Grande Bibliothèque Ducale

Bibliothèque du Bourbonnais-Auvergne ouverte à tous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [poème] La pauvreté Rutebeuf

Aller en bas 
AuteurMessage
Jojolasage
Admin
avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: [poème] La pauvreté Rutebeuf   Mer 31 Mai - 18:26

La pauvreté Rutebeuf
Rutebeuf
XIIIe siècle


Je ne sais par où commencer,
tant j’ai abondance de matière,
pour parler de ma pauvreté.
Pour Dieu je vous prie, franc roi de France,
de me donner quelque chevance,
vous ferez grande charité.
J’ai vécu de l’argent d’autrui
que l’on m’a prêté à crédit.
Maintenant chacun me refuse créance,
me sachant pauvre et endetté.
Vous avez de nouveau quitté le royaume,
vous en qui j’avais mis mon attente.

La cherté du temps et ma famille
qui n’est pas malade, mais toujours en vie,
ne m’ont laissé deniers ni gages;
je trouve des gens entêtés à refuser
et mal instruits à donner ;
chacun est expert à garder le sien.
La Mort m’a encore causé de grands dommages,
et vous, bon roi, en deux voyages
vous avez éloigné de moi les bonnes gens
avec le lointain pèlerinage
de Tunis qui est un lieu sauvage
et la méchante race infidèle.

Grand roi, s’il arrive que je vous prie en vain,
(avec tous j’ai prié en vain, sans erreur)
il me faut vivre et les vivres me manquent.
Nul ne me soutient, nul ne me donne ;
je tousse de froid, je bâille de faim,
dont je suis mort et en mauvais point.
Je suis sans couettes et sans lit ;
il n’y a si pauvre jusqu’à Senlis.
Sire, je ne sais où aller ;
mes flancs connaissent le paillis,
et lit de paille n’est pas lit,
et en mon lit il n’y a que de la paille.

Sire, je vous fais assavoir
que je n’ai pas de quoi avoir du pain ;
à Paris, je suis au milieu de toutes les bonnes choses
et il n’y en a aucune qui soit mienne.
J’y vais peu et j’y prends peu ;
il m’y souvient plus de saint Paul (peu)
que de nul autre apôtre.
Je sais le ´ Pater ª ,
mais je ne sais ce qu’est ´ nôtre ª
car la cherté du temps m’a tout ôté,
et il m’a si bien vidé ma maison
que le ´ Credo ª m’est interdit,
et je n’ai pas plus que ce que vous voyez.



Source : http://www.rom.uga.edu/mac/fassaf/poesie.medievale.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliothequeduba.positifforum.com
 
[poème] La pauvreté Rutebeuf
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti - Nicaragua Niveau de Pauvreté En interprétant l’article sur le ralen
» la langue d'enseignement,facteur de pauvreté
» Réalisation d'une anthologie de poème ._.
» Poème pour ma guerrière
» « La richesse d'Haïti c'est sa pauvreté ».

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grande Bibliothèque Ducale :: La Bibliothèque :: Tour Sud-Ouest : Contes, poèmes-
Sauter vers: