Grande Bibliothèque Ducale

Bibliothèque du Bourbonnais-Auvergne ouverte à tous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jojolasage
Admin
avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Les Enfants   Mer 31 Mai - 12:31

La vie des enfants au Moyen Age



Introduction :

Il faut d’abord savoir que la société médiévale est divisée en trois grands ordres… Il y a ceux qui combattent comme les chevaliers, ceux qui travaillent (les artisans, les paysans…) et enfin les gens d’église. La vie des enfants est très différente selon qu’ils vivent dans un château, dans les champs, dans un atelier ou cloîtrés dans un monastère…


Mortalité infantile très élevée :

Mais tous sont relativement égaux devant la mort. Car on meurt beaucoup au Moyen Âge… et très jeune.

Les épidémies, les piètres conditions d’hygiène, la malnutrition, les famines et les guerres font des ravages ! Au XIVème siècle par exemple, la peste noire fait 25 millions de victimes en Europe et les médecins se révèlent impuissants face à ces terribles fléaux.

Beaucoup d’enfants meurent à l’accouchement ou en bas âge et ceux qui survivent sont constamment menacés… Un enfant sur trois meurt avant d’avoir 5 ans et seulement un sur deux parvient à l’âge de 20 ans. Les parents doivent donc faire six ou sept enfants pour assurer leur descendance.


Alimentation :

Quand il n’y a pas de famine, les enfants du bas peuple mangent rarement de la viande. On leur sert parfois du cochon, du lapin ou des petits oiseaux mais ils doivent généralement se contenter de bouillies de céréales (orge, seigle, avoine…), de soupes de poireaux, de navet ou de chou…

La table d’un seigneur n’a rien à voir… Eux seuls ont le droit de manger du gros gibier comme le sanglier ou le chevreuil. Il n’est pas rare d’assister à de somptueux repas avec des faisans ou des cygnes encore garnis de leurs plumes.

Mais le gibier étant trop dur à mastiquer, on le sert “faisandé”, c’est à dire pourri ! Et pour couvrir le goût ignoble, on ajoute des d’épices venues d’Asie (clous de girofle, cumin, cannelle…) ou du pays (laurier, oignons, ail…)

En tout cas, riches et pauvres mangent avec les doigts et se servent de grosses tranches de pains, appelées tranchoirs, comme assiettes pour les viandes en sauces. A la fin du repas, on les mange quand on ne les jette pas aux pauvres ou aux chiens…


Education :

Au château, l’éducation des fils de nobles est confiée à un précepteur, quand ils ne s’instruisent pas à l’école du monastère. Leur père leur montre aussi comment se servir des armes et monter à cheval. Dès l’âge de sept ans, ils s’entraînent à guerroyer avec des épées en bois et à chasser… Vers 10 ans, il part dans un château voisin pour devenir page, puis écuyer et enfin, mais seulement aux alentours de 20 ans, chevalier comme leur père !

Les filles, généralement mariées vers 14 ans, apprennent avec leur mère à devenir de bonnes épouses et fréquentent les écoles de couvent ou ont un professeur particulier.

Grâce à Charlemagne, il existe aussi de “petites écoles” pour les pauvres, tenues par des moines, qui enseignent la religion, à compter, à chanter ou à lire à l’aide des textes bibliques. S’il n’a pas réellement inventé l’école, comme on le dit, il l’a fortement développé pour tous.


Divertissements

Les garçons se fabriquent de petits bateaux qu’ils font naviguer sur les rivières, se battent avec des armes de bois, joue au cerceau… Les filles jouent avec des poupées de chiffons ou à la dînette. On joue aussi comme aujourd’hui dans les cours de récréation à colin-maillard, saute-mouton, cache-cache…


Travail :

Chez les paysans ou les artisans, les enfants aident leurs parents dans les tâches quotidiennes. Le garçon apprend le métier de son père pour l’aider et lui succéder plus tard. La fille seconde sa mère, va chercher l’eau, s’occupe de ses frères et soeurs, couds, cuisine…

On estime qu’ils sont adultes à 12 ans pour les filles et à quatorze pour les garçons. A cet âge, certains partent en apprentissage pour apprendre un métier. Les filles deviendront brodeuses, couturières… et les garçons, forgerons, charpentier, cordonnier…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliothequeduba.positifforum.com
 
Les Enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Haiti : protéger les enfants, une nécessité
» Dominicanie: Proposition sur les enfants d'immigrants illega

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grande Bibliothèque Ducale :: La Bibliothèque :: Tour Nord-Est : La vie au Moyen-age-
Sauter vers: