Grande Bibliothèque Ducale

Bibliothèque du Bourbonnais-Auvergne ouverte à tous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dans une chambre à la Douce à Montpensier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Dans une chambre à la Douce à Montpensier   Dim 11 Jan - 23:26

Alivianne a écrit:
C'est à ce demandé comment, la litière avait tenu le coup durant tout ce trajet rapide qu'elle a fait de Clermont à Montpensier. Heureusement, il faisait froid, les routes étaient sèches cahoteuses qui faisait crier de douleur la duchesse.

Les anges étaient du coté de la duchesse, car elle est arrivée saine et sauve et en plein travail devant la porte de la douce amazone, taverne de sa soeur le docteur lady d'Azayes.

On tenta de l'aider à sortir. La duchesse en nage malgré le froid piquant sortit en soufflant comme un chien.

Evidemment, ses gens étaient maladroits et ils connaissaient la patience légendaire de leur maitresse.


Rageusement, elle leur criait impatiente...

Lâchez-moi!!! Je suis capable de sortir seule de la litière. Je ne suis pas handicapé voyons!!

Encore plus essouffler, elle s'arrêta plier en deux... Il était temps qu'on l'amène dans sa chambre.

Allez donc me chercher ma soeur si vous voulez vraiment me rendre utile! Et si vous trouvez mon époux par la même occasion ramener le aussi!

Bien sûr, ils coururent tous vers la taverne. La laissant seule sur le parvis. Elle tenta de monter les marches seule.

Un liquide chaud lui coula en dessous de sa robe....


Déjà!! cria-t-elle en même temps qu'une contraction l'a frappa. Péniblement, elle rentra et s’assied sur le premier banc qu’elle eut sur son chemin.

Elle soufflait, les mains sur son ventre. Se relevant et se rassie ne trouvant pas une position confortable. Elle priait intérieurement que sa sœur arrive à temps..
Thierry54270 a écrit:
Alerté par les dames de compagnie de son épouse, Thierry fit le court trajet jusqu'a la taverne de Lady.
Entrant en courrant, il apercut Alivianne assise sur un banc.
Il se dirigea vers elle et la pris dans ses bras pour l'emmener vers une chambre en attendant l'arrivée de son docteur de soeur.


Ne t'en fais pas ma douce tout se passera bien,

lui dit il lui caressant doucement le front alors qu'il la déposait sur un lit.
Alivianne a écrit:
Une fleur? Elle était une fleur qu'on amenait gracieusement?

Etait-elle aussi légère?

ça elle en doutait...

malgré l'âge de son époux et son petit bedon tout rond, il était aussi fort qu'avant. soulagement...

Soulagement encore plus sachant qu'il était là, qu'il ne dormait pas à cette heure...

Elle voulu lui répondre qu'elle était heureuse de le voir, mais une contraction l'empêcha...

Alivianne su dire...


MOOOOOOOOOOOnnnnnn coeur..... ça fait MAAAALL!!

regard crispé vers son mari, vers la porte de sa chambre...

Elle lui prit la main brusquement.... une accalmie avant la prochaine contraction et d'un souffle elle dit doucement


Tu restes avec moi jusqu'à temps que Lady arrive. je t'en prie
regard de pitié mélangé avec beaucoup d'amour.

J'ai tellement de chose à te dire mon coeur...

elle respira tant bien que mal...
Thierry54270 a écrit:
Thierry tira une chaise et s'assit près du lit.
Il prit la main de son épouse et la serra.


Ne t'en fais pas je ne te quitte pas, je vais rester auprès de toi tant que ta soeur n'est pas arrivée.
Alivianne a écrit:
Elle lui serra la main de bonheur. Enfin, il était avec elle. Plus rien ne pouvait lui arrivé. Si elle mourrait, elle mourrait heureuse de le sentir prêt d'elle...

Et puis elle bondit...


As-tu pensé à un prénom??

Cette fois, j'espère avoir un bébé pas deux. Pas de surprise comme la dernière fois!! Ah non!!
Thierry54270 a écrit:
Pensé a un prénom?
Heu oui bien sur tu dois bien t'en douter
J'avais pensé a Eloy

Et non avec un peu de chance nous n'en auront qu'un seul cette fois ci.
Alivianne a écrit:
Eloi? Prénom de garçon ça?...

oui le prénom était beau mais si c'était une fille!!

ET!!

Elle se tourna vers lui impatiente, fatigué, piqué au vif et sentant qu'une contraction n'allait pas tarder elle dit rapidement


et si c'était une fille? Crois-tu que je vais te pondre un garçon à chaque couvé mon coeur?

Mon coeur, il va fallOIRRRRRRRR


Elle aurait voulu ajouter qu'il lui faudrait compter les lunes car il n'était plus question d'avoir d'autres enfants, mais une contraction l'empêchait...

Alivianne se releva assise sur le lit. Si elle aurait pu, elle se serait assise les genoux relevés, jambe écarter la tête vers eux. . Cela ne soulageait pas la contraction, mais elle savait qu'elle l'a sentirait plus facilement passé.

Mais son époux était à coté d'elle, calme ; bien que dans ses yeux elle savait qu'il était inquiet. Ils étaient intimes mais ce n’était pas de bonne convenance et puis elle ne voulait pas lui faire peur.

Cette dernière contraction était plus rapide que la précédente. Son accouchement serait éminent. Allait-elle accoucher si rapidement ?


LADY!!!!!!! hurla-t-elle en se soulageant laissant le mal de la contraction partir avec son crie
Thierry54270 a écrit:
Thierry lacha la main de son épouse et si dirigea vers la porte.
Il l'ouvrit et appela un jeune page


Va me chercher Lady en vitesse, Alivianne va accoucher seule si ca continue.

Alors que le jeune homme tournait les talons, Thierry le rattrapa par le bras

Et tu ne reviens pas sans elle si tu ne veux pas me voir en colère.

Revenant sur sa chaise il reprit la main de son épouse et lui répondit doucement


ca sera un garcon de toute facon donc pas la peine de trouver un prénom de fille.
[/b]
Alivianne a écrit:
oh elle était fatigué certes, innerte sur le lit car elle s'était recouché pour se reposer pour ainsi affronter la prochaine contraction.

Elle bondit encore plus quand elle entendit


ca sera un garcon de toute facon donc pas la peine de trouver un prénom de fille

Je souhaite qu'on aille une fille juste pour voir ta tête!! et pire que Victoria avec mon caractère concentré de cochon

elle lui tira la langue et se recoucha en se fermant les yeux.

Alivianne ne lâcha pas la main de son époux pour autant.
Thierry54270 a écrit:
C'est ca c'est ca continue de t'agiter et tu auras donné la vie a notre second fils avant l'arrivée de Lady.
Alors Madame la Duchesse on se couche et on se calme, tu veux un peu d'eau?
Alivianne a écrit:
Elle ouvrit les yeux, pas moyen de se reposer ici...

De l'eau... oui sa gorge était sêche.. Elle passa sa langue sur ses lèvres.

Oui elle avait soif... elle avait grand soif...


oui mon coeur apporte moi de l'eau. Ta fille meurt de soif dit-elle taquine
Thierry54270 a écrit:
Thierry se leva et remplit un verre,

Tiens bois doucement.
Alivianne a écrit:
Elle accepta le verre comme si elle mourrait de soif. Alivianne ne s'était pas rendu compte qu'elle était à ce point assoifé.

Alors quelle prennait une deuxième gorgée, elle sentit venir une autre contraction.

Rapidement le verre qu'elle lança se retrouva sur Thierry, celui-ci l'arrosa. Il en avait partout mais aussi sur son visage.


Normallement, elle aurait rit, mais là elle se recoucha pour amortir le plus cette douloureuse contraction.


OOOHHHHH!! mon coeur!!
hurla-t-elle encore ça fait mal tu n'as pas idée...
Oui elles se rapprochaient et sa soeur toujours pas revenue...

Elle ferma les yeux tenta de se reposer. C'était important, entres-deux contractions, il fallait reprendre des forces...

Soulagement, elle était enfin passée...


Thierry... Si lady n'arrive pas à temps. Je pense que tu n'auras pas le choix de m'aider... où peut-être de me trouver un autre médecin. Je ne connais pas assez Montpensier pour savoir qui d'autres pourraient venir m'accoucher...
Thierry54270 a écrit:
Bien ma douce, commence par te calmer et détend toi un peu, je sais tu vas encore raler que je ne suis pas a ta place mais bon c'est comme ca.

Ensuite, il se dirigea vers la porte et appela un jeune ecuyer qui attendait,

Nous avons un gros problème, fais comme tu le veux, mais va me chercher un médecin, Alivianne va accoucher et sa soeur n'est pas encore arrivée, et je ne tiens pas a procèder moi meme a l'accouchement.
Si tu ne sais pas ou aller, demande a la première personne que tu croises dans la rue on finira bien par t'indiquer un médecin.
Et dépéche toi, ca devient urgent il me semble.
Alivianne a écrit:
Elle soufflait pour reprendre sa respiration. Sa poitrine remontait et descendait rapidement, elle suivait la cadence de sa respiration.

La duchesse ferma les yeux un peu... Elle savait que la prochaine contraction ne sera pas bien loin.

Grâce à son attitude zen, elle retrouva son calme rapidement.


Mon coeur... Il ce peut que tu doives m'accoucher si le médecin n'arrive pas à temps. Tu m'écouteras, je ne peux pas te demander ta permission. Je vais avoir besoin de toi

Déjà trouve des logues propres et de l'eau chaude nous allons en avoir besoin....

Malgré sa situation, elle tenta de penser à tout...

Stérilise ton couteau pour le cordon....

Tu suivras mes consignes, j'ai quelques notions grâce à mes cours de guérisseuse.
Tiamarys a écrit:
Ayant appris l'arrivée prochaine de l'héritier de son amie alivianne, Tiamarys avait prit la route de Montpensier en compagnie de Paillard.
Ils avaient chevauchés trois jours durant mais étaient enfin dans les murs de la ville.
Comme à leur habitude, ils s'étaient tout de suite dirigés vers "la douce amazone".
Lady était absente, mais en entrant ils avaient croisés un escuyer qui semblait assez paniqué.

Tia s'approcha et salua

Bonsoir...Votre maîtresse serait elle assez reposée pour me recevoir? Je m'appelle Tiamarys et voici mon compagnon messire Paillard de Condat.
Il me tarde de la revoir, veuillez nous conduire près de dame Alivianne je vous prie.


L'homme pâlit et lui expliqua rapidement la situation. Il partait en quête d'un médecin pour l'accoucher...La duchesse était en pleines douleurs.

Tia lui sourit aimablement

Peut-être pourrais je vous aider...A Compiègne je dirigeais l'orphelinat avec une amie herboriste et médicastre qui m'a enseigné pas mal de chose avant de rejoindre Aristote. Je pense pouvoir aider Ali si vous m'y autorisé bien entendu.

Tiamarys fixa l'escuyer attendant sa réponse, la main crispée dans celle de Paillard.
Le temps pressait, Ali ne devait pas rester seule.

Ne voyant pas l'homme réagir elle le bouscula gentiment et se dirigea vers l'étage.
Son amour empêcherait l'homme de lui barrer le chemin.

Tia se précipita dans le couloir et alla frapper à la porte de la chambre de la duchesse...
Thierry54270 a écrit:
Interloqué, Thierry regardait sa femme

Tu veux que je t'accouche? moi? tu as vraiment confiance en moi parce que franchement je me sens pas faire ca.


A l'instant meme, il entendis frapper a la porte, il se leva a alla ouvrir
Une jeune femme se tenait devant la porte.

Bien le bonsoir damoiselle, que puis je faire pour vous?
Tiamarys a écrit:
Tiamarys sourit au gentilhomme qui lui ouvrit la porte. Elle le reconnut l'ayant déjà aperçu auprès d'alivianne lors de leur voyage vers Montpensier.

Bonsoir messire...Je ne sais si vous vous souvenez de moi... Je suis Tiamarys nous vous avons servit d'escorte lors de votre venue à Montpensier.
Paillard est en bas...Nous venons d'arriver et j'ai croisé votre escuyer qui m'a dit qu'Ali...Enfin que votre épouse était en travail.
Si vous le voulez je peux vous aider.


Tiamarys fixa Thierry attendant une réponse.
Alivianne a écrit:
A son tendre époux qui voulait se défiler, elle répondit doucement malgré son état

Oui tu m'aideras et Oui tu seras à la hauteur comme moi je serai à la hauteur de donner la vie à notre enfant! dit-elle au moment qu'on cogna à la porte

La duchesse senta cette douloureuse crampe qui venir dans ses reins. A l'entrée, elle reconnu son amie Tia.

Au même moment la contraction vint et Alivianne tenta de retenir son crie de souffrance... mais ne sut pas le retenir longtemps...


AAAAHHHHHHH TIA!! Tu tombes bien!! je vais donner la vie, et mes contractions sont de plus en plus rapprocher hurla-t-elle pour vider son mal

Naturellement, elle remonta les jambes vers elle. La duchesse leva la tête vers ses jambes.

Comme dans ses souvenirs, elle allait avoir envie de défecquer. Cela voulait dire qu'elle allait bientôt pousser.

La nature de la femme était ainsi bien faîtes. Même si on disait non ne poussez pas, on poussait naturellement.
Thierry54270 a écrit:
Excuse moi Tiamarys, sur le coup je ne t'avais pas reconnue.
Mais je suis enchanté de te revoir, meme si ce sont dans des circonstances un peu particulières, dans tous les cas tu seras bien plus efficace que moi seul, par contre si je peux t'aider n'hésites pas a me le demander.

Entre donc, et occupe toi d'Ali, il me semble qu'elle en ait grand besoin.
Tiamarys a écrit:
Il y avait urgence...
Retrouvant toute sa vivacité, Tia se tourna vers Thierry

Messire, il faut faire vite l'enfant arrive..Prévenez vos gens et faites dénouer tous les noeuds de l'auberge
Tentures, longes à l'écurie...
La superstition!


Il ne fallait laisser aucun noeud pour ne pas attirer le mauvais oeil sur l'enfant à venir et le sauver du cordon ombilical.
Tout cela n'était que superstition, mais après tout cela ne coûtait rien et surtout Tia espérait que cela fonctionne.


Elle a perdu les eaux messire?
Oui?
Faites préparé un bain tiède et demandez à vos servantes d'y mettre de la mauve, de la camomille, du fenouil, du lin et de l'orge, cela calmera les douleurs et aidera Ali à se détendre...


Tia sourit à son amie, elle était calme et se rappelait tous les gestes que Judith lui avait enseigné.

Oh messire...Faites prévenir en cuisine. Il me faudrait du poivre et de l'encens...
Paillard a écrit:
Polignac/Montpensier, route connue. Il semblait cette fois qu'il y eut urgence, et ils avaient galopé à en crever les chevaux, pour enfin atteindre l'auberge de Lady.

Sans avoir le temps de placer un mot, il avait suivi Tia, puis gagné quatre croissants rouges au creux de la main, tandis qu'on leur indiquait la chambre de la parturiente.

Devant l'huis, il avait freiné d'un coup.

Va, ma chérie... Je reste là, je n'aime pas trop ce genre de situation, moi.

Seul, il tira de sa besace un flacon de poire, et en but une gorgée. Il espérait vaguement que le duc ait une petite soif, ou besoin d'un remontant, sans quoi il se voyait déjà dans l'obligation de boire seul. Et le flacon était large.

Pris de remords, il cria a travers la porte :

Si tu as besoin, n'hésites pas ! Mais évite les chiffons sanglants hein... Quand ça ne sort pas de mon épée, je n'aime pas trop cette substance...
Tiamarys a écrit:
Tiamarys sourit et expliqua à Thierry

Le poivre et l'encens serviront à faire éternuer Alivianne...Une herboriste m'a dit un jour que cela facilitait la descente...

Tia regarda Alivianne et grimaça avant de sourire

Messire, faites annuler le bain et le reste...Votre enfant est pressé de connaitre le monde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Dans une chambre à la Douce à Montpensier   Jeu 15 Jan - 23:48

Thierry54270 a écrit:
Thierry écouté avec intention la jeune femme, elle débitait les ordres si vite qu'il se demandait si il penserait a tout.

Il ouvrit la porte, fit signe a un jeune ecuyer et donna ses ordres tranquillement afin de n'en oublier aucun.


Alors tu vas aller me faire denouer les noeuds de l'auberge et de l'écurie, les tentures les longes etc...
Ensuite tu vas aux cuisines et tu me rapportes du poivre et de l'encens.
Au passage tu dis a une des servantes de preparer un bain tiède avec de la mauve, de la camomille, du fenouil, du lin et de l'orge, et cours c'est urgent


Puis il apercut Paillard,

salut a toi mon ami, entre donc ne me laisse pas seul, ta douce me donne des ordres plus vite que mon cerveau ne peux retenir, a deux nous devrions nous en sortir.


Entendant Tia, Thierry se retourna et annonca en souriant

trop tard pour le bain l'ecuyer est parti en courrant,je peux venir tenir la main d'Ali?
Tiamarys a écrit:
Tiamarys s'approcha de son amie et palpa son ventre tendu.

Le bébé arrive!
Messire? Etes-vous prêt à accueillir votre héritier
?

Tia sourit à Ali
Puis se tournant vers Paillard et Thierry

Messieurs, ce spectacle n'est pas pour vous...Du moins pour toi mon coeur...
Sinon jamais tu ne voudras qu'on ait...


Tia préféra se taire et se tourna à nouveau vers Alivianne

Encore un effort ma belle duchesse! Ton enfant va pointer le bout de son nez et tu seras une maman comblée.

Elle se positionna en face d'elle de façon à voir l'avancement du travail et l'arrivée du bébé

Pousse ma belle! ne te retiens pas!
Paillard a écrit:
Il sourit à Thierry.

Oui... Elle a parfois un débit impressionnant. Il faut enregistrer sans comprendre, et ensuite reprendre tout au calme !

Il éclata de rire en voyant la tête du duc, et lui tendit la poire.

Et il faut hydrater...

Instinctivement, il suivit Thierry à l'intérieur, avant de réaliser. D'ailleurs, la voix de Tia lui rappela bien vite où était sa place. C'est-à-dire dehors !

Il recula précipitamment, et marmonna :

Houlà oui, je suis bien mieux dans le couloir...
Thierry54270 a écrit:
Je te suis Paillard, en fait nous serons mieux installé a une table a attendre tranquillement.
Laissons les travailler tranquillement, si elles ont besoin de nous elles nous le feront savoir.
Paillard a écrit:
Tu as raison. Courage, fuyons !

Ils se dirigèrent vers l'escalier, et il se retourna une dernière fois :

Pensez à fermer les fenetres ! A force de pousser... On en a déjà retrouvé dans la rue !


Riant à demi, il dévala les marches et s'installa à une table, prenant deux verres au passage.
Alivianne a écrit:
Sueur sur le front, cheveux en bataille, elle assistait à cet échange entres ces hommes et tia la sauveuse qui semblait savoir ce qu'elle disait.

Oui, elle avait confiance en elle, ça c'était claire...

Elle aurait voulu répondre à son époux, allez profites-en sauve toi... Il n'attendait que ça...

Ces hommes heureux de procréer, mais pour le reste. Il s'en lavait les mains.

La duchesse rageait...

Mais la situation l'empêchait...

Alors oui elle allait pousser car elle n'avait plus le choix.

Elle poussait avec sa contraction.


AHHHHHH cria-t-elle encore

La duchesse attendit l'autre contraction pour pousser.

Elle poussait aussi fort qu'elle le pouvait.

Alivianne savait que l'enfant allait naitre bientôt.
Tiamarys a écrit:
Le souffle d'Alivianne se faisait plus court. L'enfant allait naître sous peu.
Tia alla se laver les mains et s'approcha de son amie.

Tu sais comment ça se passe! Tout va bien se passer.

Tia sourit et se dit que son amie était courageuse d'endurer pareil souffrance, mais elle savait aussi qu'il n'y avait rien de plus beau que de donner la vie.

Soudain elle s'écria

Il arrive!! Je vois ses cheveux!!

Elle se tourna vers une servante et lui demanda un couteau propre et chauffé sur le feu.

Allez prévenir messire Thierry de l'arrivée imminente de son enfant.
Ali pousse de toutes tes forces....C'est bientôt fini
Thierry54270 a écrit:
Une jeune femme descendit hativement les escaliers et appela Thierry,

M'sieur le Comte le bébé arrive

Thierry s'adressa a Paillard,

ressert nous donc une poire pour feter ca mon ami

Se tournant vers la servante

On a besoin de moi en haut ou j'attend encore? parce que bon autant monter quand il sera arrivé.
Alivianne a écrit:
Après avoir pris une grande respiration et se coordonner pour la dernière contraction. Alivianne poussa donc une dernière et ultime fois.

AHHHHHHHHHHH Hurla-t- elle en espérant que c'était terminé

Elle n'avait plus de force. Si on lui demandait un autre effort, elle ne saurait y répondre.

On entendait nettement les sanglots du nourisson, soulagement ainsi l'enfant vivait. Alivianne souffla et en ferma les yeux. Elle remercia Aristote de tout son coeur, leur bébé semblait en bonne forme si on qualifiait le crie qu'il avait fait.

Elle tendit les mains vers son dernier enfant... D'une petite voix à peine audible elle demanda :


Une fille??? c'est Aznor...

Un garçon??? c'est Eloy...


Mystère, elle ne voyait pas encore très bien. Tia le tenait trop bas.
Tiamarys a écrit:
Tia admira l'enfant. Elle sourit les larmes aux yeux .
Son premier accouchement..Elle ne s'en était pas trop mal sortie!
Elle leva les yeux vers son amie.
Alie était pâle de fatigue mais un doux sourire illuminait son visage.

Elle leva l'enfant en disant

Alors je vais te poser Eloy dans les bras mon Ali!
Tu as un magnifique petit garçon.
Félicitations maman.


Tia sourit et déposa le petit sur le ventre de sa mère . Il était temps de couper sans trembler le cordon ombilical.
Elle fit appeler Thierry par une servante.
Elle sourit en se disant que cela devait être un moment important dans la vie d'un père.
Alivianne a écrit:
Aux anges, elle était aux anges...

Le petit bout dans ses bras, il est mignon. Il avait les traits d'Alban, les mains de Victoria et beaucoup de cheveux. Cela expliquait sûrement pourquoi elle avait le "brulant". Finalement ce n'était pas une légende...

Elle l'étudiait afin de se rassurer que l'enfant était parfait. Alivianne était soulagée.

L'Azayes embrassa le petit d'Azayes sur le bout de son nez.

Tout bas, elle lui dit qu'elle l'aime et qu'elle est heureuse d'être sa mère.

La duchesse leva les yeux vers Tiamarys. Elles attendaient que Thierry se arrive.


Tu as été à la hauteur. Je te remercie beaucoup d'être venue m'accoucher. J'aurai mal vu Thierry m'assister. Je ne doute pas que cela aurait été drôle, mais on peut pas se permettre de risquer une vie. Peut-être que cela se serait bien terminé, peut-être pas.

et puis elle fronça les sourcils...

Crois-tu pas que la poire de Pailllard risque d'affaiblir le duc pour couper le cordon?

et puis elle baissa un peu le ton et dit :

Merci beaucoup Tia...
elle fut émue un instant en repensant à la façon qu'elle l'avait connu et comment leur amitié devint forte au fil des jours...

C'est peut-être pas le moment de te dire ça, mais j'ai l'intention de t'octroyer une seigneurie. J'ai pensé à celle d'Aubiat...

Qu'en penses-tu?
Tiamarys a écrit:
Tia souriait devant le charmant tableau qu'offrait ali et son fils nouveau-né.
Ils étaient magnifiques et elle sourit heureuse du bonheur de son amie.


Citation :

Tu as été à la hauteur. Je te remercie beaucoup d'être venue m'accoucher. J'aurai mal vu Thierry m'assister. Je ne doute pas que cela aurait été drôle, mais on peut pas se permettre de risquer une vie. Peut-être que cela se serait bien terminé, peut-être pas.

Tia sourit imaginant Thierry, elle ne doutait pas qu'il eut fait naître son enfant sans soucis mais cela restait cependant une affaire de femme et elle était heureuse d'avoir été présente.


Citation :

Crois-tu pas que la poire de Paillard risque d'affaiblir le duc pour couper le cordon?

Tia ne put s'empêcher de rire

C'est vrai que la poire de Pail est forte, mais je ne doute pas un instant qu'il coupera droit...Et puis ne t'inquiète pas je resterais près de lui au cas où...

Tia lui sourit amusée...On entendait dans l'auberge les rires et les acclamations à l'annonce de l'arrivée du petit Eloy.


Citation :

Merci beaucoup Tia...
C'est peut-être pas le moment de te dire ça, mais j'ai l'intention de t'octroyer une seigneurie. J'ai pensé à celle d'Aubiat...
Qu'en penses-tu?

Tiamarys resta un moment sans pouvoir prononcer la moindre parole.
Une seigneurie...
Elle regarda Ali et se pressa à son chevet afin de l'embrasser et tomba à genoux.

Oh Ali! quel grand honneur tu me fais. J'accepte avec plaisir et je serais une de tes plus fidèle vassale. Tu avais déjà mon amitié, tu auras en plus ma fidélité et mon honneur.


Elle se tourna vers son amie l'air malicieux

Tiamarys d'Aubiat....ça sonne bien non?

Tia adressa un clin d'oeil à sa future suzeraine et sourit en entendant les pas de Thierry dans le couloir...
Alivianne a écrit:
Alivianne n'ajouta rien de plus. Thierry allait arriver d'une minute à l'autre. Le temps de boire cul sec son dernier verre.

Le sourire de Tiamarys l'a rendait heureuse. Elle eut une idée de génie. Elle ajouta rapidement taquine.


Moi je pensais plutôt Aubiat et Condat ça rime non?
Paillard a écrit:
A l'agitation frénétique qui s'empara de l'auberge, il comprit qu'il allait falloir partager un peu d'air avec un petit braillard. Il sourit légèrement.

Au boulot, messire duc, je gage que l'on va te donner de l'ouvrage !

Puis il appela une servante :

Hola, ma fille, préparez donc cochonnailles et boulangeries, il va falloir boucher les trous !
Thierry54270 a écrit:
Paillard je te laisse quelques instants, je monte embrasser mon épouse et mon fils, parce que ca sera un gars j'en suis sur

Entre dans la chambre tout en douceur comme a son habitude ...

Alors il est ou mon fils? Ali tu ne m'as pas décu tu m'as bien fait un fils?


ajouta t il dans un grand sourire
Ha il faut que je coupe le cordon c'est vrai, Tia tu me dis comment faire?

Tia lui indique et Thierry coupe le cordon

Se tourne vers son épouse et l'embrasse tendrement et prend l'enfant des ses bras, il l'embrasse et le regarde intensément

quel bel enfant nous avons fait la, il a tout de son père beau fort intelligent et calme

le sourire de Thierry valait tous les discours du monde, sa joie était réélle, tellement heureux, qu'il parti le présenter aux gens présents a l'auberge.
Tiamarys a écrit:
Tiamarys sourit amusée. Elle expliqua à Thierry comment rompre le cordon et le vit prendre le petit Eloy dans ses grandes mains masculine.
Le petit garçon paraissait si petit...
Elle ne put retenir un petit rire quand elle le vit prendre son fils pour un tour de taverne.

attendez donc messire Thierry....Je dois faire les soins et surtout il doit prendre sa première tétée.
Ali?
Vas tu le nourrir toi même ou as tu une nourrice?


Voyant Thierry impatient, elle fit une toilette rapide au nouveau-né et l'enveloppa dans un lange bien serré puis le tendit à son père.

Faites vite...Il mangera plus tard!

Tiamarys sourit elle comprenais l'impatience du duc...
Alivianne a écrit:
Enfin son époux arriva dans la chambre. Elle remarqua qu'il coupa sans problème le cordon.

Elle se laissa embrasser. Alivianne aurait ragé lorsqu'il insista sur le fait qu'il avait bien deviné. N'empêche qu'Eloy d'Azayes, c'était aussi beau qu'Aznor d'Azayes.

Alivianne sourit lorsqu'elle remarqua son époux émue.


Oui c'est un fils, et non il ne te ressemble pas. Il est plus beau que toi lui dit-elle taquine.

Il faudrait avertir la marraine et le parain. Je vais demander à Agna la diaconnesse de Montpensier, si elle veut bien le baptiser.

Elle le regardait partir avec Eloy... C'était un beau prénom...

Alivianne savait qu'Eloy est dérivé du terme latin eligus qui signifie "élu".
Balian1561 a écrit:
[hrp]
Alivianne a écrit:
(moi si vous avez vraiment besoin de mes points faudrait me le dire avant 16 hrs, je pars pour la soirée et nuit. 34 ans ça ce fête non? 😉 )

désolé de rajouter du HRP Shocked ... dans votre belle petiote histoire Rolling Eyes Laughing ... mais cas de force majeure !!!



... boudiou Rolling Eyes ... heureusement que tu viens de "pondre ton chiard" !!! Twisted Evil Laughing ... car je te préfère avec ton nouvel - ancien avatar Laughing ... et puis comme cela tu ne seras plus obligée de me mettre ton gros bidon sous le nez pendant tes cours !!!

... même si tu as essayé de te faire pardonner Shocked ... par la suite !!! 😉 Laughing
Alivianne a écrit:
( Laughing Laughing Laughing Laughing merci pour ce beau post ljd Balian 😉 )

... et puis tu as de beaux restes Rolling Eyes ... pour une femelle de 34 ans !!! Twisted Evil Laughing Laughing

et 😉 Laughing


signé : moi Laughing [/hrp]

[rp]ah oui Idea ... et toutes mes félicitations aux heureux parents 😉 Laughing [/rp]



Balian de Pardaillan.
Au service de la veuve et de l'orphelin.
Alivianne a écrit:
[hrp]( Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Marci ben gros 😉 , c'est super gentil 😉)[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Dans une chambre à la Douce à Montpensier   Dim 18 Jan - 18:30

Kenrui a écrit:
Kenrui avais entendu dire que Dame Alivianne avais acouché, il se rendit donc a la Douce. Il demanda et on lui indica la chambre de Dame Alivianne. Il monta les marche doucement, les bras chargés, il avais trouvé un petit bouquet de rose pour Alivianne et avais, pendant son voyage, sculté un petit cheval de bois pour son enfant.

Il arriva devant la porte et entendit du bruit.... Il e se dit qu'il ne connaissait pas dame Alivianne assez bien pour pouvoir entrer comme ça et donner ces cadeaux. Qui plus ets Kenrui est assez timide, il a donc rediger une petite lettre.



Dame Alivanne, Messire Thierry,
je vous souhaite toute mes felicitaions pour ce petit enfant,
je ne suis pas tres doué pour faire de belle phrase alors je vais rester simple,
je vous souhaite tout le bonheur possible, a vous trois et encore felicitation.
J'espére que ces present vont vous plaire....
Amicalement,
Kenrui.


Il déposa le bouquet de fleur avec la lettre posé dessus, et le petit cheval de bois a coté.



Kenrui frappa doucement a la porte et repartis en direction de la sortis...
Alivianne a écrit:
Après quelques jours de repos, une rumeur s'amena vers Montpensier. La peste serait à Clermont.

Cela faisait quelques temps, qu'elle voulait retourner chez elle. Il fallait donc aller à Polignac et s'éloigner un peu de la capitale. Leur nourisson n'était pas assez grand pour affronter ce genre de mal. Il était urgent de partir.

On amena une lettre signé par Kenrui. Alivianne la lu en ordonna aux servantes de préparer les bagages, chevaux. Ils allaient quitter le village ce soir.

Elle fut émue de la lettre et des fleurs.

Le cheval de bois était vraiment réussi.

Alivianne écrivit donc un mot.


Citation :
Messire Kenrui,

Je vous remercie beaucoup pour les présents. Votre attention est vraiment gentille. Eloy s'amusera sur son cheval lorsqu'il sera plus grand.

Par cette lettre, je vous annonce mon départ. Je retourne quelques jours chez moi à Polignac. Je reviendrai faire le baptême avec la diaconesse Agna lorsque le parrain et la marraine seront revenu.

Salutations très sincères

Alivianne d'Azayes


Sa soeur lady l'inquiètait. Elle nétait pas venu la voir et personne ne l'avait vu au village.

Alivianne demanda encore qu'on aille se renseigner auprès des villageois. Qui sait peut-être que quelqu'un l'avait vu.

Elle était un peu déçu qu'elle ne soit pas venu accoucher. Elle aurait pu resté chez elle finalement.

Enfin, elle pensa aux belles rencontres qu'elle avait fait durant son séjours. Elle se promit d'aller leur offrir à boire avant son départ.
Tiamarys a écrit:
Tiamarys avait eu vent des rumeurs du mal qui rongeait doucement le BA. Clermont était sa première proie.
Il était temps de partir, de rentrer dans les murs de Polignac et se préparer à affronter ce fléau.
Elle avait donc rejoint Alivianne à la douce. Son amie terminait de préparer le petit Eloy.
L'enfançon était encore bien petit pour un tel voyage, mais cela valait mieux que d'attendre l'arrivée de la peste à Montpensier.

Tia pénétra dans la chambre de sa future suzeraine et alla l'embrasser ainsi que son petit garçon.
Le bébé avait les traits fins et la peau douce et Tiamarys se surprit à lui câliner sa joue soyeuse.


Tu es prête mon amie? Il faut nous hâter! Le chemin est long jusqu'à Polignac et il ne faut pas perdre de temps.
paillard m'a dit de te dire qu'il faudrait éviter le contact avec les gens sur la route. En effet nous ne savons pas bien combien de cas de peste arpentent les chemins du BA.


Tiamarys frissonna...
Elle se rappelait les livres de médecine de son amie Judith..Les dessins terrifiants qui y figuraient, représentant des hommes, des femmes et même des enfants le visage et le corps noircis et creusés par la maladie.

Elle regarda le petit Eloy...Pensa à son amour et à tous ses amis...

Qu'Aristote nous protège!"

Elle prit une pile de linge et la glissa dans un grand sac de toile

Je vais t'aider Ali, cela ira plus vite, câline Eloy et dis moi ce que je dois mettre dans les sacs....Une servante les descendra à l'écurie
Lady.blueeyes a écrit:
Les portes de la ville se voyaient enfin au loin. Une cavalière bien emmitoufflée dans sa cape hâta un peu plus le pas de sa monture, retour à la maison après plusieurs jours d'absence. Lady avait ressenti le besoin d'aller se recueuillir sur la tombe de Connor à Aurillac. Les fêtes sans lui et Oya avaient étées pénibles pour la jeune femme.

Enfin le dernier tournant et la Douce apparut devant elle lui arrachant un sourire. Elle se dirigea vers l'écurie et reconnue la litière de la Tour d'Auvergne. Sourit...sa soeur était revenue de Clermont.

Elle ouvrit les portes de l'écurie, soigna Nahara avant de la mettre dans sa stalle couverture sur le dos. Elle flatta l'encolure de celle-ci avant de refermer les portes pour protéger un peu les bêtes du froid qui sévissait.

Elle entra, mis sa cape sur le crochet et se dépêcha d'enlever ses bottines pour aller se réchauffer près de l'âtre. Elle s'assit devant les flammes qui dansaient et frictionna mains et pieds ensemble pour les réchauffer. Alors qu'elle remettait ses chausses Margueryte apparue venant lui annoncer la bonne nouvelle; Ali avait donné naissance à un fils!!


Mais la naissance n'était pas prévue avant au moins deux semaines encore!!! Merci Margueryte.

Chausses au pied, Lady monta l'escalier pour se diriger vers la chambre d'Ali.

Quelle idée j'ai eue de partir à Auri aussi. J'aurais dû y penser avec son malaise qu'elle a eu il y a plusieurs semaines, elle risquait d'accoucher avant, en plus une deuxième grossesse et peut-être qu'il y a deux petits encore une fois. Plusieurs facteurs...heureusement tout s'est bien passé!

Lady longea le couloir qui menait à la chambre de sa soeur, celle-ci se trouvait près de ses appartements, personne n'avait accès à ceux-ci. Ali n'était pas seule...Lady reconnue la voix de Tia. La porte était ouverte, Lady toqua et entra en souriant.

Il parraît que y a un petit amour qui ne voulait pas attendre les mains de sa tata pour venir au monde!!

Lady vint faire une bise aux deux jeunes femmes.

Je suis désolée de ne pas avoir été ici, je suis partie sur Auri. J'avais besoin de me retrouver près de lui. La naissance n'était pas attendue avant plusieurs jours encore. Pftt je croyais être revenue à temps, on dirait bien que non!

Toutes mes félicitations ma belle. Margueryte m'a dit que vous aviez un beau petit garçon.


Lady se pencha sur le couffin, caressa la joue de son neveu. Un petit ange dormait paisiblement devant elle...elle posa une bise sur son front.

Bienvenue parmi nous petit ange! J'aurais aimé te mettre au monde moi-même. Tu auras l'occasion de faire ma connaissance ne t'en fais pas, tata Lady ne sera pas très loin!

Un regard pétillant se lève sur sa soeur, un sourire illumine ses lèvres.

Il est magnifique Ali!!! Comment s'appelle ce petit ange? Un fils, Thierry doit être aux anges!
Agna a écrit:
Etant en voyage depuis plusieurs jours, Agna avait appris que dame Alivianne avait enfin mis au monde sa progéniture. Faisant une halte à Thiers, elle alla s'installer au presbyter sous l'invitation de l'Abbesse Monicaa son amie. Agna put ainsi emprunter une plume et un velin pour envoyer ses félicitation à dame Alivianne.

Citation :
Très chère dame Alivianne,

Par la présente recevez toutes mes félicitation pour cet heureux évènement. je souhaite de tout coeur que vous et l'enfant se portent bien et suite à notre discution avant mon départ de Montpensier, sachez que je suis à votre entière disposition pour le bâptème de ce petit ange. mais il faudra attendre que ces gens des tribunaux aient retiré ma suspension.
Faites attention à vous j'ai ouie dire que la peste était aux portes de Clermont.

Que le Très-Haut vous protège tous les trois.

Agna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans une chambre à la Douce à Montpensier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans une chambre à la Douce à Montpensier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais que pouvons nous bien faire dans une chambre...
» Arrivée joyeuse dans leur chambre
» J'crois que même dans ma chambre c'est moins le bordel que dans ma tête
» Chambre de Nina et Marina - Une autre personne veut nous rejoindre ? :)
» Que ce cache-t-il dans ce briquet ? (terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grande Bibliothèque Ducale :: La Bibliothèque :: Tour Nord-Ouest : La vie du Bourbonnais-Auvergne :: RP divers-
Sauter vers: