterai en privé, car je ne voudrais pas me trouver mal devant tout ce petit monde.

Il rit.

J'ajoute que tu es invitée à mes épousailles!

Large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Jeu 30 Oct - 0:21

Martymcfly a écrit:
Mais ?? C'était une maladie qui se répandait ou quoi ? L'on pouvait donc entendre les pensées ?!! Sorcellerie ! Il avait bien fait de ne pas le saluer le Bailli visiblement possédé par la créature Sans Nom.

Il posa son regard sur celui qui l'avait interpellé.


Vous me citez ? Ai-je prononcé les paroles que vous m'attribuez ? Je ne crois pas Petitrusse. C'est donc une imagination de votre esprit. Du moins je l'espère, sinon bon nombre de personnes sont témoins et je suis persuadé qu'il n'y aura aucun mal à monter une plainte pour Sorcellerie.

Et tout ceci en présence d'un Cardinal... Il se signa rapidement, lançant un regard à Son Eminence Ivrel, qui, il l'espérait, prenait des notes de tout ceci.

A moins que vous ne préférez un procès pour Haute Trahison pour avoir divulgué un document qui n'aurait pas du sortir du Conseil ?

Il répondit malgré tout...

S'il n'y avait pas de liste estampillée Fondation, ce ne sont pas les conseillers fondus ou apparentés qui manquent dans l'actuel Conseil... j'en compte quelques uns...

Que c'était touchant de la part de l'ancien Prévôt de se justifier. Bien sûr c'était de sa faute à lui si Petitrusse avait été incompétent à ce poste... De pire en pire...

Mais bien sûr on ne répondait pas à ses questions... Ah ! Voilà un interlocuteur que Marty avait hâte de revoir. Le Chambellan...


Ravi de vous revoir sieur. Je constate que vous ne répondez pas à ma question. Si les places de votre liste ont été bien étudiés, laissez moi vous dire que cela demeure bien flou, et ne répond aucunement à ma question. Peut-être aimez vous tourner autour du pot, pas moi. Peut-être est-ce une façon de gagner un peu de temps, pour mieux détourner le débat. Vous êtes assez fort à ce petit jeu, Messire.

Quant à mes autres propos, je les reformule, peut-être que vous entendrez mieux. Proposez un conseiller spirituel est une bonne chose, mais dans une Chambre religieuse désertée c'est chose difficile. Il me semble que vous en faites partie d'ailleurs, et que faites vous pour l'animer ? Rien du tout. Bravo Messire.

Enfin au sujet des postes arvernes, je ne sais pas si je dois être rassuré justement. J'espère que vous prendrez note de ma proposition qui date d'il y a plusieurs semaines. Je suis enchanté d'avoir pu vous aider à remplir une ligne de votre programme du coup.


Il sourit, plutôt forcé, à Son Excellence Fabien de la Fléchère qui s'était trouvé un nom depuis le mois d'août, à défaut de réponses pertinentes.
Androlyne a écrit:
Androlyne se délectait depuis le début de la journée de toutes les allées et venues qu'avait suscité l'affichage du programme de la Fondation.

Elle savait que depuis tout temps la Fondation avait fait déplacer les foules, avait exacerbé les passions, et fait ressortir plus d'une fois les vices cachés de ses détracteurs et leur avait même fait peur parfois.

Elle ne fut donc pas étonnée de voir entrer les principaux meneurs des partis adverses, tout sourire essayant difficilement de cacher leur envie de mettre l'un ou l'autre de ses amis colistiers dans une mauvaise posture.

Mais ce fut peine perdue, car chacun des différents fondus avait répondu aux attaques fielleuses avec expérience, calme et intelligence.

Androlyne prenait des notes sur toutes les questions qui avaient été posées et toutes les critiques qui avaient été formulées par l'un et l'autre des visiteurs.

Certaines questions étaient très pertinentes, on sentait qu'elles avaient été posées par des personnes sachant de quoi elles parlaient, d'autres par contre lui avaient presque tiré un éclat de rire qu'elle avait contenu.

L'arrivée de Marty la fit repousser encore de quelques minutes sa présentation, pour écouter l'ancien duc brutaliser un peu Nata sur son éventuel désir d'être Duchesse et sa demande des postes attribuer à chacun sur la liste, c'était bien une question inutile et présomptueuse.


Je vais me présenter à mon tour, avec un peu de retard mais la politesse voulait que je ne vous coupe pas la parole pendant ces débats d'idées.

Je suis donc Androlyne, Maire de Bourbon depuis 5 mandats et me représentant; en onzième position sur la liste de la Fondation.

Comme l'a si bien dit Petitrusse avec une chance moins grande d'être en position de choisir entre ma fonction de Maire et un éventuel poste ducal.

Il est vrai que j'ai eu ce choix l'été dernier lorsque un grand nombre de conseillers, tout parti confondu, avait déserté le Conseil tous au même moment.

Mais avec la multitudes des listes en compétition cette fois-ci, je n'aurais pas la prétention ou la présomption d'imaginer que la Fondation ait recueilli suffisamment de voix pour occuper plus de la moitié des sièges et que ce choix me soit encore proposé.

Mais Monsieur le Duc je suis contente que vous vous pensiez le contraire, cela prouve toute la confiance que vous avez en la force de notre Parti.

Il était important pour moi d'apparaitre sur la liste de la Fondation malgré ma fonction de Maire afin de ne pas uniquement soutenir le parti auquel j'appartiens mais aussi de participer activement à sa progression.

Je suis également adjointe du prévôt pour la douane, depuis déjà 3 mandats, sous la direction de plusieurs prévôts issus de parti politique différent et avec qui la collaboration a toujours été très efficace et cordiale.

Je pense que mes colistiers ont déjà répondu à toutes les questions qui ont été posées ici en fonction de leur domaine d'expérience, je ne me lancerai donc pas dans une répétition inutile.

J'ai juste noté un point qui a été soulevé et sur lequel je voudrais apporté une précision, c'est la communication entre le conseil ducal et les maires.

Avec ma longue expérience à la mairie de Bourbon, la communication entre le conseil et les maires se limitent malheureusement essentiellement au moment où il y a des mesures contraignantes à faire passer.

Il est vrai que parfois les maires ont la sensation de subir une politique ducale et devoir ensuite en appliquer les contraintes dans leur village sans avoir été concerté auparavant alors qu'ils sont directement concernés.

Une plus grande communication avant la mise en place de mesures les touchant directement serait un moyen de les impliquer plus dans l'avenir du Duché.

Fabien il te reste un peu d'hypocras, moi aussi j'ai trop parlé j'ai la bouche sèche !

Semias a écrit:
Se tournant vers Naluria qui savait sortir des énormités au moins aussi souvent que faire se peut, il entreprit de lui répondre.

On peut dire que vous maniez l'amalgame avec brio... Ne confondez pas la Fondation avec l'Alliance du Centre (AdC), elle n'ont pas véritablement la même mission. Et ensuite, lorsque je dis que nous oeuvrons dans le sens d'une fin de conflit durable, cela veut dire que nous soutenons et encourageons toute tentative allant dans cette optique d'un rétablissement des relations.

Quant à l'inauguration de l'Ordre du Mérite (OdM), comprenez que son intendante ne dispose pas obligatoirement de la même disponibilité que vous, c'est pourquoi cette cérémonie n'intervient que maintenant.

A présent, cessez de voir de la politisation dans tous les actes qu'un membre de la Fondation entreprend. Nous servons le Duché tel que nous le pensons, et si le peuple nous apporte son soutien pour cela, c'est qu'en un sens, nous ne sommes pas aussi inutiles que vous semblez le croire.

Enfin, concernant l'histoire des sceaux et des bannières de la Chancellerie, je note tout de même que, par un des plus grands hasards, vous ne souleviez les problèmes de blason que lorsque qu'un membre de la Fondation dirige cette institution. Une coïncidence sans doute...
Naluria a écrit:
Naluria sourit à Fabien.

Fort bien fort bien, je viendrais donc en espérant que le temps soit avec moi. Sinon je te ferais parvenir un présent à ta femme et toi avec une missive.

Pour tes défauts, nous étudierons donc cela en privé.


Puis le jeune Balsac arriva.

Ah vous me voyez rassurez, je pensais que vous considériez l'ADC comme Fondation pure. Mais je vous rassure, tout le monde souhaite une paix, mais entre la vouloir et pouvoir faire ce qu'il faut pour qu'elle soit réalisée c'est différent. Que peux faire la Fondation pour aider ? Car j'aimerais moi même aider mais seul l'ADC et les Hautes Instances Royales s'occuperaient de cela.

Autre chose, arrêtez de croire que la Fondation et persécutée par mes soins, je vous assure, j'ai autre chose à faire. Et pour votre gouverne, je m'entendais très bien avec Modjo.
Fabien74 a écrit:
Fabien afficha un large sourire à sa grâce Marty. Un tel plaisir, un tel régal, que ces douces paroles dans ses délicates oreilles.

Si réponse n'a pas été donnée à votre question, au sujet des places de chacun au Conseil, c'est parce que ce n'est pas envisageable maintenant. En effet, comment pourrions nous prévoir la composition exacte du prochain Conseil? Comme vous l'a très bien expliqué Androlyne, nous n'avons pas la prétention de nous voir tout les douze au Conseil. En effet, nous reconnaissaons la valeur de nos concurrents. Ainsi, peut-être me répèterais-je, mais la Fondation a étudié chacune des places de notre liste, et ceux qui les occupent y ont été plaçés après mûre réflexion.
M'avez-vous bien entendu?

Quant au Conseiller religieux et à la Chambre religieuse, dont je fais partie, vous l'avez très judicieusement rappelé, je vois que vous me mettez sur le dos, en quelque sorte, l'inertie de cette même chambre. Mais peut-être auriez vous préféré que je délaisse mon rôle au Conseil et à la Chancellerie, peut-être auriez-vous préféré ceci, pour mieux pouvoir planter vos griffes dans mon dos. Mais, arrêtez moi si je me trompe, sous votre mandat, cet été, il ne me semble pas avoir entendu de votre noble bouche les mots "Chambre religieuse". Bravo Messire.

Enfin, au sujet des Postes Arvernes, rassurez-vous, nous n'avons pas attendu vos lumières divines ni votre talent inné pour en inscrire l'institutionalisation sur notre Programme. Programme sur lequel nous travaillons depuis plusieures semaines déjà.


Il sourit à Sa grâce Marty, en de la Fléchère qui se respecte. Nom qu'il portait depuis sa naissance, d'ailleurs. Il ne savait pas pourquoi il pensait à cela maintenant mais il se disait que si une personne viendrait à douter de son nom, ce ne serait que pure attaque gratuite, sans fondements, mais surtout, sans preuve aucune. Mais enfin, à trop penser, on allait le prendre pour le bon Duc de Billy.
Il sourit à pleine dent à l'évergète.
Puis il se tourna vers Androlyne.


Bien sûr qu'il reste de l'hypocras! Tiens, attrappe un verre!

Il verse le précieux liquide.

Je suis content de te voir ici, et je te félicite de ton intervention!

Il rit et s'adresse à la foule en brandissant la bouteille.

A qui le tour? C'est la tournée de la Fondation!

Puis il sourît à Naluria.

Merci à toi, j'attends donc de tes nouvelles!
Semias a écrit:
Rien contre la Fondation ? Qui serait assez bête pour le croire ? A moins que... Oui, sans doute ! C'est la famille Balsac qui doit la déranger la pauvre dame. Sans doute fâchée car elle ne fût pas invitée à fêter la majorité des jumeaux Balsac. C'est vrai qu'il était fort dommage de rater cette petite sauterie.

Ce que la Fondation peut faire, au même titre que n'importe quel autre parti d'ailleurs, soyez-en certaine, c'est aider l'Alliance du Centre ou la Diplomatie Royale dans cette quête d'un rétablissement de relations amicales entre Couronne de France et Bretagne. Bien évidemment, tout n'est que question de volonté.

N'êtes-vous pas de cet avis ?
Naluria a écrit:
Certes, mais comment y parvenez vous ? Car en tant que parti vous y avez été invité ?

Les diplomates royaux je comprends bien, mais un parti. Dans ce cas tout les partis de toutes les provinces viendrais aider et il n'y aurait pas eu les deux guerres de Bretagne précédent la première.

Même nous en tant qu'Ordre Royal n'avons pas été invité malgré nos proposition d'aide en tant que diplomate et en tant que sécurité de la zone qui a été en conflit.
Natafael a écrit:
Nata fut très heureuse de voir arriver son parrain Modsognir, elle lui fit une grosse bise.

Bonjour Parrain, comment vas-tu ? Cela me fait plaisir de te voir ici, comme à chaque fois que je te vois d’ailleurs.

Puis elle le laissa poser ses questions.
Elle resta près de lui alors que ses colistiers répondaient au fur et à mesure.

Elle s’éloigna un instant pour aller chercher quelque chose à boire pour son parrain lorsqu’elle vit Marty arriver auprès d’elle.

Elle le salua, comme à son habitude à chaque fois qu’elle le rencontrait ; respectueusement.

Bonjour Marty, je suis ravie de te voir.

Elle inclina à nouveau la tête devant Naluria puis se tourna vers Marty
Martymcfly a écrit:
Natafaël je suis heureux de voir que tu te lances dans cette grande aventure que sont les élections ducales. Malheureusement je suis au regret de te dire que tu ne seras pas Duchesse, si c’est logiquement le poste qui t’intéresse, étant donné que tu es une incompétente car tu n’as jamais été au Conseil ducal par le passé.

Nata regarda Marty droit dans les yeux

Marty , tu n’as nullement besoin de m’informer de cela car je ne cherche pas absolument à être Duchesse.

Je n’en ai point les compétences ? Mais ça je le sais, Marty ! Ce serait mensonge de ma part de dire le contraire.
Et beaucoup me connaissent pour savoir que je ne suis ni une menteuse, ni à la recherche du pouvoir, au cas où tu te poserais aussi la question.
Je pensais que tu me connaissais un peu plus que cela.

Je n’ai jamais été au Conseil Ducal par le passé ? Effectivement, mais on a tous commencé un jour ! Toi y compris !

Maintenant, Marty, me traiter d’incompétente…il est vrai que je manque de connaissances, mais j’apprends chaque jour et surtout je ne me lance pas seule dans une aventure, je suis entourée de personnes reconnues pour leurs actes et leur dévouement au Duché.

Alors nous en discuterons avec les autres Partis élus afin de déterminer qui sera Duc ou Duchesse. Et quand cela sera fait, tu seras surement un des premiers au courant.

Pour ce qui est des postes de chacun, je ne te donnerais pas de réponses aujourd’hui, nous verrons cela lorsque les résultats seront annoncés. Fabien t’a d’ailleurs déjà répondu sur le fait que chacun de nous est polycompétent et que tout a été murement réfléchi.


Nata sourit à Marty en se demandant pourtant pourquoi il avait eu besoin de lui demander si elle comptait devenir Duchesse ! Il la connaissait assez pour savoir ce qu’elle en pensait.

Et pour ce qui est des postes de chacun, là aussi il est bien placé pour savoir que tant que les résultats des élections ne sont pas donnés cela ne servait à rien, puisque cela pouvait changer.

Elle remplit les deux verres qu’elle était venue chercher, puis repartit vers Modsognir.
Tout en ramenant le verre qu’elle avait promis à son parrain, elle écoutait les interventions de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Jeu 30 Oct - 0:22

Martymcfly a écrit:
Le Duc de Billy leva le sourcil pendant que le diacre d'Aurillac lui répondit.

Ce n'était pas la composition exacte du conseil que je vous demandais Sieur mais bel et bien de votre liste dont je vous parlais. Peut-être n'ai-je pas été clair mais j'en doute. Ou peut-être que vous êtes très doué pour tourner et retourner les choses, à votre avantage. C'est un don pour un diplomate. Je me doute bien que vous ne serez pas tous les douze au Conseil. Si c'était le cas il faudrait que les maires actuels présents dans votre liste démissionnent. Je trouve d'ailleurs que cela ne fait pas très sérieux mais bon, avec vous j'ai l'habitude. Je ne vous ferais pas l'affront de répéter à nouveau ma question.

Je vous "mets sur le dos" la responsabilité de la Chambre religieuse comme vous le dites...
C'était bien une expression de gueux ça tiens... tout comme à tous les représentants de l'Eglise dans notre Duché. Vous n'êtes pas le seul il me semble donc ne le prenez pas pour vous seul. A moins que vous aimiez vous voir en sauveur. Sourire en coin. Mais je ne crois pas qu'il soit judicieux de faire étalage de votre présence dans mon mandat de cet été Messire. Je ne nie pas que vous futes un précieux secours durant la première partie cependant. Et puis pour votre gouverne, vous vous trompez en effet, je me suis rendu à la Chambre religieuse pour y demander à quelqu'un de célébrer la cérémonie de bénédiction du Conseil. Je n'ai eu aucune réponse ! Même après avoir envoyé une missive à tous les religieux. Je n'ai reçu de mémoire que trois réponses. Heureusement l'évêque d'Autun était en Bourbonnais-Auvergne à ce moment.

Je constate que c'est presque en m'insultant que vous véhiculez vos idées. J'espère que ce n'est pas ainsi que vous véhiculez la parole d'Aristote. En tout cas, ce n'a pas l'air de vous gêner plus que cela que l'un de vos colistiers puisse être soupçonné de sorcellerie.


Marty lui jeta un regard méprisant c'est vraiment tout ce qu'il méritait...

Heureusement, ce n'était pas lui la tête de liste, le jour où cela arrivera la Fondation serait vraiment tombée bas. Natafael eut une conversation beaucoup plus aimable que les vipères avec qui il discutait jusque là.

Je disais que tu étais incompétente pour faire une bonne Duchesse oui, c'était uniquement pour reprendre les paroles de l'un de tes adversaires. Des paroles que je ne cautionne pas. Pour moi chacun doit avoir sa chance. Je n'ai cure d'être le premier au courant du résultat du vote du Conseil, je sais être patient. Quant à ma question sur les postes, elle a du être mal comprise. Ce n'est pas en fonction des résultats et donc du Conseil que je pensais, mais bien de ta liste. Tout le monde a pu me donner une réponse, alors c'est à ton tour. Il lui sourit avec respect en imaginant qu'elle puisse devenir sa prochaine suzeraine. Même simplement les postes envisagés pour les trois ou quatre premières places de ta liste me suffiraient tu sais.

Marty s'étonna des boissons que l'on buvait ici. Où était passé le jus d'orange ?
Fabien74 a écrit:
Le Diacre d'Aurillac écouta patiemment Marty.
Soupir.
Dégoût.
Etonnement.
Il se reprit et tenta de lui répondre, voulant faire cesser cette conversation qui n'avait pour but que de rabaisser la Fondation plus bas que terre. Fabien n'avait fait que répondre à sa grâce. Tandis que lui venait l'attaquer gratuitement, lui et ses amis co-listiers. Que penser de tout ceci. N'avait-il pour but que de s'acharner, par un moyen ou par un autre, sur eux? Etait-il si aigri qu'on le disait? Les malheureux évènements qui lui étaient arrivés n'excusaient pas l'attitude dédaigneuse qu'il avait, ça non. Personne n'est au dessus du respect, pas même lui. Mais il ne semblait pas voir les choses de la même façon.
Il lui répondit:


Peut-être, si vous êtes sages et que vous vous comportez plus aimablement, peut-être alors que nous vous donnerons les postes qui seraient dévolus à chacun. Mais ce n'en est aucunement le moment, étant donné le dédain que vous semblez nous témoigner. Si c'est pour cracher ainsi votre venin, vous pouvez faire demi-tour et repartir sur vos terres. Nous sommes ici pour parler du programme de chacun, nous ne sommes pas dans un quelconque tribunal, où vous assisteriez aux procès des fondus, ce dont vous rêvez, assurément.

Maintenant, suffit. Parlons courtoisement ou taisons nous.


Il ferme les yeux et inspire un bon coup.

Reprenons, si vous le voulez bien.
Au sujet de la Chambre religieuse, vous déplorez sa désertation. Et sur ce point nous sommes tout à fait d'accord, une fois n'est pas coutume. Seulement, j'ai été témoin de votre demande à la dicte Chambre, en vue de la bénédiction du Conseil, mais mis à part ceci, vous n'avez nullement cherché à la relever, ou à la réveiller. Remettons les choses à leur place, si vous le voulez bien.

Par ailleurs, j'aimerais soulever une certaine incohérence dans vos propos, lorsque vous dîtes, je vous cite:


Citation :
Mais je ne crois pas qu'il soit judicieux de faire étalage de votre présence dans mon mandat de cet été Messire. Je ne nie pas que vous futes un précieux secours durant la première partie cependant.

N'y a-t-il pas incompatibilité certaine entre ces deux propositions? Certes mon mandat n'a pas été exemplaire, j'ai été absent trois semaines, en conséquence certaines des critiques qui ont été faites à mon égard sont justifiées, et je m'en repens chaque jour, en bon aristotélicien, ne vous en faîtes pas. Néanmoins, il me semble, arrêtez moi si je me trompe, que je vous ai rendu, comme vous le dîtes si bien, nombres de services, en assumant trois postes différents. Alors s'il vous plaît ne faîtes pas preuve d'ingratitude.

Fabien sourit tout aussi poliemment au Duc.

Y aurait-il autre attaque contre laquelle je dusse me défendre?

Si tel n'est pas le cas, nous pouvons continuer.


Il força un sourire et s'adressa aux personnes qui elles, avaient une attitude correcte:

D'autres questions?

Sourire sincère, cette fois-ci.
Martymcfly a écrit:
Ca en devenait lassant. Très lassant... Il espérait qu'on daigne répondre à ses questions mais manifestement, cela n'arrivait toujours pas. Le diacre d'Aurillac en rajouta une couche. Cela n'étonnait guère le Duc.

Pardonne moi Natafael, un te des colistiers me parle.

Il lui sourit et se tourna pour répondre à Fabien.

Vous prêtez des attentions que je n'ai pas, si vous trouvez une quelconque note d'agressivité dans mes propos lors de ma première intervention je pourrais vous dire que je m'en excuse, mais voyez vous, l'on m'attaque, je réponds sur le même ton. De plus vous n'êtes pas là pour me juger non plus. Vous n'en avez certainement pas le droit.

Encore une fois, je n'ai toujours pas de réponse à ma question, tant pis, ce n'est pas par vous que je l'aurai, c'est bien pour cela que je m'adresse à votre tête de liste. Elle aura la gentillesse de bien vouloir y répondre.


C'était quand même un monde ça ! Devoir répéter plusieurs fois une question afin qu'on y répondre...

Puisque vous tenez tant à ce que l'on parle de votre présence lors du mandat estival, bien que cela ne soit pas la place dans le débat du jour, parlons en ! Vous trouvez donc normal que l'on se présente à une élection en sachant que l'on ne pourra pas finir le mandat. Vos électeurs apprécieront.

Mais vous n'admettrez pas que vous avez tort, j'en suis persuadé. Sur ce point comme sur la Chambre religieuse, dont vous reconnaissez tout de même, finalement, que je m'y suis rendu. Maintenant... Est-ce au Duc de sortir la Chambre religieuse de son mutisme ? Croyez bien que si c'était aussi simple je l'aurai fait.

Vous avez rendu des services à votre Duché non à moi en acceptant de remplacer au pied levé d'autres conseillers absents, tout comme il a fallu que je vous trouve un remplaçant lorsque vous avez quitté le Conseil. Mais laissons la toute cette histoire, nous risquerions d'y passer la soirée. Et je ne pense que vous souhaitiez davantage revenir sur tout cela qui n'a strictement rien à voir avec le débat du jour. Je suis présent pour poser des questions sur votre programme, et j'attends toujours des réponses.

Je vous les repose donc, en espérant que ce soit la dernière fois...

- Vous envisageriez de revoir les salaires des soldats. A quel montant précis pensez vous ?

- Quels postes pour les colistiers de la Fondation ?
Fabien74 a écrit:
Soupir.
Marty sera toujours Marty.
Egal à lui même, quelle bien triste image.
Fabien lui répondit:


Oui mon bon Duc, vous avez tout à fait raison. Pardonnez nous de notre incompétence. Pauvres gueux que nous sommes.

Il respira.

Bien, si vous avez terminé votre pugilat, je m'en vais répondre à d'autres questions, je vois que cette discussion ne nous mènera à rien de concret ni d'intéressant. Quant à vos questions sur les soldats et sur les postes, je laisserais le soin à mes co-listiers de vous répondre. Pour ma part je suis las de parler dans le vide, comme vous semblez toujours avoir raison.

Puis il se retourna, coupant net toute discussion.
Il avait encore bien d'autres choses à débattre, avec des personnes plus aimables.
Martymcfly a écrit:
Tiens ? Histoire d'en rajouter encore un peu et de ne toujours pas accepter ses torts, mais toujours en continuant de ne pas répondre à ses questions, le Chambellan s'adressa au Duc de Billy.

Consternation... Encore et toujours des attaques... C'est vrai que c'était constructif et faisait avancer le débat. Le mot "pugilat" résonnait dans sa tête...

Soupir.
Fabien sera toujours Fabien.
Egal à lui même, quelle bien triste image.

Le Duc se tourna vers la tête de liste.


Je t'écoute Natafael.

Il lui sourit aimablement.
Natafael a écrit:
Nata écouta Marty.

Elle était entièrement d’accord avec lui sur ce point, chacun doit avoir sa chance, la possibilité d’apprendre, d’évoluer…

Elle allait lui répondre lorsque Fabien s’avança et prit parole.
Elle resta bouche close et laissa son ami s’exprimer.

Puis Marty se retourna à nouveau vers elle.


Marty pour ce qui est du projet sur les salaires de nos soldats, nous proposons d’offrir une rémunération plus ou moins importante en fonction de leur mission .
Par exemple, un soldat se trouvant hors du Duché toucherait un peu plus qu’un soldat restant en BA .De même que si il est en période de combat ou qu’ il se trouve simplement en déplacement.

Tu veux des montants précis ?
Un soldat dans son village, en défense toucherait 19 écus car celui-ci peut continuer à vendre ses productions.
Par contre un soldat qui se trouve hors de notre Duché toucherait lui une solde de 21écus,
et si en plus il se trouve sur une zone de combat, on lui propose 22 écus


Regarde Marty
Ma réponse te satisfait-elle, Marty ?

Elle lui sourit
Maintenant venons en à ta question principale.

Les postes souhaités !

Je sais bien que tu connais toutes les personnes sur la liste et leurs domaines de compétences,
donc cela ne devrait pas être très difficile pour toi de te faire déjà une idée.
Alors tu te doute bien que cela sera en fonction des compétences actuelles de chacun !


Sourit à Marty
Tu les connais bien sur!
Androlyne a écrit:
Marty, nous allons laisser le protocole de côté car je te sens un peu tendu, et je crois que la discussion devient un combat de coqs, et te connaissant je suis certaine que ce n'est pas ce que tu cherchais.

Alors on va tous respirer bien fort et baisser tous d'un ton.

D'abord, en quoi est-ce important pour toi la distribution des postes au sein de notre parti ?

Est-ce que cela fait partie d'une contrainte politique quelconque lorsqu'un parti propose une liste, où est-ce juste une curiosité pour essayer de mettre notre tête de liste dans une mauvaise posture ?

Ne crois-tu pas l'avoir suffisamment insultée publiquement ?

Est-ce que l'un ou l'autre des membres de notre liste t"a déjà traité d'incompétent ? d'ambitieux ? à la recherche d'un titre de Duc à tout prix ?

Je ne pense pas, où alors ce n'était surement pas publiquement comme tu viens de t'abaisser à le faire.

Que tu ais des rancœur personnelle contre l'un ou l'autre, je peux le comprendre, mais que tu t'attaques à la plus innocente de tous est tout à fait indigne de toi.

Quoiqu'il ait pu se passer lors de ton dernier mandat, ne devrait pas t'aveugler au point de venir agresser gratuitement tout un parti.

Pourquoi ne t'attaques tu pas à celui à qui tu en veux vraiment en le provoquant en duel ?

Maintenant pour ce qui est des réponses à tes questions, je vais te donner quelques précisions.

Pour l'augmentation des salaires des soldats, je pense que Nata a répondu à tes inquiétudes, par contre pour les attributions de postes de notre liste, tu vois on voulait garder un petit suspense pour donner un peu de piment à ces élections un peu ternes, mais puisque tu insistes, je vais te dire un secret :

Nous avons décidé de faire une tournante....

Nata sera notre Duchesse (d'ailleurs avec ce qu'on a vu à ce poste je gage qu'elle sera plus qu'à la hauteur ... et en remontrera à plus d'un ... !)
pour les autres postes eh bien je les assumerai seule en changeant à chaque heure de la journée et en ayant à chaque poste un conseiller de pointe !

à 8 heures je serai CAC car l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt
à 9h je serai CAM pour le petit noir de 10h
à 10h je serai .... Chambellan
à 11h je serai conseiller Prestige
à midi : je serai voyons vois à l'heure de l'apéro euh : capitaine
à 13h je serai Procureur
à 14h ... pour la sieste ... Juge
à 15h pour la belotte : prévot
à 16h bailli
à 17h connétable
et enfin à 18h .... porte-parole

et on recommence ensuite ... par contre pour mes conseillers je ne peux absolument pas divulguer tous mes atouts, tu comprends, n'est-ce pas, tu as fait de même lors de tes mandats.

Bon tu nous sors une petite bouteille de ta réserve spéciale maintenant ?
Azdrine a écrit:
Azdrine avait suivi les débats mais sans mot dires. Sa vassale pris la parole pour répondre à une question sérieuse mais sous les aspects de l'humour n'y répondit pas. Afin que la situation ne s'envenime pas, il demanda alors :

Androlyne, puisque tu es la, tu sauras sans doute me répondre. Je précise d'ores et déjà que je ne parle pas d'un sujets précis mais générale. Les détails ayant déja été abordés.

Donc je me demandais, si par un quelconque concours de circonstances le duché venait à signer un document officiel, scellé, donc entrainant principalement la responsabilité du duc, voire quasiment sa seule responsabilité, et que ce document aille à l'encontre de lois ou de regles royales, que la Fondation remporte les élections ou non, quelles sera sa position par rapport à ces éventuels documents ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Jeu 30 Oct - 0:23

Semias a écrit:
Chère Marraine, la plus innocente de tous est sans doute aussi celle qui aura le moins de répondant, et la moins rôdée à cet exercice. N'est-ce pas là une des meilleures manières de lui clouer le bec ?

Puis, se tournant vers Naluria.

Je pense, sans vouloir vous offenser, que vous ne souhaitez pas, comme à votre habitude, comprendre ce que je vous dis. Ou peut-être ne me suis-je pas aperçu que vous ne pouviez pas tout comprendre. Pardonnez-m'en et n'hésitez pas à m'arrêter si vous ne me suivez plus.

La Fondation, n'a pas été invitée à rejoindre les négociations, ni en tant que parti dans son ensemble, ni des membres de ce même parti à titre individuel pour des qualités diplomatiques, qui sont pourtant reconnues pour certains d'entre eux, et bien au-delà des locaux de la Fondation.


Regard inquiet.

Vous me suivez toujours où je reprends de manière plus simpliste ?

Pas de réponse, supposons qu'elle a tout compris, cette fois.

Ce que je vous disais, c'est que les membres de la Fondation, que ce soit à titre individuel ou par le biais des fonctions occupées ici et là, et notamment à l'Alliance du Centre, ce sont toujours posés en faveur d'un rétablissement de liaisons moins tendues avec le Duché de Bretagne. Je suis encore assez clair ?

N'y voyez pas un acte de félonie, ou de couardise. Nous avons simplement le sentiment, et celui-ci est partagé par quelques uns, que cette guerre avec la Bretagne n'a que trop duré, et que l'usage des armes chaque année pour tenter en vain de saisir toutes les villes et territoires de Fougères à Brest, est parfaitement inutile. Pas plus de question ? Je continue donc.

Vous devriez savoir, en tant qu'ex-diplomate, que le pouvoir des mots est souvent préférable à celui des armes, surtout lorsque les tentatives précédentes de prise par la force ont échouées. Ou peut-être votre départ précipité de la Chancellerie vous a fait oublier d'apprendre les dernières leçons du cours élémentaire de diplomatie. Dans ce cas, je vous prie de m'excuser.
Naluria a écrit:
Oui donc c'est ce que je dis, pour vous une fonction revêt un parti politique.

Dans ce cas je pourrais dire que beaucoup de partis aide le Roy s'achant que j'en ai cotoyé beaucoup.
Benchichi a écrit:
benchichi toujours en place publique, entre deux interventions sur le programme du volcan vint voir le programme de la fondation. De loin le pire que se parti qu'il ai jamais vu. Quand il entendit un jeune homme discuter avec naluria.

Bonjours naluria, ça va?

se tournant vers le jeune homme.

messire je reconnais bien là la présence de vos parents dans vos paroles! Il est dommage que vous n'ayez pas hérité de l'esprit de votre mère, mais plutôt de la bêtise de votre père!

C'est vrai que la guerre entre le royaume de France dans son ensemble, et la bretagne doit se finir rapidement. D'ailleurs, j'espère que dans 4 mois, c'est le délai en général de paix que nous donnent les bretons, le roy et les institutions royal, nous laisseront enfin annexer la bretagne au royaume de France, et qu'on en finisse. Quand à l'ADC, laissez là devenir le plus grand allier, et celui le plus écouté, du domaine royal, comme cela devrait être depuis longtemps. Au lieu de dire des choses offensantes à tous ceux qui se sont battus sous la bannière royale, et qui sont en grand nombre dans notre duché.

Maintenant excusez moi, mais j'ai un programme à défendre, et je n'aime guère discuter avec les gens qui complotent contre le roy
Androlyne a écrit:
Mon filleul, votre fougue est tout à votre honneur surtout quand vous la mettez au service de la recherche de la Paix pour notre Duché, cependant tous n'ont pas les mêmes desseins.

Ne vous emportez pas, Semias, surtout lorsqu'il s'agit de la Bretagne, car les rancœurs sont tenaces et le sujet est toujours resté très épineux.
Quand les arguments contre votre famille a manqué aux plus hargneux, cela finissait toujours par des attaques fielleuses sur les liens de votre Sainte Mère au travers de son père.
Ne vous prêtez pas à ce jeu mon cher Semias, on a vu ce qui a été fait lors de la longue guerre, rien ne pourra être pire


Puis se tournant vers son suzerain qui venait de les rejoindre, Androlyne le salua avec tout le respect et l'amitié qu'elle lui portait et tenta de lui répondre avec le peu d'éléments qu'elle avait

Mon cher Azdrine, je ne sais si tu fais référence aux évènements qui ont eut lieu ces dernières semaines à la maréchaussée avec l'armée et le Duc, mais si c'est le cas, je t'assure que si nous nous retrouvions dans ce genre de situation la sécurité et l'intégrité de notre Duché serait notre priorité.

Pour les néophytes de la situation, je ne peux malheureusement vous éclairer d'avantage sur les évènements du fait du serment que j'ai prêté, et je sais que votre loyauté à notre beau Duché à tous me rejoindra sur ce point.

Bien le bonjour Messire Benchichi, excusez mon impolitesse je vous tournais le dos, acceptez ce verre d'hypocras pour me faire pardonner
Benchichi a écrit:
Bien le bonjour Messire Benchichi, excusez mon impolitesse je vous tournais le dos, acceptez ce verre d'hypocras pour me faire pardonner

bonjours. vous n'avez rien à vous faire pardonner dame androlyne, j'avoue moi-même être perdu en se moment parmi tout ce monde, et avoir des difficultés à filtrer toutes les conversations. Il faut dire que les débats sont plutôt agités. Par contre je m'excuse de devoir refuser votre offre, j'espère garder la tête claire encore un moment, et dans tout ce brou-ha, vous avouerez que c'est difficile, n'y rajoutons pas la boisson

benchichi sourit à la dame
Azdrine a écrit:
Non Androlyne, je ne fais pas référece aux evemenement passés mais a d'eventuels evenements futurs qui se produirait dès que le scel serait apposés sur de tels documents. La Fondation serait prete a soutenir le futur duc si il souhaitait rompre ces accords ?
Androlyne a écrit:
Alors là, je suppose que dans ce genre de cas il faudra bien évidement étudier les tenants et aboutissants de la situation et surtout des conséquences de chaque position... quoique je me demande à quoi tu fais référence !

Tu parles d'accord signé par l'ancien Duc qui serait rompu par le nouveau ?
Mais de quel genre d'accord ? ne pourrais tu pas être plus précis sans pour autant dévoiler les secrets d'alcôves ?
Azdrine a écrit:
Je parle d'accords, ou plutot de textes diplomatiques qui pourraient aller a l'encontre de lois royales. Donc ma question reformulée pourrait être ainsi :

La Fondation s'engage t elle a tout faire pour rompre un traité si celui ci va a l'encontre de lois royales ?
Lanfeust86 a écrit:
Lanfeust écouta le duc de Billy et Fabien et tilta sur la chambre religieuse.

Duc, vous parlez de la chambre religieuse qui est inactive. J'aimerai savoir quel est le rôle de la chambre religieuse? Je me suis rendu compte qu'elle existait il n'y a pas si longtemps mais personne n'y vient donc je serais intéressé qu"on m'explique.
Martymcfly a écrit:
Natafael lui répondit à ses questions. Enfin un peu de réponses censées. Il lui sourit et lui rétorqua.

Merci pour ces réponses. Tu te doutes bien que ce n’est pas vraiment ce que j’attendais concernant celle sur les postes mais tant pis. Je me ferais mon idée tout seul.

Et au sujet des soldes… je ne me rends pas compte si c’est une bonne idée ou non. Baisser le salaire n’est jamais très bon cependant, et peut faire avoir mauvaise presse.

Et de se retourner vers Androlyne, il ne manqua pas de sourire largement l’entendant. Il valait sans doute mieux tourner tout cela à la dérision.

Je ne doute pas de tes compétences Andro, et tu me parais bien organisée. Ca fait plaisir à voir ! Bon courage si tu te retrouves au conseil, avec toutes ces tâches. Wink

Je rajouterais juste que je n’ai strictement rien contre Natafaël, au contraire. S’il y aurait bien une raison pour laquelle je voterais Fondation, c’est bien sa présence en tête de votre liste. Et si je l’ai insulté, je m’en excuse, mais comme je lui ai dit je n’ai fait que reprendre des termes employés par d’autres.


Et de conclure.

Maintenant si tu veux un peu de mon alcool favori, je t’invite à venir en prendre une coupe en mon domaine.

Il lança l’invitation à l’assemblée en se doutant bien que certains ne viendraient pas.

Alors qu’il partait, le Diacre de Clermont l’interpella.

Bonjour messire, ce n’est peut-être pas à moi de vous répondre étant donné que je ne défends pas les couleurs de la Fondation. Ce serait d’ailleurs drôle ça tiens ! Demandez donc aux représentants de ce parti.

Il lui sourit puis finalement se dit qu’il valait mieux répondre.

Je dirais que la Chambre Religieuse est une chambre consultative, au même titre que celle des nobles par exemple, sauf qu’elle est beaucoup moins fréquentée. Son rôle est donc d’après moi, de répondre aux interrogations du Conseil quant aux sujets de religion. Ce peut-être aussi une salle de réunion pour les membres du clergé auvergnat à mon sens. Voilà ce que je pense, peut-être que d’autres auront une meilleure définition que celle que je viens de vous donner. Je vous laisse à présent, j’ai à faire. J’espère vous voir en mes terres.

Léger sourire avant de repartir…
Loriane a écrit:
Loriane parlait peu mais depuis son arrivée où chacun présentait leur programme, elle ne trouvait pas elle, la paysanne grand changement, chacun défendait son point de vue pensant faire mieux que les autres, elle allait partir son opinion faite quand une petite phrase l'interloqua, elle se retourna pour poser question.

Dame Natafael vous dites que vous donneriez je cite vos propres mots :
Citation :

Un soldat dans son village, en défense toucherait 19 écus car celui-ci peut continuer à vendre ses productions.
Par contre un soldat qui se trouve hors de notre Duché toucherait lui une solde de 21écus,
et si en plus il se trouve sur une zone de combat, on lui propose 22 écus

Dites moi où allez vous trouvez le financement de ces soldats ? je pense à tous ceux qui ont été plus de six mois à Fougères 22 eçus/ jour, en multipliant cela par 180 jours cela fait une somme de 3 960 écus par homme pour une absence de cette durée.

Vous savez comme beaucoup d'auvergnats que les finances sont catastrophiques , que le conseil actuel sur ordre du ducaillon a vendu à perte des produits sur la foire comtale pour avoir de la liquidité, d'où ma question

Comment allez vous faire si vous êtes élue duchesse, ce qui soit dit m'étonnerais beaucoup, pour trouver le financement des soldats ?

- Par l'augmentation des impôts ?
- Par le commerce avec d'autres duchés ou comtés sachant que tous pratiquement sont en surproduction de certains produits ?


Loriane était peut être novice mais n'avait point l'intention de se faire conter des bêtises.


Vous n'osez pas quand même essayer de nous faire avaler couleuvre ? faut dire que celle ci me parait très grosse.
Androlyne a écrit:
Androlyne sourit à la jeune femme qui venait de parler

Madame vous avez tout à fait raison, en temps de guerre, et surtout si celle ci dure autant que la précédente, le financement des soldes pourrait poser un problème, comme cela a été le cas par le passé.

Actuellement les soldes s'élèvent à 20 écus en temps de paix comme de guerre, en le baissant à 19 en temps de paix, ce que l'on va tout de même s'évertuer à conserver longtemps, il va de soit que l'écu ainsi économisé, multiplié par le nombre de jour et le nombre de soldats pourra constituer une réserve pour pallier au éventuels états de guerre à venir.


puis se tournant vers son suzerain

Je ne sais pas de quel traité ni de quelle province tu parles exactement, Azdrine, n'étant plus diplomate depuis fort longtemps, cependant je crois que nous devrions avoir des accords signés et pérennes même avec les duchés et comtés hors Domaine Royal....
Ne serait-ce que d'extradition judiciaire, afin que l'affaire de la cassette du bailli ne se reproduise pas encore et encore ..
Ne crois-tu pas ?

La FONDATION a toujours été connue pour sa loyauté envers le Roy et il n'est pas question de la remettre en cause.
Le rôle d'un Duc, ou d'un Duchesse est avant tout la protection de ses sujets contre n'importe quelle menace, et le maintien de l'intégrité du territoire.
Bettym a écrit:
Bettym ne voulant léser personne, arriva devant l'estrade de la Fondation. Elle attendit un petit moment que les polémiques se dissipent puis vint prendre la parole.

Bonjour tout le monde. J'aimerais poser une question qui m'intéresse au plus haut point. Voilà... Comme je l'ai demandé au Parti Volcan, je souhaiterais savoir quel sera l'avenir de la réforme de brigandage qui fait polémique au sein de notre duché.

- Est-ce que vous compter la poursuivre telle quelle ou l'annuler ou l'améliorer ?
- Est-ce que vous donnerez plus de pouvoir à l'armée concernant l'arrestation des brigands et de quelle manière ?
- Dans le cas où vous laisserez la réforme en l'état actuel, comment réagirez-vous si elle n'est pas respecter par la victime ou d'autres acteurs quel qu'en soit la raison et les acteurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Jeu 30 Oct - 0:23

Semias a écrit:
Affichant un air faussement désespéré, le jeune Balsac répondit à son interlocutrice.

Ma foi, mes paroles semblent être encore une fois trop complexes pour que vous ne les compreniez... Ce que je vous dis, et que vous vous évertuez à ne pas vouloir saisir, c'est que les membres de la Fondation oeuvrent lorsque l'occasion leur en est donnée, envers un rétablissement des liaisons avec la Bretagne.

Je n'ai pas dis que chacun de nos actes est politisé, et que lorsque qu'une tentative abouti, dans quelque domaine que ce soit d'ailleurs, nous allons crier à qui veut l'entendre que c'est une idée du parti. C'est là bien mal connaître la Fondation, et je pense qu'il est préférable que vous ne parliez pas de choses qui vous sont inconnues.


Il se tourna vers Lahire.

Servez un second verre à Dame Naluria si elle le désire, le temps que...

messire je reconnais bien là la présence de vos parents dans vos paroles! Il est dommage que vous n'ayez pas hérité de l'esprit de votre mère, mais plutôt de la bêtise de votre père!

N'ayant pas le temps de finir sa phrase, le jeune Balsac se retourna vers cette tête qui lui était parfaitement inconnue mais qui, pour l'occasion, semblait en savoir bien plus long le concernant... Il le laissa terminer avant de répondre.

Enchanté Messire... Je ne crois pas que nous ayons été présentés, et je vous juge bien hâtif dans le jugement que vous portez à mon cher père, jugement que je trouve bien peu respectueux d'un mort. Enfin la bienséance ne semble pas être votre fort.

Pour ce qui concerne l'annexion de la Bretagne, encore eut-il fallu qu'elle soit considérée comme indépendante. La considérez-vous comme telle ?


Regard faussement inquiet vers le bonhomme.

Concernant l'Alliance du Centre, il y a longtemps que celle-ci se bat au côté de la Couronne de France, et notamment dans la guerre contre la Bretagne. De plus, je ne vois pas en quoi mon humble personne dit des choses offensantes envers "tous ceux qui se sont battus sous la bannière royale" selon vos propres mots. La seule qui pourrait se plaindre, c'est sans doute Dame Naluria, bien que je la soupçonne d'avoir décelé plus d'une once de vérité dans mes paroles.

Et puis, je ne pense pas, à la suite de vos derniers propos, avoir quelconque leçon à tirer de vous sur le plan des propos offensants, ou du moins des propos offensifs, car j'estime votre parole à peu près autant que celle d'une commère de quartier, Messire.


Se tournant à nouveau vers le valet.

Lahire, raccompagnez cet homme, il m'ennuie et semble avoir mieux à faire. Et surtout, veillez à ce qu'aucun comploteur contre la Couronne de France et Sa Majesté Levan le Troisième ne vienne l'importuner jusqu'à son arrivée à destination. A croire que je suis responsable de la présence de gens peu fréquentables dans les ruelles de Clermont... Certains ont parfois des idées originales...
Naluria a écrit:
Naluria hocha la tête lorsque présentation d'une boisson lui fut présenté puis sourit aux propos du jeune Balsac.

Des choses qui me sont inconnues... Je crois bien que je sais bien plus de chose que vous, d'ailleurs vous êtes vous informé des nouvelles du Royaume alors que vous me disiez partiale ?
Fabien74 a écrit:
Fabien souhaitait répondre à Azdrine, en ajoutant ses paroles à celles de son amie Androlyne:

Androlyne, si tu me le permets, j'aimerais ajouter quelque chose.

Azdrine, je vois parfaitement à quoi tu fais référence. Et je tiens à te dire qu'au sujet de ce Traité, il s'agit de la ligne diplomatique définie par l'actuel Duc et l'actuel Chambellan. Donc, si le prochain Duc, qu'il soit Fondation, B.A.R., Volcan ou autre, décide d'annuler ce dit Traité, la Fondation, comme tous les partis bourbonnais-auvergnats, devra soutenir le Duc.


Il sourit.
Bettym a écrit:
Elle écoutait sagement chacun émettre leurs idées et propositions. Elle se demandait si elle avait parlé dans le vide mais préféra attendre de peur de passer encore pour l'hystérique qu'elle était.
Fabien74 a écrit:
Fabien se dirigea vers Dame Bettym, qu'il ne connaissait que trop peu.

Bonjour Dame!
Un petit quelque chose pour patienter?


Il lui propose un verre.

Veuillez m'excusez si je ne réponds pas à votre question, mais il ne s'agit pas là de mon domaine de prédilection, je laisserais donc le soin de vous répondre à mes collègues.

Il sourit.
Bettym a écrit:
Le Diplomate se présenta à la jeune femme lui proposa une boisson.

Je vous remercie mais je préfère garder les idées claires pour le moment. Par contre, je ne comprends pas que vous n'ayez pas d'avis. Pensez-vous que vous ne serez jamais victime de brigandage ?

Elle le regarda droit dans les yeux essayant de comprendre ce refus de répondre.
Fabien74 a écrit:
Fabien sourit.

Non bien sûr que non, tout le monde peut être victime du brigandage, je l'ai moi-même été, il y a quelques mois. Cependant, je ne suis pas familier à tout ce qui touche à la Maréchaussée. Néanmoins vous avez tout à fait raison, et je vous appuie, le brigandage est un problème qu'il convient de régler en priorité.
Mais ayez, s'il vous plaît, la patience d'attendre quelqu'un de plus au fait sur ce sujet, pour vous répondre.
Bettym a écrit:
Soit je vais attendre alors !
Androlyne a écrit:
Androlyne revient un verre à la main et sourit à Bettym

Bettym, je suis contente de te voir ici.
Fabien a un avis sans aucun doute sur la question, mais n'est pas familier des procédés utilisés chez nous, comme d'autres ne maitrisent pas la diplomatie ou l'économie ... c'est d'ailleurs ce qui fait la force de notre liste : la diversité de nos compétences personnelles, plutôt que la multitudes de connaissances médiocres chez chacun.....

Pour revenir à ta question :

Tu connais l'engagement et le travail que Natafael assume à la maréchaussée et à la douane, et je crois que tu connais aussi l'attachement que j'ai pour ces deux corps.

Nous avons eu beau tourner cette réforme en tous sens, son application reste trop aléatoire pour qu'elle soit efficace et utile en l'état actuel.

Il y a trop d'impondérables que nous ne pouvons pas maitriser, comme le non respect des règles par les brigands qui une fois leur soit-disant acceptation du processus, changent d'aspect, changent de vêtements et une fois reconnu s'évanouissent dans la nature....
autant que par les victimes qui divulguent le nom de leur assaillant autant qu'ils peuvent .... ce qui rend cette réforme impossible à appliquer.

Je crois qu'un sérieux remaniement s'impose... mais avant d'imposer quoi que ce soit dans le domaine, une consultation auprès des principaux intéressés est essentielle, sinon nous nous retrouverons encore dans la même position.... devoir appliquer une réforme à l'élaboration de laquelle nous n'avons pas participé et qui ne s'adapte pas du tout aux moyens à disposition !


Androlyne se tourne ensuite vers Natafael pour qu'elle complète
Natafael a écrit:
Bonjour Bettym, excuse nous de t’avoir fait attendre.

En ce qui concerne la réforme de brigandage, nous pensons qu’il serait bon d’y apporter quelques changements effectivement.

Comme te l’a dit mon amie Androlyne, il a beaucoup trop de choses aléatoires.

Je ne vais pas répéter ses dires mais effectivement, les brigands jouent beaucoup avec la réforme telle quelle est aujourd’hui.

Il serait bon aussi que la réforme soit affichée dans chaque village afin d’éviter aux victimes de commettre, ce qui arrive souvent, l’erreur de divulguer le nom de l’individu sur la place public.

Donc pour répondre à ta question, oui, nous comptons la faire améliorer.

Et pour ce qui est de l’armée, nous ne pensons pas leur donner plus de pouvoir, non, mais leur donner la possibilité de mettre en commun leurs informations avec celles de la Maréchaussée pour qu’ils puissent mener à bien les arrestations en bonne et due forme.

Mais je vais laisser la parole à Fabien à ce sujet


Nata sourit à Bettym puis laissa la place à Fabien
Fabien74 a écrit:
Fabien prît la suite.

Bien, au sujet de l'armée. En ce qui concerne les brigands, elle est d'une aide précieuse. Nul ne saurait en douter. Cependant il y a quelques temps, le Conseil a constaté quelques irrégularités, liées à la recherche de brigands par les armées. En effet celles-ci éditent leurs listes, en fonction des annonces qu'elles reçoivent, mais il se peut qu'elles fassent certaines erreurs. Ainsi nous nous proposons de toujours, bien sûr, associer l'armée à la recherche de brigands, mais aussi d'améliorer le dialogue Maréchaussée/Douanes/Armée. Ainsi le Duché pourra porter un regard plus attentif sur les agissements de l'armée quant aux brigands, puisqu'ils auront travaillé ensemble à ce sujet.

Il sourit en éspérant que sa réponse convienne à Bettym.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Jeu 30 Oct - 0:24

Bettym a écrit:
A l'arrivée des deux maréchales, Bettym fut ravie qu'enfin l'on s'intéresse à ses interrogations. Elle fut toutefois étonnée que Petitrusse, Jimmy3d et Magakrav ne soient pas aussi de la partie puisque faisant également partie de la Prévôté. Cependant, elle eut vent que certains n'avaient pas droit de parler. Elle se demandait bien pourquoi, peut-être qu'ils ne faisaient pas partie de la pensée unique tant décrite par bon nombre d'anciens fondus.

Bonjour Androlyne et Natafael. Je suis contente de vous voir et surtout de vous entendre vous exprimer à ce sujet.

Elle écouta donc les jeunes femmes tour à tour avant de commenter les réponses.

Je comprends que vous ayez du mal avec cette réforme mais ce que j'ai du mal à m'expliquer est la raison pour laquelle vous vous formalisez à ce sujet.

Vous n'êtes pas sans savoir que cette réforme existe depuis juin 1454. Alors pourquoi crier, façon de parler, uniquement maintenant ? Pouvez-vous me dire ce qu'il y a eu de changé entre 1454 et 1456 ?


- Il serait bon aussi que la réforme soit affichée dans chaque village afin d’éviter aux victimes de commettre, ce qui arrive souvent, l’erreur de divulguer le nom de l’individu sur la place public.

Pour la réforme, elle a été affichée partout sur les halles. Si j'ai bonne mémoire, Beths, qui était Prévôt à cette époque, avait fait une campagne d'affichage en date du 29 mai 1456 dans chaque bureau municipal de la maréchaussée et avait même fait un rappel dans le bureau de la Prévôté ainsi que dans celui de liaison, bien que pour ce dernier, j'ai un petit doute.
De plus, vous devez également la trouver sur le panneau d'affichage du bureau des instances ducales de votre ville en date du 22 février 1456. Mais il faut chercher il est vrai.

Cependant, vous êtes toutes deux maréchales et ayant des responsabilités auprès de vos mairies. Avez-vous pensé à l'afficher plus lisiblement pour que les victimes évitent de commettre des erreurs ? Personnellement je l'ai fait à l'accueil des voyageurs et des vagabonds de ma ville.


- Il y a trop d'impondérables que nous ne pouvons pas maitriser, comme le non respect des règles par les brigands qui une fois leur soit-disant acceptation du processus, changent d'aspect, changent de vêtements et une fois reconnu s'évanouissent dans la nature....
autant que par les victimes qui divulguent le nom de leur assaillant autant qu'ils peuvent .... ce qui rend cette réforme impossible à appliquer.


Concernant le non-respect des règles du brigand, ce n'est pas une spécialité de la réforme. De plus, c'est le bureau de brigandage qui s'en occupe donc ce n'est pas un souci en soit pour la maréchaussée.

Par contre, croyez-vous que Siremoilesgodasses, Bolory, Korlash... pour ne citer qu'eux ont accepté la réforme ? Combien de dossiers pour brigandage avec des personnes notoirement connues sont en attente à la prévôté et qui, bien sûr, n'ont pas accepté la réforme ? au bas mot une vingtaine de dossiers. Pour quelles raisons ? la plupart du temps pour non respect de l'assignement ou parce qu'ils prennent la fuite par des chemins de traverses et que nous n'avons la possibilité de les attraper qu'en ville contrairement à la réforme.

Alors que faut-il en déduire ?


Les voyant dubitative, elle préféra leur donner un ordre d'idée sur le nombre de plaintes traitées.

La plupart du temps, il est vrai, cette réforme devient caduque uniquement à cause des victimes, de certains soldats qui sont au courant voire même de quelques maréchaux et douaniers.

Pour vous donner un ordre d'idée. Sur dix plaintes auprès du prévôt, 4 acceptent la réforme. Sur ces 4 avis, 3 deviennent caduques car les brigands n'ont pas été trouvés ou reconnus ou qu'une diffammation a été faite par la victime ou encore que le brigand a été soit tabassé par l'armée suite à une diffammation ou par plaisir, ce qui entraîne un non-respect du décret Angélique Duplessis.

Et les 6 qui ont refusé la réforme allez-vous me dire ! Et bien vous avez les dossiers qui trainent encore en prévôté et ce, pour certains, depuis plus d'un an. Pour ces cas-là, que proposez-vous ?


Elle les regarda tour à tour lorsqu'en coeur, elles parlaient d'amélioration.

Un remaniement est nécessaire ? En effet, si vous pensez que cela en a besoin. Mais pour la consultation, qui seraient les principaux intéressés ?

A titre d'information, il y a eu un débat en gargote lorsque la réforme a été proposée avec ce nouveau système. Un débat de plus de deux mois si mes souvenirs sont bons. Je n'étais même pas au conseil à l'époque. Y avez-vous participé ? Je n'en ai pas le moindre souvenir.

En fait, personne de la fondation ne s'est inquiété à cette époque de cette modification. Pourquoi ?


Elle commençait à avoir soif mais le débat était loin d'être terminé. Le sujet épineux de l'armée arriva et pour aider à y répondre... Fabien s'approcha et prit la parole après les deux jeunes femmes.

Sieur Fabien, à vous écouter, les informations qu'ont les soldats sont fausses et qu'il est normal en conséquence que les armées fassent des erreurs.
Je sais pertinemment que tout ne peut être blanc ou noir mais quand ces erreurs se reproduisent à intervalles très courts peut-on encore parler d'erreurs ? J'émets quelques doutes, voyez-vous.

En tout cas, je suis ravie d'entendre que vous souhaitez toujours associer les soldats à la recherche de brigands. D'ailleurs, cela a toujours été le cas depuis la création de cette réforme mais sous certaines conditions... et entre autre à ne pas jouer aux supers héros alors qu'ils ne sont même pas sûrs que la personne rencontrée est bien le soit-disant brigand recherché.


Elle sourit en se rappelant une anecdote.

Je vais vous raconter une petite histoire qui s'est passée il y a quelques temps... même deux.

La première fut au tout début de cette réforme, enfin quand je parle de tout début, je devrais dire il y a quelques mois et parler des débuts du bureau de brigandage, ce serait plus juste.

Bref... Un avis est déposé et Dame Beths, qui était maréchale de Thiers à cette époque, croit reconnaitre quelqu'un. Elle en informe le bureau de brigandage qui demande de monter un dossier. Il va de soi que lorsque l'on fait une telle requête, le maréchal doit faire une enquête. Et heureusement que Beths l'a faite, ce que très peu de maréchaux font car ça leur prend trop de temps mais qui devrait être obligatoire. Enfin... je disais donc qu'elle eut la bonne idée de mener son enquête car cette personne était un sosie du soit-disant brigand.

Quelques mois plus tard, un autre avis est déposé pour une autre recherche. Croyez-le ou pas mais c'était le portrait craché de mon filleul.

A l'heure actuelle, les soldats ne demandent que très peu de reconnaissance et tabassent systématiquement ceux qu'ils croient être des brigands. Que ce serait-il passé dans ces deux cas ? Les deux personnes innocentes auraient subi des jours de convalescence uniquement pour faire plaisir à des militaires en mal d'exercices.

Pensez-vous que cela soit normal ?
Et quel recours auraient eu ces deux personnes ? Aucune.
Pourquoi allez-vous me dire ? Tout simplement parce que notre bon roy estime que l'armée, même si elle a fait des "dommages collatéraux" pendant des exercices ou en tant de guerre, ne peut être considérée comme étant responsable et donc rien ne peut être intenté contre elle.
Qui payerait alors ces victimes d'abus de pouvoir ? Le duché ? Les villageois par des impôts supplémentaires ?


Elle regarda les trois personnes qui étaient en face d'elle, espérant obtenir réactions sur ces explications et commentaires.
Fabien74 a écrit:
Fabien écouta attentivement Bettym, et dit:

Oui, je vous ai bien entendu Bettym, je sais à présent quelles sont vos inquiétudes en ce qui concerne l'armée. Et je suis d'accord avec vous, remaniements doivent être faits. Le Duché doit pouvoir mieux contrôler les agissements de l'armée quant aux brigands. Ainsi si une meilleure communication est mise en place, si un regard plus attentif est porté sur celle-ci, la situation n'en pourra être que meilleure, à mon humble avis. Je pense notamment au contrôle plus régulier et plus assidu des listes dont disposent les armées.

Il sourit.
Natafael a écrit:
Nata écouta Bettym

Bettym a écrit:
Je comprends que vous ayez du mal avec cette réforme mais ce que j'ai du mal à m'expliquer est la raison pour laquelle vous vous formalisez à ce sujet.
Mais nous ne nous formalisons pas Bettym ! Tu nous poses la question, nous te répondons !

Nata continua à écouter, acquiesçant de la tête pour montrer son accord avec les dires de Bettym.

Oui, Bettym, c’est vrai, Beths, avait vraiment affiché la réforme partout ! Et moi-même, je continue à Aurillac, je change le parchemin régulièrement. Et oui, je suis d’accord avec toi, les parchemins jaunissent avec le temps et deviennent illisibles.
Nata sourit à Bettym.

Je voulais dire par là, qu’il faut veiller à ce que la réforme soit visible afin que les nouveaux habitants et voyageurs, soient au courant. Nous avons donc le même avis la dessus aussi, vois tu !

Bettym continua en donnant quelques exemples. Nata regarda Androlyne se demandant pourquoi Bettym leur disait cela, puisqu’elles étaient bien placées toutes les deux pour connaitre ce genre de cas ! Combien de fois avait-elle assignée une personne qui avait quand même pris la poudre d’escampette ? Nata écoute la suite des questions

Bettym a écrit:
Et les 6 qui ont refusé la réforme allez-vous me dire ! Et bien vous avez les dossiers qui trainent encore en prévôté et ce, pour certains, depuis plus d'un an. Pour ces cas-là, que proposez-vous ?

Il est vrai, que certains dossiers s’entassent sous la poussière, et c’est bien pour cela qu’il faut apporter une amélioration à cette réforme.
Il faut limiter dans le temps.


Nata regarda Bettym et prit un verre de jus d'orange avant de poursuivre

Tu en veux un Bettym? Il est tout frais pressé!
Bettym a écrit:
N'aurais-tu pas une tisane, le jus d'orange me donne souvent des aigreurs. Désolée mais je suis un peu fragile de ce côté là.

Elle lui sourit et revint à leur discussion.

Une autre question, concernant les cas où les brigands refusent cette réforme. Prenons mon exemple, 6 cas sur 10. Peux-tu me dire ce qu'une amélioration pourrait y faire alors que ces dossiers entrent dans un cadre de plainte normale donc une divulgation immédiate à tous les maréchaux et les soldats pour une arrestation en bonne et due forme ?
Petitrusse a écrit:
Petitrusse quitta son bureau de Bailli au chateau, et arriva quelques minutes plus tard, à l'estrade de La Fondation.

On lui transmis la dernière question de dame Bettym.


Bonsoir Bettym,

Etant toi même avec Althiof, les garants de cette réforme, nous allons travailler ensemble, si tu le souhaites, bien sur, pour améliorer cette réforme, avec vous, avec les maréchaux, et avec le conseil.

Donc le soucis, c'est que malgré le courrier que le Prévôt envoie au brigand, pour lui dire qu'il est assigner à résidence, celui-ci, la plupart du temps, continue de brigandé en se déplaçant, ou quitte le duché.

C'est donc a ce niveau là qu'il faudrait peut etre agir.
Il faut trouver le moyen, par le courrier, a menacer suffisamment le brigand, pour qu'il ne quitte pas le duché, pendant son procès.
Bettym a écrit:
En voyant arriver Petitrusse, Bettym le salua.

Bonjour. Elle l'écouta puis... J'entends bien qu'au niveau des assignations il y a des choses à faire mais cela ne dépend pas de la réforme. Il s'agit juste des procédures d'arrestation de la maréchaussée.

D'ailleurs, pour ta gouverne, quand il y a assignement, les brigands ne sont pas les seuls à ne pas le respecter. Nous avons vu des escrocs ainsi que des esclavagistes.

En tout cas, je suis contente que vous commenciez à vous y intéresser. Peut-être aurons-nous moins de diffammations gratuites !


C'était tout ce qu'elle espérait. Que la loi soit respectée aussi bien par les villageois et voyageurs que par les représentants de la loi et de la sécurité.

Je ne vais pas vous embêter plus longtemps et vous remercie tous les quatre d'avoir eu la gentillesse de vous déplacer pour essayer de donner votre avis. Je vous souhaite bonne chance pour la suite de votre campagne.

Elle salua les personnes présentes avant de s'éclipser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   Jeu 30 Oct - 0:25

Tontonusher a écrit:
[rp]Tonton, comme à l'accoutumée, s'avanca timidement en gargotte. Il venait de voir la liste Fondation affichée, et connaissait de nom, un bon nombre de ses adhérents. Il lu attentivement la partie économique du programme, sembla étonné, s'avanca et adressa quelques paroles à qui voulait les entendre...[/rp]


[hrp]Bonjour à tous,
Je tenais tout d'abord à vous souhaiter bonne chance pour les futures élections comtales. Je me posais cependant quelques questions et j'espérais avoir une réponse de votre part, ce qui ne serait tarder j'en suis sur!!

J'ai beaucoup entendu parler de ce chiffre : 200 000 écus...chiffre rappelant la richesse du B.A. J'ai ensuite entendu parler d'une diminution d'impôts, ce qui est tout à fait normal, compte tenu que l'impôt dépasse rarement les 8 écus dans les autres régions ; impôt qui amènera tout de même une augmentation des richesses, même si elle sera plus faible.

Donc le comté est riche, ma question peut paraître bête à première vue, mais ces 200 000 écus, à quoi vont-ils vous servir? Je ne pense pas que vous voulez jouer au comté le plus riche, donc vous avez surement prévu des investissements de quoi faire fructifier cet argent. Un soutien aux comtés voisins est une chose logique, je le conçois tout à fait, mais n'avez vous jamais pensé à un plan social?

Je suis habitant d'Aurillac, et je me remémore les prix du marché en même temps que je vous parle. Je ne critique aucunement la gestion communale de ce marché, tant le respect que j'ai pour sa Mairesse est grand.
Mais, je trouve que les prix frôlent l'inflation...Je suis actuellement boucher, je n'ai pas de problèmes pour me nourrir, mais je vois de la viande a 18,35, alors que je me rappele en avoir vendu a 17,80... Des carcasses de cochons qui ne sont pas en dessous de 16, de vaches qui frôlent les 33 écus...Je suis donc au verger tous les jours, car couper de la viande me fait perdre de l'argent...

Et puis je vous parle que des prix, je ne vous parle pas des quantités qui sont loin d'être affolantes pour ces 2 types de carcasses.

Et à côté, je vois plus de 220 sacs de blés, prés de 200 sacs de mais, je ne vous parle pas de la farine, ni du pain...

Lorsque je fais cette comparaison, un seul mot me vient en tête : surproduction, ou une expression : difficulté d'écoulement...

VOus avez surement des marchands ambulants qui limitent cette différence de quantité, mais cette surproduction entraine un prix excessif de la viande et bizarrement, le pain ne baisse pas tant que ça (pensez aux nouveaux venus que diantre!!)

Avez vous une idée pour limiter cette surproduction, pour équilibrer nos marchés? Qu'allez vous faire pour faire jouer de manière plus efficace le phénomène de concurrence??

Une dernière chose, j'espère simplement que vous allez pas me dire que je parle de marchés communaux et qu'il s'agit d'élection comtales, car vous serez d'accord avec moi si je dis qu'il n'y a aucune indépendance entre une ville et son comté. Je ne vous demande pas non plus de prendre le rôle et le travail des Maires, mais étant expérimentés, vous pouvez tracer une ligne de conduite que les Maires (qui peuvent être novices) suivront afin d'avoir des marchés d'une santé meilleure.

Merci pour votre écoute, je vous laisse la parole[/hrp]
Naluria a écrit:
Semias ne lui ayant pas répondu, elle décida de passer à autre chose, elle sourit.

Messire Semias, me ferez vous l'honneur d'accepter mon invitation à danser lors des festivités de Billy ?
Petitrusse a écrit:
Bonjour Tontonusher,

Pour argumenter notre pensée à La Fondation, je vais vous donner quelques chiffres :

A la date du 31 aout 1456, les caisses du Duché contenaient :
-28 797.11 écus
-60 846.45 écus en stocks de produits
-24 355.00 écus en stocks d’animaux créés
- 4 076.00 écus en valeur dans les mandats
- 6 900.00 écus en stocks d’armes
Ce qui faisait une richesse totale de 124 975 écus.

Au cours de ce mandat,
Le CAC et moi même avons rembourser toutes les dettes de retard que le Duché avait pour la maréchaussée et pour les soldats de la COBA , et nous avons payés les soldes des soldats des deux derniers moi, ainsi que les paies des maréchaux.
Nous avons avec l’aide du Commissaire aux Mines, remis en utilisation les mines a leurs niveaux de meilleur rendement.
Et enfin, tous les 15 jours, le duché a demandé aux mairies, suivant un quotas, les impôts.

A la date de ce soir,
Nous avons une richesse qui avoisine les 180 000 écus.

Vous pouvez donc constater, que malgré les remboursements en retard, et la remise en état de plusieurs mines, notre richesse totale a bien augmentée.

C’est pourquoi le parti de La Fondation, propose, dès le début du futur mandat de passer d’un impôt de 9 écus à 8 écus.
Nous ne devons pas cacher, aux yeux des habitants du BA, que grâce à leurs efforts, le duché va mieux.
Je ne dis pas non plus que nous sommes riches, mais c’est mieux.
Donc je pense, qu’il est normal, de remercier les habitants du BA, en commençant à diminuer les impôts.

Le chiffre de 200 000 écus est la richesse qui pourrait permettre a notre duché, de pouvoir mettre toutes les actions de défense en marche, si nous devions être attaqués. Cela signifie augmenter la taille de nos armées, sécuriser les frontières de notre duché, mettre en place une défense plus importante des villages et donc des mairies, par la mise en place de groupes de maréchaux supplémentaires.

Je vais vous répondre plus particulièrement sur les quantités de certains produits, que sur les prix, car d’un village à l’autre, ce n’est pas pareil.

Pour les sacs de maïs et les sacs de blé, le CAC et moi même avons du prendre la décision de diminuer les quantités d’achats aux mairies au début de ce mandat, car il n’y avait plus d’écus dans les caisses du duché.
Au bout de quelques semaines, nous avons de nouveau autoriser les maires a vendre au duché la quantité qu’ils voulaient.
Si vous trouvez qu’il y a beaucoup de sacs de blé et de maïs dans votre village, c’est surement a des prix élevés.
Une solution, ce serait peut être que votre maire laisse toujours une quantité de sacs a prix correct sur le marché, pour obliger, ceux qui vendent chers, a diminuer le prix des sacs qu’ils veulent vendre.
En tout cas, j’avais fait çà quand j’étais maire de Clermont, et çà fonctionnait.

Pour les carcasses et les morceaux de viande, j’ai discutés avec un certain nombre de maires, pour leur demander de favoriser l’élevage de cochon, voir de vaches. Et ensuite, de montrer aux éleveurs, qu’il est plus intéressant d’avoir 4 cochons ou 4 vaches dans leur élevage, qu’un ou deux animaux. Car les taux de remplissage des élevages, est en moyenne, dans notre duché, inférieur a 50%.
Je pense donc qu’il faut encore prioriser les élevages, pour les nouveaux niveau 1, pour diminuer les quantités de sacs de maïs pour les nourrir, et les sacs de blé, pour les crées.

J’ai pendant ces deux mois, énormément parlé avec les maires, mais aussi les conseillers des mairies, en venant dans les bureaux des mairies, pour essayer de faire passer mes idées, en discuter, et adapter en fonction des villages.

Je pense que nous avons avancés, mais il reste encore du travail à faire, je vous l’accorde.

J’espère avoir répondu au mieux a vos questions.
Alayne a écrit:
Alayne écoutait depuis longtemps les débats mais n’osait prendre la parole.
Quand elle entendit prononcer le mot Aurillac et les remarques concernat le marché elle comprit de suite que sa gestion étant en cause et se décida enfin à prendre la parole.


Tontonusher je vous ai bien entendu. Il est vrai qu’actuellement le marché est bien rempli ; Reconnaissez tout de même qu’il n’y a pas une semaine, il y avait nettement moins de blé et de mais. J’en étais même à avoir peur d’en manquer et j’en ai gardé en stock à la mairie au lieu de tout vendre au duché.

En ce qui concerne la viande, oui, le prix est élevé ! mais je ne vais tout de même pas en remettre sur le marché à 18 écus pour essayer de la faire baisser au risque de tout vendre en 1 jour ! le problème est surtout du coté des bouchers qui exagèrent,, car 140 viandes à 18.50 à ce jour, bonjour la marge bénéficiaire !

Quand au problème de la farine, j’ai mis au point à Aurillac un contrat signé avec certains boulangers pour la transformer en pains et maintenant nous avons toujours de la farine mais certainement bien moins que si j’étais restée sans réaction ! quant aux pains nous les stokons pour les temps de pénurie et en exportons.

Je me dois de vous dire aussi que j’ai choisi cette semaine pour un peu ralentir mes achats sur le marché, parce que dernièrement dans un intervalle de 10 jours, la mairie a consommé 10 points d’état dans le commerce qu’elle doit sans cesse renouveler , ce qui fait supporter l’embauche de hauts fonctionnaires, embauches à prix élevés

De plus combien de fois ai-je affiché des alertes sur le panneau d’affichage de la mairie ? attention ceci, attention à cela ; et personne ne lisait et n’exécutait mes conseils ?

Non, vraiment Tontonusher je pense que vous vous méprenez quand vous critiquez le marché de Aurillac ; imaginez une seule seconde ce qu’il serait s’i le gestionnaire de la mairie que je suis, se croisait les bras ! mais c’est loin d’être le cas je vous assure ; il m’est même arrivé de recevoir des compliments de personnes extérieures de Aurillac pour la bonne tenue du marché.


Alayne se sent rougir légèrement à la prononciation de ces paroles et se tait pour écouter la suite du débat.
Tontonusher a écrit:
[rp]Tontonusher, surpris de la réaction de la Mairesse, tenta de la calmer du mieux qu'il pu...[/rp]

[hrp]Alayne, je prenais ce marché pour exemple, je sais que c'est la même chose sur les autres marchés, et dans les autres comtés, et si j'ai précisé le respect que j'ai envers vous, c'était pour vous montrer que je ne critiquais en aucun cas votre travail de Maire, bien au contraire.

Je vous connais bien, j'ai vu les nombreux mandats que vous avez faits et c'est là que j'ai voulu mettre le doigt, car malgré un travail de qualité, il est toujours difficile de bien réguler le marché, et ce n'est surement pas la faute du Maire, en tous cas, concernant Aurillac.

Je suis entièrement d'accord avec vous concernant le blé et le mais, j'ai eu également peur qu'il en manque. Concernant votre communication, je l'ai également vu, et j'ai vu aussi qu'elle n'était apparement pas lu, ou laissée de côté. La faute à qui? Qui oserait dire "à vous"..?

Et nous sommes d'accord tous les deux que les prix peuvent se réguler par l'intervention de la mairie, avec la mise en vente de produits à moindre coût, le fameux phénomène de concurrence.

Etes vous d'accord avec moi si je dis qu'il est plus facile pour un maire de faire baisser le prix du blé et du mais, car il en a en quantité, et donc, il peut se permettre d'en mettre sur le marché, contrairement au prix des carcasses et de la viande, car il en a peu....? (j'espère être "clair")

Vous êtes forcément d'accord avec moi si je dis qu'il est plus aisé de cultiver un champ plutôt que d'avoir un élevage.

Donc si je reprend ces deux paragraphes, on arrive a une conclusion que tout le monde connait. Et c'est là qu'il faut trouver une solution (au niveau comtal j'entend)

Faciliter l'accés à l'élevage...Comment? des prêts bancaires, à taux réduit peut-être...

Promouvoir l'élevage...Comment? le faire au niveau comtal, au niveau des mairies? Car le maire peut faire de la propagande, mais la communication doit affluer, et une seule personne ne peut pas tout faire..

Bref, vous comprenez donc que c'est ce point économique que j'aurais aimé voir développé....

Donc, ne vous énervez vraiment pas, je prenais l'exemple du marché d'aurillac pour partir d'une base, rien de plus. Je n'ai certainement rien contre vous particulièrement, bien au contraire. Et si je pousse le débat sur votre programme et pas sur celui des autres, c'est assurément pour faire avancer les choses, et vous montrer l'intérêt que j'ai pour votre Fondation Smile

En tous cas, c'est trés aimable à votre collègue de m'avoir montrer les chiffres. Comme tout le monde le sait, les chiffres parlent tellement mieux. Il faudrait les montrer plus souvent, là aussi la communication y est importante, et il en découle de la confiance...confiance que j'ai.[/hrp]
Alayne a écrit:
Alayne avait écouté Tontonusher les yeuxx pétillants de joie. Elle ne s’attendait pas a de si bons compliments.

Merci Sir de reconnaître mon travail. En effet je trouve aussi qu’il est plus facile de faire baisser le prix des céréales que le prix des carcasses.

Quant à favoriser l’élevage, mon conseiller aux paysans a eu une idée lumineuse qu’il est en train de mettre au point avant de nous la présenter et de la mettre à l’essai sur notre village.
Je ne peux en dire plus pour l’instant, mais en cherchant bien nous pouvons je crois trouver des solutions à tous nos problèmes.


Alayne avait soif, elle prend un verre et va se désaltérer vers ses amis
Melwin a écrit:
Melwin s'approcha de ses "adversaires" aux élections Ducale.

Je vous souhaite le bonjour et bonne chance pour les élections. Je ne suis pas venu vous enquiquiner avec des questions sournoises sur votre programme.

Je tiens à garder un excellent contact avec vous, car il est fort à parier que nous serons amené à travailler ensemble, pour le bien du Duché, que nous le voulions ou non. Ce qui n'a pas été compris il me semble par certaines personnes qui viennent railler les programmes de leurs concurrents.

Ce fut un plaisir.
Natafael a écrit:
Nata vit arriver Melwin, elle le salua et s’approcha de lui.
Bonjour Messire et bienvenu, je suis ravie de vous voir.

Elle écouta ses paroles et fut enchantée.
Je vous remercie bien ! Bonne chance à vous aussi !
Elle lui sourit

Nata aimait cette façon de penser ! Travailler ensemble pour le bien du Duché !
Elle était contente de voir que certaines personnes avaient compris cela…
Beths a écrit:
Alertée par plusieurs rumeurs, alerté également par le Prévost de l’Hostellerie Royal comme quoi un texte, texte royal, non encore validé, aurait été déballé en place publique par l’un des membres de la Fondation, le Prévost Royal des Provinces Vassales se rend jusqu’au lieu où la Fondation présente son programme.

Arrivée sur place, elle constate que l’ambiance y est plutôt calme. Mais du coin de l’œil elle note notamment la présence d’Al sur les lieux.

Elle redresse les épaules, s’approche de l’estrade et s’apprête à faire son devoir de Prévost Royal. Prenant une grande goulée d’air



Oyé ! Oyé

Bonjour à tous membres de la Fondation !

Je vous demande toute votre attention s’il vous plait.

Moi Beths, Prévost Royal des Provinces Vassales, a été alerté qu’un membre de votre liste aurait divulgué un traité, traité royal, actuellement en cours de discussion avec la Bretagne.
Est-ce vrai ?



Elle jette un regard sur les membres de la Fondation qui ne semblent pas réagir


En ma qualité de Prévost Royal je suis à même de mener une enquête car si tel est bien le cas, cette divulgation est parfaitement illégal, et en droit royal et en droit de cette Province !


Elle se tourne enfin vers l’assistance


L’un d’entre vous pourrait m’en dire plus ?


Elle scrute tour à tour les visages, avant de s’arrêter sur celui d’Althiof
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elections ducales octobre 1456   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elections ducales octobre 1456
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» {ELECTIONS DUCALES} : BERRY
» Pourquoi organise-t-on tant d'elections en haiti?
» HAITI : Plein Feu sur les Elections 2010 ! Leçons Des Autres!
» Prejections des resultats des Elections US08. Obama 272/McCain266?
» Elections:INITE et L'odeur des dollars de Petrocaribe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grande Bibliothèque Ducale :: La Bibliothèque :: Tour Nord-Ouest : La vie du Bourbonnais-Auvergne :: Politique - Elections ducales-
Sauter vers: