Grande Bibliothèque Ducale

Bibliothèque du Bourbonnais-Auvergne ouverte à tous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bureau du Porte Parole Ducal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Bureau du Porte Parole Ducal   Dim 11 Jan - 23:19

Roseedumatin a écrit:
Sourcils qui se froncent, inquiétude bien visible sur le visage de la Rosée...

En plein discussion avec l'ancien bourgmestre, trois coup à la porte de son bureau interrompirent leur conversation. Son regard s’attardit en direction de la porte, se disant que c'était sans aucun doute un citoyen demandant des explications ou requête auprès du conseil. Normalement ceux là ne frappaient jamais pour s'adresser à la Porte-Parole, entraient et faisaient comme si c'était chez eux... Enfin, un citoyen correct... Une première ! Elle se leva en direction de la porte.


Un instant Unan…

Elle ouvrit la porte doucement et resta immobile un instant... Traits neutres…

Que puis-je faire pour vous Mesdamoisel…. Essayant de retenir au maximum une folle envie d’exploser de rire… Tentative pas réussie… Le boucan résonna dans le long couloir des conseillers ducaux ...

Allllllll ! Aliiiiiiiii !

Elle bisouilla chacune en jetant un bref regard discret autour d’elle, voyant si quelqu’un l’avait entendu rire pareil, elle devrait se méfier, ces jours-ci on essayait de trouver la moindre raison pour dévaloriser quelqu’un et l’accuser de ne pas avoir fait ses devoirs comme il le faut. Elle les invita à entrer toute souriante, ses amies avaient fait un long voyage, et un autre encore plus long les attendaient.

Je n’aurais jamais cru que vous alliez trouver mon bureau dans un château si vaste ! Avez-vous fait un bon voyage ? Aucun ennui ?

Elle se tourna vers Unan pour faire les présentations.

Unan, je te présente Alixe et Alandrisse, Dames Blanches…
Al, Ali, je vous présente Unan, mon futur parrain s’il le veut bien….


Visage illuminé, sourire élargit…
Alixe a écrit:
Un sourire illumina son visage, qui passa de l’inquiétude à la joie. Son rire léger vient se joindre à celui de Rosée, qu’elle étreint chaleureusement. Petit coup d’œil dans le couloir avant d’entrer dans le bureau, pour vérifier que personne ne trainait dans les couloirs, et, par conséquence, aurait pu les entendre. La pièce était agréablement chauffée, il y régnait une douce atmosphère … Sûrement atténuée par les nombreuses personnes qui venaient s’y plaindre. Un homme se tenait dans la pièce.

Bonjour Rosée ! Voyager est toujours un plaisir, et nous avons eu la chance de ne faire aucune mauvaise rencontre.

Se tournant vers Unan, à qui elle adressa un sourire qui eut pour effet de rehausser ses pommettes.

Enchantée messire Unan, c’est un honneur ! Je suis Alixe, la sœur …

Interrogation. Fallait-il passer sous silence les retrouvailles d’une famille ? Non. Du moins pas en présence du future parrain de Rosée.

La sœur cadette de Rosée. Mais peut-être étiez-vous occupés, nous pouvons repasser plus tard !
Alandrisse a écrit:
Sourire, rire, folie douce du moment certainement, ses retrouvailles avaient gardé leurs suspenses bien trop longtemps. La joie qu'elles exprimèrent en échos, fut le résultat de l'attente. Les voix furent plus haute que les pensées, mais peu importait, il n'y avait personne dans les couloirs, elles profitèrent de cet instant puis entrèrent dans le bureau. L'apprentie regarda l'homme, puis enchérit sur la réponse d'Ali.

La chance n'y est pour rien. Je comprend parfaitement qu'ils ont été impressionnés par notre prestance et nos sens extrêmement affûtés.

Lève les yeux au ciel pour reflechir un instant à ce qu'elle venait de dire, se frotte le crâne pour se rendre compte que...

Oui nous avons eu de la chance. Deux femmes sur les routes... franchement...j'aurais malgré tout voulu leur montrer nos talents d'épéistes.

Présentation, comme il était d'usage de le faire. Laisse sa soeur faire ses salutations. Profite du moment de silence qu'y apparaît pour se jeter à son tour dans le bain.

Messire Unan, je suis Alandrisse. Soeur de Rosée.... enfin par rapport à l'Ordre car en réalité elle serait plus une cousine qu'une soeur. Enfin humm oui, j'espère qu'on ne vous dérange pas.

Elle devait toujours compliquer la chose la plus simple. Se permet d'observer le bureau de sa soeur, laisse son main traîner sur le rebord du bureau alors qu'elle s'approche de la fenêtre. Elle aurait peut être du perseverer dans la politique, si elle avait un bureau de ce genre, elle ne se serait pas ... partie à la va-vite.
Unan a écrit:
Futur parrain?! Avait il bien compris ? A moins que... mais non ça pouvait être que lui... c'était le seul représentant masculin de la pièce...sauf si bien sur quelqu'un était caché quelque part. Mais dans ce cas là, il doutait qu'elle en parle et encore moins qu'elle le présente. Donc il s'agissait bien de lui et donc de nul autre. Il s'aperçut alors que durant tout le temps de ça réaction, il n'avait cessé de regarder Rosée. Son regard balançait entre l'étonnement et un soupçons de panique Il n'avait même pas saluer les dames qui étaient entré. Elle devaient le prendre pour quelqu'un sans éducation. Il essaya de se reprendre.

Enchanté de faire votre connaissances voisi...hum...gentes damoiselles, l'honneur est partagé, je puis vous l'assurer. Je suis Unan, simple habitant de Montpensier.

Puis, il se tourna vers Rosée. Surement, espérait elle réponse. Mais cela était si soudain. Il était hésitant. Non pas qu'il doutait de Rosée, mais plutôt de lui même. Puis prenant une respiration.

Je serait honoré de le devenir. J'espère être à la hauteur.

C'est à ce moment la qu'une nouvelle quinte de toux le prit.
Ninjaturtel a écrit:
Un peu de temps qui se libère, des propositions et des envies, il prend sa plume et écrit :

Citation :
Chère PP,

Je me permet de vous écrire missive concernant deux demandes.

La première concerne la fonction d'avocat.
L'on peut officier en tant que tel si on est autorisé par le conseil ducal, c'est pourquoi je vous écris.

Quelle est donc la démarche a entreprendre, dois je vous demander une audience ? Si tel est le cas j'en fais la demande, ou alors prenez vous ma candidature ?

La deuxième demande est pour la chambre législative.
Comme je fais deux demande et si vous avez besoin de voir si mes compétences vous sont suffisante, le mieux serait pourquoi pas de faire une audience pour les deux candidatures.

Enfin, je reste à votre disposition et attend votre réponse.

Je vous remercie et vous souhaitez mes salutations.

Bettym a écrit:
Sortie de la chambre des maires où ce qu'elle entendait et voyait était plus qu'agaçant surtout quand elle s'apercevait que les maires seraient bientôt plus que l'ombre d'eux-même ou les pantins de conseil ducal, Bettym passa devant le panneau d'affichage du chateau et lut ce qui était mis au vu et au su de tous.

Plus les mots défilaient, plus son visage se décomposait. Il fallait qu'elle aille immédiatement voir quelqu'un pour cette charte du conseiller ducal.

Ni une ni deux, elle se trouva devant la porte du bureau du Porte Parole. L'avocate, l'amoureuse de la justice et des lois, était livide. Elle cogna à la porte et entra après invitation.


Bonjour Rosée. Dis moi... serait-il possible de rencontrer quelqu'un pour discuter de la Charte des Conseillers ? fit-elle dépitée. Je viens de la lire et je n'ai jamais vu pareille ineptie. Est-ce un texte qui a été vu par des professionnels législatifs ? La Chambre Législative a vu ce document car franchement c'est du n'importe quoi !

Se rendant compte que la jeune femme n'avait pas de notions juridiques, elle lui fit un petit sourire...

Je m'excuse de te prendre ainsi à défaut mais il faut vraiment que je sache qui a osé écrire un texte comme ça !
Roseedumatin a écrit:
Sa sœur cadette et sa cousine avaient quitté son bureau, brève visite mais faisant le plus grand plaisir à la Dame de Montmorillon, et encore plus, la proposition acceptée par Unan ...

Rosée, toujours dans son bureau à rédiger des missives, elle remarqua un pigeon avec un petit parchemin à la patte aux bords de la fenêtre. Elle se leva, déroula le parchemin et remarqua premièrement le sceau signifiant la provenance de la missive d'un noble. Elle lu complètement la lettre, se rassit et s'apprêta à répondre au Baron lorsqu'elle entendit des coups à la porte...


Entrez !

Elle répondera au Baron dès qu'elle sera libre, Rosée vit la Moulinoise Bettym entrer et l'écouta attentivement après l'avoir invité à s'installer confortablement.

Bonjour Bettym.

Le texte n'a pas été vu par la Chambre Législative puisque celle-ci manque cruellement d'effectifs, certains Assesseurs sont en indisponibilité, un a démissionné. J'ai récemment affiché une annonce de recrutement d'Assesseurs comme tu as certainement pu voir. Cependant, le texte a été naturellement discuté avec tous les conseillers ducaux et la majorité a approuvé.

Attend un instant je te prie, je vais me rendre aux locaux des conseillers pour leur parler de tes interrogations, je ne vais pas tarder à arriver.


Rosée servit une chope à son interlocutrice pour se désaltérer, le temps qu'elle vint avec un conseiller..
Lanfeust86 a écrit:
Lanfeust passait dans les couloirs pour rejoindre son bureau de bailli. Il vit Rosée sortir de son bureau...le bureau des pleurs, des mécontentements, du ridicule parfois ou de la sagesse...Bref un bureau où on entendait toute sorte de choses...

La porte parole informa le conseil que Dame Bettym y était concernant la nouvelle charte des conseillers ducaux.
Le bailli se décida d'aller la saluer et peut être pourrait-il lui répondre.

Il entra dans le bureau :


Bonjour Dame Bettym, comment allez vous? Il semblerait que vous souhaitiez discuter de la charte des conseillers. Je peux peut être vous aider.
Bettym a écrit:
Quelques excuses données par le Porte Parole qui la laisse le temps de prévenir un conseiller pouvant répondre à ses attentes, et à peine deux secondes qu'un représentant du peuple entra dans le bureau où la Moulinoise avait pris un siège, histoire de patienter sans se fatiguer.

Bonjour Sieur Lanfeust, se leva-t-elle aussitôt pour le salut, je vais comme beaucoup de personnes.... En effet, je souhaiterai discuter de cette charte. Je ne sais si vous pourrez m'aider. J'ose espérer que oui puisque vous l'avez votée donc vous devez savoir de quoi il s'agit. sourit-elle. En fait, je me demandais pourquoi avoir changé la Charte des Conseillers et qui avait écrit les textes ?

Je suppose que celui qui a mis en page ce texte n'avait aucune connaissance juridique et je m'étonne que le Duc l'ait approuvé à moins que... ce soit lui qui ait voté contre.
Roseedumatin a écrit:
La Porte-Parole entra de nouveau dans son bureau après avoir informé le conseil de la venue de Dame Bettym, elle vit Lanfeust avec celle-ci, et les laissa un instant afin de répondre au Baron. Plume trempée dans l'encrier, elle commençait à rédiger sa missive

Citation :
Baron de Glénat, salutations respectueuses,

J'ai eu plaisir de lire votre candidature à la Chambre Législative et au Barreau de notre duché, votre missive à été transmise au conseil ducal. Cependant, j'aimerais vous informer que concernant votre candidature en tant qu'avocat, nous avons un problème au niveau du Barreau, celui-ci n'a plus de Bâtonnier depuis la disparition du Bâtonnier Maxfan, sa grâce Favdb a convoqué aujourd'hui même tous les avocats de notre duché pour élire un Bâtonnier au plus tôt.

Sachez que votre candidature à la Chambre Législative sera soigneusement étudiée et soumise au vote naturellement, une audience n'est point nécessaire. Celle du Barreau, nous en déciderons dès qu'un nouveau Bâtonnier sera nommé. Je vous tiens au courant dès que les choses avancent.

Cordialement,

Roséedumatin,
Porte-Parole du Bourbonnais-Auvergne
Lanfeust86 a écrit:
Lanfeust écouta dame Bettym et fut surpris de sa remarque, elle considérait donc l'autre charte mieux. Ce n'était pas du tout son avis.

Dame Bettym, quand j'ai signé cette charte, je l'ai lu et je n'ai rien trouver d'étrange. Depuis des choses sont passée au conseil, d'ailleurs l'affaire à fait le tour en chambre du peuple et dans ce bureau. On s'est rendu compte finalement que la charte n'était pas du tout précise et qu'elle pouvait être interprétée de différentes façon. Par exemple au niveau du qorum ou de la majorité pour un rappel à l'ordre ou une destitution. Nous avons donc souhaiter la rendre beaucoup plus précise afin qu'il n'y aucune contestation possible.

Maintenant je suis fort surpris par vos propos, nous avons été douze à travailler dessus dont le Duc qui me semble connaître un peu le domaine de la justice. Mais peut être pourriez vous me dire ce qui est contraire au CODEX dans cette charte et sur quels articles vous basez vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Bureau du Porte Parole Ducal   Dim 18 Jan - 19:18

Bettym a écrit:
La jeune femme écoutait le bailli et souriait. Nul n'était sensé ignorer la loi, lui avait-on rétorqué, il y avait peu. Force était de constater que même les conseillers l'ignoraient sans compter qu'il semblait même ignorer le fonctionnement des institutions.

Sieur Lanfeust, je dois vous avouer que je ne suis nullement étonnée de votre réaction. Vous êtes surpris que le Codex laisse libre cours à interprêtation ?

Le regard qu'elle posa sur l'homme mêlait la consternation et l'indulgence.

Sachez que c'est le principe d'un livre de lois contrairement au coutumier. De plus, comme beaucoup de conseillers, vous ne connaissez que très peu le Codex ce qui entraîne des aberrations de ce type.

Puis vint le moment des "réprimandes"...

Même si vous aviez été cinquante à travailler dessus et ayez sorti un tel texte, cela ne signifierait pas pour autant qu'il est bon. Quand à vous dire ce qui est absurde, je pourrais vous le faire, en effet. Mais ce n'est nullement mon intention pour la simple et bonne raison que je ne travaille pas pour le duché mais pour les citoyens que vous bernez.

De plus, il parait, selon certains conseillers en place, que cette charte ne me concerne pas ni même les citoyens. Donc, je ne vois pas pourquoi je ferai le travail des conseillers et de la Chambre Législative à moi toute seule, surtout que notre Duc est selon vos dires, un juriste hors pair. Je ne voudrais pas me mettre à défaut et risquer un procès pour diffammation.


Depuis quelques temps, la mode était à faire des procès pour le moindre pet de travers et elle n'avait pas que ça à faire. Des cours l'attendaient, ses responsabilités auprès de la mairie également et comme, elle n'était rien pour le duché et ses concitoyens, elle ne risquait pas de faire quoi que ce soit.

Je voulais juste avoir quelques explications sur ce texte et vous informer, malgré tout, de l'absurdité de votre travail. Je dirais même plus de votre brassage d'air car pour moi, ce document comme celui à venir dans le même acabit n'est plus ni moins qu'une façon de faire croire au peuple que vous faites quelque chose sans pour autant vous soucier de ce que les Bourbonnais Auvergnats veulent.

Mais je ne vais pas vous ennuyer plus longtemps. Je vous remercie toutefois d'avoir pris la peine de vous déplacer et de répondre à mes questions. Sur ce, je vous souhaite une bonne journée.


Elle s'inclina, tout en gardant en tête que les conseillers devaient s'ennuyer à mourir pour écrire des textes qui ne servent à rien.
Titan34 a écrit:
titan qui passait par là, aperçu Dame Bettym, qui comme à son habitude cherchait à se faire voir.
c'est vrai qu'à écouter ses bêtises, on pourrait croire qu'elle seule connaissait les lois, même plus que le Duc actuel, qui était malgré tout le président de la CL, en repos pour son mandat.
enfin un bon point pour Dame Bettym, elle ne craignait pas le ridicule ou elle se plongeait chaque fois qu'elle intervenait, m'enfin il y en a qui aimait la fange, libre à eux.
Il préféra simplement sortir un sourire aux lèvres, en pensant à cette malheureuse qui se croyait imprégnée de la science infuse.
Lanfeust86 a écrit:
Et bien Dame Bettym, je suis vraiment choqué par vos propos. Du brassage d'air ? Mais vous croyez qu'on a pas assez de travail pour s'embêter avec du brassage d'air? Vous venez dire au conseil que le nouveau texte est nul sans préciser quoique ce soit. Si on l'a modifier c'est suite à des problemes au sein du conseil. Donc selon vous si une charte ne vous plait, elle est mauvaise? Et bien je commence à mieux vous cerner Dame Bettym, on m'avez prévenu mais je voulais voir car je vous pensez raisonnable.

Notre travail est absurde? Sachez qu'on y consacre beaucoup de temps et qu'on fait en sorte d'améliorer la vie des habitants du duché le mieux possible. Encadrer le travail des maires, préciser les dispositions légales des conseillers ducaux, je ne vois pas où est le mal. Quand au codex je le lis et j'y suis retourné le voir assez souvent. Donc si vous ne pouvez argumenter vos propos, ceux-ci sont inutiles et ne font pas avancer notre travail "absurde".

Quand au Duc, je ne sais pas si c'est un grand juriste mais il est président de la CL, donc de côté là ça me convient.

Je vous souhaite la bonne journée Dame Bettym et j'espère pouvoir avec vous une discussion plus pertinente que celle-ci qui ne nous avance en rien et qui n'aide en aucun cas les habitants du duché comme vous semblait vous faire la défenseuse.


Il préféra retourner à son travail, plus important que de discuter avec des gens qui venaient simplement attaquer le conseil. Les élections sont d'en plus d'un mois pourtant, mais bon c'est jamais assez tôt pour ça semble-t-il. Cette dame était bien loin d'autres personnes de la Source qu'il connaissait où qui sont parti vars le Trés-Haut.
Bettym a écrit:
Dans un coin de la pièce, Titan vint voir ce qu'il se passait sans même un bonjour. Remarquant l'impolitesse du noble CAM, elle reporta son attention vers le Bailli.

Je suis désolée d'avoir heurté votre susceptibilité. Toutefois, si vous aviez tant de travail, vous n'auriez pas perdu votre temps sur un texte qui n'en valait pas la peine parce que vous ne saviez pas l'interprêter ou parce que certaines personnes ont su vous intimider pour faire un changement qui ne permettait, selon vos croyances, aucune possibilité de passer outre.

Elle sourit en entendant les gémissements du bailli.

En toute honnêteté, où est l'intérêt des habitants de notre duché dans cette charte ? Certes, vous êtes là pour travailler pour eux, en aucun cas je le nierai. Mais un tel document n'est pas pour le confort des Bourbonnais mais uniquement pour celui de certains conseillers. D'où ma qualification de brassage d'air. Il y a bien d'autres choses plus importantes qu'une charte qui existait déjà sans compter les lois qui explicitaient ce que les conseillers, hauts fonctionnaires et agents ducaux sont en droit de faire ou non.

Quand au fait qu'elle me plaise ou non, cela n'a aucune importance. Si les textes sont sans appel, je n'ai rien à dire. Par contre, pensez aux procureurs et aux juges qui devront l'appliquer. Pensez aux appels qu'ils auront à subir à cause d'egos démesurés. Vous pouvez croire tout ce qui vous plait à mon sujet, je ne suis pas là pour me faire aimer ou apprécier, je suis là pour vous dire que vous allez droit dans le mur. Je vous mets en garde uniquement. Maintenant, si vous n'êtes pas capable de vous remettre en cause...
haussement d'épaules... c'est le cadet de mes soucis. Vous êtes prévenu, j'ai fait mon devoir.

Et quand à mes arguments, ils sont tus pour la simple et bonne raison que même les articles mis devant vos yeux avec explications à la clé, vous ne verrez rien, uniquement pour ne pas dire que j'ai raison. Il n'y a qu'à entendre la discussion en ce moment à la chambre des maires. De plus, je ne suis ni membre de la Chambre Législative que vous n'avez même pas pris la peine de consulter, ni un agent ducal dûment sermenté.

Sans compter que comme l'a dit Messire Titan, en dehors des conseillers actuels, personne n'est concerné par cette charte et selon les propos de Dame Jariane, ma parole n'a aucune valeur.

N'étant pas considérée pourquoi devrais-je faire quoi que ce soit pour aider le conseil ducal ? Si vous arrivez à me convaincre, peut-être que je vous donnerai les solutions. Mais franchement, je doute que vous en soyez capable et surtout ce serait dénigrer vos propres collègues et conseillers.

En tout cas, je vous remercie pour vos souhaits et vous les retourne. Quand à l'aide aux Bourbonnais Auvergnats, Conseillers ou non, Agents Ducaux ou non, je crois qu'ils sont à même de juger si je les délaisse ou non quand ils ont besoin de renseignements et ce, même dans votre Conseil.


Elle lui sourit et après qu'il soit parti, prit le chemin de la sortie également, non sans avoir fait un petit signe de la main à Rosée pour la saluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bureau du Porte Parole Ducal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» La porte-parole de la Minustah opine sur Haiti
» [Communication] Le Porte Parole
» La zone métropolitaine contribue à 90% à la recette fiscale
» Ce que pense Jessy Cameau Coicou de la PNH !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grande Bibliothèque Ducale :: La Bibliothèque :: Tour Nord-Ouest : La vie du Bourbonnais-Auvergne :: RP divers-
Sauter vers: