Grande Bibliothèque Ducale

Bibliothèque du Bourbonnais-Auvergne ouverte à tous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bilan économique des six derniers mois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Bilan économique des six derniers mois   Sam 3 Jan - 21:48

26/12/1456

Jrag a écrit:
Fichtre, une estrade. Ca faisait longtemps qu'il n'avait plus fait de bilan économique, le pauvre. Du moins pas en public. Enfin bon, il paraissait exact, revu et corrigé, ca devrait bien se passer.

Il grimpa les quelques planches de bois, et attendit que la population se masse avant de commencer, d'une voix qu'il voulait la plus claire possible.


Bonjour à tous,

Le présent graphique représente toutes les variations économiques du duché depuis la fin du mois de Mai dernier. L'idée nous est venue de proposer aux habitants du BA, qui demandent, à raison, une transparence sur les finances du duché, de présenter ce bilan "biannuel". Bien qu'il puisse paraître étonnant, les données présentes vous ont été fournies de manière hebdomadaire depuis tout ce temps, mais la vision globale n'est pas forcément chose aisée. Voilà donc :


Il présenta un papier sur lequel était représenté un graphe qu'il laissa a la vue des habitants.


Citation :


Mandat 1
Duc : Sallaberry
Bailli : Asturion
CAC : Petitrusse
CAM : Inamphus
Intendant Ducal : Jrag

Mandat 2
Duc : MartymcFly
Bailli : Asturion
CAC : Bittow
CAM : GrobTonton
Intendant Ducal : Jrag

Mandat 3
Duc : Asturion
Bailli : Petitrusse
CAC : Seve
CAM : Caddarik
Intendant Ducal : Jrag

Mandat 4
Duc : Tixlu
Bailli : Petitrusse
CAC : Galswinthe
CAM : Titan
Intendant Ducal : Jrag

Il poursuivit son discours

La date de début de ce bilan correspond aux semaines qui ont suivient les réformes royales, sur le gaspillage, la corruption, le prestige et les frais de bouche. Il ne sera présenté qu'un état global, la description précise ayant due vous être donnée sur l'instant. On peux donc repérer quelques évènements importants qui ont beaucoup impacté sur notre économie. Par exemple :
- La première crise des mines début juin, où l'on repère la baisse de trésorerie et de richesse,
- La gestion financière obscure des deux dernières semaines d'août, où aucune information précise n'a alors été donnée en salle économique, et le désastre qui en a suivi,
- La politique de renflouement des stocks (début septembre), qui a permis d'améliorer la distribution des produit.

Concrètement, les mesures adoptées par Sa Majesté ont rendu le bénéfice (engrangé jadis par les excedents miniers et leur exportation) nul, entrainant même un déficit pour la grande majorité des duchés, et le BA en fait partie. Dix pour cent de nos dépenses sont ainsi la conséquence de ces mesures. De là, le conseil économique du BA a décidé dans un premier temps de poursuivre de manière surement excessive sa course au prestige, sans changer l'impôt. Inévitablement, les finances ont chutés (mandat 1 et 2), aggravées par une gestion économique largement insuffisante. Puis nous avons décidé de réduire les dépenses liées au prestige, et d'augmenter l'impot (mandat 3). En agissant sur les autres leviers disponibles, et grace à une bonne politique de communication au sein du conseil éco, la remonté a donc été possible. Durant le dernier mandat (mandat 4), le choix du conseil s'est porté sur le prestige, et le duché a donc augmenté les versements, ce qui a donné lieu a une baisse de croissance.

Nous avons donc à présent retrouvé le niveau de Mai, tout en ayant utilisé la plupard des leviers disponibles. Certaines discussions sont encore en cours, mais dans l'ensemble, la situation est revenue à la normale.


Il continua avec une intonation plus forte dans la voix. L'important suivait...


Ceci permet simplement de remarquer que la clef de voute de l'économie ducale est bien la communication, et que celle ci doit être encouragée et poursuivie, non seulement au sein du conseil économique, mais aussi entre le duché et les mairies. Une certaine distance s'est instaurée entre les gestionnaires municipaux et ducaux, et la communication est essentielle entre les deux partis. En ces temps, il faut remarquer qu'une erreur de gestion, même minime peut engendrer des pertes financières énormes. Il est donc nécessaire que les mairies travaillent avec le duché, et inversement, afin d'instaurer une balance économique saine.


Voilà, tout était dit. L'intendant espérait que cela atteindrait les bonnes oreilles. En attendant il lui semblait avoir oublié quelque chose...pas le jus d'orange, ni le coquillage du portugal pour Gypsie, non... Ah, oui !

Si bien entendu vous avez des questions, le conseil économique se fera une joie de vous répondre.


HRP : désolé pour le 2008..... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bilan économique des six derniers mois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " NUCLEAIRE - " L'impact est très difficile à évaluer ".
» Simone Signoret
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» Haiti à l'heure d'un renouveau :situation socio-économique
» CANICHE croisé Griffon de 6 mois champagne Roubaix (59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grande Bibliothèque Ducale :: La Bibliothèque :: Tour Nord-Ouest : La vie du Bourbonnais-Auvergne :: Politique - Elections ducales-
Sauter vers: